AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
tensions à aksana
Un climat de tension règne à Aksana depuis les fouilles faites par l'Empire.
Envie d'en savoir plus? Vient lire la gazette!
intrigue II - LE MARIAGE IMPERIAL
L'épisode trois de la saison une a été posté, il s'agit du mariage impérial unissant Saeko Yinren et le prince héritier. Viens donc y participer!
début de la maintenance le 22/09
On vous le rappellera par mp d'ici là.

Partagez| .

just wanna tell you that i see you baby, do you see me? (wandonis)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
administrator
avatar
administrator
‹ MESSAGES : 1907
‹ AVATAR : dylan o'brien
‹ CRÉDITS : (av) luaneshë / (gif) leslie (ace) / (sign) tumblr + years and years
‹ COMPTES : Veda Kimora, une humaine de 23 ans qui a été sujette à des expériences comme rat de laboratoire du gouvernement.

‹ AGE : Vingt-cinq ans, un anniversaire qui approche alors qu'il ne voit que les barreaux d'une prison glaciale.
‹ STATUT : Fiancé à Isaure Oshun, son coeur ne bat pas pour elle et pour cause. C'est le frère jumeau de la princesse qui a brisé le coeur du Griffith, refusant d'accéder à sa requête aussi ambitieuse que dirigée par l'amour.
‹ SANG : Le sang pourpre qui coule dans ses veines est qualifié de sang argent. Autrefois, il serait né avec le sang bleu, reconnu par tous les eartanariens comme tel, mais une famille étrangère à forcer les Griffith à ployer le genou sous leur joug meurtrier.
‹ COMPETENCES : charisme (niv. 4), manipulation (niv. 4), audace (niv. 4), leadership (niv. 4)
‹ METIER : Traitre à la couronne impériale, Adonis n'est plus rien si ce n'est le prisonnier de Cal Oshun. Jadis, il était ambassadeur de sa nation.
‹ ALLEGEANCE : Lui-même. Adonis a fomenté plusieurs alliances en échange d'une couronne qu'il attend encore patiemment, même du fond de sa cellule humide.
‹ ADIUTOR : Aléa Dochain, une jeune mêlée issue de la nation de l'eau et qui, pourtant, la débecte complètement. Si leur relation a commencé de manière chaotique, désormais les deux sont comme des âmes soeurs.
‹ POINTS : 1969

Carnet de bord
Inventaire:
Relations:

MessageSujet: just wanna tell you that i see you baby, do you see me? (wandonis) Dim 3 Sep - 14:39

I don't mind, don't mind if everybody's far behind
don't care if they can't understand our way
that you and I want to be next to each other everyday
just wanna tell you that i see you baby, do you see me?
ft/ Wanda Oshun



Si ça ne tenait qu’à lui, Adonis aurait envoyé un assassin vers Volastar à la seconde où il avait appris ce que les Valaeris avait fait. Le brun avait eu beaucoup de mal à se calmer, et désormais il était perdu. Qu’était-il censé faire? Il voulait discuter avec Andrei, sans trop savoir pourquoi il voulait lui donner cette chance, mais le blond était plongé dans un profond coma depuis les attentats. Adonis déambulait dans le palais, s’occupant l’esprit avec les mesures que la couronne prenait après les attentats. Il avait une réunion avec les autres ambassadeurs et Cal pour savoir quelle décision avait pris l’impératrice. En attendant, l’Eartanarien voguait entre rage et tristesse. Il aurait voulu aller voir son prince, pour y trouver du réconfort, mais il savait qu’il ne pouvait pas. Alors il était plus énervé encore, parce qu’il n’avait même pas le droit de réclamer une étreinte quand il en avait envie. Adonis se décida alors d’aller voir sa meilleure amie. Il avait longtemps hésité, mais il devait lui parler. Il avait besoin de se vider la tête et parler des problèmes de Wanda l’y aiderait. Le brun se rendit dans les appartements de la blonde et se fit annoncer par un esclave. Ils se rendaient souvent visite un peu n’importe quand, sachant très bien qu’ils étaient l’un et l’autre plus importants que le reste. L’esclave le fit entrer et Adonis trouva Wanda à moitié allongée sur un de ces fauteuils romains sur lesquels ils adoraient se prélasser en mangeant quelques friandises et en buvant beaucoup trop de vin. Adonis entra dans la pièce et lança un vague sourire à Wanda. Loin de ses sourires habituellement charmeur. Il s’approcha, pris la baie que Wanda avait déjà entre ses lèvres et la glissa entre les siennes, avant de venir poser un baiser sur sa joue. « Still so fond of the berries from my nation, aren't you? » souffla-t-il avant de s’installer à côté d’elle. Il la fit bouger un peu. Les deux amis étaient très proches, trop proches. Les esclaves divulguaient des rumeurs à leur propos mais Adonis s’en fichait. Il est vrai qu’il aurait préféré être contraint de l’épouser elle plutôt qu’Isaure, mais peut importe. Adonis cala son dos contre le dossier, et accueilli Wanda contre son torse. Voilà, c’était comme ça qu’ils s’installaient quand ils étaient ensemble pour passer une après-midi de commérages et de buverie. Le brun tendit le bras, il attrapa un raisin et le glissa entre les dents de sa blonde. « How are you, love? » Il savait que Wanda lui en voulait toujours un peu pour ce qu’elle avait découvert quelques semaines auparavant. Mais l’eau commençait à couler sous les ponts, et il voulait retrouver sa meilleure amie. Si elle le rejettait, il n’était pas certain de ne pas faire de connerie par la suite. Perdre Andrei, ne pas pouvoir trouver Cal, c’était déjà trop pour lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
administrator
avatar
administrator
‹ MESSAGES : 472
‹ AVATAR : NICOLA PELTZ.
‹ CRÉDITS : LISE AKA MY ADOBITCH (AVATAR) // MANONJITO (SIGNATURE)
‹ COMPTES : CA, MO.

