AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
tensions à aksana
Un climat de tension règne à Aksana depuis les fouilles faites par l'Empire.
Envie d'en savoir plus? Vient lire la gazette!
intrigue II - LE MARIAGE IMPERIAL
L'épisode trois de la saison une a été posté, il s'agit du mariage impérial unissant Saeko Yinren et le prince héritier. Viens donc y participer!
début de la maintenance le 22/09
On vous le rappellera par mp d'ici là.

Partagez| .

Did you get very far? [Ariane]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
moderator
avatar
moderator
‹ MESSAGES : 170
‹ AVATAR : Ella Purnell
‹ CRÉDITS : @ Hollidaysee

‹ AGE : Vingt cinq gouttes de sueur, autant d'années passées à œuvrer pour prouver sa valeur.
‹ STATUT : Un coeur ouvert à une impasse. Tu aime, mais tu aimes mal. Qui voudrait se trouver dans l'ombre d'un cœur qui ne sait pas trop ce que c'est d'être chéri.
‹ SANG : Sang métissé, déshonoré. T'es cette fille de personne, cette fille dont on attendait rien.
‹ ALLEGEANCE : Son unique allégeance va pour celui qu'elle protège. Elle est l'ombre de la lumière qui propage autour de lui.
‹ ADIUTOR : Le prince à la couronne invisible. Adonis. Tu seras à ses côtés à jamais, reliée à lui aussi bien par la magie d'un sort que par l'amour d'un coeur pur, nulle entaché par les désastre du désirs.
‹ POINTS : 126

Carnet de bord
Inventaire:
Relations:

MessageSujet: Did you get very far? [Ariane] Ven 25 Aoû - 1:33


Did you get very far?
Ariane
La sœur aînée de ton précieux maître de la terre investissait le palais des flammes. Elle entrait à son tour dans la danse, mais ses intention demeurait floue. Tu protégeais son frère de toute la façon possible, que ce soit son cœur, son corps et son esprit. Or cette sœur pouvait être une menace... Pouvait. Tout dépendait des intentions qui se dissimulaient derrière sa venue. Après tout, elle était l'aînée de la fratrie, elle était celle qui avait la réel prétention à la couronne de granite tant convoité par ton protégé. Tu avais beau appréciée la jeune femme, tu refusais qu'elle puisse devenir un obstacle à l'ambition de son cadet. Tu avais faussé compagnie à ton double pour régler cette histoire au plus vite. Tu n'étais pas du genre à user de manœuvres subtiles pour arriver à tes fins, non, tu étais une force brute, qui crevait l'abcès sans le moindre détour. Tes talons claquaient contre le carrelage, l'écho se propageant délicieusement dans les couloirs du palais des flammes, annonciateur de ton arrivée. La tête haute, la démarche assurée, tu étais le prolongement d'Adonis, tu te devais d'être irréprochable, de briller, parce qu'où que tu sois, quoi que tu fasses, tu le représentais. Lorsque tu arrivais devant la porte de l'héritière Griffith, celle-ci était ouverte. Tu pouvais entrapercevoir les domestiques se presser à l'intérieur, s’agitant comme des fourmis dans une fourmilière, prêt à tout pour satisfaire la reine. La sublime créature était là. Deux doigts posées contre la porte, tu la repoussais pour l'ouvrir davantage. Ton regard se coulait sur les lieux avec un sourire. Ariane quel plaisir de te voir. Un sourire sincère. Elle avait été une oreille attentive lorsque tu traversais des épreuves difficiles. Tu espérais cependant qu'elle puisse demeurer une alliée, servant les intérêt d'Adonis plutôt que les siens. Pourrais-je te parler? En privé. Tu insistais sur les mots, ton regard se coulant sur les serviteurs. Tu les invitais à quitter la pièce sans beaucoup plus de cérémonie. Etre l'adiutor d'Adonis te conférait une certaine autorité dans ce palais... Aussi infime soit elle. Ils abandonnaient leur tâche, les uns après les autres. Tu te montrais patiente, tes mains venant se nouer à l'arrière, dans ton dos. Tu t'avançais encore, de quelques pas, t'approchant de la demoiselle de la terre. Un sourire sincère accroché à tes lèvres, tu n'en demeurais pas moins méfiante. Tu t'en serais presque voulue de te montrer aussi suspicieuse alors que la belle brune ne s'était jamais montrer hostile, bien au contraire. Mais lorsque cela concernait Adonis, tu te refusais de commettre la moindre erreur de jugement, tu refusais de te laisse endormir par des apparences.
© PINNED UNDER THE WEIGHT 2017

