AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
soutenez le forum
Vous voulez gagner des points facilement ? Alors soutenez le forum
en votant sur les top-site et en remontant nos fiches de pub !
les pouvoirs des maîtres
Attention, les maîtres contrôlent leur élément mais ne savent simplement pas se battre et se défendre avec celui-ci.
résistance
N'oubliez pas que la résistance est pour les Maîtres et ne s'occupent que des droits des Maîtres.
Les Mêlés/humains n'y sont pas représentés puisque la résistance ne se soucie pas de leurs droits.
première intrigue !
Venez participer à la première intrigue du forum !

Partagez| .

INTRIGUE I - festival de l'été

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
earth nation
avatar
earth nation
‹ MESSAGES : 168
‹ AVATAR : zoey deutch
‹ CRÉDITS : autumnleaves. (av + gif), astra (sign), halsey (lyrics)

‹ AGE : vingt ans depuis qu'elle a vu le jour, qu'elle vit dans cette bulle qu'elle veut éclater, trop protégée du monde extérieure.
‹ STATUT : célibataire, innocence protégée par ses parents, pureté préservée sans failles.
‹ SANG : argent, elle est issue de la noblesse, fait partie de ces privilégiés que la vie épargne, comme elle commence à s'en rendre compte.
‹ METIER : magistrat en formation, elle suit son rêve d'un monde juste et idéal, lavé des crimes impunis.
‹ ALLEGEANCE : son sang veut qu'elle s'associe à la couronne, son esprit ne sait plus quoi penser.
‹ ADIUTOR : charon, le nocher de son enfer personnel, celui qui la navigue sur le fleuve de sa colère.
‹ POINTS : 762

MessageSujet: Re: INTRIGUE I - festival de l'été Mar 27 Juin - 21:09


Il faisait chaud. Vêtue d’une robe blanche aussi légère que l’air, Athalia sentait quand même la chaleur s’infiltrer dans son corps, quand bien même elle agitait son éventail en espérant qu’il allait apaiser la peau brûlante de son visage. Et le masque qu’elle portait n’arrangeait en rien les choses. Pourtant, elle ne se plaint pas, se contentant de perdre ses pas dans les rues de Dragondale. La ville était animée, lumineuse et flamboyante, préparant l’accueil d’un autre été comme seuls les Yinren en étaient capables. La jeune Griffith se laisse emporter parmi la foule, grisée par l’allégresse inconsciente qui commençait à s’emparer d’elle. Elle savait que toute la noblesse serait présente, et que ses cousins ainsi que son frère se trouvaient quelque part dans cette foule. De plus, son Adiutor l’accompagnait ; Lia ne ressentait absolument pas le besoin de s’inquiéter. Ainsi, elle coulait avec le flot de promeneurs, masque perdu parmi tant d’autres. Et elle se laissa distraire par la musique, sourire joyeux aux lèvres, le regard pétillant d’une enfant insouciante, jusqu’à ce qu’elle percute quelqu’un. Sa bulle éclate aussi soudainement que les mots qui s’échappent de la bouche de l’inconnue. Et si elle n’avait pas reconnu la frêle silhouette qui se dressait devant elle, dans ses vêtements poussiéreux, la jeune fille finit par reconnaître le visage qui se cache derrière ce masque. @Nahia Basarab. « Nahia ? C’est bien toi ? » qu’elle demande d’un ton surpris, bien que certaine que l’adiutor de son frère était la propriétaire de cette voix. « Cela fait un moment que je ne t’avais pas vue ! Comment vas-tu ? Tu cherches Isaak ? » Curiosité dans le regard d’Athalia, qui ne s’attendait pas à la voir ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
water nation
avatar
water nation
‹ MESSAGES : 316
‹ AVATAR : gal gadot
‹ CRÉDITS : saturniennetrbl

‹ AGE : 32 ans
‹ STATUT : célibataire, elle est trop occupée avec la résistance pour avoir le temps d'y penser.
‹ SANG : argent, noble. descendante osanos, elle n'est pas héritière mais fait partie de la fratrie osanos originelle.
‹ METIER : osanos en fuite, elle a été destituée de son poste d'ambassadrice de la nation de l'eau au gouvernement mais elle est avant tout bras droit dans la résistance aux côtés de son frère. atalante met un point d'honneur à aller sur le terrain et porter main forte aux soldats de la résistance.
‹ ALLEGEANCE : à elle, à sa famille, à la résistance. à la justice.
‹ ADIUTOR : galel valandir est son adiutor après des débuts difficiles.
‹ POINTS : 2026

