AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
tensions à aksana
Un climat de tension règne à Aksana depuis les fouilles faites par l'Empire.
Envie d'en savoir plus? Vient lire la gazette!
intrigue II - LE MARIAGE IMPERIAL
L'épisode trois de la saison une a été posté, il s'agit du mariage impérial unissant Saeko Yinren et le prince héritier. Viens donc y participer!
début de la maintenance le 22/09
On vous le rappellera par mp d'ici là.

Partagez| .

[M/LIBRE] MAX IRONS - kings were crowned to fall.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
administrator
avatar
administrator
‹ MESSAGES : 493
‹ AVATAR : LILY JAMES, LA DEESSE.
‹ CRÉDITS : AV/@PERSEPHONE.
‹ COMPTES : YO, RK.

‹ AGE : âgée de vingt-huit ans, princesse de rien, de tout, adulte, enfant, elle a le coeur d'une adolescente, le physique d'une femme, l'impulsivité d'une enfant.
‹ STATUT : fiancée à un griffith, un boulet à son pied, pourtant ingénieuse alliance. si tout semblait s'être abattu contre elle, adonis ne semble pas si mauvais parti.
‹ SANG : sang bleu, princesse, royauté exécrée, elle est le fruit d'une famille qui ne connaît que sang et pouvoir.
‹ COMPETENCES : leadership (lv1), commérage (lv1), évaluation (lv1)
‹ METIER : princesse de pacotille, inutile petit bijoux appartenant à la famille royale, son seul métier est de courber l'échine et de sourire face au sang argent.
‹ ALLEGEANCE : elle-même, réitérant le même motto depuis trois ans, elle contre le monde entier, elle seule contre la terre entière.
‹ ADIUTOR : weiss, l'ange sauveur, la seule et unique personne, acompagné de son frère, en qui isaure a pleinement confiance.
‹ POINTS : 825

Carnet de bord
Inventaire:
Relations:

MessageSujet: [M/LIBRE] MAX IRONS - kings were crowned to fall. Dim 2 Avr - 19:40