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
earth nation
avatar
earth nation
‹ MESSAGES : 135
‹ AVATAR : jenna louise coleman.
‹ CRÉDITS : @faust (av), autumnleaves & lise (gif).
‹ COMPTES : lula osanos

‹ AGE : trente-trois années.
‹ STATUT : fiancée. future héritière de la nation de la terre, son père ne pouvait la promettre qu'à un autre maitre de la terre, mariage arrangé avec l'ainé des wheatdrop.
‹ SANG : argent, le sang de la noblesse, qui autrefois était bleu.
‹ COMPETENCES : altruisme (niv 1), charisme (niv. 1, résistance à la tenacité), leadership (niv. 1, résistance à la dominance)
‹ METIER : héritière de la nation de la terre.
‹ ALLEGEANCE : avant tout sa famille, aux griffith et puisqu'ils sont à la botte des maitres du feu, son allégeance va également aux oshun.
‹ POINTS : 546

Carnet de bord
Inventaire:
Relations:

MessageSujet: Re: Did you get very far? [Ariane] Mar 29 Aoû - 11:16


aléa & ariane
did you get very far?



Comme ses domestiques, Ariane essayait tant bien que mal de ranger ses affaires. Parfois, elle repassait derrière les nouvelles domestiques qui ne la connaissaient pas et ne savaient pas où elle rangeait ses affaires. La Griffith était une personne extrêmement maniaque et perfectionniste, et lorsque ses vêtements, ses affaires personnelles n’étaient pas correctement rangés, elle ressentait un besoin impulsif de tout recommencer. Ses défauts l’énervaient, mais elle ne pouvait pas se refaire. Ce besoin de tout contrôler n’avait fait que croitre suite à sa perte de contrôle lorsqu’elle avait onze ans, lorsqu’elle n’était encore qu’une enfant qui venait d’entrer à l’académie. Depuis, elle s’était jurée de ne plus jamais perdre le contrôle de quoi que ce soit. Justement occupée à soigneusement ranger quelques robes pour les soirées mondaines du Palais, une voix la fit sursauter. Surprise, elle se retournait immédiatement pour voir une frimousse familière, Aléa. Sans attendre, elle inclinait la tête en signe de politesse et lui rendait son sourire. « Plaisir partagé, Aléa. » Simple phrase, pas vraiment protocolaire, mais elle n’avait pas besoin de l’être avec ses proches. Lorsqu’Aléa demandait à lui parler en privé, les sourcils d’Ariane se fronçaient. Leur récent séjour à Eartenara c’était très bien déroulé, de quoi voulait-elle discuter ? Elle sentit son estomac se nouer lorsque l’idée qu’Adonis pouvait être blessée lui traversait l’esprit. L’héritière secouait la tête pour se ressaisir et indiquer un siège à son amie, d’un simple geste de la main. « Bien sûr. Je t’en prie, assieds-toi. » Elle se dirigeait également vers la petite table ronde pour s’asseoir face à la mêlé, adiutor de son frère. A présent, elles n’étaient plus que toutes les deux dans l’immense chambre de la Griffith. Ariane brisait le silence, ne supportant pas les « blancs ». « Que se passe-t-il ? Adonis a des problèmes ? » L’inquiétude pouvait se lire son visage, malgré toute l’énergie qu’elle employait pour rester de marbre. La famille était sacrée pour elle, son frère, sa sœur et ses cousins comptaient plus que tout pour Ariane et l’idée de les perdre eux aussi lui donnait la nausée.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
moderator
avatar
moderator
‹ MESSAGES : 170
‹ AVATAR : Ella Purnell
‹ CRÉDITS : @ Hollidaysee

