AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
soutenez le forum
Vous voulez gagner des points facilement ? Alors soutenez le forum
en votant sur les top-site et en remontant nos fiches de pub !
les pouvoirs des maîtres
Attention, les maîtres contrôlent leur élément mais ne savent simplement pas se battre et se défendre avec celui-ci.
résistance
N'oubliez pas que la résistance est pour les Maîtres et ne s'occupent que des droits des Maîtres.
Les Mêlés/humains n'y sont pas représentés puisque la résistance ne se soucie pas de leurs droits.
première intrigue !
Venez participer à la première intrigue du forum !

Partagez| .

Charon - Gods, men, everything else, all of it will end badly

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
red
avatar
red
‹ MESSAGES : 105
‹ AVATAR : Devon Bostick
‹ CRÉDITS : EDM

‹ AGE : 21 . Bientôt il retentira ce glas qui annoncera que tu es dans ce monde depuis bien trop longtemps, tu es à mi-age, trop grand pour être un enfant, toujours pas assez pour être vu comme un homme.
‹ STATUT : Célibataire, tu te refuses aux autres, comme tu ne comprends pas ceux qui pourraient te désirer.
‹ SANG : Ton sang est ton traitre. Celui qui t'a privé de liberté. Celui que tu aurais préféré éviter, tu ne l'as jamais demandé, ce mélange parcourir tes veines. Cette alliance qui a fait de toi un mêlé, un esclave à qui on essaye de faire croire qu'il a encore des libertés.
‹ METIER : Servir et défendre une personne qu'on t'a imposée il y a des années. Tu n'es qu'un pion dans un échiquier bien trop grand pour toi.
‹ ALLEGEANCE : Adiutor d'Athalia Griffith.
‹ POINTS : 293

MessageSujet: Charon - Gods, men, everything else, all of it will end badly Lun 26 Juin - 14:03


Charon Snotra
the clock is ticking
prénom, nom ‹ Snotra, tu n'étais personne. Un titre invisible et des propriétés introuvables. Tu n'étais qu'un nom, qu'un visage, qu'une identité dans la foule qui avait eu le malheur simplement de naitre d'un mélange. Alors Snotra n'était personne, mais toi, Charon, nocher des Enfers, tu n'en avais pas ce luxe. Destiné à être visible parmi les invisibles. âge ‹ 21 . Bientôt il retentira ce glas qui annoncera que tu es dans ce monde depuis bien trop longtemps, tu es à mi-age, trop grand pour être un enfant, toujours pas assez pour être vu comme un homme.  date et lieu de naissance ‹ Depuis longtemps, tu fais ton possible pour l'ignorer, pour l'effacer de ta mémoire. Tu hais ce jour, car tu hais cette idée qu'un jour tu t'es battus pour vivre. Tu as craché tes premiers cris un cinq janvier, tu as oublié le nom de la ville mais tu sais que c'était sur les terres d'Aguarinui.  statut matrimonial ‹ Célibataire, tu te refuses aux autres, comme tu ne comprends pas ceux qui pourraient te désirer.  sang ‹ Ton sang est ton traitre. Celui qui t'a privé de liberté. Celui que tu aurais préféré éviter, tu ne l'as jamais demandé, ce mélange parcourir tes veines. Cette alliance qui a fait de toi un mêlé, un esclave à qui on essaye de faire croire qu'il a encore des libertés.  métier ‹ Servir et défendre une personne qu'on t'a imposée il y a des années. Tu n'es qu'un pion dans un échiquier bien trop grand pour toi.  adiutor ou Maître ‹ Adiutor caractériel, incapable de faire l'effort de se faire apprécier, tu n'hésites pas à t'emporter et à provoquer ton maitre bien trop souvent.  pouvoir ou élément maîtrisé ‹ Une entrave rouge se referme depuis bien des années sur ton poignet gauche. Un code, pour montrer aux autres, qu'en plus d'être un esclave, tu serais une sorte de danger. Une stigmatisation pour montrer que tu contrôles la température par pensée.  Tu apportes le froid comme le chaud,
la glace comme le feu, parfois tu t'exprimes ainsi, quand on cherche à te faire parler et que tu n'en as pas envie.allégeance ‹ Tu n'as d'allégeance que pour toi. Parfois pour ton maitre.  localisation actuelle ‹ launondie groupe ‹ SHIMMERING SILENCE avatar et crédits ‹ Devon Bostick + EDM

