AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
tensions à aksana
Un climat de tension règne à Aksana depuis les fouilles faites par l'Empire.
Envie d'en savoir plus? Vient lire la gazette!
intrigue II - LE MARIAGE IMPERIAL
L'épisode trois de la saison une a été posté, il s'agit du mariage impérial unissant Saeko Yinren et le prince héritier. Viens donc y participer!
début de la maintenance le 22/09
On vous le rappellera par mp d'ici là.

Partagez| .

Tu es mon autre [CAL]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
fire nation
avatar
fire nation
‹ MESSAGES : 197
‹ AVATAR : Kiko Mizuhara
‹ CRÉDITS : (c)Chaussette
‹ COMPTES : La petite bleue qui colle au fesse du prince sans couronne, Aléa Dochain.

‹ AGE : Vingt deux années, une danse lascive d'une jeunesse qui s'embrase.
‹ STATUT : Une bague sertie d'une pierre des plus précieuse, une entrave autour de son l'annulaire qui scelle son union avec l'héritié de la couronne impériale. Mais tu sais que Cal Oshun est ton meilleur allié.
‹ SANG : Un sang argent sillonne ses veines,teinté de perles bleuté symbolisant son mariage future et son changement de rang.
‹ COMPETENCES : diplomatie (niv. 1) / honneur (niv. 1) / étiquette (niv. 1)
‹ METIER : Fière ambassadrice de la nation, tu devras bientôt céder cette place prestigieuse pour embrasser ton destin.
‹ ALLEGEANCE : A la couronne impériale et à ton futur époux. Surtout à ton futur époux.
‹ ADIUTOR : Une petite ombre, Sol, qui est devenue une sœur, bien plus précieuse que celle que ta vie t'avait donnée.
‹ POINTS : 698

Carnet de bord
Inventaire:
Relations:

MessageSujet: Tu es mon autre [CAL] Ven 18 Aoû - 11:54


Burn their wings
Cal
Un dernier regard pour ton reflet qui trônait dans le miroir de ta chambre. Ton index venait souligner tes lèvres, réajustant ton rouge à lèvre. Tes doigts se glissaient ensuite dans les mèches ébènes pour les remettre en place, c'est un geste que tu faisais souvent, un automatisme. Tu quittais la chambre d'invitée que l'on t'avait attribué pour rejoindre ton fiancée. Vos entrevues devenaient de plus en plus fréquentes, si ce n'était pas quotidienne. Tu avais appris à l'apprivoiser, à apprécier sa présence et sa proximité. Tu avances dans les couloirs, la menton relevé avec fierté, tes talons claquent émettant un son délicieux qui te fait te sentir forte et puissance. Tu aimais cette sensation, la sentir se propager dans tes veines, de dispenser dans chaque parcelle de ton être. Le soleil était déjà haut dans le ciel, mais des systèmes permettaient de sauvegarder une certaine fraîcheur entre les murs du palais des flammes, à ton plus grand regret. Tu aimais sentir la chaleur écrasante de l'été, sentir les rayons de soleil caresser ta peau de pêche, te vautrer sous le regard de cet astre flamboyant qui était à tes yeux la personnification de ce feu divin. Tu avais besoin de sentir ton élément, partout autour de toi, t'enveloppant de sa lueur. Tu poussais la porte de la chambre de Cal sans prendre la peine de frapper. Il t'attendait et bientôt, sa chambre deviendrait la vôtre. Tu ne violais pas son intimité, c'était presque naturel d'agir de la sol. Ton regard se coulait sur les lieux, à la recherche de la présence de ton fiancé. Tu devinais sa silhouette par delà le balcon, derrière le voile des rideau, tu devinais sa musculature. Un sourire venait fendre tes lèvres alors que tu glissais jusqu'à lui. Tu gagnais l'extérieur avec un plaisir à peine dissimulé. Il te tournait le dos, absorber par une quelconque contemplation. Tes mains venaient se glisser contre ses flans alors que ta poitrine venait contre son torse. Tes lèvres venaient se déposer contre sa nuque. Bonjour, vous. J'espère que vous m'avez réservé votre après-midi. Il te plaisait, t'électrisait à sa façon si particulière, il imposant, par sa simple présence. Il était facile d'admirer l'homme qu'il était, d'apprécier se trouver auprès de lui. Il serait parfait pour diriger, avec toi à tes cotés, mais tu ne savais pas s'il était parfait pour l'amour. T'en rêvais, mais tu craignais de ne jamais connaître l'ombre de ce sentiment.
© PINNED UNDER THE WEIGHT 2017

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fire nation
avatar
fire nation
‹ MESSAGES : 156
‹ AVATAR : max irons bby
‹ CRÉDITS : av&gif ; lise aka ado l'amour de ma vie
‹ COMPTES : amara, la chose fragile.