‹ AGE : Vingt cinq gouttes de sueur, autant d'années passées à œuvrer pour prouver sa valeur.
‹ STATUT : Un coeur ouvert à une impasse. Tu aime, mais tu aimes mal. Qui voudrait se trouver dans l'ombre d'un cœur qui ne sait pas trop ce que c'est d'être chéri.
‹ SANG : Sang métissé, déshonoré. T'es cette fille de personne, cette fille dont on attendait rien.
‹ ALLEGEANCE : Son unique allégeance va pour celui qu'elle protège. Elle est l'ombre de la lumière qui propage autour de lui.
‹ ADIUTOR : Le prince à la couronne invisible. Adonis. Tu seras à ses côtés à jamais, reliée à lui aussi bien par la magie d'un sort que par l'amour d'un coeur pur, nulle entaché par les désastre du désirs.
‹ POINTS : 126

Carnet de bord
Inventaire:
Relations:

MessageSujet: Re: Did you get very far? [Ariane] Dim 3 Sep - 9:19


Did you get very far?
Ariane
Ton regard se coulait sur les domestiques qui fourmillaient dans la pièce, s'empressant de terminer leur tâche pour quitter les lieux à la hâte. Une fois seule, tu venais t'installer face à la fille de la terre, celle qui pouvait prétendre à la couronne de ton précieux prince de granite. Tes mains se posaient sur les accoudoirs, tes doigts venant en flatter le tissus avant de reporter ton regard sur la sœur de ton maître de la terre. Tu as à peine le temps de trouver les mots qu'elle s'impatiente, elle s'agite, inquiète de l'état de santé de ton protégé. Tu ne serais pas là, à parler sagement avec elle, si Adonis avait des problèmes, quels qu'ils soient. Il avait toujours été ta priorité, peu importe la nature des troubles, tu étais là pour lui, pour préserver son corps, son cœur et son âme. Tu étais ce bouclier entre lui et le monde. Rien. Adonis va bien. Ton regard se coule sur l’héritière prestigieuse de la maison Griffith. Tu n'as pas peur. Tu n'as même pas honte de douter d'elle. Tu fais ce que tu crois être juste, pour lui, uniquement pour lui. Tu ne voudrais pas qu'elle se sente blessée par tes questions, mais si elle l’était, tu ne t'en sentirais pas coupable pour autant. Tu étais d'un naturel franc, les mots sortant avec une aisance déconcertante, sans te soucier de la brutalité de certains de tes propos. Tu disais les choses comme tu les pensais, tout simplement. Enfin, tout dépend de la raison de ta venue ici!? Ton regard restait planté sur elle, comme si l'intensité de celui-ci pouvait se permettre de lire à travers son propre regard, pour y dévoiler les vérité que son cœur et son âme était en train de te dissimulé. Tu savais que l'aînée allait brandir le nom de leur petite frère, Isaiah, comme d'un étendard... Mais tu n'y croyais pas. Tu ne connaissais que trop bien les avancées dans cet affaire, Adonis et Isaak maîtrisaient la situation. Que viens-tu faire à Launondie? Alors que sa place d'héritière devait la maintenir à Greenstall. Tu t’inquiétais de ses désirs, à elle, mais aussi de ceux du père de la maison Griffith. Tu ne l'appréciais que très peu... peu être à travers les yeux d'Adonis.
© PINNED UNDER THE WEIGHT 2017