MessageSujet: Re: INTRIGUE I - festival de l'été Mar 27 Juin - 23:59

festival de l'été
(by anaëlle)

Son regard, planté dans celui d'Alderan, se montra plus insistant à travers son masque bleu et argenté. C'était lui à présent qui avait les cartes en main et tout dépendait de la capacité du colosse à mentir et manipuler les mots. Elle le savait suffisamment à l'aise avec ces derniers pour se débrouiller mais ça ne la détendait pas pour autant. À l'image de la brune, Alderan glissa lui aussi son bras autour d'Atalante, sa main se logeant sur sa hanche. Ce qui eut au moins l'effet de la rassurer un peu alors qu'il la tirait plus encore vers lui. Le contact plus qu'exceptionnel pour eux lui arracha un frisson qu'elle camoufla dans un sourire tourné vers Alderan. Cette situation aurait pu être gênante pour d'autres mais étrangement, Atalante n'y prêtait pas attention trop happée par l'attention que leur portait l'étranger en face. L'esprit concentré sur leur mission commune. Si ça n'avait été pour cette palpitation irrégulière et intense qu'elle interpréta comme étant l'adrénaline lui jouant des tours, elle se serait presque sentie à l'aise. Il pourrait plus tard se vanter d'être l'un des rares à s'être autant approché de la tempête qu'elle était. Soit. « C'est qu'on se perdrait presque, dans cette foule. » elle feignit un rire en posant sa tempe contre l'épaule du résistant, soucieuse de jouer le rôle qu'elle s'était trouvé elle-même. "N'est-ce pas !" s'esclaffa-t-elle. Alderan et l'homme tout de noir vêtu échangèrent quelques mots auxquels elle ne prêta pas grande attention, persuadée que l'officier contrôlait la situation. Dans ce court laps de temps, son regard se perdit autour d'eux. Elle alla de masque en masque, de fenêtre en fenêtre, de ruelle en ruelle, analysant ce qui pouvait l'être dans la poignée de seconde qui lui était accordée. Tendue d'être ainsi statique alors que la foule continuait à avancer. Son regard s'arrêta enfin.

@Lula Osanos.

Elle l'avait vu préparer ses affaires la veille, connaissait son masque et sa tenue. Avait même demandé à les voir pour pouvoir la repérer facilement et était certaine de ne pas se tromper. C'était elle. Et elle parlait à @Maven Oshun qui lui pavanait sans masque. Son coeur s'arrêta subitement, manquant une série de battements tandis qu'elle eut l'impression de se liquéfier sur place. Que lui était-il passé à l'esprit pour que la jeune femme se mette autant à découvert et attire autant l'attention ? Elle risquait gros. Risquait sa vie. Après avoir totalement relâché sa prise sur Alderan, elle redoubla d'intensité enfonçant sa main dans le dos du colosse, rongée par la peur, le regard accroché à la silhouette de Lula qui s'écartait enfin de l'Oshun. Et soudain un silence. L'impression qu'on la regarde. Elle tourne enfin la tête vers Alderan et l'inconnu seulement pour se rendre compte qu'on attend une réponse de sa part, à une question qu'elle n'avait écouté qu'à moitié. "De ? Ici ?" demanda-t-elle, prise au dépourvu, son esprit tentant de trouver une réponse cohérente sans bousiller leur couverture trouvée à la volée. "Non, non, on vient juste d'arriver." trouva-t-elle à dire. "C'est un peu... impressionnant tout ce monde." dit-elle dans la naissance d'un rire gêné, espérant que cela suffise à feindre la jeune femme insouciante et perdue dans la grandeur de l'évènement. Un rôle à l'opposé total de ce qu'elle était réellement mais qui semblait fonctionner comme couverture. Elle n'avait qu'une hâte, mettre un terme à cette conversation pour se fondre à nouveau dans la foule, retrouver sa réelle personnalité et s'assurer que Lula allait bien.

robe - masque

@Alderan Krane / @Atlas Fordwin


Dernière édition par Atalante Osanos le Sam 1 Juil - 11:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
green
avatar
green
‹ MESSAGES : 439
‹ AVATAR : lee sung kyung, my bby.
‹ CRÉDITS : av (bavboule. lolilol c moi ça)