‹ AGE : vingt-huit ans, une jeunesse trop vite passée, un avenir déjà tout tracé et l'ombre d'une couronne qui commence à se profiler au-dessus de sa tête.
‹ STATUT : fiancé à saeko yinren, une fatalité qu'il a depuis longtemps acceptée. avec ou sans elle, sa liberté reste la même.
‹ SANG : bleu, le symbole premier d'une royauté qui se complaît à rappeler à chacun leur supériorité.
‹ COMPETENCES : charisme (niv. 1), domination (niv. 1), intimidation (niv. 1).
‹ METIER : prince héritier, une position qui lui donne un avant-goût de son futur rôle d'empereur. un poste qui lui fait envie mais qui le répugne tout autant, partagé entre le pouvoir et les responsabilités qui s'y apparentent.
‹ ALLEGEANCE : cal n'est fidèle qu'à lui-même. il souhaite aller loin, même si cela signifie parfois avoir à sacrifier certaines personnes.
‹ ADIUTOR : naos, qu'il ne porte pas forcément dans son cœur mais leur duo fonctionne, du moins en apparence.
‹ POINTS : 541

Carnet de bord
Inventaire:
Relations:

MessageSujet: Re: Tu es mon autre [CAL] Jeu 24 Aoû - 0:49

Perdu dans la contemplation des jardins, depuis le balcon de sa chambre, Cal profitait du soleil qui réchauffait l'atmosphère en ce début d'après-midi. A cette heure de la journée, les jardins étaient toujours très vivants. Le prince détestait s'y rendre à ces moments là. Il appréciait la tranquillité, chose qui lui était impossible de trouver lorsqu'autant de personnes sillonnaient les allées des jardins.  Le blond ne fut pas surpris lorsqu'il entendit des pas derrière lui. Sans avoir besoin de se retourner, il savait qu'il s'agissait de Saeko. Ses mains vinrent se glisser autour de lui, ses lèvres vinrent effleurer sa nuque. L'héritier s'arracha à sa contemplation afin de faire face à la jeune femme, l'ombre d'un sourire accrochée aux lèvres. Sa main se posa sur sa hanche, l'attirant doucement vers lui. Il appréciait la présence de sa fiancée, chose qui le surprenait lui-même. Il s'était accommodé à l'idée de devoir partager sa vie avec quelqu'un pour qui il ne ressentirait aucun attachement ni aucune considération, mais il s'était lourdement trompé. La jeune femme était très différente de ce à quoi il s'était attendu, et c'était tant mieux. Partager des moments avec elle ne le dérangeait pas, au contraire. Plus il la côtoyait, plus il apprenait à connaître une personne qui le surprenait de jour en jour. En elle, il commençait à voir une véritable alliée, une femme qui pourrait régner à ses côtés, qui l'épaulerait et le conseillerait. Il n'avait jamais pensé que c'était ce qu'il souhaitait pour son futur, mais l'idée ne lui était pas déplaisante. Contrairement à sa génitrice, il était près à partager une partie de son pouvoir avec quelqu'un, tant qu'ils partageaient les même idées et les même convictions. Saeko et lui partageaient les même intérêts, et il savait que leur pouvoir n'en serait que renforcé s'ils arrivaient à s'entendre. « Je suis toujours étonné de la rapidité avec laquelle tu t'es approprié mes appartements. » Il la taquinait, même s'il y avait une part de vérité à ses paroles. Cal avait encore du mal à s'habituer à la façon dont Saeko se comportait avec lui. Elle était à l'aise, il le voyait. Elle se permettait des choses sans forcément attendre qu'il ne l'autorise à le faire. Ça lui plaisait autant que ça lui déplaisait parfois. Au fond, il appréciait qu'elle ne s'écrase pas face à lui comme beaucoup le faisaient. « Toute mon après-midi est libre. A toi de décider comment nous allons l'occuper. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fire nation
avatar
fire nation
‹ MESSAGES : 197
‹ AVATAR : Kiko Mizuhara
‹ CRÉDITS : (c)Chaussette
‹ COMPTES : La petite bleue qui colle au fesse du prince sans couronne, Aléa Dochain.

‹ AGE : Vingt deux années, une danse lascive d'une jeunesse qui s'embrase.
‹ STATUT : Une bague sertie d'une pierre des plus précieuse, une entrave autour de son l'annulaire qui scelle son union avec l'héritié de la couronne impériale. Mais tu sais que Cal Oshun est ton meilleur allié.
‹ SANG : Un sang argent sillonne ses veines,teinté de perles bleuté symbolisant son mariage future et son changement de rang.
‹ COMPETENCES : diplomatie (niv. 1) / honneur (niv. 1) / étiquette (niv. 1)
‹ METIER : Fière ambassadrice de la nation, tu devras bientôt céder cette place prestigieuse pour embrasser ton destin.
‹ ALLEGEANCE : A la couronne impériale et à ton futur époux. Surtout à ton futur époux.
‹ ADIUTOR : Une petite ombre, Sol, qui est devenue une sœur, bien plus précieuse que celle que ta vie t'avait donnée.
‹ POINTS : 698

Carnet de bord
Inventaire:
Relations:

MessageSujet: Re: Tu es mon autre [CAL] Jeu 24 Aoû - 23:50


Burn their wings
Cal
Le prince des flammes se tournent vers toi, attirant ton corps à venir se lover contre le tient. Tu le laisses faire, laissant tes doigts vagabonder dans sa nuque, remontant légèrement à la naissance de sa tignasse blonde. Tu ne t'es jamais sentie aussi puissante que lorsque tu te trouves avec lui. Une aura délicieuse l'enveloppe, s'étendant jusqu'à toi. Quand tu te tiens à ses côtés, tu sens le pouvoir imprégner ton être, tout devient possible, la couronne impériale est à portée de main. Tu n'aurais pas pu rêver un meilleur homme à tes cotés que celui auquel on t'a promis. Tu en oublies toutes les failles, les cicatrices qui fendent ton cœur abîmé, la faiblesse qui sommeil et les fantômes qui te hantent. Tu te perds dans les yeux de Cal, te laisse entraîné par les rêves qui sont à présent à porté de main. Puis le rire vient fendre tes lèvres, n'en laissant que pour seul trace un sourire malicieux. Tu hausses les épaules. Faussement innocente. Je ne voulais pas te faire attendre. Puis... Il paraît que tes appartements seront bientôt les miens. Un souffle, un murmure, tout juste une caresse qui lui frôle la peau. Une sensualité exacerbé. Tu ne lui mens pas, pas à lui, pas si tu veux que cela fonctionne entre vous. Tu crois en lui, en ses capacités à être un bien meilleur empereur que sa mère. Cette certitude ne fait que se confirmer à mesure que tu le découvres. Il t'inspire, d'une certaine façon. Il n'est plus un moyen d'obtenir le trône, mais un allié avec lequel il serait plaisant de le partager. Tes lèvres viennent se déposer contre les siennes, un baiser, un simple baiser. Plaisant, mais sans l'étincelle que tu aurais voulu y trouver. Un promenade aurait été la bienvenue, mais la colère se répand dans les couloirs. Des murmures, rien de plus, mais c'est épuisant. Tes doigts s'entortillent contre ses mèches blondines. Tu pinces les lèvres. Je crains que les fouilles n'aient pas contenté beaucoup de monde... Même parmi la noblesse. Une franchise sans détour, c'est tout ce que tu lui as toujours promis. Tu te perds dans des discussions politiques plutôt que de lui proposer n'importe quel autre distraction. Tu sais ce qui vous fait vibrer, l'un et l'autre. Que le pouvoir vous appelle à régner, à être de meilleurs souverain que sa mère. Tu n'as pas besoin de le dire à haute voix, tu commences à le connaître suffisamment pour savoir qu'il partage tes opinions. Cela ne doit pas être facile pour toi. Comment puis-je faire pour te soulager l'esprit? Douceur et tendresse, tu sais être cette oreille attentive, cette fiancée attentionnée, cette épaule contre laquelle il peut se reposer.
© PINNED UNDER THE WEIGHT 2017

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fire nation
avatar
fire nation
‹ MESSAGES : 156
‹ AVATAR : max irons bby
‹ CRÉDITS : av&gif ; lise aka ado l'amour de ma vie
‹ COMPTES : amara, la chose fragile.

‹ AGE : vingt-huit ans, une jeunesse trop vite passée, un avenir déjà tout tracé et l'ombre d'une couronne qui commence à se profiler au-dessus de sa tête.
‹ STATUT : fiancé à saeko yinren, une fatalité qu'il a depuis longtemps acceptée. avec ou sans elle, sa liberté reste la même.
‹ SANG : bleu, le symbole premier d'une royauté qui se complaît à rappeler à chacun leur supériorité.
‹ COMPETENCES : charisme (niv. 1), domination (niv. 1), intimidation (niv. 1).
‹ METIER : prince héritier, une position qui lui donne un avant-goût de son futur rôle d'empereur. un poste qui lui fait envie mais qui le répugne tout autant, partagé entre le pouvoir et les responsabilités qui s'y apparentent.
‹ ALLEGEANCE : cal n'est fidèle qu'à lui-même. il souhaite aller loin, même si cela signifie parfois avoir à sacrifier certaines personnes.
‹ ADIUTOR : naos, qu'il ne porte pas forcément dans son cœur mais leur duo fonctionne, du moins en apparence.
‹ POINTS : 541

Carnet de bord
Inventaire:
Relations:

MessageSujet: Re: Tu es mon autre [CAL] Dim 27 Aoû - 22:43

Lorsque Saeko était dans ses bras, cela réussissait à apaiser l'esprit tourmenté du prince. Adonis loin de lui, il ne cessait de penser au brun, ainsi qu'aux paroles d'Elizaveta. Mais cette après-midi, il savait que la jeune femme réussirait à l'occuper suffisamment pour qu'il y pense le moins possible. La jeune Yinren méritait toute son attention, et Cal avait bien l'intention de lui offrir. Cette distraction était bien trop délicieuse pour ne pas y céder, de toute façon. « Mes appartements sont-ils à ton goût? » L'idée même que bientôt, Saeko allait devenir sa femme, une princesse à ses côtés, lui était toujours étrange. Pas désagréable, car il avait depuis longtemps accepté ce mariage à venir, juste étrange. Savoir que cette chambre allait être la leur, et qu'il ne pourrait plus y recevoir n'importe qui le dérangeait un peu. Mais le palais était immense, et Cal savait que cela ne poserait pas réellement de problème. Répondant au baiser que la future princesse lui offrait, le blond affirma davantage sa prise sur la taille de la jeune femme. Le baiser n'avait pas la même saveur qu'avec Adonis, mais il n'en restait pas moins agréable. Alors que la brune reprenait la parole, il fronça légèrement les sourcils à l'écoute de ce qu'elle avait à lui dire. Il savait que ces mesures n'avaient pas ravi les nobles, mais même lui s'y était plié, pour montrer l'exemple. Les soldats n'avaient certes pas été aussi virulents qu'ils l'avaient sûrement été avec d'autres, mais il avait tout de même accepté qu'on s'immisce dans ses affaires privées pour éviter que la famille Oshun ne soit davantage pointée du doigt. « Tu ne devrais pas laisser ces murmures t'atteindre.  » Il haussa doucement les épaules, alors qu'il se dégageait quelque peu de l'étreinte de sa fiancée. « Si tu souhaites te promener, nous pouvons y aller. Personne n'osera dire quelque chose alors que tu marches au bras du prince héritier, crois moi. » Un sourire satisfait naquit sur ses lèvres. Il se délectait de l'effet qu'il pouvait avoir sur les autres, du respect et de la crainte qu'il pouvait inspirer. Presque une addiction face à cette sensation dont il ne pouvait se défaire. « Ne t'inquiète pas pour moi. J'ai baigné dans cette atmosphère toute ma vie. » Posant sa main dans le bas de son dos, il l'entraîna à l'intérieur, abandonnant le balcon et la vue derrière eux. « C'est plutôt à moi de te poser la question. Maintenant que tu es liée à la famille impériale, tu vas devoir faire face à l'ardeur des nobles et du peuple. » Lui avait toujours vécu ainsi, alors il avait finir par s'y habituer. Qui plus est, il était plus âgé que Saeko et il savait que cela jouait en sa faveur. S'installant sur l'un des fauteuils qui trônait dans un coin de la pièce, Cal détailla la silhouette de sa fiancée, se délectant à la vue de ses courbes et de son visage de poupée. Il attendait une réponse de sa part, il espérait qu'elle se montrerait aussi sincère qu'elle l'était d'ordinaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fire nation
avatar
fire nation
‹ MESSAGES : 197
‹ AVATAR : Kiko Mizuhara
‹ CRÉDITS : (c)Chaussette
‹ COMPTES : La petite bleue qui colle au fesse du prince sans couronne, Aléa Dochain.

‹ AGE : Vingt deux années, une danse lascive d'une jeunesse qui s'embrase.
‹ STATUT : Une bague sertie d'une pierre des plus précieuse, une entrave autour de son l'annulaire qui scelle son union avec l'héritié de la couronne impériale. Mais tu sais que Cal Oshun est ton meilleur allié.
‹ SANG : Un sang argent sillonne ses veines,teinté de perles bleuté symbolisant son mariage future et son changement de rang.
‹ COMPETENCES : diplomatie (niv. 1) / honneur (niv. 1) / étiquette (niv. 1)
‹ METIER : Fière ambassadrice de la nation, tu devras bientôt céder cette place prestigieuse pour embrasser ton destin.
‹ ALLEGEANCE : A la couronne impériale et à ton futur époux. Surtout à ton futur époux.
‹ ADIUTOR : Une petite ombre, Sol, qui est devenue une sœur, bien plus précieuse que celle que ta vie t'avait donnée.
‹ POINTS : 698

Carnet de bord
Inventaire:
Relations:

MessageSujet: Re: Tu es mon autre [CAL] Lun 28 Aoû - 13:48


Tu es mon autre
Cal
Un sourire à sa question. Ton regard se coule sur les lieux alors avant d'en revenir à lui. TU hausses vaguement les épaules alors qu'un sourire joueur vient s'emparer de tes lèvres. Des flammes malicieuse dans dans la profondeur de ton regard, elles ont la couleur chaleureuse du miel. Peu importe, tant que tu t'y trouves. Séduisante séductrice, tout en sensualité. L’envoûter sans pour autant le conquérir. Il 'nes pas celui que tu aurais chois, pas plus que tu n'aurais été son propre choix... Cela ne veut pas dire que vous ne pouvez pas vous accorder. Tu ne vois pas en lui qu'une couronne, qu'un moyen d'accéder au trône que tu convoites. Non, Cal est bien plus que cela, il représente ton meilleur allié, ta meilleure chance, pas uniquement pour le pouvoir, mais également pour le bonheur. Il n'est pas celui que tu as choisi, mais il es tout ce que tu as jamais espéré. Tu aimes ce qu'il te fait ressentir. Tu en oublierais presque le désordre semé dans ta vie, la culpabilité qui te ronge les sangs. Et pourtant les erreurs qui te hantent sont là, bien présentes. Il ne suffit de quelques mots du prince du feu pour les éveillé. l'angoisse t'étreint douloureusement le cœur. Tu aurais voulu attendre le bon moment pour lui parler, attendre de trouver les bons mots pour aborder ce sujet épineux... Mais tu ne le peux. Tu ne peux le trahir d'avantage, même par ton silence. Il t'attire vers l'intérieur de la chambre, tu l'écoutes, attentivement, il te donne l'occasion d'avouer toutes les fautes que tu as commises à cause de ce cœur que tu croyais pourtant avoir dompté. Il s'écarte finalement, il prend place dans un fauteuil. Même assis, alors qu'il se trouve plus bas que toi, tu te sens toute petite. Cal en impose par sa simple présence, il inspire un respect naturel.  Tu prends une inspiration profonde. Tu vas chercher le courage au plus profond de tes entrailles. Tu ne sais pas ce que tu vas lui dire, ni comment, mais tu sais que tu fais la bonne chose. Je crains que les Osanos ne m'utilisent contre toi. Ou plutôt, qu'il n'utilise l'affection que j'avais autrefois pour leur frère. Tu marques une pause. Tu essayes de réguler ta voix, ne pas laisser entrevoir tes faiblesses et pourtant, est-ce que ta voix ne tremble pas un peu. Je n'ai jamais cru que cette vieille histoire pourrait te nuire avant de me retrouver face à eux... Ils sont en ville. Ils ne doivent pas être loin. Je suis désolée, je suis tellement désolée. Je croyais être suffisamment forte pour ne pas me laisser berner par mon cœur, mais je me suis trompé. Cal, je suis sincèrement désolée. Tu n'oses approcher, de peur de voir la colère tout décimé. Tu gardes pourtant le regard ancré dans le sien, tu le lui dois. Mais mon erreur pourra peut-être nous servir. Te servir. Si les Osanos pensent m'utiliser contre toi... Peut-être devrais-tu m'utiliser contre eux. Hyppolite lui-même te l'a fait comprendre. Tu te dois de vivre ta vie. Tu ne peux le sauver, ni lui, ni aucun autre, ils ont fait leur choix. Toi, tu as fais le tient. Je te choisi toi.
© PINNED UNDER THE WEIGHT 2017