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
earth nation
avatar
earth nation
‹ MESSAGES : 135
‹ AVATAR : jenna louise coleman.
‹ CRÉDITS : @faust (av), autumnleaves & lise (gif).
‹ COMPTES : lula osanos

‹ AGE : trente-trois années.
‹ STATUT : fiancée. future héritière de la nation de la terre, son père ne pouvait la promettre qu'à un autre maitre de la terre, mariage arrangé avec l'ainé des wheatdrop.
‹ SANG : argent, le sang de la noblesse, qui autrefois était bleu.
‹ COMPETENCES : altruisme (niv 1), charisme (niv. 1, résistance à la tenacité), leadership (niv. 1, résistance à la dominance)
‹ METIER : héritière de la nation de la terre.
‹ ALLEGEANCE : avant tout sa famille, aux griffith et puisqu'ils sont à la botte des maitres du feu, son allégeance va également aux oshun.
‹ POINTS : 546

Carnet de bord
Inventaire:
Relations:

MessageSujet: Re: Did you get very far? [Ariane] Dim 3 Sep - 14:14


aléa & ariane
did you get very far?



Face à face avec Aléa, Ariane l’observait s’installer sur la chaise qu’elle venait de lui proposer. Aléa et elle n’avait pas toujours été vraiment amies, mais depuis la mort d’Isaiah, elles s’étaient un peu rapprochées. Toutefois, la présence d’Aléa l’inquiétait. De suite, elle avait pensé qu’il était arrivé quelques choses à Adonis ou même à un autre Griffith, mais il n’en fut rien. Lorsqu’elle avouait que tout allait bien pour son frère, Ariane soupirait de soulagement et toute son angoisse disparaissait. Ses prunelles ambrées ne se détournent pas de celles de l’adiutor de son frère, attendant qu’elle te révèle la véritable raison de sa venue. Les mots qui franchissaient ses lèvres quelques instants plus tard frappèrent la Griffith. Surprise, étonnée qu’Aléa pose une telle question, elle fronçait les sourcils en essayant de comprendre le sens de la question. « Je te demande pardon ? Pourquoi l’état de santé de mon frère dépendrait de ce que je viens faire au palais ? » Son ton n’était ni condescendant, ni mauvais. Ce n’était qu’une simple question. Suite à ses paroles, elle croisait les bras sur sa poitrine, ne laissant pas le temps à Aléa de répondre. Cette fois-ci, elle se montre plus fermée et moins chaleureuse, mais elle reste calme et garde son sang froid. « Es-tu en train d'insinuer que ma présence est nocive pour Adonis ? » Ariane savait très bien jouer à la parfaite petite héritière innocente que tout le monde croyait qu’elle était, mais elle était comprenait vite et pouvait sortir ses griffes si elle se sentait menacée. Et si Aléa comptait lui faire cracher le morceau sur les projets qu’elle avait vis-à-vis de la couronne de granit, elle se mettait de doigt dans l’œil. Personne n’était au courant pour l’instant et Ariane ne comptait pas faire partager son secret. Elle savait qu’Adonis avait des alliés au Palais, beaucoup qu’elle en avait actuellement. Mieux valait rester dans l’ombre pour l’instant et attendre, jouant une petite fille voulant suivre les traces de son père alors qu’elle n’en avait aucune envie. Aléa n’avait visiblement que faire de la surprise de la Griffith et renchérie sur une nouvelle question, aussi directe que la précédente. « Je suis ici parce-que mon père l’a décidé, il souhaite m’apprendre le métier sur le terrain. Et je ne m’en plains pas, car cela me permets de m’éloigner un peu de Greenstall où la mort d’Isaiah est encore imprégné sur tous les visages. » Elle ne la lâchait pas des yeux elle non plus. Elle venait de dire une vérité. Elle ne souhaitait pas apprendre toutes les stratégies politiques que son père souhaitait lui montrer au palais, mais quitter sa nation lui avait fait le plus grand bien. Après les fouilles, lorsqu’ils étaient retournés au Palais, Ariane avait été frappé par la tristesse des membres de sa famille et de certains sujets. Voir les visages d’autres personnes lui remontaient le moral, et ici, elle pouvait s’évader, galoper sur les plaines a cheval en compagnie d’un ami a qui elle tenait beaucoup malgré les apparences.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
moderator
avatar
moderator
‹ MESSAGES : 170
‹ AVATAR : Ella Purnell
‹ CRÉDITS : @ Hollidaysee