‹ AGE : vingt-cinq années marquant son visage de poupée, le quart de siècle accroché à l'épiderme.
‹ STATUT : fiancée, une obligation plus qu'une envie, elle se plie aux ordres, pantin articulé. c'est auprès de braam osoryd qu'elle partagera la fin de sa vie, tandis que son coeur ne partage pas cette opinion, lui, indépendant, entiché de sa moitié.
‹ SANG : bleu, pureté royale salissante qui s'entache à son être. une fierté déconcertante, un sourire narquois accroché aux lèvres.
‹ COMPETENCES : charisme (niv. 4), manipulation (niv. 4), méfiance (niv. 4).
‹ METIER : aucun, jamais elle n'a connu cette obligation et jamais elle ne la connaitra, noble jusqu'au bout des ongles.
‹ ALLEGEANCE : l'impératrice, son sang, sa couronne, une allégeance dictée par ses fréquentations plus que par ses choix. mais la gamine change, et ses intérêts commencent à devenir égoïstes.
‹ ADIUTOR : allen, un mêlé orange, sa deuxième identité, son ombre.
‹ POINTS : 705

Carnet de bord
Inventaire:
Relations:

MessageSujet: Re: just wanna tell you that i see you baby, do you see me? (wandonis) Ven 8 Sep - 18:09



⎨you've been telling me some lies, I be thinking it's the truth
but I see it in your eyes, the things that you do⎬

C'était un vide inhabituel qui habitait l'esprit de Wanda. Depuis qu'elle avait eu cette discussion mouvementée avec Adonis, sa fierté l'avait empêchée d'aller s'excuser ou, au moins, d'aller essayer de lui (re)parler. Mais elle se sentait vide, comme si on lui avait enlevé une partie de son être. Après tout c'était ce qu'Adonis représentait, une partie d'elle. Et sans cette dite partie, elle n'était plus elle. Au fond, elle se sentait mal de lui avoir dit ce qu'elle lui avait dit. D'avoir été si hautaine et égoïste, première fois que la princesse se remettait en question. Preuve incontestable de ce qu'il représentait pour elle. Mais si il lui avait caché sa relation avec Cal, ce n'était pas pour rien. Si il avait tout fait pour que cela reste un secret ce devait être pour une raison particulière. Parce qu'il savait que c'était mal ? Que jamais Wanda ne l'accepterait ? Qu'elle ne voudrait plus entendre parler ni de l'un ni de l'autre ? Cette dernière option n'était valable qu'à moitié, il avait fallu la moitié de tout cela pour qu'elle ne veuille plus entendre parler de Cal, c'était presque devenue une habitude désormais ; qu'elle le déteste tant. L'on vint frapper à sa porte, et Wanda cria à la personne d'entrer, prise d'une paresse physique trop importante pour être ignorée. « Sorry to disturb you but Adonis Griffith is here to see you. » ses yeux s'écarquillèrent lorsque le prénom d'Adonis arriva jusqu'à ses oreilles. Une douleur s'installa dans son estomac, synonyme d'un stress inévitable et qu'elle ne pouvait pas ignorer. Voilà qu'il se retrouvait devant ses appartements, Wanda n'aurait jamais pensé le voir faire le premier pas, ou du moins aller la voir. Elle qui se sentait coupable pour ne pas avoir su mettre sa fierté de côté, voilà que le poids de cette culpabilité semblait avoir doublé. « Let him in. » la princesse vint s'installer sur un divan rouge qui trônait au milieu de la pièce, elle vint saisir une des baies délicieuses qui trônaient sur la table devant elle, elles venaient d'Eartanera, petit pincement au coeur. « Still so fond of the berries from my nation, aren't you? » dit-il juste après avoir dérobé la baie que Wanda tenait déjà entre ses lippes. Un sourire vint étirer ses lèvres tandis qu'elle plongea son regard dans celui d'Adonis. Un sentiment chaleureux s'empara de ses tripes, c'était agréable et surtout : ça lui avait atrocement manqué. « Of course. They're amongst what's best from your nation. » Adonis s'installa aux côtés de Wanda et les deux s'emboîtaient parfaitement, comme si ils avaient toujours été fait pour être tous les deux dans ce canapé-là ; c'était comme une évidence. La tête de la princesse se déposa sur l'abdomen de l'Eartanerien et elle pu sentir son coeur battre contre sa cage thoracique, son agréable. Il vint déposer un raisin entre les dents de la Princesse, raisin dans laquelle elle s'empressa de croquer, le liquide sucré venant embraser ses papilles. « How are you, love? » - « I've been better. » un soupire s'extirpa de ses lèvres entrouvertes tandis qu'elles vint plonger ses iris dans celles de sa moitié « I've missed you. » elle n'avait pas su contrôler ses paroles, si bien qu'elles ne représentaient que la vérité, une vérité qui se débattait au fond de son torse, qui insistait pour sortir dès que ses pupilles croisaient celles du Griffith.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
administrator
avatar
administrator
‹ MESSAGES : 1907
‹ AVATAR : dylan o'brien
‹ CRÉDITS : (av) luaneshë / (gif) leslie (ace) / (sign) tumblr + years and years
‹ COMPTES : Veda Kimora, une humaine de 23 ans qui a été sujette à des expériences comme rat de laboratoire du gouvernement.

