AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
soutenez le forum
Vous voulez gagner des points facilement ? Alors soutenez le forum
en votant sur les top-site et en remontant nos fiches de pub !
les pouvoirs des maîtres
Attention, les maîtres contrôlent leur élément mais ne savent simplement pas se battre et se défendre avec celui-ci.
résistance
N'oubliez pas que la résistance est pour les Maîtres et ne s'occupent que des droits des Maîtres.
Les Mêlés/humains n'y sont pas représentés puisque la résistance ne se soucie pas de leurs droits.
première intrigue !
Venez participer à la première intrigue du forum !

Partagez| .

what a wicked game you play (ashaël)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
blue
avatar
blue
‹ MESSAGES : 18
‹ AVATAR : lindsey morgan
‹ CRÉDITS : dragonfly in amber (avatar) ; uc

‹ AGE : vingt-six ans,
‹ STATUT : seule, bien que ses prunelles sombres soient attirées par une silhouette dont elle reconnâitrait le pas même en ayant les yeux fermés. un homme identique, des yeux bleus perçants et une chevelure noire
‹ SANG : sang mêlé, indigne de foulée cette terre de ses yeux ardents
‹ METIER : adiutor, une protection de plein temps, elle s'y jette corps et âme à jamais liée à son blond à la peau d'albâtre et aux yeux bleu comme le ciel
‹ ALLEGEANCE : à la ligue des mêlés et aux promesses qu'ils lui ont faites
‹ ADIUTOR : liée à jamais a un valaeris, au dernier survivant de l'air, elle donnerait sa vie à la faucheuse pour qu'il puisse fouler encore cette terre si le choix devait arriver.
‹ POINTS : 109

MessageSujet: what a wicked game you play (ashaël) Mar 11 Juil - 18:55

⎨ The world was on fire and no-one could save me but you
It's strange what desire will make foolish people do
I'd never dreamed that I'd meet somebody like you.⎬ CHRIS ISAAK.



La jeune femme avait carte blanche dans le sanctuaire. Elle savait pertinemment qu’elle allait le croiser à un instant ou à un autre, tout n’était qu’une question de temps, de minutes, de secondes. Elle attacha des cheveux de jais en une queue de cheval, afin de pouvoir ne pas être dérangée par ses fils de soie. Se dirigeant vers les profondeurs du château, la jeune femme trouva la salle qu’il lui fallait, rempli de sac et de tapis de sol. Elle avait besoin de s’entraîner, encore et encore, elle avait besoin d’être la meilleure pour elle mais aussi pour Andreï. C’était comme si elle avait été conçue pour ça, ne servir qu’à un seul but. La jeune femme commença à s’étirer doucement avant d’entamer quelques exercices d’assouplissement et pour chauffer ses muscles. Elle se massa les cervicales, se remémorant le combat de la veille, qu’elle avait gagné mais difficilement, il fallait dire que son adversaire était un homme et bien plus grand qu’elle. Mais avec la patience elle avait réussi à le mettre à terre, souriant à son maître lui prouvant qu’elle était vraiment apte à le protéger des autres, et à se protéger elle aussi. Parce que malgré son corps de femme, aux courbes alléchantes, des muscles puissants agissaient. Elle avait besoin de quelqu’un, de se mesurer à lui. La jeune brune enleva son t-shirt et resta en brassière, tandis que son pantalon rejoint ses affaires pour laisser place à un short révélant ses jambes galbées et sa peau mate.  A cet instant la jeune femme prit un sac et commença à taper dedans de toutes ses forces. Besoin de quelqu’un sur qui cogner ? La jeune femme continuait de plus bel. Il n’y avait qu’une seule personne qui pouvait s’incruster dans ses pensées sans qu’elle ne s’en aperçoive, comme une lumière aveuglante, un soleil dont Icare se rapprochait d’eux. Elle entendit ses pas résonner et s’arrêter à quelque mètre d’elle. Elle se concentrait afin de construire un mur invisible, capable de bloquer ses flux. Aël, elle pouvait difficilement oublier son prénom et encore moins le fait qu’il l’ait battu. Elle avait été trop loin, et elle avait été légèrement amochée. Elle se souvient de leur premier combat comme si c’était hier. La jeune terrienne se résigna à se retourner et faire face au beau brun. Son regard était déconcertant mais elle ne se laisserait pas attendrir de la sorte. « Je pense que cela ne serai pas de refus. Après tout tu es bien meilleur que moi » dit-elle avec une moue boudeuse. Il était vrai qu’un entraînement avec lui l’aiderait à se surpasser, à apprendre à mieux frapper son adversaire. « Tu pourrais sûrement m’apprendre des trucs » dit-elle en hochant la tête. Après tout Aël était un excellent adiutor, qui plus est de l’héritière des Oshun. Elle ne pouvait pas se résoudre à fonde devant ses yeux dont une lueur émanait et qui était tout sauf innocente. Poussant délicatement son épaule avec la sienne, la jeune femme passa devant lui et se retourna légèrement. « C’est pas en me regardant que je vais apprendre quelque chose. A moins que tu sois fatigué ? » Dit-elle avec un sourire empli de malice. Elle le provoquait, il le savait. C’était un petit jeu entre eux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
orange
avatar
orange
‹ MESSAGES : 14
‹ AVATAR : m. daddario
‹ CRÉDITS : faust.