‹ AGE : vingt-huit ans.
‹ STATUT : indépendante et solitaire, aucun être n'a su faire battre son cœur.
‹ SANG : mêlé au sang usé, trahi et exploité.
‹ METIER : adiutor, garde du corps et protectrice d'isaure oshun qui lui vole son temps et sa patience, espion de la ligue à la cour et enfant invaincue des arènes.
‹ ALLEGEANCE : à elle-même, à la princesse puis aux mêlés. l'ordre peut varier selon les circonstances.
‹ ADIUTOR : la grande ô princesse exilée qu'est isaure oshun.
‹ POINTS : 1894

MessageSujet: Re: INTRIGUE I - festival de l'été Mer 28 Juin - 2:36

Weiss se sentait étouffée au milieu de cette chaleur et gardes plus collants les uns que les autres, se serrant à la princesse comme à une goutte d’eau dans le désert. Le festival de l’été éveillait ses nerfs plus rapidement qu’un moustique bourdonnant dans ses oreilles. La musique, les acrobates, les nobles hypocrites ; tout était insupportable. Elle restait silencieuse, la tête baissée—épargnant ses yeux de la lumière accablante, préférant se réfugier sous une ombre factice. Elle paradait derrière son maître, le poids d’un masque couvrant son identité mais laissant transparaître des yeux menaçants. La foule s’écartait à chaque coup d’œil mais même son aura de barbare ne pouvait éloigner les gardes qui pétrifiaient son oxygène. « Tue-moi maintenant. » supplia-t-elle à @Isaure Oshun d’un ton monotone. Weiss posa une main sur son masque et le réajusta sur son nez, remerciant chaque Dieu des Sept de ne pas devoir se vêtir de costume aussi ridicule que certains invités. Son regard croisa celui de @Maven Oshun qui lui fit un signe, mais elle ne réussit pas à lui retourner un sourire. Seulement une grimace montrant son inconfort et des poings serrés qui illustraient son envie de taper dans les incapables qui l’entouraient. Tandis qu’Isaure s’avançait vers son cadet, Weiss resta immobile lorsqu’elle sentit une autre présence bien plus nuisible que celle des gardes. Elle reconnut le regard de @Naos Jagger qui dériva au moment où elle le fixa, yeux féroces et prêts à bondir sur sa proie. « Est-ce que tu louches maintenant, Naos ? C’est dû à la vieillesse ou ta simple incompétence ? » dit-elle, ton sardonique et le coin d’œil posé sur Isaure papotant avec son frère d’un sujet que son ouïe avancée n’écoutait que de demi-mots. « Si tu surveilles d’autres gens que ton maître, faudra pas t’étonner s’il clamse avant toi. » Ses paroles étaient claires. Qu’il garde ses yeux pour lui-même ou elle les lui crèvera.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
earth nation
avatar
earth nation
‹ MESSAGES : 202
‹ AVATAR : Logan Lerman
‹ CRÉDITS : autumnleaves (ava + gifs)

‹ AGE : vingt-cinq années à baisser la tête dans l'ombre pour mieux observer les reflets lumineux d'une scène sur laquelle il ne pose jamais les pieds
‹ STATUT : délibataire pour mieux profiter de sa liberté, il n'a pas le temps de se consacrer à une fiancée
‹ SANG : sang argent, un statut confortable qui lui permet beaucoup de choses, mais qui l'expose lui et sa famille aux jalousies
‹ METIER : sa relation exemplaire avec son adiutor en fait le parfait représentant de la commission des mêlés. Il use de cette place pour, patiemment, se montrer au monde
‹ ALLEGEANCE : sa famille, les siens, ceux qu'il doit protéger. Ce n'est qu'à eux qu'il donne sa fidélité pleine et entière.
‹ ADIUTOR : une jaune aux cauchemards violents, une jaune à la chevelure d'ébène qu'il caresse pour éloigner les démons qui la frôlent
‹ POINTS : 114