‹ AGE : Vingt-cinq ans, un anniversaire qui approche alors qu'il ne voit que les barreaux d'une prison glaciale.
‹ STATUT : Fiancé à Isaure Oshun, son coeur ne bat pas pour elle et pour cause. C'est le frère jumeau de la princesse qui a brisé le coeur du Griffith, refusant d'accéder à sa requête aussi ambitieuse que dirigée par l'amour.
‹ SANG : Le sang pourpre qui coule dans ses veines est qualifié de sang argent. Autrefois, il serait né avec le sang bleu, reconnu par tous les eartanariens comme tel, mais une famille étrangère à forcer les Griffith à ployer le genou sous leur joug meurtrier.
‹ COMPETENCES : charisme (niv. 4), manipulation (niv. 4), audace (niv. 4), leadership (niv. 4)
‹ METIER : Traitre à la couronne impériale, Adonis n'est plus rien si ce n'est le prisonnier de Cal Oshun. Jadis, il était ambassadeur de sa nation.
‹ ALLEGEANCE : Lui-même. Adonis a fomenté plusieurs alliances en échange d'une couronne qu'il attend encore patiemment, même du fond de sa cellule humide.
‹ ADIUTOR : Aléa Dochain, une jeune mêlée issue de la nation de l'eau et qui, pourtant, la débecte complètement. Si leur relation a commencé de manière chaotique, désormais les deux sont comme des âmes soeurs.
‹ POINTS : 1969

Carnet de bord
Inventaire:
Relations:

MessageSujet: Re: just wanna tell you that i see you baby, do you see me? (wandonis) Dim 10 Sep - 16:35

Adonis trouve naturellement sa place sur la causeuse, et Wanda trouve tout aussi naturellement la sienne, sur son torse. Le brun glisse ses doigts dans ls cheveux blonds de la princesse, alors qu’elle croque le raisin qu’il a glissé entre ses lèvres. Adonis sourit « I’m what’s best from my nation, darling, you know it well enough. » Adonis ne donne jamais dans la fausse modestie, encore moins avec la belle princesse. Il sait qu’elle apprécie ce trait de caractère, et ne se gêne pas quand elle est là. Adonis continue à doucement caresser les cheveux de son amie, alors qu’elle répond à sa question. Il soupire, il n’est pas venu pour penser à leurs différends. Il ne veut plus y penser, plus jamais. Si il ne doit garder qu’une amie, ce sera elle. Alors tant pis pour tout ce qu’ils ont pu se dire ou se faire. « I’ve missed you too. You’re still mad at me? I… I’m sorry. I can’t stop, you know. » Son coeur se mit à battre un peu plus fort alors qu’il mentionnait sa relation avec Cal. Avec sa position, son oreille quasiment sur sa cage thoracique, la princesse pourrait facilement s’en rendre compte. Il s’en fichait, c’était Wanda. Et il avait besoin d’avoir cette amie, de tout oublier, quitte à exposer ses sentiments. Ou de s’abandonner dans d’autres vices. Le brun n’en pouvait plus de cette ambiance lourde et malsaine qui pesait autour de lui depuis qu’il avait appris la culpabilité des Valaeris dans la mort de son précieux cadet. Adonis soupira à nouveau, soulevant son torse et la tête de Wanda d’un seul geste plein de lassitude. « I can’t do this life thing without you, princess. Ever since we’re kids I stick with you and I will until I’m burried in Greenstall’s graveyard... Or here, since I'll marry your dear sister. » Adonis glissa ses doigts sur la joue de la belle, et se pencha pour poser un baiser sur son front, comme quand ils étaient petits. Il n’avait jamais été avare de démonstration de son amitié et de son attachement envers la jolie blonde. Comment aurait-il pu en être autrement? Elle était une moitié de son âme, il formait un tout à deux. A deux, et seulement à deux, désormais. « Forgive me, please. » C’était évident, qu’Adonis en avait besoin. Il en avait plus que besoin, l’amitié de Wanda lui était essentielle pour continuer à marcher sans perdre pieds.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
administrator
avatar
administrator
‹ MESSAGES : 472
‹ AVATAR : NICOLA PELTZ.
‹ CRÉDITS : LISE AKA MY ADOBITCH (AVATAR) // MANONJITO (SIGNATURE)
‹ COMPTES : CA, MO.