A l’écoute ; Acerbe ; Adroit; Associable ; Consciencieux ; Cassant; Direct ; Cynique ; Discret ; Froid ;  Humble ; Intègre ; Irrespectueux ; Intuitif ; Désabusé
anecdote 01 ‹ La couleur de ta peine, celle de ta haine. Un simple mot, une simple couleur, qui définissait ta vie. Ce rouge à jamais visible autour de ton poignet, tu aurais dû le haïr, tu aurais dû le maudire. Et pourtant, c'était cette couleur qui te fascinait le plus, le rouge t'attire, t'hypnotise. Ta hantise revient aux femmes arborant cette couleur, rouge à lèvres carmin, fripe écarlate ou chevelure de feu, tout cela fait sauter un battement à ton coeur. Bien trop sauvage pour le reconnaitre. Tu feins le désintéressement, mais tel un loup, tu n'as d'attention que pour ce chaperon perdue dans la forêt. anecdote 02 ‹ Fumeur, la cigarette, c'est un mal dans lequel tu es tombé connement. Parfois, tu penses que tu cherchais simplement à ajouter une carte dans ton jeu de fauve irritable. Ce besoin d'éloigner le monde de toi, ou du moins à la recherche d'une excuse pour t'isoler, t'échapper quelques secondes de ce monde qui t'avait forgé. anecdote 03 ‹ Tu te négliges bien trop souvent. Parfois, tu oublies que tu appartiens à un certain "rang social", que tu étais voué à travailler pour une personne que les autres pensaient importante de par sa naissance, de par son nom. Mais tu ne lui faisais pas souvent honneur, car tu te laissais sombrer, oubliant de te coiffer, de te raser, voire même de t'alimenter. Car parfois ton esprit sombrait dans un vide, celui qui te prenait de temps à autre, celui qui te rappelait que tu n'étais personne. C'était dans ses moments où rien ne t'affectait, rien ne t'intéressait. Tu avais comme la sensation de te noyer, d'être en train de souffrir sans raison, sans qu'on puisse le voir. anecdote 04 ‹ Les mensonges de ta vie étaient de faire croire au monde entier, que tu appréciais la solitude dans laquelle tu t'étais enfermé. Tu te refusais à l'affectif, par peur d'être déçu, comme tu l'avais été avec tes parents. Tu montrais par ailleurs une animosité à peine voilà à leur égard.
Déçu, c'était le gamin qui l'était. Tu ne voulais plus l'être à nouveau. Alors tu te refusais à l'affectif, tu voulais être un mur. Mais la vérité, c'était qu'il n'en était rien. Tu n'avais que trop de colère en toi pour être impassible. anecdote 05 ‹ Enfant déjà prodige, déjà plein de ressources inattendues. L'intelligence primait pour ceux qui savaient voir. Tu faisais tout pour le cacher, tout pour le refouler, tu étais de ceux qui savaient observer et raisonner de façon logique. C'est ça qui t'avait rendu méchant quand tu étais plus jeune. Tu savais ce qu'il fallait dire pour faire du mal à une personne, c'était facile de comprendre ce qu'ils ne voulaient pas entendre, et toi, tu le disais haut et fort, tu appuyais juste ou ça faisait mal et tu te fichais de provoquer la colère ou la tristesse.  anecdote 06 ‹ Parlant beaucoup dans son sommeil, tu as tendance à dire des choses que tu  préfèrerais garder secrètes. C’est le seul moment où l’on peut percer ta coquille et apprendre un peu plus à ton sujet. anecdote 07 ‹ Tu rejettes beaucoup les formes d’amour que l’on peut te témoigner, l’amour maternel comme les histoires toute bêtes. Tu trouves en l’amour une forme de faiblesse qui te déplaît profondément. Car l'amour c'est avoir une liberté, pouvoir s'offrir pleinement à quelqu'un. Et tu as appris en grandissant que tu ne pourrais jamais t'offrir à quelqu'un, vu que tu allais appartenir à une famille. Il serait mensonge de dire que tu n'as jamais cédé à l'amour, mais tu finissais toujours par le repousser. anecdote 08 ‹ A l'académie, tu avais pris les option pratique physique et entrainements approfondis et également physiologie et comportement animal. anecdote 09 ‹ La vérité est toute simple, ton rêve est même logique. Tu ne veux que la liberté. Tu aurais souhaité être d'une autre époque, une époque sans problème. Tu aurais pu être entièrement libre de tes faits et actes. Parfois, tu aimerais prendre la route, partir,voyager. Allez, vivre et revenir si tu le souhaites. Juste être libre de faire ce que tu veux sans tenir de compte à personne. Ne pas être obligé de rien, sans aucune attache, sans aucune contrainte. Juste la liberté anecdote 10 ‹ Ambidextre, tu as toujours préféré écrire de la main gauche.

‹ comment vous comportez vous vis à vis des Mêlés et de la loi des Adiutor ?
Les mêlés sont à tes yeux des personnes comme toutes autres personnes. Mais elles sont stigmatisé, rendu esclave d'une société qui les persécutait, réduit à servir et défendre leurs oppresseur. Mêlé, tu en es un, et  la loi des Adiutor est a tes yeux un mensonge. Une vaste façade pour adoucir les esprits, car finalement vous étiez toujours esclave.
‹ quel est votre avis sur la nation du feu et sur l'actuelle famille régente ?
La nation du feu a toujours, au fond, fait son possible pour affaiblir le monde. Tu penses qu'elle s'assure depuis bien longtemps une certaines puissance vis-à-vis du reste des familles, des nations et des êtres. Et comment apprécier une famille qui trouve justifié de faire de toi un esclave ? La famille régente tu l'as sers, du moins Athalia, et ça ne t'a jamais empêché de macher tes mots à son égard. Tu ne caches pas ta colère, pas à elle, mais tu ferais ton possible pour qu'elle vive.
‹ CONTRÔLEZ-VOUS VOTRE POUVOIR, COMMENT DÉFINIT-IL VOTRE VIE DE TOUS LES JOURS ?
Ton pouvoir et toi, vous formez un tout depuis longtemps.
Comme deux faces d'une pièce, ton pouvoir et toi vous ne formiez qu'un tout, indissociable l'un de l'autre et ce depuis longtemps. Car ton fardeau, ton enclume, enlacé à ton poignet était rouge. Toi, c'était donc ce qui te définissait avant tout le reste. Tu le savais parfaitement, que la seule chose que les choses voyaient lorsqu'ils étaient menés à te rencontrer c'était ce bracelet bien trop voyant. Et depuis que tu étais gamin, tu t'étais mis en tête que tu n'étais que çà, juste un "rouge". Alors ton don s'était devenu ce que tu étais, rongé par la colère, tu appris à dompter la chaleur et la température de ce qui t'entourait. Apportant la chaleur, faisant naitre le feu, destructeur ou alors tu éveillais le froid, en faisant anéantissant la chaleur jusqu'à ce qu'il ne reste qu'une hostile morsure glacée.
Mais tu n'étais fait que pour l'avoir lui, car il était telle la personnification de la colère qui n'avait jamais quitté ton coeur. Parfois froide, qu'on ne voit pas venir, celle qu'on ne craint pas et pourtant qui est destructrice. Parfois ardente, vivante, qu'on voit venir de loin et qui reste pourtant ravageur.
C'était ce pouvoir qui t'avait rendu "dangereux" mais également "admirable", car malgré ton jeune âge, tu avais un contrôle presque parfait dessus.
pseudo et prénom ‹ EDM et c'est M. âge ‹ 25 ans  comment as-tu trouvé le forum? ‹ Bazzart mes petits, Bazzart !  pays ‹ France fréquence de connexion ‹ Autant que possible votre avis sur le forum ‹ très beau smiley préféré‹  fab2  gif qui décrit le mieux votre personnage‹
Spoiler:
 
© PINNED UNDER THE WEIGHT 2017



Dernière édition par Charon Snotra le Dim 2 Juil - 19:24, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
red
avatar
red
‹ MESSAGES : 105
‹ AVATAR : Devon Bostick
‹ CRÉDITS : EDM