‹ POINTS : 80

MessageSujet: Re: what a wicked game you play (ashaël) Mar 11 Juil - 19:03


what a wicked game you play
asha & aël
le pas lourd, les pensées qui dérivent vers cette fleur qui s’emparait de chacune de tes réflexions. une relation complexe que tu entretenais avec ton maître. jalousie émanant de ses propos venimeux à l'égard de l'adiutor d'un rival. asha. celle qui alimentait une possessivité indécente de la part de ta princesse. trait amusant mais difficile. toujours au guet de tes gestes. surveillant le moindre rapprochement. tandis que l'autre te poussant vers la jeune femme. et toi, confus de ressentir pareille chose à l'égard d'une autre femme que wanda. comme un traître à ses devoirs, de penser à quelqu'un d'autre que ton iris. pourtant toujours attiré. comme cette fois là. un après-midi d'été si doux. dans une salle d'entraînement, où tu n'aurais imaginé y voir sa silhouette. quelques instants avant que tu lui dérobes sa concentration. un moment de contemplation dans le silence absolu. admirant la détermination de ces coups dans ce sac. la formation de ses muscles à mesure que son corps chauffait. tu paraissait si bien sculpté, de sorte que tu ne puisses résister. un spectacle que tu n'avais pu voir auprès de wanda, dont l'entraînement était bien moins physique. et finalement ce fut l'envie de pouvoir poser tes mains sur son corps qui t'incita à lui envoyer ce message télépathique. elle t'ignora. une vraie garce. à croire que wanda et elle étaient amies dans une autre vie. une relation peu convaincante malgré tout. d'un pas nonchalant tu t'approches de la jeune, désireux qu'elle porte le regard vers toi et non ce sac miteux. victoire pour toi, elle capitula sans trop de résistances. propos accompagnés de compliments dont un sourire arrogant venait trahir le plaisir de l'écoute. en effet, peut-être vaut il mieux que je t'apprenne quelques trucs, un combat risquerait d'être encore un échec pour toi.  paroles blessantes sans contrôlé ce ton amer. ne pouvant tout simplement pas oublier cette rivalité entre vous ni cette attirance dont le refoulement se traduisait par ce comportement irritant.
tes iris dirigeaient vers elle. la fixant quelques secondes à peine. sûrement trop pour qu'elle puisse le remarquer. tu soupires. sans répondre à la provocation, tu glissas une main sur son ventre, l'autre sur son épaule, et d'un geste lent pour qu'elle comprenne la manigance, ta force l'amena à terre. simple et rapide. mais il ne faut surtout que ton adversaire connaisse tes intentions au risque que cette prise fasse plus de dégâts à toi qu'à lui. cette fois-ci, tes traits de visage étaient sérieux. bien qu'une libido naissante traversait ton regard d'une lueur brillante, tu ne cessais de paraître impassible. déjà tu devrais cesser de penser aussi fort. un télépathe te battrait trop facilement. sauf si tu te sers de ce défaut pour le manier à ton avantage. les télépathes étaient des sangs mêlés redoutables. de par leur capacité à deviner les intentions de leur adversaires. les battre revenaient à improviser à la dernière seconde.il faut que tu surprennes ton adversaire, amène le à croire quelque chose jusqu'à la dernière seconde avant de faire le contraire. plus facile à dire qu'à faire. mais asha, elle était déterminée, forte et persévérante. tu savais qu'elle pouvait y parvenir.
© PINNED UNDER THE WEIGHT 2017