MessageSujet: Re: INTRIGUE I - festival de l'été Mer 28 Juin - 22:34

Ce qu’il fichait là ? Alors qu’il détestait ces étés étouffants, préférant les vents frais de son Greenstall natal, et qu’en plus de ça, il avait encore une réunion de travail à préparer pour le lendemain ? Aucune idée. Ah, si : sa petite sœur. Toujours sa petite sœur. @Athalia Griffith lui avait fait part de son désir d’aller à cette fichue fête, parce qu’elle avait besoin d’indépendance, bêtise inconsciente d’une adolescence tardive dont Isaak se serait bien passé. Et comme les vieux réflexes ne se perdent pas facilement, il avait rejoint la fête un peu tard, dans l’espoir de garder un œil de loin sur sa cadette. Même si l’ambiance entre eux n’était pas au beau fixe, Isaak ne pouvait s’en empêcher : il la protégerait contre tout et n’importe quoi, y compris elle-même. La chaleur, le monde, cette marche stupide, tout lui portait sur les nerfs et son sourire d’habitude si enjôleur était forcé. Oui, Isaak était d’une humeur massacrante.
Il mit beaucoup plus de temps que prévu à repérer sa petite sœur, ayant faussé compagnie à @Aléa Dochain, l’audiutor d’@Adonis Griffith qui devait le protéger en attendant que le sien ne revienne. Isaak serra les dents. Eviter d’y penser. Même si c’était ça, la raison de son irritabilité. Ca faisait quand même un bon moment qu’elle était partie, qu’il n’avait pas de nouvelles non plus, et sa nature méfiante et inquiète s’était mise aux aguets. Il vivait constamment aux abois depuis son départ, refusant de trop s’appuyer sur un autre adiutor que le sien. Tant pis s’il devait prendre sur lui.
Incroyable à quel point il pouvait reconnaître sa petite sœur : il aperçut son dos, mais au lieu de la héler comme il se préparait le faire, il resta en arrière. Après tout, elle venait profiter de la fête et de sa liberté et, à cause de cette sorte de pacte qu’ils avaient passé ensemble, il lui concéda la tranquillité d’une soirée sans sa présence à ses côtés. Du moins, si aucun malotru n’a la brillante idée de venir traîner ses yeux trop près de son décolleté.

@Nahia Basarab
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
blue
avatar
blue
‹ MESSAGES : 42
‹ AVATAR : Ella Purnell & Laura
‹ CRÉDITS : @ blue january & Paula, ma petite vache à tache

‹ AGE : Vingt cinq gouttes de sueur, autant d'années passées à œuvrer pour prouver sa valeur.
‹ STATUT : Un coeur ouvert à une impasse. Tu aime, mais tu aimes mal. Qui voudrait se trouver dans l'ombre d'un cœur qui ne sait pas trop ce que c'est d'être chéri.
‹ SANG : Sang métissé, déshonoré. T'es cette fille de personne, cette fille dont on attendait rien.
‹ ALLEGEANCE : Son unique allégeance va pour celui qu'elle protège. Elle est l'ombre de la lumière qui propage autour de lui.
‹ ADIUTOR : Le prince à la couronne invisible. Adonis. Tu seras à ses côtés à jamais, reliée à lui aussi bien par la magie d'un sort que par l'amour d'un coeur pur, nulle entaché par les désastre du désirs.
‹ POINTS : 198

MessageSujet: Re: INTRIGUE I - festival de l'été Jeu 29 Juin - 9:09


Tu es pleine d'appréhension. Tu ne quittes pas ton précieux prince sans couronne, @Adonis Griffith, ton regard se coulant sur la foule à la quête du moindre comportement suspect. Tu n'es pas tranquille, tu ne parviens pas à poser ton esprit. Sans parler de la défiance d' @Isaak Griffith. Il n'a fallu que fraction de seconde pour qu'il s'arrache à ton contrôle. L'agacement à fleur de peau, tu ne peux te résoudre à quitter Adonis au profit de son cousin. Il est celui que tu dois protéger. Coûte que coûte. Il est ta raison de vivre. Tout ça parce que @Nahia Basarab n'a pas sur resté auprès de son maître comme elle aurait dû le faire. Tu ne parviens pas à le comprendre, même pour Adonis. Les traits tirés, fatigués, aucun maquillage n'a réussi à masquer les cernes violacées qui soulignent ton regard. Et comme si ton esprit n'était pas suffisamment occupée par mille et une inquiétude, la présence de l'autre adiutor, @Aël Ortiz, te pèse cruellement sur le cœur. Son aura s'étend jusque là, t'enveloppe de ressentiments qui pourraient t'empêcher de penser correctement. Tu ne lui accordes pas le moindre regard, tu essayes de te focaliser pleinement sur ton maître. Il est beau, aérien, il est parfait. Il te tend un verre. Un léger sourire vient étirer tes lèvres alors que tu inclines légèrement la tête en guise de remerciement. Aucun son ne sort de ta bouche. Tu crains que le torrent de pensées ne viennent enraillés ta voix. Instinctivement tu l'approches de ton nez pour humer le contenu et y déceler une trace d'alcool éventuel. Avec cette marée d’inquiétude, la chaleur ne semble être qu'une douce agonie, ce qui n'empêche par la sueur de parsemé ta peau. Tes cheveux sont partiellement relevée, pour empêcher les mèches de se plaquer contre ton minois, mais surtout pour ne pas obstruer ton regard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aphrodite
avatar
aphrodite
‹ MESSAGES : 279
‹ AVATAR : nicola peltz.
‹ CRÉDITS : killer from a gang (avatar) // manon le boulet de canon (gifs signature)
‹ COMPTES : nephtys irwin, la blg.