‹ AGE : 21 . Bientôt il retentira ce glas qui annoncera que tu es dans ce monde depuis bien trop longtemps, tu es à mi-age, trop grand pour être un enfant, toujours pas assez pour être vu comme un homme.
‹ STATUT : Célibataire, tu te refuses aux autres, comme tu ne comprends pas ceux qui pourraient te désirer.
‹ SANG : Ton sang est ton traitre. Celui qui t'a privé de liberté. Celui que tu aurais préféré éviter, tu ne l'as jamais demandé, ce mélange parcourir tes veines. Cette alliance qui a fait de toi un mêlé, un esclave à qui on essaye de faire croire qu'il a encore des libertés.
‹ METIER : Servir et défendre une personne qu'on t'a imposée il y a des années. Tu n'es qu'un pion dans un échiquier bien trop grand pour toi.
‹ ALLEGEANCE : Adiutor d'Athalia Griffith.
‹ POINTS : 293

MessageSujet: Re: Charon - Gods, men, everything else, all of it will end badly Lun 26 Juin - 14:04


I'm an Asshole
and you make me so mad i ask myself why i'm still here ?

Il y a un jour où tu n'étais qu'un enfant. Un petit être plein d'insouciance et si peut ouvrir à la réalité qu'était le monde . Gamin tu l'ignorais encore que tu n'étais qu'un pion, que tu n'aurais jamais d'importance aux regards du monde. Mais à ce moment tu t'en fichais, car c'était simplement le regard de ta mère qui t'importait, cette douce époque où tu l'aimais encore, avant qu'on t'ouvre les yeux, avant qu'on t'accroche au poignet la marque de ton esclavage à peine voilé.
Gamin, tu étais souriant. C'était avant que la colère emporte ton cœur tel un trophée. Tu étais assis dans le salon modeste de ta maisonnée, enfant solitaire et pourtant riant aux éclats. Tu t'amuses avec l'ignorance et l'innocence. Celles qui auraient dû faire de toi quelqu'un d'autres, mais que tu as très vite oublié. Car c'était ce jour où tout changea, le jour où tu montras ta différence. Ce moment précis qui scella ton sort, esclave de par ton sang. Et pourtant tu riais, l'idiot heureux. Applaudissant à ton exploit.
« Maman !» l'idiot auquel tu étais il voulait montrer son nouveau tour. Celui qu'il venait de trouver, mais qu'il n'aurait pas du savoir faire s'il n'avait pas été un mêlé. Sourire niais sur le visage, tu tournas la tête vers ta mère qui ne s'était pas fait attendre. Alors tu le refais, ce nouveau tour, qui t'avait tant fait rire. Prenant une profonde inspiration tu fermas les yeux, fort, c'est ce que tu aurais dit avec tes mots d'enfants. Tu fermas donc fort les yeux jusqu'à avoir rempli tes poumons d'air. Puis en ouvrant tes yeux, tu recrachas tout, mais l'air n'était plus de l'air. C'était de la vapeur, comme si tu étais dehors en pleine nuit d'hiver alors que c'était l'été. Et une fois que tu eus terminé, tu rigolas et te redressa fièrement.  « Je suis un bébé dragon » annonças-tu, comme si tu avais découvert le plus grand secret du monde. Fier et idiot, car il n'en était rien. C'était juste ce jour que tu devins officiellement esclave pour la société.

_ _ _ _ _

Enfant tu étais un être sage et docile, adolescent, tu commençais à avoir conscience de bien trop de change. Tes yeux ne filtraient plus la vie de manière innocente, non, ils étaient bien ouvert sur la réalité, sur les vrais problèmes, ceux que tu aurais préférés entrapercevoir que quelques années plus tard. Car tu le savais, rien ne serait jamais aisé, la vie ne l’était pas, elle n’était clémente avec personne mais toi. Il semblait que tu avais tiré une mauvaise carte à la naissance, celle qui annonçait que tu devrais être un roc pour survivre. Car si les enfants sont d'un cruauté enfantine, les adolescents eux sont mesquins et savent parfaitement différencier le bien du mal. Alors cela t’arrivait bien souvent, rester plus longtemps dans les salles d'entrainement. C’était là où tu te trouvais, perdu dans tes pensées en pleine nuit. Personne ne savait que tu étais encore ici, et il y avait peu de personnes qui devaient s’en soucier. Mais tu te sentais mieux, dans cette pièce froide qu’enfermé entre quatre murs avec des adolescents qui s'amusait à montrer de quoi ils étaient capable, qui ne comprenaient rien à la vie. Tes yeux s’étaient égarés sur l'une des pierres du mur, abimé par le temps. « Charon ?» Tu sursautas, une voix qui t’était vaguement familière raisonnait tel un murmure. Tu avais pensé être tranquille mais c’était sans compter sur les autres qui étaient comme toi, les solitaires. Tu relevas la tête, et tes yeux tombèrent sur une mêlée que tu connaissais que trop bien. Du haut de tes 14 ans, tu avais encore du mal à comprendre comment on pouvait vous faire tous cohabiter ainsi. Et malheureusement pour toi. Ses yeux te fixaient avec tant d’intensité, elle semblait troublée elle aussi. Tu lanças la conversation pour éloigner la confusion, car vous n’étiez en rien proche mais tu avais toujours fait ton possible pour l’éloigner le plus de ta vie « Tu n’as pas le droit d’être ici »
Elle retint un petit rire « Ce n’est pas comme si toi tu l’avais» Tu aurais aimé qu’elle ne soit pas là. Tu aurais souhaité être seul, mais non. Il fallait qu’elle passe. Tu lâchas, un soupire, c’était vrai que tu n’avais jamais été tendre avec elle. A vrai dire, tu n’avais jamais été tendre avec personne. C’était ton grand défaut, un manque de tact et de douceur dans tes gestes et tes propos. Puis c’était plus compliqué que ça. Vous n'étiez pas propriétaire de vos vies. Vous finiriez tous vendu en fonction de vos performance.
Elle allait parler mais c’est alors qu’une insecte vint tourner autour de ses oreilles, la faisant bouger un peu brusquement, il semblait qu’elle n’aimait pas ça, les insectes. Finalement, elle buta contre toi. Tu t’étais rapproché d’elle et elle semblait surprise. Tellement qu’elle chancela et poussa un petit cri. D’un mouvement rapide, tu l’as rattrapa d’une main ferme par le poignet tandis que tu passas ton autre bras dans son dos pour la stabiliser. Sans le vouloir, tu la maintenais un instant tout près de toi, contre ton torse. Vos visages se touchaient presque, ses lèvres à quelques centimètres des tiennes. T'étais encore trop jeune pour tout comprendre, pourquoi c'était plaisant par exemple d'être en compagnie d'une fille.  Tu fermas brièvement les yeux, enivrés par son odeur, mais tu la lâcha presque aussitôt, ton regard assombri par la colère. C'était quoi le but de tout ça si vous n'étiez finalement que de vulgaire chien de garde en formation ?  « Tu ne t’es pas fait mal ? » « Non, non... C’est bon, merci.... de m’avoir rattrapée, j’aurais cru que tu m’aurais laissé tomber par terre », souffla-t-elle. « Bien. Retourne dans ta chambre. Car la prochaine fois, je ne te rattraperais pas. »