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fire nation
avatar
fire nation
‹ MESSAGES : 156
‹ AVATAR : max irons bby
‹ CRÉDITS : av&gif ; lise aka ado l'amour de ma vie
‹ COMPTES : amara, la chose fragile.

‹ AGE : vingt-huit ans, une jeunesse trop vite passée, un avenir déjà tout tracé et l'ombre d'une couronne qui commence à se profiler au-dessus de sa tête.
‹ STATUT : fiancé à saeko yinren, une fatalité qu'il a depuis longtemps acceptée. avec ou sans elle, sa liberté reste la même.
‹ SANG : bleu, le symbole premier d'une royauté qui se complaît à rappeler à chacun leur supériorité.
‹ COMPETENCES : charisme (niv. 1), domination (niv. 1), intimidation (niv. 1).
‹ METIER : prince héritier, une position qui lui donne un avant-goût de son futur rôle d'empereur. un poste qui lui fait envie mais qui le répugne tout autant, partagé entre le pouvoir et les responsabilités qui s'y apparentent.
‹ ALLEGEANCE : cal n'est fidèle qu'à lui-même. il souhaite aller loin, même si cela signifie parfois avoir à sacrifier certaines personnes.
‹ ADIUTOR : naos, qu'il ne porte pas forcément dans son cœur mais leur duo fonctionne, du moins en apparence.
‹ POINTS : 541

Carnet de bord
Inventaire:
Relations:

MessageSujet: Re: Tu es mon autre [CAL] Mer 30 Aoû - 23:39

Tel le prince qu'il était, Cal était installé sur ce fauteuil comme s'il s'agissait d'un trône. Il ne cherchait même plus à le faire exprès. Après toutes ces années, ses gestes étaient devenus comme un automatisme. Il était l'héritier, cela faisait partie de lui et il n'avait plus besoin d'y réfléchir pour honorer ce titre qui était le sien. Sa main se serra quelque peu sur l'accoudoir du siège, alors que Saeko prenait la parole. Il l'écoutait attentivement, remarquant que la jeune femme paraissait gênée de ce qu'elle avait à lui avouer. Le blond n'appréciait pas ce qu'il entendait, mais il préférait que les confidences de son épouse lui soit réservées à lui plutôt qu'à sa génitrice, qui n'aurait probablement pas été aussi clémente qu'il s'apprêtait à l'être. Il sentait la colère bouillir en lui, mais il ne savait pas si elle était destinée à la jeune Yinren ou à ceux qui profitaient d'elle. Il ne pouvait pas vraiment dire qu'il était surpris. Il s'attendait à ce qu'on essaye de se servir de la jeunesse de sa future femme. Il lui avait dit que quelqu'un finirait probablement par profiter de son nouveau statut, d'une façon ou d'une autre. La situation était plus complexe ici, mais les intentions restaient les même. Cal ne lui en voulait pas vraiment pour ça. Lui aussi avait été jeune, et bien qu'il n'avait jamais été comme Saeko, sa conviction n'était pas la même à l'époque. Il lui en voulait cependant de ne jamais lui avoir parlé de ce lien avec les Osanos, une faiblesse qu'il aurait pu anticiper s'il avait été mis au courant. Son regard dur était fixé sur la jeune femme, son visage était désormais fermé, comme cela arrivait souvent lorsque le sujet de discussion dérivait vers des sujets qui s'apparentaient à la politique. « Cesse de t'excuser. Tes excuses ne permettront pas d'emprisonner les Osanos. » Il ne disposait pas encore de toutes les informations pour comprendre pleinement la situation. Mais de ce qu'elle lui avait dit, elle s'était probablement retrouvée en face des traîtres de l'eau, et les avait laissé filé à cause de cette affection qu'elle éprouvait encore pour le frère. Car même si Saeko avait employé le passé pour qualifier les sentiments qui la liait à l'Osanos, le prince n'était pas dupe. Elle était toujours attachée à lui, ou alors elle n'aurait pas exécuté un acte si dangereux, qui aurait pu être qualifié de trahison. « Tu ne me choisis pas. On m'a imposé à toi. » Peu importe, en réalité. Cal savait très bien dans quelles circonstances leur relation avait débuté. Ça lui importait peu, mais il avait besoin de savoir qu'il pouvait faire confiance à sa fiancée. « Pourquoi est-ce que tu ne m'as pas parlé de ça avant? Comment veux-tu qu'on puisse se faire confiance si tu gardes des choses aussi importantes pour toi? » Sa voix était calme, mais froide. Leur proximité d'il y a quelques minutes seulement semblait déjà bien loin, alors qu'ils se jaugeaient l'un l'autre, à quelques pas d'écart. « Tu ne dois parler de ça à personne Saeko. Personne. » Les raisons étaient trop nombreuses pour qu'il prenne le temps de ne lui en citer qu'une. Bien plus qu'une faiblesse, c'était un aller-simple pour les cachots qui attendait la jeune femme si quelqu'un de mal intentionné l'apprenait. Cal était près à être indulgent, car il pensait connaître la jeune femme et savait qu'elle était fidèle à la Couronne dont elle hériterait à ses côtés un jour. Mais elle allait devoir apprendre rapidement que les sentiments n'avaient pas leur place en politique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fire nation
avatar
fire nation
‹ MESSAGES : 197
‹ AVATAR : Kiko Mizuhara
‹ CRÉDITS : (c)Chaussette
‹ COMPTES : La petite bleue qui colle au fesse du prince sans couronne, Aléa Dochain.