‹ AGE : vingt-cinq années marquant son visage de poupée, le quart de siècle accroché à l'épiderme.
‹ STATUT : fiancée, une obligation plus qu'une envie, elle se plie aux ordres, pantin articulé. c'est auprès de braam osoryd qu'elle partagera la fin de sa vie, tandis que son coeur ne partage pas cette opinion, lui, indépendant, entiché de sa moitié.
‹ SANG : bleu, pureté royale salissante qui s'entache à son être. une fierté déconcertante, un sourire narquois accroché aux lèvres.
‹ COMPETENCES : charisme (niv. 4), manipulation (niv. 4), méfiance (niv. 4).
‹ METIER : aucun, jamais elle n'a connu cette obligation et jamais elle ne la connaitra, noble jusqu'au bout des ongles.
‹ ALLEGEANCE : l'impératrice, son sang, sa couronne, une allégeance dictée par ses fréquentations plus que par ses choix. mais la gamine change, et ses intérêts commencent à devenir égoïstes.
‹ ADIUTOR : allen, un mêlé orange, sa deuxième identité, son ombre.
‹ POINTS : 705

Carnet de bord
Inventaire:
Relations:

MessageSujet: Re: just wanna tell you that i see you baby, do you see me? (wandonis) Dim 10 Sep - 17:48



⎨you've been telling me some lies, I be thinking it's the truth
but I see it in your eyes, the things that you do⎬

C'était un sentiment agréable qui se diluait dans ses veines comme la plus forte des drogues, Adonis à ses côtés, tous les deux, seuls, une habitude chaleureuse et éternelle. « I’m what’s best from my nation, darling, you know it well enough. » nouveau rictus qui vint se dessiner sur ses lèvres habillées, ses dernières paroles avaient été implicites, il avait été évident pour elle que c'était ce qu'il représentait et il l'avait bien compris. C'était comme cela entre lui et elle, une compréhension directe et tacite, ils n'ont pas vraiment besoin de mots pour se comprendre. « I’ve missed you too. You’re still mad at me? I… I’m sorry. I can’t stop, you know. » son coeur se mit à accélérer tout d'un coup preuve qu'il était sincère, bien que la princesse ne l'aurait jamais douté. Ils avaient toujours su être honnêtes avec l'un et l'autre, à défaut d'une seule fois, seule et unique fois. « I can’t do this life thing without you, princess. Ever since we’re kids I stick with you and I will until I’m burried in Greenstall’s graveyard... Or here, since I'll marry your dear sister. » Wanda ne pu se retenir de glousser doucement aux derniers mots qu'il prononça. Son mariage avec Isaure avait été un sujet qui avait eu le don de la mettre en rogne, aussi. L'imaginer avec sa soeur avait été un supplice, mais l'imaginer avec son frère ; ça avait été de trop. Wanda vint plisser les yeux, espérant vainement que cela lui permettrait d'éliminer cette image et cette pensée de sa tête. Adonis vint déposer un baiser sur son front, son toucher était aussi doux et chaleureux qu'elle s'en rappelait, comme une étreinte fabuleuse. « Forgive me, please. » Wanda se redressa, faisant désormais face à son meilleur ami. Une larme stagnait dans le coin de son oeil droit. « Stop it, you should not be the one apologizing. » ses yeux se baissèrent sur ses mains à elle, dire que c'était facile pour Wanda serait un euphémisme. Manières de Royauté, la princesse n'avait eu à s'excuser que très eu de fois, voire jamais. « I was selfish and I should not have been. » nouvelle inspiration qui vint gonfler ses poumons, ses pupilles se dirigèrent de nouveau sur celles de son meilleur ami. « Look... I know Andrei betrayed you, I know what the Valaeris did... c'était délicat comme sujet et Wanda vint prendre les mains d'Adonis dans les siennes but you have to know that I'll be there for you no matter what, and... no matter who you sleep with. » un rictus étira ses lèvres, première fois que la gamine osait s'amuser de cette situation. « I guess I was just being protective or- over-protective I guess is the good word. But, as long as your happy, I'm happy. And I'll never leave, ever. » elle vint renforcer la pression qu'elle exerçait déjà sur ses mains, comme si elle voulait l'empêcher de partir. « I know you must be feeling down, losing a best friend is never easy... but, just know that you'll never lose two. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
administrator
avatar
administrator
‹ MESSAGES : 1907
‹ AVATAR : dylan o'brien
‹ CRÉDITS : (av) luaneshë / (gif) leslie (ace) / (sign) tumblr + years and years
‹ COMPTES : Veda Kimora, une humaine de 23 ans qui a été sujette à des expériences comme rat de laboratoire du gouvernement.

‹ AGE : Vingt-cinq ans, un anniversaire qui approche alors qu'il ne voit que les barreaux d'une prison glaciale.
‹ STATUT : Fiancé à Isaure Oshun, son coeur ne bat pas pour elle et pour cause. C'est le frère jumeau de la princesse qui a brisé le coeur du Griffith, refusant d'accéder à sa requête aussi ambitieuse que dirigée par l'amour.
‹ SANG : Le sang pourpre qui coule dans ses veines est qualifié de sang argent. Autrefois, il serait né avec le sang bleu, reconnu par tous les eartanariens comme tel, mais une famille étrangère à forcer les Griffith à ployer le genou sous leur joug meurtrier.
‹ COMPETENCES : charisme (niv. 4), manipulation (niv. 4), audace (niv. 4), leadership (niv. 4)
‹ METIER : Traitre à la couronne impériale, Adonis n'est plus rien si ce n'est le prisonnier de Cal Oshun. Jadis, il était ambassadeur de sa nation.
‹ ALLEGEANCE : Lui-même. Adonis a fomenté plusieurs alliances en échange d'une couronne qu'il attend encore patiemment, même du fond de sa cellule humide.
‹ ADIUTOR : Aléa Dochain, une jeune mêlée issue de la nation de l'eau et qui, pourtant, la débecte complètement. Si leur relation a commencé de manière chaotique, désormais les deux sont comme des âmes soeurs.
‹ POINTS : 1969

