AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
tensions à aksana
Un climat de tension règne à Aksana depuis les fouilles faites par l'Empire.
Envie d'en savoir plus? Vient lire la gazette!
intrigue II - LE MARIAGE IMPERIAL
L'épisode trois de la saison une a été posté, il s'agit du mariage impérial unissant Saeko Yinren et le prince héritier. Viens donc y participer!
début de la maintenance le 22/09
On vous le rappellera par mp d'ici là.

Partagez| .

your time will come (w/isaure)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
earth nation
avatar
earth nation
‹ MESSAGES : 209
‹ AVATAR : ncw
‹ CRÉDITS : manon der kanonenkugel (av); astra (sign)

‹ AGE : quarante-quatre ans, il doit bientôt réaliser qu'il fait partie de la vieille génération
‹ STATUT : éternel célibataire dévoué à servir la famille impériale et la couronne des quatre nations
‹ SANG : bronze, un équilibre certain entre noblesse et créatures
‹ COMPETENCES : discrétion (niv1), honneur (niv1), torture (niv1)
‹ METIER : espion et missionnaire, on enjolive son titre de bourreau et cabot
‹ ALLEGEANCE : la couronne avant tout, qu'importe celui qui se trouve en-dessous
‹ ADIUTOR : aucun, trop vieux pour en recevoir, ce qui le réjouit
‹ POINTS : 265

Carnet de bord
Inventaire:
Relations:

MessageSujet: your time will come (w/isaure) Jeu 31 Aoû - 22:28

if you don't hate me yet, don't worry, your time will come.

Assis sur les draps immaculés, il fixait le mur face à lui. Un tourbillon de pensées assaillait son esprit, tempête sur ouragan. Rien en lui n’était calme : sa pensée tourmentée, son cœur palpitant, ses doigts joueurs. Emmêlés dans les draps, tapant sur le matelas, ils traduisaient l’anxiété de l’homme. Sur le mur blanc de sa chambre, il voyait clairement le visage doux à la chevelure d’or rencontré il y a quelques jours à peine. Elle avait grandi - vieilli, plutôt - mais n’avait pas changé. Son regard était toujours le même : gris, dur, et rieur. Il le connaissait tant, lui qui l’avait croisé de si nombreuses fois à une autre époque. Un temps où la famille était encore ce qu’elle était : complète, soudée. Pas de mort, pas de cris, ni de larmes. Pas de kilomètres entre eux, pas d’absence définitive. Une époque où les Harlaw vivaient encore sous le même toit, et connaissaient la vie des autres. La dernière fois qu’il avait entendu parler de Lyanna, elle résidait à Koldoveretz, et enseignait aux plus jeunes. Et pourtant, voilà qu’elle traînait secrètement dans les rues de Launondie, dans les repères de cette sale résistance. Elle trainait avec les rats, elle était - semble-t-il - l’un des leurs. Finalement, elle qui attisait sa jeune admiration autrefois, ne la méritait pas. Elle n’était pas mieux que ceux qu’on appelait Osanos, ni leurs traîtres de fidèles. Elle était comme les autres, et Lyanna finirait comme eux. Loras passerait de frère à bourreau, il le savait, et ne pouvait s’empêcher de craindre cette transformation. Deux décennies qu’ils ne s’étaient pas vus, qu’ils ne se souciaient plus l’un de l’autre. Mais cela ne voulait pas dire qu’il était prêt à lui faire subir l’inquisition, ni même à porter le coup si fatal sur son coup si précieux.

Il pensait aussi à elle, si fragile, si gracieuse. L’ange auréolé qui avait débarqué dans son monde de ténèbres. Ce n’était pourtant qu’un costume d’ange, vraie bête qu’elle était. Pourriture si joliment brodée, elle les dupait tous. Maitresse des illusions, et si jeune, elle l’époustouflait déjà. Loras ne pouvait non plus nier ses charmes de jeune femme, ceux-là même qui gardaient son regard quelques secondes de trop, ceux-là même qui étiraient ses lèvres en des sourires charmeurs. Ceux-là même qui occupaient ses pensées en ce moment, ayant balayé d’une vague le visage rieur de Lyanna.

On toqua à la porte, si poliment que cela le surpris. Personne ne venait s’aventurer hasardeusement près de ses appartements modestes, et encore si courtoisement. Il se leva d’un bond, effaçant du mur vierge le visage de sa sœur, le sourire de son apprentie. De l’autre côté de la porte se trouvait l’un des valets, si bien habillé dans sa tenue de service noire. Il était bien coiffé également, si propre sur lui qui trahissait sa conscience pure tout comme sa tenue irréprochable auprès des ordres qu’on lui aboyait à longueur de journées. « Son Altesse la princesse Isaure vous attend dans le salon, Harlaw. » Haussement de sourcil, quelle surprise venait-on donc de lui dire. Le valet semblait embarrassé, ne désirant sans doute pas faire attendre si longuement la terrible princesse. Mais Loras n’en avait rien à faire du temps d’attente de la princesse, lui qui connaissait réellement qui se cachait derrière ce masque de sorcière - masque de porcelaine qu’il saurait briser dès que l’envie lui en prenait. « Amène-la ici. » finit-il par dire, refermant la porte sur le pauvre valet avant d’entendre la moindre protestation de la part de ce dernier. Une princesse, dans la chambre d’un des employés de la couronne ? Qu’ils parlent, les valets, et les demoiselles de compagnie. Qu’ils répandent les viles rumeurs, que la cour en entende parler si bon lui chante. Il n’en avait strictement rien à faire, et si cela pouvait occuper les vieilles mégères, qu’il en soit ainsi. Mais Loras n’allait pas quitter le confort intimiste de sa chambre, là où ses pensées avaient libre court, pour le bon vouloir de la princesse. La porte s’ouvrit de nouveau, et la silhouette princière apparue derrière. « Votre Altesse. » la salua-t-elle, allant même jusqu’à se baisser en révérence devant elle. Il restait, après tout, un pauvre homme au service de la couronne. Un pauvre homme avec un peu trop d’honneur et de respect pour ceux qu’ils servaient. « Que me vaut votre visite ici-bas ? Je pensais qu’après votre enfermement, vous ne désiriez plus descendre parmi la vermine et les sombres couloirs. » Il ne sourit pas, même s’il en avait envie, mais toisait de son regard dur la petite princesse aventureuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

your time will come (w/isaure)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Quite cute: ral quite cute, play time & candy yum yum
» SWAP Apéro Time
» (✰) i hold the time to keep you off my mind.
» ☾ every time you touch me i just melt away.
» M482 VISÉ

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PINNED UNDER THE WEIGHT :: LAUNONDIE :: palais des flammes-