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
blue
avatar
blue
‹ MESSAGES : 18
‹ AVATAR : lindsey morgan
‹ CRÉDITS : dragonfly in amber (avatar) ; uc

‹ AGE : vingt-six ans,
‹ STATUT : seule, bien que ses prunelles sombres soient attirées par une silhouette dont elle reconnâitrait le pas même en ayant les yeux fermés. un homme identique, des yeux bleus perçants et une chevelure noire
‹ SANG : sang mêlé, indigne de foulée cette terre de ses yeux ardents
‹ METIER : adiutor, une protection de plein temps, elle s'y jette corps et âme à jamais liée à son blond à la peau d'albâtre et aux yeux bleu comme le ciel
‹ ALLEGEANCE : à la ligue des mêlés et aux promesses qu'ils lui ont faites
‹ ADIUTOR : liée à jamais a un valaeris, au dernier survivant de l'air, elle donnerait sa vie à la faucheuse pour qu'il puisse fouler encore cette terre si le choix devait arriver.
‹ POINTS : 109

MessageSujet: Re: what a wicked game you play (ashaël) Mar 11 Juil - 19:04

La jeune femme le regardait, tout en plissant les yeux. Elle se mordilla la lèvre légèrement lorsqu’elle entendit Aël lui dire qu’un combat serait un échec. Elle n’aimait pas ce mot, cela lui faisait l’effet d’un couteau qu’on lui plantait en plein cœur. Malgré tout, l’échec faisait grandir et cela la rendait plus forte, car l’excellence n’est rien sans l’échec, mise à part que si c’était un véritable échec, sa vie en dépendait. En guise de réponse, Asha leva les yeux au ciel, puis elle croisa son regard bleu. Son contact sur sa peau lui fait l’effet d’une brûlure mais agréable, son corps en voulait plus, il voulait se délecter de cette sensation. Elle grogna légèrement lorsque sa tête heurta le sol ainsi que tout son corps. Le jeune homme venait de la mettre à terre avec une facilité déconcertante. Asha prit une grande inspiration avant de le fixer. « Arrêter de penser ? C’est comme me demander d’arrêter de respirer. Et puis pour toi ça peut être agréable non ? Surtout pour séduire les filles.. » dit-elle avec un sourire malin. Elle se releva rapidement avant de se rapprocher de lui, les yeux rivés dans les siens. Elle donna quelques coups que le jeune homme para. Fronçant les sourcils la jeune femme ne comptait pas en rester là. Il était vrai que les télépathes étaient de grands adversaires et la jeune femme avait appris à cacher ses pensées autant qu’elle le pouvait, afin qu’elle puisse s’améliorer. Il voulait être surpris alors elle allait le surprendre. Continuant à lui rendre les coups la jeune femme profita de la rapidité et pensa à plusieurs coups d’avance, puis avec son esprit elle réussit à prendre un bâton de combat qui était tout près avant de donner un coup au jeune homme dans les pieds et de le faire flancher. La jeune femme en profita pour le maîtriser, le morceau de bois sous la gorge, son corps gracieux sur le sien. « Je pense toujours aussi fort ? » Son cœur battait la chamade, tandis que son souffle se régulait. Ses mains tenaient le bâton aux deux extrémités, bloquant tout geste. La jeune femme se pencha légèrement sur lui, ses yeux bruns se mélangeant au bleu ciel. « Je sais pertinemment que je ne gagnerais jamais contre toi, mais il faut bien que j’essaye et que j’utilise tous les moyens. » Son regard était sérieux, elle sentait tout à coup qu’elle était trop proche de lui, que ce contact qui pouvait être anodin, pouvait déclencher en elle un trouble qu’elle n’était pas sensé ressentir. Avalant sa salive avec difficulté, elle écarquilla les yeux et se releva rapidement, ne voulant pas qu’Aël puisse déchiffrer ce trouble manifeste. Il ne devait pas savoir l’effet qu’il pouvait lui faire, oh non, surtout avec un pouvoir comme le sien. Elle devait se concentrer sur cet entraînement qui pourrait lui apporter beaucoup. Elle serra son poing fort afin que la douleur puisse prendre le pas sur le désir qui naissait au creux de son ventre. Asha se massa les cervicales, avant de se retourner et de l’aider à se relever. Très mauvaise idée, un simple contact la rendait faible. Son regard se fit plus dur tandis que son corps se raidit, ne devant pas lui laisser l’ombre d’un doute qu’il la tenait. « On passe aux choses sérieuses ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
orange
avatar
orange
‹ MESSAGES : 14
‹ AVATAR : m. daddario
‹ CRÉDITS : faust.