‹ AGE : Vingt cinq gouttes de sueur, autant d'années passées à œuvrer pour prouver sa valeur.
‹ STATUT : Un coeur ouvert à une impasse. Tu aime, mais tu aimes mal. Qui voudrait se trouver dans l'ombre d'un cœur qui ne sait pas trop ce que c'est d'être chéri.
‹ SANG : Sang métissé, déshonoré. T'es cette fille de personne, cette fille dont on attendait rien.
‹ ALLEGEANCE : Son unique allégeance va pour celui qu'elle protège. Elle est l'ombre de la lumière qui propage autour de lui.
‹ ADIUTOR : Le prince à la couronne invisible. Adonis. Tu seras à ses côtés à jamais, reliée à lui aussi bien par la magie d'un sort que par l'amour d'un coeur pur, nulle entaché par les désastre du désirs.
‹ POINTS : 126

Carnet de bord
Inventaire:
Relations:

MessageSujet: Re: Did you get very far? [Ariane] Lun 4 Sep - 10:13


Did you get very far?
Ariane
Ariane se vexe est e froisse. Tu n'en attendais pas moins d'elle, mais tu ne t'en formalises pas. Aucune mesure n'est suffisante lorsque cela concerne ton précieux prince sans couronne. Tu laisses ses mots couler, tu laisses libre cours à la frustration que tu as provoqué en elle. Jusqu'à ce que ses mots ne trouvent écho dans tes craintes non formulées. Elle est là parce que son père le lui a demandé. Par les sept ce que cela peut t'agacer. Tu aurais préféré ne rien en tiré, parce qu'au fond, tu apprécies la fille de la terre. Tu laisses échapper un soupire alors que tu viens te caler davantage contre le fauteuil, ton dos venant se reposer contre le dossiers. Tes mains quittent les accoudoirs pour venir se nouer contre ton ventre. Tu toises la belle brune curieusement, essayant de trouver une autre vérité dans ses traits. Elle a été trop bien entraîné, elle ne laisse transparaître que ce qu'elle désire. Ne me fais pas dire ce que je n'ai pas dis. Tu parles de sa santé, pas moi. Non. Tu parlais de problèmes que l'aînée des Griffith amenait avec elle. Tu parlais des entraves et des battons qu'elle pourrait éventuellement glisser sur le chemin déjà sinueux qui porterait Adonis jusqu'à la couronne de granite. Si Ariane était habile, tu l'étais devenue au contact de son frère. Tu manipulais les mots avec bien plus d'aisance qu'auparavant, tu savais te jouer de ceux-ci, tu savais les manipuler pour obtenir ce que tu désirais, tu savais les utiliser pour faire passer certains messages sans pour autant t'incriminer de quelques manières que ce soit. C'est donc ton père qui t'envoie. Un souffle, un murmure suspicieux. Tu ne voulais pas que le patriarche vienne mettre son nez dans les affaires de ton précieux maître. Non. Certainement pas. Maintenant, tu n'allais pas faire la bêtise de penser qu'Ariane n'avait pas ses propres intentions, au delà de celle de son père. Je ne te mets pas en doute, je veux juste le protéger, lui et tout ce qu'il entreprend. Je ne serais pas une bonne adiutor si je ne m’inquiétais pas de savoir si tu te rangeras de son côté... Subtile et habile. Tu est polie et courtoise, tu n'es en rien menaçante. Tu es sincère, sans pour autant faire preuve d'une franchise absurde en lui dévoilant tout. Tu sais qu'elle comprend tes dire, tu n'as pas besoin de t'éparpiller en détail, elle connaît son frère...Je suis désolée si ma démarche te blesse, ce n'est pas mon intention de te manquer de respect. Je préfère te demander clairement les choses pour ensuite les mettre derrière nous. D'une certaine façon. Parce que tu t’inquiéteras toujours du rôle du père de la terre dans cette affaire, des raisons réelles qui l'on pousser à faire venir Ariane à la capitale.
© PINNED UNDER THE WEIGHT 2017