_ _ _ _ _
Trop faible, c’était le mot qu'ils répétaient souvent. Tu n’avais pas la carrure d’un homme. Tu avais un corps trop fin. Tu n’avais rien d’impressionnant. Ils voulaient ce cela change. Ils voulaient que tu deviennes plus costaud. Tu n’étais pas destiné à être imposant, certains disaient que tu tenais trop de ta mère, nom d'un visage dont tu cherchais à oublier les moindre détail, elle ne t'avait pas rendu service en te donnant naissance, en souhaitant ta vie. Jamais. C’était ainsi que tu étais fait, personne n’aurait jamais pu le changer. Mais tu étais le garçon, tu devais être l'homme, mais tu n'étais que trop chétif et cela le dérangeait quelque peu. Tu le savais, tu les entendais le répéter. Dénigrer ton corps que tu commençais à de moins en moins supporter. N’était-il donc pas content d’avoir eu un esclave à former, tu ne leurs suffisais finalement pas. Vous deviez en plus être fort. Esclave en compétition, c'était à celui qui ferait le plus peur.
C'était terrifiant pour un gamin, de se dire que ton physique risquait de te porter préjudice, mais même si tu voulais pas être ce putain d'esclave, tout ce que tu avais c'était ton don. T'en étais peut-être pas fier, loin de là, mais tu refusais qu'on te considère comme l'un des derniers de ta section juste pour ton physique. A vrai dire, ce n'était qu'une forme de pression, qu'un moyen de vous contrôler, mais ça tu l'ignorais. Pensant que l'unique solution était de devenir plus épais. Le soir tu avais le même rituel, faire des pompes, et même ça ne changerait jamais ce que tu es, mais ça tu l'ignorais encore. Un. Le truc. Deux. À garder. Trois. En tête. Quatre. Ne jamais Cinq. Perdre. Six. Patience. Sept. Du reste. Huit. De tout. Neuf. L’indifférence. Dix. Voilà la clé. Onze. Le seul et unique. Douze. Truc. Treize. Mais il existe. Quatorze. Des tas d’autres. Quinze. Raisons. Seize. Des tas. Dix-sept. Apprendre de nouvelles choses. Dix-huit. Tout le temps. Dix-neuf. Et c’est. Vingt. Simple. Vingt-et-un. Parce qu’il n’y a pas. Vingt-deux. Rien d’autre. Vingt-trois. À faire. Vingt-quatre. Apprendre et se taire.

_ _ _ _ _

Parfois, tu ne pouvais plus faire semblant. Parfois c'était compliqué d'agir comme si ton coeur était en pierre, comme s'il était imperméable à la moindre bonté. Car c'était faux, toi, tu étais peut-être qu'un con, tu l'avais assez souvent entendu pour accepter ce terme comme un descriptif de ta personne, mais tu n'en restais pas moins un être vivant qui était doté d'une certaine empathie. La tienne, certe, avait beau être le plus souvent étouffé par ta colère, elle restait tout du moins présente, faible, mais assez consciente pour savoir qu'il y avait des moments où il fallait capituler et agir comme tout le monde et non pas comme le crétin que tu avais décidé d'être.
D'un geste nerveux tu vins décoiffer ta crinière qui n'avait pas été dompté depuis longtemps. Dans un souffle, tu vins cracher la dernière bouffée de ta cigarette, celle que tu avais pris l'habitude de fumer avant de faire quelque chose d'idiot. Cette cigarette, c'était celle qui te faisait le plus de mal, car elle annonçait ta capitulation, et tu ne te donnais que quelques secondes de répit. La nouvelle était venu à tes oreilles que tu aurais souhaitées sourde. Cela ne t'affectait en rien, tu étais bien conscient que la mort n'était que la fin qui était destinée à tous, une chose immuable, qu'on ne pouvait qu'attendre sans en avoir peur. Mais cette mort n'allait pas t'affecter directement, non, car c'était Athalia qui allait souffrir. Et c'était la gorge serrée, que tu avais compris ce qui allait se trouver en face de toi lorsque tu allais la croiser. Ce ne serait pas ton maitre, non, bien que tu ne montres que peu d'affections à son égard, tu savais que tu allais croiser son ombre. La tristesse était une vile compagne qui n'apportait dans le coeur rien de plus qu'une pointe de noirceur, elle dévorait la joie, jusqu'à ne laisser qu'un vide. Un second souffle vint s'arracher d'entre tes lèvres, tu ne voulais pas faire ce que tu étais sur le point de faire mais tu ne voyais aucune autre solution. Trainant des pieds, tu te faisais violence pour t'approcher de ses appartements à Athalia.
Le dernier souffle, tu le laissas échapper d'entre tes lèvres lorsque tu arrivas devant sa porte. Lorsque tu pris le courage dont tu avais besoin pour toquer à sa porte. Car courageux tu n'avais jamais eu besoin de l'être, mais aujourd'hui tu te faisais presque violence, car ce n'était pas le jour d'agir comme un crétin et tu le savais parfaitement, mais c'était surtout pour elle. Ce n'était pas le jour pour te comporter comme l'idiot qui avait le don de lui chauffer le sang. Trois coups, probablement à peine audible, c'était tout ce dont tu avais été capable. Baissant ton regard, tu vins fixer tes pieds, les chaussures étaient à ton image négligée. Ignorant combien de temps tu devais attendre, tu te contentas de te perdre dans la contemplation de tes chaussures. Jusqu'à ce que la porte s, cela avait peut-être pris que quelques secondes ou bien des minutes, tu n'aurais pu juger.
C'était difficile de ne pas le sentir cette peine qu'elle dégageait. Le regard rougit, les joues humides, les larmes avaient déjà fait leurs ravages car tu avais mis beaucoup trop de temps à venir. Sans un mot, tu vins poser ta main sur son visage. Tu fis disparaitre la nouvelle larme qui c'était mise à perler sur sa joue, comme pour te narguer.