‹ POINTS : 80

MessageSujet: Re: what a wicked game you play (ashaël) Dim 16 Juil - 19:57


what a wicked game you play
asha & aël
Tu souris. Amusée par la situation étrange dans laquelle tu lui demandais de se trouver. Ne plus penser était impossible en effet. Toi-même, dont l’esprit plus agile que les autres sembleraient ne pas être apte à ce genre de choses. Le regard au loin toujours en réflexion, tu aimais ces moments de solitude dans lesquels tu accompagnais le chant des volatiles par des pensées bien trop forte pour un télépathe. Imaginant peut-être qu’elles pourraient vaincre tes barrières mentales pour se faufiler à l’extérieur. Sans jamais y parvenir mais hélas, tu ne te lassais jamais de cette activité solitaire. Néanmoins tu fus surpris par la détermination dont elle fit preuve pour dissimuler ces pensées nuisibles à son entraînement. À tel point que tu ne réussis pas à parer le coup qu’elle allait t’infliger si elle ne s’était pas interposée à temps. Un sourire se dessina sur tes lèvres. Voilà qui te plaisait. Un regard empli de persévérance et de rage. Une rage déconcertante puisqu’il paraissait que tu étais la cause de ce tourment. Tu compris rapidement que ta présence la rendait pantoise. Cependant tu ne lui fis pas remarquer afin d’éviter de ruiner ces efforts mentales brillants. Tu soupiras. Tant de propos secs rien que pour cacher ses sensations frivoles que tu lui procurais. Tu ne pouvais que la comprendre te retrouvant dans des situations bien trop similaires, toutefois, elle l’ignorait. Proposant sa main pour te relever, tu la pris sans te douter qu’elle ferait défiler de multiples frissons le long de ta chair. Un contact tout aussi déstabilisant pour l’un que pour l’autre mais aucun de vous deux ne sembla le montrer. Contrôle absolue comme. toujours. « Je suis prêt. » Et sur ces mots, elle enchaîna des multiples coups. Des actions que tu paras sans trop de difficultés avant qu’elle ne devienne de plus en plus rapide tout en cachant ses pensées. Sourire sur tes lèvres, tu aimais le défi et au fur et à mesure que les minutes défilaient, Asha en devenait un. « argh. » Lâches-tu tandis que tu sens le bâton se posait sur toi brusquement. Elle continua. Jusqu’à ce moment où, agacé de ne plus être capable de voir son jeu à travers l’esprit, tu l’attaquas. Elle basculas vers l’arrière, toi avec. Allongée tu étais désormais sur elle, une proximité loin d’être anodine, des sensations qui se faufilent dans ton estomac. Puis ce regard qui parcoure chaque parcelle de son visage. Ses prunelles puis ses lèvres. Ses lèvres puis ses yeux.
© PINNED UNDER THE WEIGHT 2017

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
blue
avatar
blue
‹ MESSAGES : 18
‹ AVATAR : lindsey morgan
‹ CRÉDITS : dragonfly in amber (avatar) ; uc