‹ AGE : Vingt deux années, une danse lascive d'une jeunesse qui s'embrase.
‹ STATUT : Une bague sertie d'une pierre des plus précieuse, une entrave autour de son l'annulaire qui scelle son union avec l'héritié de la couronne impériale. Mais tu sais que Cal Oshun est ton meilleur allié.
‹ SANG : Un sang argent sillonne ses veines,teinté de perles bleuté symbolisant son mariage future et son changement de rang.
‹ COMPETENCES : diplomatie (niv. 1) / honneur (niv. 1) / étiquette (niv. 1)
‹ METIER : Fière ambassadrice de la nation, tu devras bientôt céder cette place prestigieuse pour embrasser ton destin.
‹ ALLEGEANCE : A la couronne impériale et à ton futur époux. Surtout à ton futur époux.
‹ ADIUTOR : Une petite ombre, Sol, qui est devenue une sœur, bien plus précieuse que celle que ta vie t'avait donnée.
‹ POINTS : 698

Carnet de bord
Inventaire:
Relations:

MessageSujet: Re: Tu es mon autre [CAL] Jeu 31 Aoû - 7:22


Tu es mon autre
Cal
Tu sens la déception s'emparer de ton futur époux. La rage flamboyante brûle en lui, et même s'il le dissimule à merveille tu ne connais que trop bien la chaleur dévastatrice qui émane de son corps. Tes lèvres se pincent l'une contre l'autre alors que la culpabilité s'insinue dans tes veines, distillant un malaise sans précédent dans tout ton être. Tu l'écoutes, honteuse et troublée qu'il ait autant de contenance. Tu préférerais presque le voir exploser de colère... Sa clémence te renvoie à tes propres erreurs. Comment as-tu pu être aussi naïve? Comment as-tu pu laisser cela se produire? Tu t'étais bercée d'illusion et de certitude, tu t'étais sur-estimée, persuadée d'être suffisamment forte pour faire face à ce monde d'adulte. Tu n'étais qu'une gamine qui ne connaissait rien au pouvoir, toi, qui avait pourtant été éduqué pour diriger. Tu sens la fureur dans les mots qu'il prononce et bien au delà, bien moins supportable, sa déception. Tu l'avais déçue... A tel point qu'il doutai, de toi, de ta capacité à te trouver à ses côtés. Tu te trompes. Nos parents ont peut-être choisi de nous unir, mais j'ai choisi de t'être fidèle, à toi, bien au delà de la couronne. Tu as appris à croire en lui, à croire en ses capacités à régner. Tu as appris à lui faire confiance. Il est la meilleure chose qui te soit arrivée, à toi, mais il est aussi la meilleure chose qui puisse arriver à Askana... Peut-être même le seul qui puisse réellement les sauver. Tu ne t'approchais pas, tu gardais cette distance. Malgré la honte qui pesait sur tes épaules, tu restais droite et fière, inflexible. Je pensais que cette histoire appartenait au passée, qu'elle ne viendrait jamais mettre en péril tout ce que tu es en train de construire. Puis j'ai croisé sa sœur, elle a utilisé son nom comme s'il s'agissait d'une arme. Puis je l'ai croisé, lui. je savais que je devais te le dire, mais je ne savais pas comment m'y prendre, comment t'avouer que je n'étais pas assez forte que ce que j'avais laissé croire. Une inspiration. Tu oses à peine le regarder, mais tu t'y forces, tu lui dois ce respect-là. Tu es bien trop consciente que tes faiblesses pourraient se retourner contre lui et la couronne. je regagnerais ta confiance. coûte que coûte. Tu peux demandé à l'un de ses adiutors qui  manipulent les pensées de fouiller les miennes. Je ne te cache plus rien. Et encore là, à cet instant, tu ne pensais pas une seule seconde que le terrible enfant Swanson puisse être de ceux qui veulent t'utiliser contre lui. Tu croyais simplement être aimée, désirée. Même l'un de ses bouchers de l'âme se heurterait à ta sincérité. C'était bien pire, au fond, puisque tu croyais à tout ce qu'il avait pu te dire et ne le jugeait pas comme une menace. Personne n'en saura jamais rien. Je te le jure Promesse solennelle. Tu ne mentais pas. Je ne veux plus être faible. Je veux être la femme que tu mérites d'avoir à tes côtés. Et tu le pensais, sincèrement. car peu importe à quel point l'ennemi du feu avait pu te séduire, tu n'en demeurais pas moins fidèle à ton prince. Il était ton meilleur allié, ta meilleure chance, pas parce qu'il allait t'offrir le pouvoir que tu rêvais depuis toujours, mais parce que tu avais une confiance aveugle en ses capacité à régner avec discernement. Il serait un grand empereur et tu te sentais chanceuse de pouvoir te trouver dans son rayonnement.
© PINNED UNDER THE WEIGHT 2017