Carnet de bord
Inventaire:
Relations:

MessageSujet: Re: just wanna tell you that i see you baby, do you see me? (wandonis) Dim 10 Sep - 18:09

Wanda se redressa subitement pour lui faire face. Adonis décolla son dos de la causeuse, surpris par l’attitude de Wanda. Quand il vit une larme perler sur le coin de son oeil, il sentit son estomac se contracter douloureusement. « Stop it, you should not be the one apologizing. » dit-elle alors que son regard se baissa sur ses mains. Adonis leva la main et essuya la perle de larme qui n’avait pas encore coulé. Il l’écrasa entre ses doigts et laissa retomber ses mains entre eux. « I was selfish and I should not have been. » Adonis ne su rien dire. Il la regardait et comprenait ce qu’elle essayait de lui dire. Qu’elle était désolée, qu’elle l’aimait. Le Griffith la laissa faire, sans détourner une seul fois son regard ambré. « Look... I know Andrei betrayed you, I know what the Valaeris did... but you have to know that I'll be there for you no matter what, and... no matter who you sleep with. »Adonis ecarquilla les yeux. Il ignorait qu’elle le savait, mais elle l’avait sans doute appris de la part d’esclaves, ou d’espions. Adonis n’était pas assez naïf pour croire qu’il était le seul à posséder des espions. Le brun sentit à nouveau son estomac se contracter. « I guess I was just being protective or- over-protective I guess is the good word. But, as long as your happy, I'm happy. And I'll never leave, ever. » I ove him, il avait envie de lui dire. Mais il ne dit rien, parce qu’il l’aimait aussi, elle. Pas de la même manière, il ne ressentait pas ce besoin ardent d’être sien, comme avec Cal. Il ne ressentait pas ce manque immense à la seconde ou son regard n’était plus posé sur lui, comme avec Cal. Non Wanda, c’était différent, mais ça remuait toujours quelque chose en lui. Elle lui écrasait les mains, mais tant pis, le jeu en valait la chandelle. « I know you must be feeling down, losing a best friend is never easy... but, just know that you'll never lose two. » Adonis ne réfléchit plus, cette confession lui fit un bien fou et il cessa de résister à cette tension si palpable entre eux. Cette tension qu’ils devaent ressentir depuis des années, qui provoquait les plus folles rumeurs. Il posa presque brusquement ses lèvres sur celles de la blonde, et l’embrassa avec un mélange de sentiments explosif. Passion. Désir. Amour. Reconnaissance. Il dégagea ses mains de l’emprise que Wanda avait sur elles, et vint en glisser une derrière sa nuque pour la garder contre lui, alors qu’il l’embrassait sans se laisser le temps de respirer. Adonis posa son autre main sur le dossier de la causeuse, déjà deux doigts d’allonger la belle blonde là, et de poser sa reconnaissance sur tout son corps. Il entendit vaguement une exclamation ettoufée de surprise, dans son dos, et des pas précipités qui s’éloignaient. Les esclaves étaient toujours là, Adonis finit par reprendre ses esprits, les lèvres à quelques millimètres de celles de la blonde. Il perçu un autre mouvement, du coin de l’œil, et alors que son regard était posé sur Wanda et uniquement sur Wanda il s’éloigna un peu, juste un peu plus, le temps de tourner la tête pour aboyer de sa voix presque princière. « Out. All of you, slaves, out! » Adonis laissa ses doigts caresser la nuque de sa meilleure amie. « Should I apologize for that, too ? » souffla-t-il, il parlait du baiser endiablé qu’il venait de lui donner. Ca lui avait fait un bien fou, et il ne pensait qu’à une chose: recommencer.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
administrator
avatar
administrator
‹ MESSAGES : 472
‹ AVATAR : NICOLA PELTZ.
‹ CRÉDITS : LISE AKA MY ADOBITCH (AVATAR) // MANONJITO (SIGNATURE)
‹ COMPTES : CA, MO.

‹ AGE : vingt-cinq années marquant son visage de poupée, le quart de siècle accroché à l'épiderme.
‹ STATUT : fiancée, une obligation plus qu'une envie, elle se plie aux ordres, pantin articulé. c'est auprès de braam osoryd qu'elle partagera la fin de sa vie, tandis que son coeur ne partage pas cette opinion, lui, indépendant, entiché de sa moitié.
‹ SANG : bleu, pureté royale salissante qui s'entache à son être. une fierté déconcertante, un sourire narquois accroché aux lèvres.
‹ COMPETENCES : charisme (niv. 4), manipulation (niv. 4), méfiance (niv. 4).
‹ METIER : aucun, jamais elle n'a connu cette obligation et jamais elle ne la connaitra, noble jusqu'au bout des ongles.
‹ ALLEGEANCE : l'impératrice, son sang, sa couronne, une allégeance dictée par ses fréquentations plus que par ses choix. mais la gamine change, et ses intérêts commencent à devenir égoïstes.
‹ ADIUTOR : allen, un mêlé orange, sa deuxième identité, son ombre.
‹ POINTS : 705

Carnet de bord
Inventaire:
Relations:

MessageSujet: Re: just wanna tell you that i see you baby, do you see me? (wandonis) Dim 10 Sep - 18:53



⎨you've been telling me some lies, I be thinking it's the truth
but I see it in your eyes, the things that you do⎬

Wanda ne vit rien venir, ses yeux étaient encore posés sur les siens alors que les lèvres d'Adonis se posèrent sur les siennes. Bizarrement, ce fut presque naturel, leurs bouches s'entremêlant et leurs peaux s'alliant dans une étreinte quasi parfaite. Ce fut comme si son estomac se souleva, une douleur plaisante dansant à l'intérieur de celui-ci. Ses mains vinrent spontanément se placer dans sa nuque, l'une pressant son cou délicat contre sa personne, et l'autre enroulant ses doigts dans ses cheveux désormais décoiffés. Wanda avait déjà entendu des rumeurs sur eux deux se diffuser un peu partout, dans tous les coins du Royaume. Jamais elle n'avait voulu les nier. C'était une discussion qu'ils avaient déjà eu, tous les deux ; leur relation savait être compliquée voire ambiguë à certains moments et ils étaient bien conscients que c'était un sentiment qui se dégageait facilement lorsqu'ils étaient ensemble. Mais, justement, ils avaient su s'en amuser. Les rumeurs étaient devenues légitimes, sans qu'ils ne l'aient jamais prévu. C'était si spontané et naturel, comme si ils avaient déjà fait ceci plus d'un milliard de fois. Lorsque les lèvres du brun se décrochèrent de celles de Wanda, cette dernière vint de nouveau poser les yeux sur son faciès qu'elle connaissait désormais par coeur. Cependant, il lui semblait différent, transformé, modelé. « Out. All of you, slaves, out! » Wanda avait déjà oublié la présence des esclaves dans ses appartements, mais le seul ordre d'Adonis avait suffit à les rendre de nouveau dociles. Ils se précipitèrent vers la porte à une vitesse sulfureuse. Wanda vint de nouveau placer ses pupilles dans celles d'Adonis, un rictus accroché aux lippes. La princesse savait bien qu'ils n'hésiteraient pas à raconter ce qu'il venait de se passer à l'instant même ; et elle s'en fichait, parce qu'elle n'avait pas honte et ne souhaitait pas le cacher. Ils étaient désormais à moitié assis sur le divan, plus proches qu'ils ne devraient l'être, mais loin de l'être trop. « Should I apologize for that, too ? » Wanda gloussa, plongeant de nouveau son regard dans celui d'Adonis, sa main vint de nouveau s'enrouler autour de sa nuque. « Definitely not. » et ses lèvres se déposèrent une nouvelle fois sur celles d'Adonis. Sa main libre glissa de son épaule droite jusqu'à son torse, accentuant l'attraction de leur baiser. Ses doigts divaguèrent de sa taille jusqu'à ses reins, déposant sa main froide sur sa peau brûlante. Le désir prenant le dessus sur la raison.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
administrator
avatar
administrator
‹ MESSAGES : 1907
‹ AVATAR : dylan o'brien
‹ CRÉDITS : (av) luaneshë / (gif) leslie (ace) / (sign) tumblr + years and years
‹ COMPTES : Veda Kimora, une humaine de 23 ans qui a été sujette à des expériences comme rat de laboratoire du gouvernement.

‹ AGE : Vingt-cinq ans, un anniversaire qui approche alors qu'il ne voit que les barreaux d'une prison glaciale.
‹ STATUT : Fiancé à Isaure Oshun, son coeur ne bat pas pour elle et pour cause. C'est le frère jumeau de la princesse qui a brisé le coeur du Griffith, refusant d'accéder à sa requête aussi ambitieuse que dirigée par l'amour.
‹ SANG : Le sang pourpre qui coule dans ses veines est qualifié de sang argent. Autrefois, il serait né avec le sang bleu, reconnu par tous les eartanariens comme tel, mais une famille étrangère à forcer les Griffith à ployer le genou sous leur joug meurtrier.
‹ COMPETENCES : charisme (niv. 4), manipulation (niv. 4), audace (niv. 4), leadership (niv. 4)
‹ METIER : Traitre à la couronne impériale, Adonis n'est plus rien si ce n'est le prisonnier de Cal Oshun. Jadis, il était ambassadeur de sa nation.
‹ ALLEGEANCE : Lui-même. Adonis a fomenté plusieurs alliances en échange d'une couronne qu'il attend encore patiemment, même du fond de sa cellule humide.
‹ ADIUTOR : Aléa Dochain, une jeune mêlée issue de la nation de l'eau et qui, pourtant, la débecte complètement. Si leur relation a commencé de manière chaotique, désormais les deux sont comme des âmes soeurs.
‹ POINTS : 1969

Carnet de bord
Inventaire:
Relations:

MessageSujet: Re: just wanna tell you that i see you baby, do you see me? (wandonis) Dim 10 Sep - 21:54