_ _ _ _ _

Assit contre la porte de sa chambre tu attendais. Tête baissé, tu somnolais. L'une de tes mains était posé sur ton front afin d'empêcher la lumière de t'éblouir. Tu étais perdu dans tes pensées qui ne cessaient de t'hanter. Elle venait te prendre quand tu y pensais plus, quand tu étais presque devenu apaisé. Quand tu avais presque oublié, mais au final, elles revenaient toujours, pour te remettre au sol. Le souffle court, tu te demandais ce que tu avais bien pu faire au monde pour que ta vie se résume à ça. Servir. Car ta place elle n'était pas là, elle l'a jamais été. Toi, ton cerveau il avait décidé de voir le monde différemment et ça faisait mal. Mal, car personne ne pouvait te comprendre, on voyait qu'un gars bizarre. Tout ce qu'on voit, c'est ce que l'on ne peut pas faire et rien d'autre. Car tu n'étais pas comme les autres et tu ne le serais jamais. Et le pire, c'est qu'on a beau mettre un mot dessus, rien ne change. Rien ne changera jamais, on ne pourra jamais t'apporter ce dont tu as besoin dans la vie. Personne ne pourra jamais te comprendre. Tu n'étais qu'un éternel serviteur.
Enfin... Alors que tu te laissais sombrer dans tes pensées, tu sentais une main se poser sur ton épaule. T'arrachant de justesse à la tristesse. Tu levas la tête dans un sursaut. Évidemment c'était elle, après tout tu étais assis devant sa porte. D'un regard, elle comprenait que tu étais perdu, que tu étais ailleurs, que tu n'étais pas là devant elle, que ce qui restait c'était que tous les morceaux cassés. Elle laissa apparaitre un maigre sourire sur son visage, puis s'assit à côté de toi. Laissant doucement ses doigts, se glisser dans l'une de tes mains. Vous n'aviez pas besoin de parler parfois. Ce n'était pas nécessaire, non. Vous vous contentiez de vous regarder. Tu aurais pu t'y perdre pendant des heures, dans son regard. Tu aurais pu connaitre les traits de son visage par coeur tant tu les avais regardés. Puis tu baissas les yeux, baissa la tête, t'était triste pour elle. Triste, car tout ce qu'elle avait c'était quelqu'un comme toi. Elle aurait pu avoir un Adiutor moins colérique, plus fort. Mais finalement elle n'avait que quelqu'un qui se perdait trop souvent dans des pensées sombres, s'offrait bien trop souvent à la colère. Serrant davantage sa main dans la tienne, dans une inspiration tu posas tes lèvres sur son épaule dénudée. « Je peux rester un moment ? » murmuras-tu.
.
© PINNED UNDER THE WEIGHT 2017



Dernière édition par Charon Snotra le Dim 2 Juil - 0:16, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
water nation
avatar
water nation
‹ MESSAGES : 279
‹ AVATAR : Chris Pratt.
‹ CRÉDITS : faust, Astra, LΛZΛRE.

‹ AGE : Trente-sept.
‹ STATUT : Épris de l'océan, la liberté des embruns, la fougue des vagues.
‹ SANG : Bronze, né de rien, tend pourtant à s'élever tout ambitieux qu'il est.
‹ METIER : Partagé entre les flots qu'il sillonne en tant que pêcheur et la terre qu'il parcourt en défenseur de juste cause.
‹ ALLEGEANCE : Les Osanos et la résistance qu'il sert au péril de sa vie en tant qu'officier des éclaireurs.
‹ ADIUTOR : Pied de nez fait à l'académie boycottée, nul ne le sert sinon comme matelot à bord de l'Othenor.
‹ POINTS : 869

MessageSujet: Re: Charon - Gods, men, everything else, all of it will end badly Lun 26 Juin - 14:18

Un petit gars d'Aguarinui je m'enjaille
Bienvenue parmi nous! I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zeus
avatar
zeus
‹ MESSAGES : 1063
‹ AVATAR : dylan o'brien
‹ CRÉDITS : (av) me / (gif) moi wesh / (sign) tumblr + years and years
‹ COMPTES : Levi Irwin, un mêlé de 28 ans lié à Alexei Ceizhin.

‹ AGE : âgé de vingt-cinq ans, le jeune griffith est conscient que son âge est un frein à une quantité de choses. Il a hâte de monter en grade, mais sait qu'il doit attendre.
‹ STATUT : Fiancé à Isaure Oshun, le jeune Griffith a vu avec cette alliance ses rêves d’une vie sans mariage s’envoler. En effet, il a longtemps cru que son prince, le frère jumeau de la princesse qui lui a été assigné, jouerait d’une manoeuvre politique habile pour garder son courtisan préféré libre de toute alliance. Mais comment le détacher de sa propre soeur jumelle, lorsque l’on sait que c’est l’impératrice elle-même qui a fomenter cette alliance ? Impossible. Qu’à cela ne tienne, Adonis compte bien jouer toutes ses cartes.
‹ SANG : descendants de porteurs du sang bleu, adonis a pourtant le sang argent, aujourd'hui, comme ses parents avant lui. Si il ne déteste pas son statut, Adonis ambitionne à plus de pouvoir.
‹ METIER : Bien que jeune, le troisième enfant griffith est pourtant déjà l'ambassadeur de sa famille auprès du jeune prince héritier. Une nouvelle génération se forme, et leurs liens doivent se faire, plus puissants encore pour assurer à la famille griffith une alliance des plus interessante.
‹ ALLEGEANCE : la couronne de granit, qui un jour sera sur sa tête (wesh)
‹ ADIUTOR : Aléa Dochain, une mêlée perdue qui a trouvé un refuge et une famille chez les Griffith. Si au début il détestait l'idée d'être liée à la vie à la mort à une personne, il a apprit à l'apprécier. Aléa a fai preuve d'une grande patience envers Adonis, et après un passage par le lit du maître qui ne leur plut pas ni à l'un ni à l'autre, le brun sembla enfin comprendre qu'il s'était attaché à la brune comme l'on s'attache à une soeur jumelle. Une sorte d'âme soeur platonique. L'amour entre Adonis et Aléa est le plus pur qu'il ait jamais ressenti.
‹ POINTS : 3956