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fire nation
avatar
fire nation
‹ MESSAGES : 156
‹ AVATAR : max irons bby
‹ CRÉDITS : av&gif ; lise aka ado l'amour de ma vie
‹ COMPTES : amara, la chose fragile.

‹ AGE : vingt-huit ans, une jeunesse trop vite passée, un avenir déjà tout tracé et l'ombre d'une couronne qui commence à se profiler au-dessus de sa tête.
‹ STATUT : fiancé à saeko yinren, une fatalité qu'il a depuis longtemps acceptée. avec ou sans elle, sa liberté reste la même.
‹ SANG : bleu, le symbole premier d'une royauté qui se complaît à rappeler à chacun leur supériorité.
‹ COMPETENCES : charisme (niv. 1), domination (niv. 1), intimidation (niv. 1).
‹ METIER : prince héritier, une position qui lui donne un avant-goût de son futur rôle d'empereur. un poste qui lui fait envie mais qui le répugne tout autant, partagé entre le pouvoir et les responsabilités qui s'y apparentent.
‹ ALLEGEANCE : cal n'est fidèle qu'à lui-même. il souhaite aller loin, même si cela signifie parfois avoir à sacrifier certaines personnes.
‹ ADIUTOR : naos, qu'il ne porte pas forcément dans son cœur mais leur duo fonctionne, du moins en apparence.
‹ POINTS : 541

Carnet de bord
Inventaire:
Relations:

MessageSujet: Re: Tu es mon autre [CAL] Dim 10 Sep - 13:06

Cal sentait que ses mots avaient touché la jeune femme. Et c'était tant mieux. Il ne cherchait pas à la blesser, mais elle avait besoin de comprendre. Saeko était une femme qu'il estimait, une femme promise à un grand avenir à ses côtés, mais sa seule faiblesse était la jeunesse qui était encore la sienne. Trop jeune pour avoir déjà été confrontée à la réalité de ce monde, tout juste arrivée à la Capitale depuis quelques mois, alors que lui y avait grandi. Cette ville était infestée de serpents, qui n'hésiterait pas à se servir d'elle et de son nouveau statut. Sa place de choix au sein de la famille impériale la rendait bien plus intéressante qu'elle ne l'avait été avant, aux yeux de tous ceux qui cherchaient à les abattre. Cal se rendait compte qu'il n'avait peut-être pas été suffisamment présent à ses côtés, et il comptait bien y remédier par la suite. L'erreur qu'elle avait fait ne réarriverait plus, il avait l'intention de s'en assurer. « Tu es jeune, tu vas devenir forte, mais seulement si tu me laisses t'aider. Tu n'es pas toute seule Saeko. C'est une erreur de le penser, et une erreur qui pourrait nous coûter cher, à toi comme à moi. » Ils étaient dans cette histoire à deux. En les unissant l'un à l'autre, leurs parents avaient scellé bien plus qu'une alliance entre leurs deux familles. Ils les avaient lié et désormais Cal ne pouvait plus penser qu'à lui-même. Car tout ce qui lui arrivait à elle risquait un jour de l'atteindre lui. Leur union était importante, un élément clé de leur avenir commun. « Je ne ferais pas appel à l'un de ces Mêlés. » Ses pensées dérivèrent l'espace de quelques instants vers Feyre, et les ravages qu'elle aurait pu faire dans l'esprit de sa fiancée. « Mais je veux que tu me dises si tu as d'autres faiblesses de la sorte. » D'autres personnes qui pourraient chercher à se servir de sa bonté à leurs fins. Et pour empêcher ça, il avait besoin de savoir qui. Le dévouement de Saeko impressionnait Cal. C'était pour cela qu'il prenait le temps avec elle, qu'il acceptait ses failles là où il ne l'aurait pas fait avec quelqu'un d'autre. Car il l'appréciait, et qu'il n'imaginait personne d'autre à sa place. Il s'était habitué à sa présence, habitué à l'image d'eux deux sur le trône d'Aksana. Soupirant doucement, il lâcha du regard la jeune femme, avant de se lever et d'avancer vers elle. « On va chercher à nous détruire, toute notre vie. On va chercher à m'atteindre à travers toi, puis on cherchera à atteindre le pouvoir que tu détiens une fois que nous serons sur le trône. Tu dois me faire confiance, car chaque secret entre nous pourrait nous mener à notre perte. » Ironie, lui qui lui cachait qui partageait son lit et détenait une partie de son cœur. Il aurait pu lui dire, l'occasion était parfaite, mais il ne le fit pas. Car il n'en ressentait pas le besoin, car il était l'héritier et que ce genre d'informations n'avait aucun intérêt à être partagée, même à sa fiancée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fire nation
avatar
fire nation
‹ MESSAGES : 197
‹ AVATAR : Kiko Mizuhara
‹ CRÉDITS : (c)Chaussette
‹ COMPTES : La petite bleue qui colle au fesse du prince sans couronne, Aléa Dochain.