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
earth nation
avatar
earth nation
‹ MESSAGES : 135
‹ AVATAR : jenna louise coleman.
‹ CRÉDITS : @faust (av), autumnleaves & lise (gif).
‹ COMPTES : lula osanos

‹ AGE : trente-trois années.
‹ STATUT : fiancée. future héritière de la nation de la terre, son père ne pouvait la promettre qu'à un autre maitre de la terre, mariage arrangé avec l'ainé des wheatdrop.
‹ SANG : argent, le sang de la noblesse, qui autrefois était bleu.
‹ COMPETENCES : altruisme (niv 1), charisme (niv. 1, résistance à la tenacité), leadership (niv. 1, résistance à la dominance)
‹ METIER : héritière de la nation de la terre.
‹ ALLEGEANCE : avant tout sa famille, aux griffith et puisqu'ils sont à la botte des maitres du feu, son allégeance va également aux oshun.
‹ POINTS : 546

Carnet de bord
Inventaire:
Relations:

MessageSujet: Re: Did you get very far? [Ariane] Sam 9 Sep - 12:35


aléa & ariane
did you get very far?



Ariane ne perd pas son sang froid, mais se montre quelque peu réticente. L’insinuation d’Aléa ne lui plait guère, mais elle reste impassible. L’inquiétude qui l’avait gagné auparavant avait totalement disparu, ses traits n’exprimaient plus aucun sentiment, comme si elle s’était véritablement fermée. Son père lui avait appris à ne pas laisser transparaitre ses émotions, il lui avait dit que les sentiments étaient des faiblesses et il n’avait pas tord. Si Ariane se montrait anxieuse ou même nerveuse, Aléa devinerait sans mal qu’elle préparait quelques choses. Cependant, plus les mots défilaient, plus la conversation avançait, plus Ariane voyait clair dans son jeu. La Griffith avait compris qu’elle ne s’inquiétait pas la santé d’Adonis, mais plutôt de son ascension au trône d’Eartanera et à la couronne de granit. Elle relevait la tête, ne la quittant pas des yeux et l’observant réfléchir sur ses derniers propos parlant de ton père. Elle s’empresse de renchérir en prétendant simplement vouloir protéger son maitre, qu’elle n’a aucune mauvaise intension. Ariane n’y croit pas. Elle sait qu’elle cherche à savoir si, lorsque les Griffith auront la couronne de granit, Ariane la laissera à Adonis. De tel propos ne l’offensait pas, mais si ce n’était pas Aléa qui lui posait ses questions mais un simple mêlé, elle l’aurait mis dehors. Elle comprenait que la jeune femme cherchait à protéger Adonis et ne voulait pas qu’Ariane compromette ses plans pour la couronne. Elle savait qu’Aléa était attachée à son frère et qu’elle aurait fait n’importe quoi pour lui, comme Natalia envers elle. « Ne t’en fais pas, je comprends que tu t’inquiètes, que tu ais peur de mes intentions concernant la couronne de granit. » Elle marque une pause, reprenant son souffle. « J’ai pourtant répété mainte fois que la politique ne m’intéressait pas, n’est-ce pas suffisant ? » Elle savait parfaitement mentir, jouer les petites princesses innocentes, mais ce n’était qu’un demi mensonge. La politique ne l’intéressait pas du tout, mais la couronne si. Elle souhaitait la prendre pour le bien du peuple, pour instaurer la démocratie dont elle avait toujours rêvé pour les eartenariens. Elle s’assoit plus confortablement dans son siège, défiant la mêlée du regard. « Mais me crois-tu assez stupide pour défier mon père ? Tu sais très bien que, même s’il a élevé Adonis comme un héritier avant que l’Impératrice ne change la loi, il ne lui confiera pas la couronne. » Elle ne dénigre pas son frère, elle énonce simplement une vérité. Thomas Griffith était au courant des activités auxquelles Adonis se livrait en dehors de son rôle d’Ambassadeur et il ne confierait jamais la couronne à un fils qui, selon lui, déshonore la famille Griffith. De plus, il considérait Ariane comme l’héritière parfaite faisant passer le bien être du peuple avant tout, et malgré ses protestations, cette dernière ne pouvait rien y changer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
moderator
avatar
moderator
‹ MESSAGES : 170
‹ AVATAR : Ella Purnell
‹ CRÉDITS : @ Hollidaysee