cal oshun
kings were crowned to fall
prénom, nom ‹ la noblesse puante qui lui colle à la peau, ce nom qui résonne au creux des couloirs sombres du château; Oshun. la force, le pouvoir, la cruauté dont il va hériter. cal, princier, magnifique, on anticipait, à sa naissance, sa force. âge ‹ vingt-huit ans, il partage son âge avec sa soeur jumelle. vieux, jeune, il ne fait pas vraiment la différence. date et lieu de naissance ‹ il est né un cinq août, quelques minutes avant isaure, on l'a couronné prince héritier dès son premier cri. il est né au palais royal sous les regards curieux de la cour.  statut matrimonial ‹ le prince héritier n'a pas encore trouvé chaussure à son pied. fiancé à sa personne, à ses joies, à ses grands artifices, il est encore célibataire. on attend probablement l'annonce de ses fiançailles qui semblent s'attarder.  sang ‹ bleu, bleu comme la noblesse, le sang qui ne s'affaisse pas, jamais. métier ‹ prince héritier, sa seule responsabilité est de reprendre le trône et diriger un royaume qui le craint. adiutor ou Maître ‹ Maître, sûrement l'un des plus puissants grâce à sa position et son nom. pouvoir ou élément maîtrisé ‹ le feu, le feu qui s'embrase, qui détruit tout à son passage. il s'amuse, alors qu'il n'a pas le droit, d'expérimenter ses limites en utilisant son élément de manière offensive. allégeance ‹ lui-même, opportuniste, lâche, il ne prendra part au combat que s'il le faut. tant qu'il s'en sort, tant qu'il est gagnant, il ne prendra pas parti. localisation actuelle ‹ au palais royal à se pavaner tel le prince qu'il est. groupe ‹ réponse ici avatar et crédits ‹ max irons // @AILAHOZ.  
01. Cal est né quelques minutes avant sa soeur jumelle faisant de lui le prince héritier du royaume. La pression ainsi que les regards et l'attention qu'on lui apportait l'ont très rapidement fait dérailler. Loin de devenir ce que sa mère espérait, Cal s'est enterré sous sa célébrité fanée. 02. Il a toujours été lâche, ce n'était pas un secret pour lui, ni pour quiconque. Arrogant, tout en frôlant la frontière des non-dits, il a toujours mis un point d'honneur à se tenir éloigner de sa mère. S’il pouvait lui donner du fil à retordre, il n'hésitait pas une seconde à la faire. 03. Gamin difficile, on l’appelait souvent le sale gosse, malgré les efforts d’Isaure à être solaire et extraverti, Cal était souvent seul s’il n’était pas avec sa jumelle. Introverti, solitaire, il préférait qu’on le laisse seul. Le contact avec les autres n’est venu que plus tard. 04. Très proche d’Isaure, il aimait jouer les rebelles à ses côtés en énervant leur mère. Même s’il ne comprenait pas forcément pourquoi elle aimait rester avec des Mêlés ou des servants, il la suivait souvent dans ses bêtises. 05. C’est plus tard qu’il a fait preuve de lâcheté en laissant l’impératrice amené Isaure loin de lui. Elle semblait être la seule à pouvoir le contraire, et pourtant comme tant d’autres elle est partie. Il l’a entendu crier, pleurer, mais n’a rien fait. Cloué au sol, Cal n’a jamais été plus le même depuis. 06. cal sait qu'il est la définition de la lâcheté. en cachette, en publique, il s'humilie, humilie sa mère, humilie la couronne pour le plaisir de le faire. mais lorsqu'il s'agit de parler d'être foncièrement bon, tout son courage s'en va. il a jamais été bon dans le fond, ou peut-être que si, mais comme le reste de la fratrie, la dragonne oshun les a détruit. 05.  froid, il intimide tout ce qui l'entoure. même sa petite soeur, wanda, le craint. car il est cruel cal, il agit des fois, sans réfléchir, contrôlé par une impulsivité inexpliquée. il torture pas pour le plaisir, mais peut faire mal là où personne ne s'y attend. il est rancunier, il n'oublie rien, il est terrifiant et le sait. la couronne sur sa tête lui va bancalement, s'il n'en veut pas, il en veut pourtant. indécis quant à ces fonctions qui l'aliènent de sa nature première, celle du garçon libre, il ne peut s'empêcher de se comporter tel un roi; alors qu'il n'en est pas encore un.
cal et isaure