« Definitely not. » Tout comme il l’avait fait, Wanda avait déposé ses mains sur lui. Elle parcourait son corps, et alors qu’elle lui disait de ne pas s’excuser, elle vint lui prendre un second baiser, qu’il lui donna sans concession. Il avait besoin de ça, il avait besoin de se vider la tête et résister à l’aura qui planait autour de Wanda aurait été trop difficile pour lui, aujourd’hui. Le brun avait besoin de se laisser aller, de céder à la tentation et de goûter au fruit défendu qu’était une des sœurs de son prince, mais aussi et surtout au fruit défendu qu’était sa meilleure amie. Il savait que leur relation ne changerait pas, de toute manière. Adonis glissa ses doigts dans le dos de la brune, et délaça le corset qui fermait sa robe. Ses doigts presque experts en la matière travaillaient vite et bien pour libérer la poitrine de Wanda. Il mordit sa lèvre avec anticipation, alors qu’il sentait les mains froides de la jeune femme contre sa peau. Adonis cessa un instant de l’embrasser, pour pouvoir débarasser plus facilement la jeune femme du tissu qui recouvrait le haut de son corps. Il ne put empêcher son regard doré de tomber sur les courbes de la blonde. Ses cheveux légèrement décoiffés tombaient sur son corps avec délice. Elle ressemblait à une véritable déesse, et Adonis comprenait pourquoi soudainement pourquoi la catin qu’il avait embauché avait tant de succès. Les sœurs Oshun – et surtout Wanda – étaient des plus désirables. Ses courbes étaient ce qui se rapprochaient de la perfection pour le jeune ambassadeur. D’ailleurs, il glissa ses mains sur ses hanches, l’attira un peu plus proche de lui et glissa sa bouche sur sa gorge délicate. Il se sentait à l’étroit dans ses vêtements, mais voulait sentir les doigts fins de la belle lui retirer tout ce qu’elle estimerait être dans son chemin. Il y avait encore quelques jours, il était persuadé qu’il ne finirait jamais dans cette position avec Wanda. Wanda, qu’il connaissait depuis vingt-cinq ans. Wanda, qu’il aimait plus que tout et que personne mais qu’il n’avait jamais ô grand jamais essayé de mettre dans son lit. Il voyait les Oshun comme des êtres intouchables, sachant très bien que la possessivité et la jalousie de son prince serait décuplée si il apprenait qu’Adonis avait été voir ailleurs au sein de sa propre famille. Mais le brun s’en fichait, il faisait confiance à Wanda. Ca resterait leur secret… Sauf que les esclaves les avait vu s’embrasser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
administrator
avatar
administrator
‹ MESSAGES : 472
‹ AVATAR : NICOLA PELTZ.
‹ CRÉDITS : LISE AKA MY ADOBITCH (AVATAR) // MANONJITO (SIGNATURE)
‹ COMPTES : CA, MO.

‹ AGE : vingt-cinq années marquant son visage de poupée, le quart de siècle accroché à l'épiderme.
‹ STATUT : fiancée, une obligation plus qu'une envie, elle se plie aux ordres, pantin articulé. c'est auprès de braam osoryd qu'elle partagera la fin de sa vie, tandis que son coeur ne partage pas cette opinion, lui, indépendant, entiché de sa moitié.
‹ SANG : bleu, pureté royale salissante qui s'entache à son être. une fierté déconcertante, un sourire narquois accroché aux lèvres.
‹ COMPETENCES : charisme (niv. 4), manipulation (niv. 4), méfiance (niv. 4).
‹ METIER : aucun, jamais elle n'a connu cette obligation et jamais elle ne la connaitra, noble jusqu'au bout des ongles.
‹ ALLEGEANCE : l'impératrice, son sang, sa couronne, une allégeance dictée par ses fréquentations plus que par ses choix. mais la gamine change, et ses intérêts commencent à devenir égoïstes.
‹ ADIUTOR : allen, un mêlé orange, sa deuxième identité, son ombre.
‹ POINTS : 705

Carnet de bord
Inventaire:
Relations:

MessageSujet: Re: just wanna tell you that i see you baby, do you see me? (wandonis) Sam 16 Sep - 18:44



⎨you've been telling me some lies, I be thinking it's the truth
but I see it in your eyes, the things that you do⎬

La sensation des lippes d'Adonis contre celles de Wanda lui semblait familière, comme si ils avaient fait cela depuis des années maintenant. Comme si il était coutume, pour eux, de partager des moments aussi intimes -ça ne l'était pas. C'était nouveau pour la princesse, mais loin d'être désagréable et contre nature. Elle aimait Adonis, ses sentiments pour lui étaient grands, jamais elle n'auraient pensé qu'ils l'étaient dans ce sens là et pourtant les voilà qui partageaient plus qu'ils n'avaient jamais partagé en vingt-cinq années. Et elle aimait ça. Les mains du brun s'attelèrent à la libérer de son corset, lorsque qu'il vint défaire les lacets, ce fut un nouveau sentiment de liberté qui s'empara de la gamine ; lui permettant d'apprécier encore plus leur échange fougueux. Le regard d'Adonis se posa sur le haut son corps, à nu, vulnérable, première fois qu'il la voyait comme tel. Elle vint saisir sa nuque avant de parcourir son visage de baisers. Ses mains divaguèrent jusqu'à son haut, glissant doucement ses doigts sous le tissu et le relevant un peu plus, petit à petit. Lorsqu'il fut débarrassé de cet artifice, elle vint parcourir son torse, posant ses doits sur chaque parcelle de peau qui s'offrait à elle ; ne demandant qu'à ce qu'elle y pose sa marque. Ses doigts vinrent s'arrêter à son bas ventre, où ils trouvèrent tous seuls le chemin jusqu'à la ceinture d'Adonis, seule barrière retenant l'irréparable. Mais la tentation était trop forte, elle l'avait été depuis le début. La princesse détacha la ceinture du brun, balançant l'objet sur le sol de la pièce, son son venant casser le rythme de leurs respirations haletantes. Ce furent ensuite les boutons de son pantalon qui devinrent victimes de ses doigts, le libérant de leur emprise. Ses mains remontèrent jusqu'à ses cheveux qu'elle agrippa à pleine poigne. Wanda vint appuyer son poids contre le corps d'Adonis, l'obligeant à s'allonger sur le divan carmin. Les jambes de la princesse étaient désormais autour de la taille d'Adonis, ses cheveux de blé tombant sur le torse du brun et ses lippes parcourant chaque parcelle de son corps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
administrator
avatar
administrator
‹ MESSAGES : 1907
‹ AVATAR : dylan o'brien
‹ CRÉDITS : (av) luaneshë / (gif) leslie (ace) / (sign) tumblr + years and years
‹ COMPTES : Veda Kimora, une humaine de 23 ans qui a été sujette à des expériences comme rat de laboratoire du gouvernement.