MessageSujet: Re: Charon - Gods, men, everything else, all of it will end badly Lun 26 Juin - 14:26

le gif du perso m'a tuée
COACH FOR THE WIN je m'enjaille
Bienvenue jeune padawan tete a claque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
red
avatar
red
‹ MESSAGES : 105
‹ AVATAR : Devon Bostick
‹ CRÉDITS : EDM

‹ AGE : 21 . Bientôt il retentira ce glas qui annoncera que tu es dans ce monde depuis bien trop longtemps, tu es à mi-age, trop grand pour être un enfant, toujours pas assez pour être vu comme un homme.
‹ STATUT : Célibataire, tu te refuses aux autres, comme tu ne comprends pas ceux qui pourraient te désirer.
‹ SANG : Ton sang est ton traitre. Celui qui t'a privé de liberté. Celui que tu aurais préféré éviter, tu ne l'as jamais demandé, ce mélange parcourir tes veines. Cette alliance qui a fait de toi un mêlé, un esclave à qui on essaye de faire croire qu'il a encore des libertés.
‹ METIER : Servir et défendre une personne qu'on t'a imposée il y a des années. Tu n'es qu'un pion dans un échiquier bien trop grand pour toi.
‹ ALLEGEANCE : Adiutor d'Athalia Griffith.
‹ POINTS : 293

MessageSujet: Re: Charon - Gods, men, everything else, all of it will end badly Lun 26 Juin - 14:33

alderan : Et oui, un petit gars de la nation de l'eau ** Merci beaucoup pour ton message !

@adonis griffith Non mais c'est ça XD Charon est tout aussi agréable à vivre que le Coach c'est ce que je voulais faire passer XD Merci beaucoup mon bichon :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
water nation
avatar
water nation
‹ MESSAGES : 586
‹ AVATAR : marie avgeropoulos
‹ CRÉDITS : @balaclava (av), gatsby & oblivion (gifs)

‹ AGE : vingt cinq ans qu'elle endure les souffrances que le monde lui inflige, vingt cinq ans qu'elle se protège.
‹ STATUT : célibataire, tomber amoureuse n'est pas envisageable pour une fugitive. anciennement fiancée à un osoryd contre son gré.
‹ SANG : sang argent, sang de la noblesse.
‹ METIER : en fuite, qualifiée d'ennemi numéro un de la couronne.
‹ ALLEGEANCE : comme tous les membres des osanos, sa raison de vivre est la résistance.
‹ ADIUTOR : une personne qu'autrefois elle détestait, qu'elle méprisait, mais qui maintenant commence à se faire une place dans son coeur de glace, themys isaksen.
‹ POINTS : 2973

MessageSujet: Re: Charon - Gods, men, everything else, all of it will end badly Lun 26 Juin - 14:45

bienvenue mea culpa
omg jasper (bon ok cey pas son vrai nom) + adiutor d'athalia, JE VEUX UN LIEN sale sale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
red
avatar
red
‹ MESSAGES : 105
‹ AVATAR : Devon Bostick
‹ CRÉDITS : EDM

‹ AGE : 21 . Bientôt il retentira ce glas qui annoncera que tu es dans ce monde depuis bien trop longtemps, tu es à mi-age, trop grand pour être un enfant, toujours pas assez pour être vu comme un homme.
‹ STATUT : Célibataire, tu te refuses aux autres, comme tu ne comprends pas ceux qui pourraient te désirer.
‹ SANG : Ton sang est ton traitre. Celui qui t'a privé de liberté. Celui que tu aurais préféré éviter, tu ne l'as jamais demandé, ce mélange parcourir tes veines. Cette alliance qui a fait de toi un mêlé, un esclave à qui on essaye de faire croire qu'il a encore des libertés.
‹ METIER : Servir et défendre une personne qu'on t'a imposée il y a des années. Tu n'es qu'un pion dans un échiquier bien trop grand pour toi.
‹ ALLEGEANCE : Adiutor d'Athalia Griffith.
‹ POINTS : 293

MessageSujet: Re: Charon - Gods, men, everything else, all of it will end badly Lun 26 Juin - 14:56

@lula osanos Merci beaucoup Octavia ;)
Effectivement ce n'est pas son prénom mais j'avoue que je l'identifie plus facilement avec ce prénom. J'espère que mon personnage plaira même si ce sera une vraie épine dans le pied je crois XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fire nation
avatar
fire nation
‹ MESSAGES : 480
‹ AVATAR : dominic sherwood.
‹ CRÉDITS : av (@queen élo)

‹ AGE : vingt-trois années noyées dans les flammes de la vengeance et de la colère. vingt-trois années livré aux flammes destructrices et impitoyables.
‹ STATUT : fiancé à liza valaeris, à la fois ennemi et amante, tendresse et destruction. une union non-désirée, une guerre à venir.
‹ SANG : royal, bleu, aussi pur qu'il est possible de l'être. maven est fier de pouvoir s'en targuer. au-dessus des autres, il ne cesse de l'afficher sans vergogne.
‹ METIER : magistrat au département de la justice, optant toujours pour la peine la plus lourde possible. plus le sang sera versé, mieux sa conscience se portera.
‹ ALLEGEANCE : à isaure, sa lumière étincelante et à la couronne, plus généralement. mais maven devrait apprendre à ne dépendre que de lui-même très prochainement.
‹ ADIUTOR : tami, fidèle protectrice soumise aux flammes de la tempête maven. parfois amis, parfois rivaux, il sont cependant contraints à se supporter.
‹ POINTS : 1770