LET'S HATE EACHOTHER UNTIL ONE FALLS ‹ Elle laissait claquer ses talons contre le marbre du palais avec arrogance, suffisance. Elle avait appris à ne plus baisser le menton, à ne plus craindre le regard des gens. Weiss lui avait dit de garder la tête haute, coûte que coûte et Isaure l’avait écouté. On ne parlait toujours pas de respect, ni d’admiration pour la princesse disparue, en revanche on n’osait plus parler de sa personne en sa présence. Les chuchots, le vacarme des rumeurs lui importaient peu, la seule chose qui lui tenait à cœur était de se créer des alliances contre ceux qui lui avaient opposé troubles. La liste était longue, à commencer par ces ingrats qui l’avaient abandonné, délaissé pour maintenir leur statut d’ivresse noble. Le jumeau était la première cible, l’ancienne moitié, le cœur en miettes, elle s’était décidée de le consumer, autant qu’il lui avait tordu les entrailles. Il avait vu son regard, le besoin de sa personne, de son cri, de son désaccord, mais jamais rien n’était venu, jamais rien ne viendrait ; Cal, au contraire de sa sœur, était une statue. Inébranlable, stoïque, elle ne se laissait pas prendre au jeu, aux difficiles coups qu’Isaure mitraillait en le voyant. Il était noyé dans une honte, une culpabilité dont elle jubilait la garce. Elle ne s’était jamais sentie aussi puissante, qu’en voyant Cal grimacer face à ses critiques, aux mots si vrais, puant la vérité dissimulée. La gamine silencieuse n’était plus, elle avait disparu après son emprisonnement, elle s’était effacée, laissant place à la flamme, la flamme qui ne s’éteignait jamais. Au contraire, elle vivait, se rallumait, s’évertuait à poursuivre sa route vers la victoire, sa vengeance exacerbée. Le couloir était vide, et pourtant, Isaure, de sa simple présence le remplissait. Elle savait enfin se montrer présente, intimider ceux qui ne respectaient aucune de ses souhaits. La princesse avait la tête dure, peut-être un peu trop au goût de certains, cette qualité qui l’avait poursuivi malgré ces années de torture. Elle avait toujours eu l’insolence dans le palpitant, la rage de vaincre, de dire non, de s’accorder sur les désaccords des autres. Son souffle se voulait calme, calme, si calme alors que la tornade fermentait les organes en rage. Elle voyait au loin la silhouette, celle de son frère ; du traître. Il était toujours vêtu du même agencement, une belle veste avec l’insigne royale brodée dessus, son badge de futur héritier, ses cheveux pourtant très décoiffés. Un sourire malsain se forma sur les lèvres d’Isaure, qui d’un pas plus encouragé encore qu’auparavant, se dirigeait droit vers son ancienne moitié. – Je ne suis pas d’humeur Isaure. – Il éleva la voix pour lui faire comprendre qu’il ne voulait rien avoir à faire à elle. Mais Isaure n’écoutait jamais, elle ignorait les appels, les ristournes qu’elle avait supporté pendant trop longtemps. – Je n’étais pas d’humeur non plus quand on m’a forcé à quitter le palais il y a dix ans, ce jour-là tu m'as entendu crier, pleurer et tu m'as ignoré. Alors j'ai décidé d'ignorer tes opinions, frère. – Laisse-moi te faire du mal, laisse-moi te crever comme tu m’as crevé. Il arqua un sourcil alors que ses mains jointes formèrent des poings. – Tu ne t’arrêteras donc jamais ? Emmerdeuse. – Elle leva les yeux au ciel. – C’est déjà mieux que d’être une vulgaire lâche. – Langue bien trop pendue, crocs acérés, la vipère s’approcha davantage de son ennemi. – Tu comptes me le répéter jusqu’à ma mort ? – Mesquine petite gamine, mesquine gamine, elle était une sale gosse et avait le malheur d’en avoir conscience. – Repaye moi ces huit années gaspillées et peut-être que j’arrêterai Cal. – Une pique franche, trop honnête qui brisait encore une fois les murailles qu’elle avait bâti autour de son cœur meurtri. – Je ne peux pas. Je ne le ferai pas. Te rends-tu compte de l’insolence de tes propos, tu ne parles pas à n’importe qui, tu parles au futur empereur. – Un regard sévère, autoritaire, qu’Isaure essuya d’un petit clin d’œil. Elle s’approcha de son visage, puis de son oreille. – Pour combien de temps mon Prince ? Les lâches finissent toujours par tomber, à quand cet instant où je porterai la couronne à ta place ? – Chuchot discret, presque invisible, mais si fort en impacte. Il ne dit rien, il la regarda droit dans les yeux. Cette sœur qu’il avait autrefois adoré, était devenue l’alter-ego d’une mère maléfique. – Isaure, fais attention à ce que tu dis. Le temps court, et ma patience avec. – Un énième clin d’œil accompagné d’un sourire moqueur, la gosse se détacha du jumeau, avant de tourner les talons et s’en aller. Fuir le mal, fuir l’ennemi.