‹ AGE : vingt-six ans,
‹ STATUT : seule, bien que ses prunelles sombres soient attirées par une silhouette dont elle reconnâitrait le pas même en ayant les yeux fermés. un homme identique, des yeux bleus perçants et une chevelure noire
‹ SANG : sang mêlé, indigne de foulée cette terre de ses yeux ardents
‹ METIER : adiutor, une protection de plein temps, elle s'y jette corps et âme à jamais liée à son blond à la peau d'albâtre et aux yeux bleu comme le ciel
‹ ALLEGEANCE : à la ligue des mêlés et aux promesses qu'ils lui ont faites
‹ ADIUTOR : liée à jamais a un valaeris, au dernier survivant de l'air, elle donnerait sa vie à la faucheuse pour qu'il puisse fouler encore cette terre si le choix devait arriver.
‹ POINTS : 109

MessageSujet: Re: what a wicked game you play (ashaël) Dim 16 Juil - 20:42

Une force surhumaine envahit son corps, prend possession de chaque muscle qui compose ses membres, tel une arme infaillible et fatale. Un hochement de tête en signe d’accord et l’adrénaline pouvait continuer à couler, comme ce liquide rouge que l’on boit et savoure à la fois. Elle est gracieuse, exécute tous ses coups avec une grande maîtrise, tandis qu’à l’intérieur c’est le chaos, une véritable tornade sentimentale. Son esprit, chose abstraite était préoccupé par des sensations bien concrètes causées par la sensation du toucher de sa peau sur la sienne, une si belle mélodie. Elle gagnait du terrain petit à petit, le terrant dans ses limites, profitant de cette victoire éphémère, qui la faisait sourire légèrement. Parce que l’effleurer se résumer à toucher des flammes qui la chatouille, le toucher à mettre son âme dans le feu ardent qui la consume petit à petit. Son essence commence à apprécier cette délicate torture, cette sensation d’épiderme contre épiderme. Ses prunelles marron déchiffraient les siennes sentant qu’il devenait plus fort, coup après coup. Cette barrière invisible à ses yeux, mais visible à son esprit à son cerveau qui tentait par tous les moyens de débloquer ce labyrinthe infernal. Avoir accès à sa psyché profonde, à ses moindres gestes, à ses pensées immédiates. Et là, elle sent qu’elle n’en sortira pas indemne lorsqu’il répliqua. Cela était trop facile, il réussit à la maitriser encore une fois. Ses épaules qui heurtent le sol, et ce poids sur elle, qui n’est autre que le corps du jeune homme. Son souffle se fit plus lent, elle rencontra ses prunelles d’un bleu éclatant, sans défaut, comme une vaste étendue bleue clair qui l’hypnotisait. Ses membres ne répondaient plus, comme si un venin empêchait tout contact avec le siège de sa pensée. Son souffle qui se perdait sur sa peau, tel le vent qui embrassait chaque parcelle de sa peau. Le contrôle était son mantra, dans toutes circonstances et à toute occasion, mais ça, même si elle s’efforçait de le taire, il reviendrait à la charge, tel un bélier qui défonce une porte. Elle se mordilla la lèvre inférieure, ses yeux parcourant son visage. Ils se découvraient réellement, elle ne l’avait jamais vu d’aussi près. Elle serre le poing délicatement, son visage était si proche. Sa bouche est légèrement ouverte, des mots se bousculent dans ta gorge, mais s’évanouissent lorsqu’ils veulent franchir cette barrière. Sa main se posa alors sur le visage du jeune homme, épousant la forme de celui-ci, avant de laisser ses doigts se faufiler sur sa mâchoire, son cou et de remonter sur ses lèvres pleines. Ses sourcils se froncent alors qu’elle laisse sa main encore sur ce délicat visage avant de l’enlever, parce qu’elle ne devrait pas le toucher tout simplement autre que pour lui asséner des coups, elle ne doit pas être douce et submergée de cette sensation. Alors ses prunelles rencontrent de nouveau les siennes, prisonnière de cette contemplation. « Et maintenant ? » Ce sont les seuls mots qui ont pu sortir de sa bouche. Elle parlait du combat mais aussi de cette folle envie qui traversait son esprit, voulant aller à la rencontre de sa peau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

what a wicked game you play (ashaël)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» caual play
» Question siege auto Red castle/Mutsy/Play
» Quite cute: ral quite cute, play time & candy yum yum
» Crocodile en Play maïs
» The Lying Game

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PINNED UNDER THE WEIGHT :: LAUNONDIE :: palais des flammes-