‹ AGE : Vingt cinq gouttes de sueur, autant d'années passées à œuvrer pour prouver sa valeur.
‹ STATUT : Un coeur ouvert à une impasse. Tu aime, mais tu aimes mal. Qui voudrait se trouver dans l'ombre d'un cœur qui ne sait pas trop ce que c'est d'être chéri.
‹ SANG : Sang métissé, déshonoré. T'es cette fille de personne, cette fille dont on attendait rien.
‹ ALLEGEANCE : Son unique allégeance va pour celui qu'elle protège. Elle est l'ombre de la lumière qui propage autour de lui.
‹ ADIUTOR : Le prince à la couronne invisible. Adonis. Tu seras à ses côtés à jamais, reliée à lui aussi bien par la magie d'un sort que par l'amour d'un coeur pur, nulle entaché par les désastre du désirs.
‹ POINTS : 126

Carnet de bord
Inventaire:
Relations:

MessageSujet: Re: Did you get very far? [Ariane] Jeu 14 Sep - 12:45


Did you get very far?
Ariane
Tu écoutes la fille de la terre avec une attention des plus particulière. Tu ne comprends que trop bien le message qu'elle veut te faire passer, tu y trouves des réponses dans ce qu'elle dis, mais aussi ce qu'elle ne dis pas. Elle est un danger, parce qu'elle s’alignera à l'avis de ce père qui ne veut pas que son fils porte la couronne de granite. Ta fidélité et ta loyauté sont sans limite, tu te gonfle d'espoir, persuadée que celui que tu protège prendra ce qui lui renvient de droit, avec ou sans l'aide de ses semblables. Tu scrutes l'héritière Griffith. Tes yeux essayes de transpercé la façade qu'elle t'offre... Tu la connais, elle et les siens, tu as été au contact d'Adonis bien trop souvent pour ne pas être capable de voir qu'elle se planque derrière un masque d'apparence. La belle brune ne voulait pas la couronne, mais elle demeurait au côté de son père. Elle refusait de voir ce que toi, tu avais vu depuis longtemps, elle refusait de comprendre que tout ce qu'il fallait à la nation de la tête était un homme comme son frère. Tes doigts pianotent quelques instants les accoudoirs. Tu a exactement ce que tu étais venue chercher. Un roi ne demande pas la permission, il la prend. Les mots passent le seuils de tes lèvres, chargés de sens cachés. Tu ne dis pas les choses explicitement, pour ne pas attirer de problème à ton précieux maître, mais tu les dis tout de même. Nul ne peut s'opposer à lui. Il est celui qui portera la couronne de granite, parce qu'il est le seul à en avoir la carrure. Il n'a pas besoin de la permission de son paternel, ni même de son approbation. Pas plus qu'il n'a besoin de celle d'Ariane... Puisque celle-ci ne semble pas disposée à se ranger à ses côtés. Tu te redresses finalement, un sourire poli et courtois étirant tes lèvres fines. Je ne te dérangerais pas plus longtemps, tu dois avoir mille et une chose à faire pour ton emménagement. Tu insistes sur les mots, savamment, tu la relègues à une tâche ridicule politiquement. Tu manies les insinuations sans pour autant te compromettre, ni même mettre ton maître dans une position difficile. On aura surement le plaisir de se revoir maintenant que tu es ici.

