AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
tensions à aksana
Un climat de tension règne à Aksana depuis les fouilles faites par l'Empire.
Envie d'en savoir plus? Vient lire la gazette!
intrigue II - LE MARIAGE IMPERIAL
L'épisode trois de la saison une a été posté, il s'agit du mariage impérial unissant Saeko Yinren et le prince héritier. Viens donc y participer!
début de la maintenance le 22/09
On vous le rappellera par mp d'ici là.

Partagez| .

Remember who the real enemy is... [adonis&belphoebe]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
earth nation
avatar
earth nation
‹ MESSAGES : 228
‹ AVATAR : Nathalie Emmanuel
‹ CRÉDITS : imadedis!

‹ AGE : 25 ans
‹ STATUT : Célibataire
‹ SANG : Sang Argent
‹ METIER : Sacerdas
‹ ALLEGEANCE : Wheatdrop, la Foi des Sept, Griffiths & Eartanera
‹ ADIUTOR : Althéa (futur scénario)
‹ POINTS : 892

Carnet de bord
Inventaire:
Relations:

MessageSujet: Remember who the real enemy is... [adonis&belphoebe] Mer 19 Juil 2017 - 8:11

remember who the real enemy is



Le Temple des Sept s'était vidé après l'adoration du Dieu aux Sept Visages. C'était le deuxième jour de la semaine, celui dédié à la Mère, ainsi, Belphoebe y avait dédié son sermon, et se trouvait à présent dans la deuxième aile du temple, où se trouvait une statue de la déesse. Assise en tailleur au milieu de l'étoile à sept branches dessinée sur le sol, le dos droit, les yeux clos, Belphoebe priait consciencieusement. Elle priait pour être capable d'aimer avec l'amour d'une mère, de pardonner aussi aisément qu'elle. Mais Belphoebe sentait ses prières creuses comme de la pierre ponce. Son cœur n'était tourné ni vers l'amour, ni vers le pardon. Il ne l'avait pas été depuis plus de dix ans. Ses pensées la ramenaient constamment vers le châtiment du Père, vers la colère du Guerrier. Mais elle n'avait pas le choix... Belphoebe sentait le souffle du Vertice sur sa nuque, surveillant ses moindres mots pour ne plus l'y prendre à subtilement tourner les adorateurs contre la famille impériale... Mais Belphoebe ne pouvait s'en empêcher. Elle prêchait avec la conviction de parler avec la voix des Sept.
Les Hauts Sacerdos allaient devoir prendre une décision. Aujourd'hui encore,
Belphoebe n'avait pu empêcher son adoration de la Mère de se retourner contre l'Impératrice...

"Nombreux sont les bienfaits à célébrer durant les fêtes estivales des jours à venir. La paix, la prospérité. Y porter nos masques est une invitation à se dédier à l'une des facettes du Dieu aux Sept Visage. Durant ces fêtes, portez le visage de la Mère et aimez avec son coeur. Portez l'innocence de la Jouvencelle et vivez sa curiosité. Affichez les traits de l'Aïeule et divulguez sa sagesse... Ne craignez pas non plus de porter le visage du Père, et de porter son jugement sur les injustices que vous y verrez. Assumez la face du Guerrier pour protéger ceux opprimés par les plus forts. Car si nous avons pu profiter de ces années de paix et de prospérité, nous devons rester vigilants, et avisés. L'on vous montre une nation qui serait la cause de tous nos maux, mais rappelons-nous qui sont les véritables ennemis : l'injustice, l'ignorance, et la bêtise... Le Fides Septem nous le dit: pour que le mal gagne, il suffit que les êtres bons ne fassent rien...
Prions les Sept.
Prions le Père pour qu'il nous aide à apporter une justice plus égale.
Prions la Mère pour qu'elle nous aide à ouvrir les coeurs fermés.
Prions le Forgeron et le Guerrier pour nous prêter leur force dans les changements qui sont à amener.
Prions la Jouvencelle pour nous guider dans son honneur et sa vertu.
Prions l'Aïeule pour nous guider dans sa sagesse."

Comme il était de coutume, Belphoebe n'avait adressé aucune prière à l'Etranger, qui n'était appelé qu'en cas de funérailles.

