AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
tensions à aksana
Un climat de tension règne à Aksana depuis les fouilles faites par l'Empire.
Envie d'en savoir plus? Vient lire la gazette!
intrigue II - LE MARIAGE IMPERIAL
L'épisode trois de la saison une a été posté, il s'agit du mariage impérial unissant Saeko Yinren et le prince héritier. Viens donc y participer!
début de la maintenance le 22/09
On vous le rappellera par mp d'ici là.

Partagez| .

black moon and sad stars (feyrion)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
orange
avatar
orange
‹ MESSAGES : 380
‹ AVATAR : emeraude toubia.
‹ CRÉDITS : av (@hathaways)
‹ COMPTES : bb maven.

‹ AGE : vingt-six années destructrices, passées à agir dans l'ombre et à construire un monde d'ombres dont feyre est la reine. vingt-six années qui s'égrènent lentement, chacune apportant son lot d'horreurs.
‹ STATUT : coeur noirci par les déceptions, la belle sociopathe s'est attachée à plusieurs personnes avant de les détruire. le résumé même de l'histoire de sa vie.
‹ SANG : mêlé, une fierté qu'elle pose sur un piédestal, puisque c'est ce mélange de sang qui lui a conféré un si grand pouvoir. sans pour autant induire de grandes responsabilités.
‹ COMPETENCES : cruauté (niv. 2), manipulation (niv. 2), torture (niv. 1).
‹ METIER : feyre vend ses services aux plus offrants, boucher des esprits, elle plonge avidement dans les âmes d'autrui et massacre tout ce qu'elle trouve. prête à tout, du moment que cela lui rapporte de l'argent.
‹ ALLEGEANCE : à elle-même. et rien qu'à elle. feyre ne fait confiance à personne et se moque pas mal des guerres de pouvoir. les oshun et les rebelles l'indiffèrent au plus haut point.
‹ ADIUTOR : la belle avait été affectée à une divine blonde qu'elle avait modelé selon son bon désir. mais désormais chassée, exclue, bannie, feyre se sent bien seule, loin de celle qu'elle brûle de retrouver.
‹ POINTS : 1000

Carnet de bord
Inventaire:
Relations:

MessageSujet: black moon and sad stars (feyrion) Ven 4 Aoû - 18:27

we bleed ourselves in vain, how tragic is this game ? Turn around, i'm holding on to someone but the love is gone. Carrying the load, with wings that feel like stone, knowing that we nearly fell so far now it's hard to tell.