© PINNED UNDER THE WEIGHT 2017

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
earth nation
avatar
earth nation
‹ MESSAGES : 135
‹ AVATAR : jenna louise coleman.
‹ CRÉDITS : @faust (av), autumnleaves & lise (gif).
‹ COMPTES : lula osanos

‹ AGE : trente-trois années.
‹ STATUT : fiancée. future héritière de la nation de la terre, son père ne pouvait la promettre qu'à un autre maitre de la terre, mariage arrangé avec l'ainé des wheatdrop.
‹ SANG : argent, le sang de la noblesse, qui autrefois était bleu.
‹ COMPETENCES : altruisme (niv 1), charisme (niv. 1, résistance à la tenacité), leadership (niv. 1, résistance à la dominance)
‹ METIER : héritière de la nation de la terre.
‹ ALLEGEANCE : avant tout sa famille, aux griffith et puisqu'ils sont à la botte des maitres du feu, son allégeance va également aux oshun.
‹ POINTS : 546

Carnet de bord
Inventaire:
Relations:

MessageSujet: Re: Did you get very far? [Ariane] Jeu 14 Sep - 19:51


aléa & ariane
did you get very far?



Les yeux d’Alea transpercent les siens, comme si elle essayait de voir ce qu’Ariane dissimule, comme si elle voulait lire à travers elle. Ariane ne bouge pas, elle se contente de renvoyer son regard perçant à la mêlée, la mettant au défi d’aller encore plus loin. Elle l’appréciait beaucoup, mais il ne fallait pas qu’elle dépasse les bornes. Après tout, elle était l’héritière, celle qui devrait un jour porter la couronne et personne, pas même l’adiutor de son frère, ne pouvait se permettre de lui parler de la sorte. « Certes, mais un roi est également intelligent et stratégique, il ne fonce pas tête baissée. » Elle insiste sur les mots « intelligent » et « stratégique », qui la représente bien. Agir à sa guise en tant que souverain n’était pas la meilleure tactique, elle était bien placée pour le savoir. Ariane aimait le peuple et ils voulaient qu’ils l’aiment en retour. Elle ne voulait pas leur imposer quelques choses, elle voulait qu’ils choisissent. La Griffith regarde Aléa se redresser, puis regarde son sourire courtois. L’Aléa sincère avec laquelle elle avait discuté n’est plus là, elle a laissé place à un adiutor surprotecteur qui dévoue corps et âme à son frère. Ce n’est pas une alliée, c’est certain. Sa remarque la touche, la surprend en même temps, mais elle ne laisse rien paraître. Elle lève la tête vers elle, tentant de contenir la colère qui l’envahit. « Des choses bien plus importantes, c’est certain. » Elle est aussi sèche que la mêlée, mais lui adresse un sourire hypocrite. « Bien sûr, avec plaisir. » Son sourire hypocrite s’épanouit sur son visage, comme si les dernières paroles froides et sèches n’avaient jamais été prononcées. Elle se lève pour conduire la mêlée jusque la porte de sa chambre. « Bonne fin de journée, Aléa. » Et elle referme la porte en soupirant. La journée s’annonçait difficile. 
RP TERMINÉ.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Did you get very far? [Ariane]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» ARIANE (SM)
» Fil d'Ariane des Deux Sèvres
» Quand une doula sauve un accouchement...
» Pétition contre le placement abusif d’enfants et une meilleure protection des enfants en danger
» La Cité de l'espace

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PINNED UNDER THE WEIGHT :: playground :: anciens rps-