Elle tentait à présent vainement de prier la Mère, en se demandant ce qu'il allait advenir d'elle. Elle ne craignait pas réellement qu'on lui ôte l'Etoile à Sept Branches. Elle n'avait rien prôné qui ne fût écrit dans le Fides Septem. Mais on lui avait clairement demandé de suivre un chemin plus paisible et serein...
Belphoebe leva les yeux vers la statue de la Mère... La paix... La sérénité... Ces mots sonnaient à ses oreilles comme des mensonges. Plus que jamais, la Sacerdas pressentait que ce serait trahir la mémoire de sa mère que d'accepter les injustices encore et toujours perpétrées par les Oshuns et leurs vassaux. Même si Belphoebe devait un jour perdre les Ordres, elle ne cesserait jamais de se battre contre eux. Mais pas avec des armes... Avec les mots des Sept. Avec la sagesse de l'Aïeule, la sévérité du Père et la colère du Guerrier.
Belphoebe entendit des pas s'approcher de l'aile du Temple dédié à la Mère. Peut-être un adorateur, ou plus vraisemblablement l'un des Hauts Sacerdos venu la convoquer devant le Conseil des Sept...
© PINNED UNDER THE WEIGHT 2017
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
administrator
avatar
administrator
‹ MESSAGES : 1907
‹ AVATAR : dylan o'brien
‹ CRÉDITS : (av) luaneshë / (gif) leslie (ace) / (sign) tumblr + years and years
‹ COMPTES : Veda Kimora, une humaine de 23 ans qui a été sujette à des expériences comme rat de laboratoire du gouvernement.

‹ AGE : Vingt-cinq ans, un anniversaire qui approche alors qu'il ne voit que les barreaux d'une prison glaciale.
‹ STATUT : Fiancé à Isaure Oshun, son coeur ne bat pas pour elle et pour cause. C'est le frère jumeau de la princesse qui a brisé le coeur du Griffith, refusant d'accéder à sa requête aussi ambitieuse que dirigée par l'amour.
‹ SANG : Le sang pourpre qui coule dans ses veines est qualifié de sang argent. Autrefois, il serait né avec le sang bleu, reconnu par tous les eartanariens comme tel, mais une famille étrangère à forcer les Griffith à ployer le genou sous leur joug meurtrier.
‹ COMPETENCES : charisme (niv. 4), manipulation (niv. 4), audace (niv. 4), leadership (niv. 4)
‹ METIER : Traitre à la couronne impériale, Adonis n'est plus rien si ce n'est le prisonnier de Cal Oshun. Jadis, il était ambassadeur de sa nation.
‹ ALLEGEANCE : Lui-même. Adonis a fomenté plusieurs alliances en échange d'une couronne qu'il attend encore patiemment, même du fond de sa cellule humide.
‹ ADIUTOR : Aléa Dochain, une jeune mêlée issue de la nation de l'eau et qui, pourtant, la débecte complètement. Si leur relation a commencé de manière chaotique, désormais les deux sont comme des âmes soeurs.
‹ POINTS : 1969

Carnet de bord
Inventaire:
Relations:

MessageSujet: Re: Remember who the real enemy is... [adonis&belphoebe] Ven 28 Juil 2017 - 21:23

Loin d’être pieux, Adonis ne se rendait que rarement au Vertice. Il n’aimait pas l’hypocrisie ambiante de la religion. Ses interdits, son mode de vie qui datait d’un autre âge. Il croyait plus volontiers en l’ancienne religion… Et encore. C’était plus plausible, selon lui, même si il avait du mal à croire tout ce que l’on disait sur les créatures mythiques décrites par les maîtres qui lui avaient parler de cette religion. Il ne croyait pas en êtres divins, Adonis. Il ne croyait qu’en lui et en sa famille. Qu’en ceux qui s’en prouvaient dignes. Et pourtant, le Griffith qu’il était se devait d’entretenir de bonnes relations avec l’autre famille noble de la terre qui avait survécu aux massacres de la grande guerre : les Wheatdrop. Il aurait aimé épouser une de leurs filles, et garder un nom eartanarien. Mais l’impératrice elle-même en avait voulu autrement en le fiançant à sa fille ainée, Isaure Oshun.