MessageSujet: Re: Charon - Gods, men, everything else, all of it will end badly Lun 26 Juin - 17:37

bienvenue I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
red
avatar
red
‹ MESSAGES : 105
‹ AVATAR : Devon Bostick
‹ CRÉDITS : EDM

‹ AGE : 21 . Bientôt il retentira ce glas qui annoncera que tu es dans ce monde depuis bien trop longtemps, tu es à mi-age, trop grand pour être un enfant, toujours pas assez pour être vu comme un homme.
‹ STATUT : Célibataire, tu te refuses aux autres, comme tu ne comprends pas ceux qui pourraient te désirer.
‹ SANG : Ton sang est ton traitre. Celui qui t'a privé de liberté. Celui que tu aurais préféré éviter, tu ne l'as jamais demandé, ce mélange parcourir tes veines. Cette alliance qui a fait de toi un mêlé, un esclave à qui on essaye de faire croire qu'il a encore des libertés.
‹ METIER : Servir et défendre une personne qu'on t'a imposée il y a des années. Tu n'es qu'un pion dans un échiquier bien trop grand pour toi.
‹ ALLEGEANCE : Adiutor d'Athalia Griffith.
‹ POINTS : 293

MessageSujet: Re: Charon - Gods, men, everything else, all of it will end badly Lun 26 Juin - 18:33

Merci ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
earth nation
avatar
earth nation
‹ MESSAGES : 158
‹ AVATAR : zoey deutch
‹ CRÉDITS : autumnleaves. (av + gif), astra (sign), halsey (lyrics)

‹ AGE : vingt ans depuis qu'elle a vu le jour, qu'elle vit dans cette bulle qu'elle veut éclater, trop protégée du monde extérieure.
‹ STATUT : célibataire, innocence protégée par ses parents, pureté préservée sans failles.
‹ SANG : argent, elle est issue de la noblesse, fait partie de ces privilégiés que la vie épargne, comme elle commence à s'en rendre compte.
‹ METIER : magistrat en formation, elle suit son rêve d'un monde juste et idéal, lavé des crimes impunis.
‹ ALLEGEANCE : son sang veut qu'elle s'associe à la couronne, son esprit ne sait plus quoi penser.
‹ ADIUTOR : charon, le nocher de son enfer personnel, celui qui la navigue sur le fleuve de sa colère.
‹ POINTS : 721

MessageSujet: Re: Charon - Gods, men, everything else, all of it will end badly Lun 26 Juin - 20:05

tu sais déjà tout le bien que je pense de ce perso cutie2
en tout cas, merci encore d'avoir pris mon prélien much love
bienvenue officiellement et hâte de lire ta fiche oshun
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
green
avatar
green
‹ MESSAGES : 429
‹ AVATAR : lee sung kyung, my bby.
‹ CRÉDITS : av (bavboule. lolilol c moi ça)

‹ AGE : vingt-huit ans.
‹ STATUT : indépendante et solitaire, aucun être n'a su faire battre son cœur.
‹ SANG : mêlé au sang usé, trahi et exploité.
‹ METIER : adiutor, garde du corps et protectrice d'isaure oshun qui lui vole son temps et sa patience, espion de la ligue à la cour et enfant invaincue des arènes.
‹ ALLEGEANCE : à elle-même, à la princesse puis aux mêlés. l'ordre peut varier selon les circonstances.
‹ ADIUTOR : la grande ô princesse exilée qu'est isaure oshun.
‹ POINTS : 1866

MessageSujet: Re: Charon - Gods, men, everything else, all of it will end badly Lun 26 Juin - 20:19

mais le pseudo, l'ava, le titre de la fiche fall (j'aurais legit dû l'utiliser pour weiss Arrowà)
welcome, welcome. adiutor d'athalia ça promet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Charon - Gods, men, everything else, all of it will end badly Mar 27 Juin - 11:43

bienvenue cutie
bon courage pour ta fiche nrv
Revenir en haut Aller en bas
hadès
avatar
hadès
‹ MESSAGES : 367
‹ AVATAR : toby regbo
‹ CRÉDITS : lise (av)
‹ COMPTES : la callanyté

‹ AGE : vingt-cinq cordes ajustées à l'instrument discordant qu'est la vie.
‹ STATUT : fiancée à son contraire, amoureux de la chair.
‹ SANG : argent, noble parmi les nobles.
‹ METIER : noble de la maison valaeris, derniers survivants de la nation de l'air.
‹ ALLEGEANCE : sa famille avant tout, la politique ne l'intéresse pas
‹ ADIUTOR : la terrible asha a le devoir de protéger sa vie
‹ POINTS : 999

MessageSujet: Re: Charon - Gods, men, everything else, all of it will end badly Mar 27 Juin - 13:38

j'adore les choix. fall
bienvenue parmi nous, et si t'as la moindre question, n'hésite pas à contacter un membre du staff. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aphrodite
avatar
aphrodite
‹ MESSAGES : 277
‹ AVATAR : nicola peltz.
‹ CRÉDITS : BONNIE (avatar) // manon le boulet de canon (gifs signature)
‹ COMPTES : nephtys irwin, la blg.

‹ AGE : vingt-cinq années marquant son visage de poupée, le quart de siècle accroché à l'épiderme.
‹ STATUT : fiancée, une obligation plus qu'une envie, elle se plie aux ordres, pantin articulé.
‹ SANG : bleu, pureté royale salissante qui s'entache à son être. une fierté déconcertante, un sourire narquois accroché aux lèvres.
‹ METIER : aucun, jamais elle n'a connu cette obligation et jamais elle ne la connaitra, noble jusqu'au bout des ongles.
‹ ALLEGEANCE : l'impératrice, son sang, sa couronne, une allégeance dictée par ses fréquentations plus que par ses choix. mais la gamine change, et ses intérêts commencent à devenir égoïstes.
‹ ADIUTOR : allen, un mêlé orange, sa deuxième identité, son ombre.
‹ POINTS : 1461

MessageSujet: Re: Charon - Gods, men, everything else, all of it will end badly Mar 27 Juin - 17:38

bienvenue parmi nous et bon courage pour ta fiche, n'hésite pas si tu as besoin de quoique ce soit. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
red
avatar
red
‹ MESSAGES : 105
‹ AVATAR : Devon Bostick
‹ CRÉDITS : EDM