EXPLICATIONS; si autrefois isaure et cal s'entendaient merveilleusement bien, la relation entre les deux s'est cassée quand celui-ci n'a pas réussi à protéger sa jumelle. ils étaient censés faire front commun, ils étaient censés s'épaule jusqu'à n'en plus pouvoir. ils étaient censés être là l'un pour l'autre, et pourtant l'un d'eux a échoué. isaure lui en veut, elle ne le hait peut-être pas autant que naos ou encore leur mère, mais ça l'a davantage plus frappé. parce qu'elle croyait voir en lui un allié qui ne la trahirait jamais. c'était impossible à ses yeux que cal ne réagisse pas, qu'il ne vienne pas la sauver pendant ce moment de détresse. et pourtant cal n'est jamais revenu et à présent les conséquences de ses actions viennent le ronger. parce qu'il culpabilise cal, d'avoir laissé sa soeur, sa jumelle, sa moitié, s'en aller, être tirée et jetée dans la cage aux lions. mais à l'époque la lâcheté a pris le dessus, comme elle le fait encore si souvent aujourd'hui. isaure elle peut le pousser, le pousser si loin, qu'il ne fera jamais rien. elle a le manettes, il répond. le taper, l'insulter, cal se mettra peut-être en colère, mais jamais n'oserait-il opérer contre sa soeur. si lors de leurs interactions rien ne semblera jamais plus les lier, il y a toujours ce lien fort, ce lien de jumeau qui les unit. et isaure, ça lui crève le coeur de lui parler de cette façon, de le détester autant, elle attend des excuses, des vraies, un truc qui la convaincrait de lui pardonner; mais elle-même n'est pas sûre qu'une telle chose existe.
adonis et cal
PASSION BRÛLANTE ET AMBITION DÉMESURÉE ‹ Ils se connaissent depuis toujours. Un noble et le prince héritier, ils auraient pu être ennemis de naissance, mais l’histoire en a voulu autrement. Adonis est le troisième enfant de la branche majeure d’une famille extrêmement proche de la famille impériale. Les Griffith. Ces nobles de la nation de la terre sont des alliés de taille, et le prince héritier en est bien conscient. Cependant, ce n’est pas lui qui s’est interessé le premier à Adonis, mais bien l’inverse. Plus jeune que le futur empereur, le brun s’est mis en tête de se rapprocher de lu coûte que coûte et d’en devenir un ami et conseiller. Adonis est comme ça, arrogant et prétentieux à souhait, il n’a jamais vu son jeune âge comme un frein. Tout juste sorti de formation, il trainait dans les pattes de son futur suzerain afin de s’attirer ses bonnes grâces. Sa surprise fut immense quand, un jour, le prince le fit taire d’un baiser planter sur ses lèvres sans ménagement. Elle était là, son occasion parfaite. Charmer le prince héritier était une meilleure idée, encore, pour arriver à son but, que de simplement le conseiller. Adonis ne se fit pas prier, et se laissa faire avec une seule idée en tête : un jour, il lui extorquerait une partie du royaume pour sa propre nation, et obtiendrait sa propre couronne.
Depuis deux ans et demi, les deux hommes se tournent autour. Appelé à la cour soit-disant pour tenir un rôle d’ambassadeur de sa famille, Adonis est en réalité à la totale disposition du prince héritier. En quelque sorte et en des termes non glorieux, il est son courtisan préféré. Mais Adonis est loin d’être un simple homme objet qu’il peut utiliser à sa guise et oublier. Le tempérament brûlant du maître de la terre attire le jeune prince avec une passion de plus en plus ardente. Une passion qu’Adonis a pris un malin plaisir à remarquer, et avec laquelle il joue. Car Adonis Griffth ne tombe pas amoureux, non,… Non ? Il semblerait que Cal ne soit pas le seul à s’être brûlé les doigts à ce jeu dangereux. Ce qui était autrefois un jeu amusant est en passe de devenir quelque chose de bien plus gros. Car Cal ne supporte plus les allées et venues de son amant vers d’autres personnes que lui, et Adonis ne trouve plus de saveurs que sur les lèvres du blond.
PLUS DE DÉTAILS : Adonis s’est rapproché de Cal par ambition, mais l’a jouée fine. C’est un manipulateur dans l’âme, et Cal a probablement cru que le jeune Griffith n’avait cure de sa position de prince héritier. Après tout, les Griffith ont tout… Sauf la couronne, et c’est bien ça qu’Adonis veut. C’est simple, si il le pouvait, il épouserait Cal pour devenir roi à ses côtés, un jour. Il se fiche complètement que l’on sache qu’il aime les hommes. Pour le jeune prince, c’est différent. La relation avec Adonis est secrète, d’ailleurs, ou du moins est censée l’être. Adonis est loin de se cacher, et éveille les soupçons de plus d’un membre de la cour. L’idée, bien sûr, serait que Cal découvre un jour les ambitions d’Adonis. Ce qui pourrait arriver de la bouche même du noble. Adonis voit de plus en plus clair dans le jeu qu’essaie de cacher Cal. Sa jalousie, son côté dominant quand il le possède enfin, ses regards… Il voit bien que le prince héritier lui porte plus d’attention que nécessaire, et il oserait, le bougre, pousser le vice à lui demander une couronne pour la nation de la terre, et surtout pour lui.
wanda et cal
beware of your own blood ‹ la relation entre Cal et Wanda est loin d'être au beau fixe, c'est même son opposé total. Le fait est que la princesse a peur du prince et qu'elle ne cache pas cela. Elle le voit agir, elle l'entend parler, et il lui fait beaucoup trop penser à leur génitrice qu'elle craint plus que tout. Wanda sait très bien ce que Cal a fait à Isaure, comment il l'a laissée se faire emmener loin, beaucoup trop loin d'eux. Leurs échanges restent courtois cependant, quoique tout de même rares. La gamine est bien consciente que quand l'Impératrice perdra la vie, ce cera Cal qui aura accès au trône et cela l'effraie. Le fait est qu'elle est contre les idées que sa famille affichent et qu'elle complote seule, pour pouvoir essayer de prendre le pouvoir dès que l'occasion se montrera. Seul Adonis est au courant de cela, et Wanda n'a aucun soupçon cernant la relation qui unit les deux jeunes hommes. Alors elle reste dans l'oublie, sans se douter une seule fois que tous ses plans pourraient se trouver compromis aussi rapidement qu'un claquement de doigts. Elle qui se sent puissante et hors d'atteinte, il se trouve qu'elle est la plus vulnérable des deux.
© PINNED UNDER THE WEIGHT (2017)