           Le soleil disparaissait à l'horizon, nimbant les ruelles de Brezin d'une douce lumière rosée. La nuit allait s'établir pour plusieurs heures dans la capitale de l'empire, encore sous le choc des attentats perpétrés à Dragondale, quelques semaines auparavant. Mais la journée de Feyre ne faisait que commencer. Elle s'était éveillée aux abords de dix-huit heures, entourée de deux beautés qu'elle avait rapidement chassé. La brune était une créature des ténèbres, ne s'éveillant qu'au coucher du soleil et se mouvant parmi les ombres avec une adresse particulière. Reine solitaire d'un royaume en ruines, elle devait manipuler autrui pour qu'il devienne son docile sujet. Et c'était ce qu'elle faisait, jour après jour, pour que jamais son lit ne soit froid. Les âmes se succédaient entre ses draps mais pourtant, le vide à l'intérieur d'elle ne se remplissait pas. Feyre ne ressentait rien, jamais. Ni joie, ni peine. Ni haine, ni amour. Mais la belle était pourtant une obsessionnelle, jusqu'à l'excès. Et ce qu'elle désirait, depuis toujours, c'était de trouver une compagne. Une âme qui resterait fidèlement à ses côtés jusqu'à la fin, la traitant comme la princesse qu'elle était réellement. Les candidats s'étaient succédés, pourtant. Mais l'orange se lassait vite de ses jouets, les délaissant rapidement pour d'autres proies qu'elle jugeait plus attrayantes. Amara avait été son chef d’œuvre, sa plus belle réussite. Feyre avait façonné sa maître durant des semaines, pour obtenir l'esclave dont elle avait toujours rêvé. Mais Amara avait retrouvé ses esprits et avait banni celle dont elle se pensait amoureuse. La féline passa une main dans ses longs cheveux noirs, repoussant l'image de la belle blonde dans un coin reculé de son esprit. Feyre avait une grande capacité pour contrôler ses pensées, probablement grâce à son don, qui lui permettait de contrôler les autres. Elle n'avait qu'à tendre ses doigts invisibles pour que les autres lui obéissent au doigt et à l’œil. C'était jouissif, de posséder un tel pouvoir, une telle emprise sur ses congénères. C'était d'ailleurs grâce à cette capacité qu'elle habitait actuellement dans un immense appartement baignant dans le luxe. Le maître argent qui en était le propriétaire s'était absenté et en quelques secondes, Feyre avait convaincu le gardien de lui ouvrir les portes. Elle menait une vie royale, obtenant tout ce qu'elle désirait sans efforts. L'argent n'était pas non plus un problème pour la mêlée, puisqu'elle était perpétuellement sollicitée. C'était incroyable à quel point l'humain voulait connaître les petits secrets de ses voisins. Mais elle ne s'en plaignait nullement, puisque cela lui permettait de se pavaner dans des tenues horriblement chères. Le champagne était devenu sa boisson quotidienne, elle ne mangeait qu'aux grandes tables de l'empire. Puisqu'elle s'était persuadée d'être reine, elle voulait vivre comme telle. Perchée sur d'immenses talons, guindée dans une robe dangereusement courte et armée d'un rouge à lèvres outrancier, Feyre était fin prête à se lancer à l'assaut de la capitale. Sa prochaine mission l'attendait à Volastar, mais seulement dans une semaine. Elle avait donc tout le temps possible pour dilapider son argent et se vautrer dans la luxure, avec tout ce que Launondie comptait de belles personnes. Là étaient les seules choses qui la faisaient se sentir vivante. A l'exception de la torture et des bains de sang qu'elle pouvait provoquer. Feyre aimait à descendre dans l'arène, à sentir l'adrénaline se déverser à flots dans ses veines. Elle aimait la supériorité que lui conférait son don de l'esprit et l'orgasme mental que cela lui procurait, lorsqu'elle était proclamée gagnante. Mais une personne échappait à son emprise. Un Apollon blond, dont elle avait fait la connaissance peu de temps auparavant. Un jaune qui protégeait son âme grâce à un champ électromagnétique que Feyre ne pouvait percer. Cette impuissance était exaltante, excitante. La belle l'avait rencontré quelques mois auparavant, lors de l'une de ses parties de chasse. Son sourire ravageur et son corps musclé, ajoutés à son impossibilité à le contrôler, avait terminé de conquérir Feyre. Elle ne connaissait que très peu Orion, alors même qu'elle aurait pu dessiner, les yeux fermés, les traits de son visage et les courbes de son corps. C'était un bon amant, qui acceptait sans broncher les excentricités de la jeune Mormont. La belle n'en demandait pas plus. Elle déambulait dans les rues, la terrible, attirant tous les regards à elle. Être dans la lumière était un grand plaisir, pour elle. Actrice vedette du théâtre qu'était sa vie, elle s'octroyait toujours le premier rôle. Feyre était avide du soir d'Orion et bien décidée à lui mettre la main dessus. Elle laissa des pans de son esprit effleurer ceux des autres, à la recherche d'informations concernant le beau blond. Elle le trouva bien rapidement, assis dans un bar cossu, en face d'une beauté blonde. « Salut mon ange ! » Feyre se laissa tomber sur ses genoux, glissa ses mains dans le cou d'Orion et l'embrassa à pleine bouche, forçant la barrière de ses dents avec sa langue. Le désir enflamma son âme et l'idée de faire voler les vêtements de son amant dans un lieu public n'était pas pour lui déplaire, mais un raclement de gorge prononcé la ramena à la réalité. Le rendez-vous d'Orion venait de mettre les voiles, non sans lui jeter un dernier regard outré. La tortionnaire se mit alors à rire, à gorge déployée, heureuse de son mauvais tour. « Une bouteille de votre meilleur champagne, ordonna-t-elle au barman. » Quittant finalement, et avec regrets, les genoux du jaune, elle alla s'asseoir en face de lui. « Je suis cent fois mieux qu'elle, tu ne perds pas au change. » Un grand sourire satisfait éclaira son visage de porcelaine, toujours beaucoup trop maquillé. Elle joua négligemment avec une boucle de sa chevelure, tout en dardant son regard d'acier sur Orion. « Alors, qu'ai-je manqué durant mon absence ? Du nouveau à propos de cet orange blond, qui aurait rendu la mémoire à Amara ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

black moon and sad stars (feyrion)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Zoom Fast Black Lash
» moon cup, vous en pensez quoi?
» moon invaders, alton ellis, ska et reggae,
» Dupes collection style black (guilt by association + le vernis)
» Craquage style black :-)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PINNED UNDER THE WEIGHT :: playground :: anciens rps-