‹ AGE : Vingt-cinq ans, un anniversaire qui approche alors qu'il ne voit que les barreaux d'une prison glaciale.
‹ STATUT : Fiancé à Isaure Oshun, son coeur ne bat pas pour elle et pour cause. C'est le frère jumeau de la princesse qui a brisé le coeur du Griffith, refusant d'accéder à sa requête aussi ambitieuse que dirigée par l'amour.
‹ SANG : Le sang pourpre qui coule dans ses veines est qualifié de sang argent. Autrefois, il serait né avec le sang bleu, reconnu par tous les eartanariens comme tel, mais une famille étrangère à forcer les Griffith à ployer le genou sous leur joug meurtrier.
‹ COMPETENCES : charisme (niv. 4), manipulation (niv. 4), audace (niv. 4), leadership (niv. 4)
‹ METIER : Traitre à la couronne impériale, Adonis n'est plus rien si ce n'est le prisonnier de Cal Oshun. Jadis, il était ambassadeur de sa nation.
‹ ALLEGEANCE : Lui-même. Adonis a fomenté plusieurs alliances en échange d'une couronne qu'il attend encore patiemment, même du fond de sa cellule humide.
‹ ADIUTOR : Aléa Dochain, une jeune mêlée issue de la nation de l'eau et qui, pourtant, la débecte complètement. Si leur relation a commencé de manière chaotique, désormais les deux sont comme des âmes soeurs.
‹ POINTS : 1969

Carnet de bord
Inventaire:
Relations:

MessageSujet: Re: just wanna tell you that i see you baby, do you see me? (wandonis) Dim 17 Sep - 17:31

Adonis fit glisser le reste de la robe de la blonde contre ses jambes, pour l’en débarasser complètement. La maoeuvre était compliquée, surtout qu’elle-même était occupée à le déshabiller rapidement. Toute raison semblait s’être échappée avec les esclaves, et Adonis n’arrivait plus à penser correctement. Il désirait Wanda, et il allait l’obtenir. Quoi qu’il eut le sentiment que c’était plutôt lui, sa proie à elle. Ce n’était pas pour lui déplaire, ceci dit, et quand elle le libéra de ses vêtements, le brun ne su que se laisser faire, et bouger juste assez pour l’aider dans la manoeuvre. Les doigts de la princesse étaient comme des caresses de pur désir sur sa peau brûlante, et même si ils laissaient une sensation de fraicheur dans leur sillage, Adonis adora ce toucher à la seconde ou elle lui en fit cadeau. Le brun fut un peu surpris par le côté presque dominateur de son amie, mais se laissa faire. Elle détesterait le savoir, mais il ne pu s’empêcher de penser au frère ainé de la jeune femme, alors qu’elle dirigeait clairement la danse. Il n’y avait que les Oshun pour le traiter comme ça, et Adonis adorait ça. Il mordit sa lèvre inférieure en regardant Wanda s’installer à califourchon sur lui. La vue était imprenable, et les mains d’Adonis partirent à l’aventure sur ce corps plus que désirable. Elles allèrent caresser ses cuisses, et remontait le long de son ventre, alors que la blonde se penchait sur lui pour déposer une bouche avide sur sa peau d’albâtre. Adonis bougea ses mains, et l’une d’elle attrapa les cheveux de Wanda pour les dégager. Il voulait la voir, pendant qu’elle goûtait sa peau. Il voulait voir que ça lui plaisait, et ilne fut pas déçu. Il ressentit un pic de désire s’emparer de son corps et dont l’épicentre se trouvait quelque part sous Wanda, installée sur lui de telle manière qu’elle serait la première à savoir qu’Adonis la désirait si fort. Il la laissa faire, trop content de cette position, et giissa son autre main sur la cuisse de la belle, pour palper la peau, l’inciter à bouger sur lui, sans jamais l’obliger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

just wanna tell you that i see you baby, do you see me? (wandonis)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» CENDY ◊ girls just wanna have fun.
» Meg / Everything that drowns me makes me wanna fly
» I wanna see your animal side ♫ ( uc )
» so let me come to you close as i wanna be Δ aaron-éris
» Andreas - Lady, running down to the riptide, taken away to the dark side, I wanna be your left hand man.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PINNED UNDER THE WEIGHT :: LAUNONDIE :: palais des flammes-