Dernière édition par Isaure Oshun le Mer 5 Avr - 18:21, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: [M/LIBRE] MAX IRONS - kings were crowned to fall. Dim 2 Avr - 19:50

Lui non plus n'est pas fini. Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
administrator
avatar
administrator
‹ MESSAGES : 493
‹ AVATAR : LILY JAMES, LA DEESSE.
‹ CRÉDITS : AV/@PERSEPHONE.
‹ COMPTES : YO, RK.

‹ AGE : âgée de vingt-huit ans, princesse de rien, de tout, adulte, enfant, elle a le coeur d'une adolescente, le physique d'une femme, l'impulsivité d'une enfant.
‹ STATUT : fiancée à un griffith, un boulet à son pied, pourtant ingénieuse alliance. si tout semblait s'être abattu contre elle, adonis ne semble pas si mauvais parti.
‹ SANG : sang bleu, princesse, royauté exécrée, elle est le fruit d'une famille qui ne connaît que sang et pouvoir.
‹ COMPETENCES : leadership (lv1), commérage (lv1), évaluation (lv1)
‹ METIER : princesse de pacotille, inutile petit bijoux appartenant à la famille royale, son seul métier est de courber l'échine et de sourire face au sang argent.
‹ ALLEGEANCE : elle-même, réitérant le même motto depuis trois ans, elle contre le monde entier, elle seule contre la terre entière.
‹ ADIUTOR : weiss, l'ange sauveur, la seule et unique personne, acompagné de son frère, en qui isaure a pleinement confiance.
‹ POINTS : 825

Carnet de bord
Inventaire:
Relations:

MessageSujet: Re: [M/LIBRE] MAX IRONS - kings were crowned to fall. Dim 2 Avr - 19:52

arrête de spamer mes scénarios
JALOUSE CTOUT
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: [M/LIBRE] MAX IRONS - kings were crowned to fall. Dim 2 Avr - 22:09

c'toi qui est jalouse parce que tu peux pas commenter mes scénarios.
Revenir en haut Aller en bas
administrator
avatar
administrator
‹ MESSAGES : 493
‹ AVATAR : LILY JAMES, LA DEESSE.
‹ CRÉDITS : AV/@PERSEPHONE.
‹ COMPTES : YO, RK.