Adonis n’aimait pas l’ambiance qui règnait au Vertice, mais il savait qu’il y trouverait Belphoebe. La jeune sacerdas était un atout qu’il voulait utiliser dans sa campagne pour reprendre la couronne de granit. Il savait, de plus, qu’elle ne portait pas la couronne de flammes dans son coeur. Une vraie eartanarienne qu’elle était, Belphoebe. La sacerdas portait, comme tous les autres, sa nation au creux de son coeur. Adonis l’écouta parler sans un mot, conscient encore une fois que son discours était pensé et mûrement réfléchi. Il se rendit dans la petite salle où il l’avait vu disparaître, et attendit quelques minutes derrière elle qu’elle termine ses prières. Mais, pris d’une légère impatience, Adonis se racla légèrement la gorge tout en s’avançant pour signaler sa présence. « Belphoebe. » le brun était conscient de ne pas utiliser les usages en ne s’adressant pas à la jeune femme par son titre, mais par son prénom. Il se fichait de ces conventions, alors que la brune partageait avec lui plus que l’amour d’une passion, mais aussi un sang argenté qui les rendaient presque égaux. Presque, car comme tout eartanariens, elle savait qu’il était toujours le petit fils du dernier roi de la Terre. Adonis regarda autour de lui. Le temple était trop richement décoré à son goût. La religion exigeait des hommes qu’ils soient humbles et ne s’attachent pas aux possessions matérielles, et pourtant le jeune homme ne voyait que l’opposé de ces valeurs autour de lui. Or, riches peintures, marbres, cuivre… Il serra la machoire, doucement, avant de se tourner vers la brune. « J’ai beaucoup aimé ton sermon. » Son regard de bronze se posa sur celui, plus foncé, de la sacerdas. Ses intentions, il ne les cachait pas… Pas tout à fait. Depuis quelques années, il lui laissait en voir des parties, lui laissait comprendre qu’il n’était pas tant que ça pour les Oshun que ce que les Oshun croyaient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
earth nation
avatar
earth nation
‹ MESSAGES : 228
‹ AVATAR : Nathalie Emmanuel
‹ CRÉDITS : imadedis!

‹ AGE : 25 ans
‹ STATUT : Célibataire
‹ SANG : Sang Argent
‹ METIER : Sacerdas
‹ ALLEGEANCE : Wheatdrop, la Foi des Sept, Griffiths & Eartanera
‹ ADIUTOR : Althéa (futur scénario)
‹ POINTS : 892

Carnet de bord
Inventaire:
Relations:

MessageSujet: Re: Remember who the real enemy is... [adonis&belphoebe] Jeu 24 Aoû 2017 - 14:27

remember who the real enemy is



Belphoebe resta aussi immobile que la statue de la Mère lorsque les pas se turent dans son dos. On lui avait appris le calme. On lui avait enseigné la patience. Les prières dédiées au Sept ne devaient pas être aisément interrompues. Et Belphoebe savait surtout qu'attendre les premiers mots d'autrui en révélait souvent bien plus qu'un regard hâtif... Même sans le regarder, Belphoebe reconnu immédiatement sa voix en l'entendant exprimer son impatience. Belphoebe sourit doucement. Même si elle n'était sans doute pas que pour le plaisir,
la Sacerdas aimait recevoir la visite de ses cousins.
"Je te remercie. Les paroles du Fides Septem semblent de moins en moins appréciées ces temps-ci..." Il était vrai que le nombre d'adorateurs n'allaient pas en s'agrandissant, quoiqu'ils restaient suffisamment nombreux pour que la religion de la Couronne garde son influence. Mais les deux maîtres de la terre savaient pertinemment ce qu'elle avait réellement voulu dire par là."Approche-toi, Adonis. Peu importe ce que tu as à lui dire, je suis sûre que la Mère veut t'écouter."
Belphoebe se doutait bien, connaissant son cousin, qu'il n'était pas venu ici pour une prière. Pour l'avoir côtoyé toute sa jeunesse, et avoir fait ses études avec lui, Belphoebe savait qu'Adonis ne partageait pas toutes les valeurs prônées par le Fides Septem. Elle se doutait même que certaines de ses pratiques seraient même sévèrement bannie par les Hauts Sacerdos. Mais Belphoebe ne lui en tenait pas rigueur. D'après elle, ce n'était pas son rôle de juger. En tant que Sacerdas, elle était là pour voir, comprendre, et aimer. Couper court à sa propre prière pour s'entretenir avec Adonis était le meilleur moyen d'attirer l'attention sur ce dont il était venu lui parler, quoi qu'il s'agisse. Elle attendit donc le dos tourné, face à la Mère, qu'Adonis s'approche jusqu'à ses côtés.
© PINNED UNDER THE WEIGHT 2017


shame:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Remember who the real enemy is... [adonis&belphoebe]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Céreal Killer (Oatifix)
» REAL BARRAY
» REMEMBER ME
» mascara de poche « They're Real" de Benefit
» M-Real : Bruno Le Maire continue à y croire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PINNED UNDER THE WEIGHT :: LAUNONDIE :: Vertice-