‹ AGE : 21 . Bientôt il retentira ce glas qui annoncera que tu es dans ce monde depuis bien trop longtemps, tu es à mi-age, trop grand pour être un enfant, toujours pas assez pour être vu comme un homme.
‹ STATUT : Célibataire, tu te refuses aux autres, comme tu ne comprends pas ceux qui pourraient te désirer.
‹ SANG : Ton sang est ton traitre. Celui qui t'a privé de liberté. Celui que tu aurais préféré éviter, tu ne l'as jamais demandé, ce mélange parcourir tes veines. Cette alliance qui a fait de toi un mêlé, un esclave à qui on essaye de faire croire qu'il a encore des libertés.
‹ METIER : Servir et défendre une personne qu'on t'a imposée il y a des années. Tu n'es qu'un pion dans un échiquier bien trop grand pour toi.
‹ ALLEGEANCE : Adiutor d'Athalia Griffith.
‹ POINTS : 293

MessageSujet: Re: Charon - Gods, men, everything else, all of it will end badly Mar 27 Juin - 18:29

athalia : En tout cas merci mon petit d'avoir proposé un pré-lien ainsi ** j'espère que mon interprétation te plaira :3
Weiss: Ahahaha merci beaucoup ! En plus j'ai eu beaucoup de mal à me décidé pour tout ( après l'avatar j'ai proposé une dizaine de tête à Athalia et Devon était son préféré donc remercie là ! XD )

Aël: Merci beaucoup mon petit :3
andrei : Merci beaucoup ! je n'hésiterais pas ! Et Toby est un trés bon choix !
Wanda : Comment te dire que j'aime Nicola d'amour ? Alors comment te dire que j'approuve ce choix d'avatar ? Je n'hésiterais pas et merci beaucoup ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
earth nation
avatar
earth nation
‹ MESSAGES : 323
‹ AVATAR : candice patton
‹ CRÉDITS : mina d'amr (ava) vae solis (icons) endless love (signa)

‹ AGE : cela fait vingt-six ans qu'elle a vu le jour, lors d'une belle journée d'été
‹ STATUT : fiancée à andrei valaeris
‹ SANG : argent, elle représente l'une des dernières familles nobles de la terre
‹ METIER : elle n'est qu'une simple noble, qui se contente d'être belle et de sourire. mais elle place le plus clair de son temps à aider son prochain, à accomplir un peu plus d'actes de charité chaque jour, et à prier les sept qu'elle vénère tant.
‹ ALLEGEANCE : son sang et sa famille l'oblige à rester fidèle à la couronne, mais sa nature libre et généreuse fait parfois s'égarer son esprit qui rêve d'un monde meilleur pour tous
‹ ADIUTOR : uc / vert
‹ POINTS : 1716

MessageSujet: Re: Charon - Gods, men, everything else, all of it will end badly Mar 27 Juin - 22:31

OH DEVON dadada cutie
bienvenue par ici, et bon courage pour ta fiche I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yellow
avatar
yellow
‹ MESSAGES : 428
‹ AVATAR : natalia dyer.
‹ CRÉDITS : (av) autumnleaves. (gif) @odairannies. (sign) autumnleaves.
‹ COMPTES : samhain tammins, la sorcière.

‹ AGE : Il y a vingt-cinq automnes qu'elle a touché la neige pour la première fois.
‹ STATUT : Perdue entre son passé, son présent et son futur, elle n'a aucune idée de l'amour qu'elle porte à son maître.
‹ SANG : Une sang mêlée des plus fières de son rang malgré ce chemin semé de bien trop d'embuches.
‹ METIER : Adiutor, un honneur, un lien qu'elle ne voudrait briser, qu'elle chérit comme la prunelle de ses yeux.
‹ ALLEGEANCE : Si le gouvernement obtient ses faveurs, elle reste l'adiutor d'un Griffith, sa famille, elle donnera tout pour eux, peu importe la couronne des Oshun.
‹ ADIUTOR : Un Griffith. Isaak Griffith. Un de ces hommes qu'on imagine fort et qui, dans un soupire, vous donne le courage de parcourir les terres jusqu'au delà des mers.
‹ POINTS : 976

MessageSujet: Re: Charon - Gods, men, everything else, all of it will end badly Mer 28 Juin - 13:46

TOI ! + MOI ! FAUDRA QU'ON PARLE LIEN Arrow
Devon + ce perso fall J'ai hâte de voir la suite et qu'on puisse parler liens (Nahia est l'adiutor du grand frère de miss Lia cheum) nrv
Bienvenue dans le coin et bon courage pour la suite oshun
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
air nation
avatar
air nation
‹ MESSAGES : 179
‹ AVATAR : amber heard
‹ CRÉDITS : morrigan (avatar) et moi-même (gif)
‹ COMPTES : le tapis de sol

‹ AGE : vingt-six pétales de rose qui se fanent doucement à mesure que le temps passe.
‹ STATUT : fiancée à un oshun contre son gré. une alliance qu'elle n'a pas souhaité.
‹ SANG : la noblesse et la pureté coulent dans ses veines dont les hémoglobines prennent une teinte argentée.
‹ METIER : héritière de la maison valaeris et du poste de gouverneur de la nation de l'air, elle s'entraîne pour le moment à la diplomatie en tant qu'ambassadrice d'aerinstin à launondie
‹ ALLEGEANCE : elle n'a d'yeux que pour sa famille et sa nation. son peuple et sa couronne. les autres nations peuvent bien brûler, tout ce qui compte c'est volastar.
‹ POINTS : 750

MessageSujet: Re: Charon - Gods, men, everything else, all of it will end badly Jeu 29 Juin - 0:53

bienvenue sur le forum et bon courage pour ta fiche I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Charon - Gods, men, everything else, all of it will end badly

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» L'oeuvre des frères Charon, le 15 avril 1694.
» Lorsque le Passeur se jette dans la Gueule des Enfers [PV : Artyom Volk]
» Tonnerre des Dieux (A Token To The Forest Gods)
» Charron, Frère Roland
» Je suis Charon, le Passeur du Styx

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PINNED UNDER THE WEIGHT :: INTO THE ABYSS :: les petits papiers :: fiches validées-