‹ AGE : âgée de vingt-huit ans, princesse de rien, de tout, adulte, enfant, elle a le coeur d'une adolescente, le physique d'une femme, l'impulsivité d'une enfant.
‹ STATUT : fiancée à un griffith, un boulet à son pied, pourtant ingénieuse alliance. si tout semblait s'être abattu contre elle, adonis ne semble pas si mauvais parti.
‹ SANG : sang bleu, princesse, royauté exécrée, elle est le fruit d'une famille qui ne connaît que sang et pouvoir.
‹ COMPETENCES : leadership (lv1), commérage (lv1), évaluation (lv1)
‹ METIER : princesse de pacotille, inutile petit bijoux appartenant à la famille royale, son seul métier est de courber l'échine et de sourire face au sang argent.
‹ ALLEGEANCE : elle-même, réitérant le même motto depuis trois ans, elle contre le monde entier, elle seule contre la terre entière.
‹ ADIUTOR : weiss, l'ange sauveur, la seule et unique personne, acompagné de son frère, en qui isaure a pleinement confiance.
‹ POINTS : 825

Carnet de bord
Inventaire:
Relations:

MessageSujet: Re: [M/LIBRE] MAX IRONS - kings were crowned to fall. Dim 21 Mai - 11:43

01.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
administrator
avatar
administrator
‹ MESSAGES : 1907
‹ AVATAR : dylan o'brien
‹ CRÉDITS : (av) luaneshë / (gif) leslie (ace) / (sign) tumblr + years and years
‹ COMPTES : Veda Kimora, une humaine de 23 ans qui a été sujette à des expériences comme rat de laboratoire du gouvernement.

‹ AGE : Vingt-cinq ans, un anniversaire qui approche alors qu'il ne voit que les barreaux d'une prison glaciale.
‹ STATUT : Fiancé à Isaure Oshun, son coeur ne bat pas pour elle et pour cause. C'est le frère jumeau de la princesse qui a brisé le coeur du Griffith, refusant d'accéder à sa requête aussi ambitieuse que dirigée par l'amour.
‹ SANG : Le sang pourpre qui coule dans ses veines est qualifié de sang argent. Autrefois, il serait né avec le sang bleu, reconnu par tous les eartanariens comme tel, mais une famille étrangère à forcer les Griffith à ployer le genou sous leur joug meurtrier.
‹ COMPETENCES : charisme (niv. 4), manipulation (niv. 4), audace (niv. 4), leadership (niv. 4)
‹ METIER : Traitre à la couronne impériale, Adonis n'est plus rien si ce n'est le prisonnier de Cal Oshun. Jadis, il était ambassadeur de sa nation.
‹ ALLEGEANCE : Lui-même. Adonis a fomenté plusieurs alliances en échange d'une couronne qu'il attend encore patiemment, même du fond de sa cellule humide.
‹ ADIUTOR : Aléa Dochain, une jeune mêlée issue de la nation de l'eau et qui, pourtant, la débecte complètement. Si leur relation a commencé de manière chaotique, désormais les deux sont comme des âmes soeurs.
‹ POINTS : 1969

Carnet de bord
Inventaire:
Relations:

MessageSujet: Re: [M/LIBRE] MAX IRONS - kings were crowned to fall. Dim 25 Juin - 17:36

scénario pris
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

[M/LIBRE] MAX IRONS - kings were crowned to fall.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» (M/LIBRE) MAX IRONS → On peut toujours choisir son camp, il suffit de choisir le bon.
» (m/libre) MAX IRONS
» (M/LIBRE) MAX IRONS - hold back the river
» (M/LIBRE) TYLER HOECHLIN ░ Swift and sudden fall from grace sunny days seem far away
» (M/LIBRE) Tyler Hoechlin ░ Swift and sudden fall from grace sunny days seem far away

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PINNED UNDER THE WEIGHT :: INTO THE ABYSS :: LES DESIRES :: scénario pris-