‹ AGE : Vingt deux années, une danse lascive d'une jeunesse qui s'embrase.
‹ STATUT : Une bague sertie d'une pierre des plus précieuse, une entrave autour de son l'annulaire qui scelle son union avec l'héritié de la couronne impériale. Mais tu sais que Cal Oshun est ton meilleur allié.
‹ SANG : Un sang argent sillonne ses veines,teinté de perles bleuté symbolisant son mariage future et son changement de rang.
‹ COMPETENCES : diplomatie (niv. 1) / honneur (niv. 1) / étiquette (niv. 1)
‹ METIER : Fière ambassadrice de la nation, tu devras bientôt céder cette place prestigieuse pour embrasser ton destin.
‹ ALLEGEANCE : A la couronne impériale et à ton futur époux. Surtout à ton futur époux.
‹ ADIUTOR : Une petite ombre, Sol, qui est devenue une sœur, bien plus précieuse que celle que ta vie t'avait donnée.
‹ POINTS : 698

Carnet de bord
Inventaire:
Relations:

MessageSujet: Re: Tu es mon autre [CAL] Hier à 11:05


Tu es mon autre
Cal
Tu croyais chacun des mots qu'il prononçait. Il te galvanisait à chaque fois qu'il parlait de cette avenir commun, il rendait les choses bien plus réelle. Il t'acceptait à ses côtés et te soutenait, malgré les erreurs que tu avais pu commette vis à vis de lui, mais aussi vis à vis de la couronne que vous porteriez un jour, l'un comme l'autre. Il t'enveloppait dans cet aura délicieux de pouvoir et de puissance. Il te faisait retrouver cette assurance prestigieuse que tu maniais à la perfection avant que ton ancien amant ne vienne obstruer ton esprit. Tu savais qu'Hyppolite ne ferait rien pour te nuire, tu le connaissais parfaitement, c'était une de ces personnes trop belle pour ce monde. Si le fils de l'eau ne ferait rien pour te blesser, ce n'était pas le cas de ses sœurs et celles d'entres elles qui savaient l'utiliserait pour te faire sombrer. Tu devais oublier à quel point tu l'aimais, parce qu'il était l'ennemi, que toutes les perspectives étaient vaines et inespérées. Cal était ton avenir. Ton seul et unique avenir. Tu devais tiré un trait sur le passé, tu devais oublier ce foutu passé pour te tourner vers le futur glorieux que te réservait la vie avec lui. Tes mains venaient prendre les siennes, délicatement, alors que ton regard venait chercher le sien. Je te promets qu'il n'y a aucun autre obstacle. Je ne laisserais plus rien se mettre entre nous. Sincérité à fleur de peau. Tu pensais le moindre mot que tu prononçais. Dans d'autre circonstance, tu te serais volontiers laissée tentée par les bras du fils Swanson, mais tu ne l'avais pas fait. Il avait eau être terriblement séduisant. Il avait beau hantée tes pensées comme nul autre ne l'avait fait depuis Hyppolite, il n'en demeurait pas moins une erreur que tu refusais de commettre. Tu avais résister et tu lui résisterais encore, pour l'homme qui se trouvait en face de toi et les grandes choses que son règne promettait d'offrir. Il était cet espoir que le peuple attendait. Tu buvais ses paroles, tu te perdais dans la certitude des mots qu'il prononçait, assoiffée de confiance. Tu te perdais dans une illusion vulgaire. Il usait lui même cette jeunesse pour te tromper. Tu étais trop naïve, trop crédule pour parvenir à voir les mensonges qu'ils avaient pour toi, les secrets qu'il te dissimulait. Ce n'était qu'une histoire à contre sens. Je te promets de ne jamais te donner des raisons de douter de moi, de ne plus jamais donner à tes ennemis l'occasion de m'utiliser pour t'atteindre. Tes doigts font pression contre ses paumes que tu serres délicieusement entre tes mains. Un sourire, maigre, mais sincère. Je suis sincèrement désolée, Cal. Tu le pensais, sincèrement. tu culpabilisais, atrocement. Si seulement tu savais à quel point ce prince de feu te trompait...
© PINNED UNDER THE WEIGHT 2017

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Tu es mon autre [CAL]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» une autre poussette
» autre fois impots
» Comment fait on pour avoir constament une photo ou autre ...
» Lanoline Lansinoh ou autre
» Le Bulot... une autre image de la Normandie.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PINNED UNDER THE WEIGHT :: LAUNONDIE :: palais des flammes-