‹ AGE : vingt-cinq années marquant son visage de poupée, le quart de siècle accroché à l'épiderme.
‹ STATUT : fiancée, une obligation plus qu'une envie, elle se plie aux ordres, pantin articulé.
‹ SANG : bleu, pureté royale salissante qui s'entache à son être. une fierté déconcertante, un sourire narquois accroché aux lèvres.
‹ METIER : aucun, jamais elle n'a connu cette obligation et jamais elle ne la connaitra, noble jusqu'au bout des ongles.
‹ ALLEGEANCE : l'impératrice, son sang, sa couronne, une allégeance dictée par ses fréquentations plus que par ses choix. mais la gamine change, et ses intérêts commencent à devenir égoïstes.
‹ ADIUTOR : allen, un mêlé orange, sa deuxième identité, son ombre.
‹ POINTS : 1477

MessageSujet: Re: INTRIGUE I - festival de l'été Jeu 29 Juin - 13:49

Le contexte était compliqué et Wanda était dubitative quant à la raison qui avait poussé sa génitrice à garder cette fête malgré tout ce qui venait de se passer. Elle qui trouvait cela inconscient, instaurer des masques semblait encore plus insensé, il était désormais bien trop simple de dissimuler son identité et la princesse était certaine que certains profiteraient de cette opportunité. Il était facile de repérer les Oshun malgré la foule abondante qui s'entassait massivement, entourés de gardes et d'admirateurs, les membres de la famille royale attiraient courtisants comme opposants et il était bien difficile de différencier l'un de l'autre dans de telles mondanités. « Et bien j'espère que tous les hommes voient que je suis à ton bras et non au leur. » dit-elle tandis qu'un nouveau rictus étira ses lippes. Wanda savait qu'elle attirait le regard des hommes, et elle aimait cela, mais dans de pareils temps seuls @Adonis Griffith, @Aël Ortiz ou @Andrei Valaeris étaient les hommes qu'elle souhaitait voir et côtoyer. Son envie de batifoler et s'amuser semblait s'être évaporée temporairement, alors qu'elle ne se sentait pas du tout en sécurité. La princesse vint resserrer l'étreinte de son bras sur celui de son meilleur ami, comme voulant assurer le fait qu'il ne la lâcherait point. Les gardes royaux qui les entouraient étaient pourtant présents pour assurer sa sécurité, et néanmoins seul une personne de confiance comme Adonis semblait soulager la princesse de ses peurs. Elle vint tremper ses lèvres dans la boisson fraîche que son meilleur ami venait de lui tendre, et rapidement ce furent de gorgées rapides qui vinrent rafraîchir sa gorge. La princesse soupira avant de rouler les yeux. « Si l'on veut que je sois capable d'apprécier de telles mondanités, il me faudra beaucoup plus d'alcool que ce verre ne peut procurer. » nouveau soupire inélégant tandis qu'elle vint tendre un verre à son adiutor, imitant son meilleur ami dans un geste répétitif.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yellow
avatar
yellow
‹ MESSAGES : 502
‹ AVATAR : natalia dyer.
‹ CRÉDITS : (av) ΛLDEBΛRΛN (gif) @odairannies. (sign) autumnleaves.
‹ COMPTES : samhain tammins, la sorcière.

‹ AGE : Il y a vingt-cinq automnes qu'elle a touché la neige pour la première fois.
‹ STATUT : Perdue entre son passé, son présent et son futur, elle n'a aucune idée de l'amour qu'elle porte à son maître.
‹ SANG : Une sang mêlée des plus fières de son rang malgré ce chemin semé de bien trop d'embuches.
‹ METIER : Adiutor, un honneur, un lien qu'elle ne voudrait briser, qu'elle chérit comme la prunelle de ses yeux.
‹ ALLEGEANCE : Si le gouvernement obtient ses faveurs, elle reste l'adiutor d'un Griffith, sa famille, elle donnera tout pour eux, peu importe la couronne des Oshun.
‹ ADIUTOR : Un Griffith. Isaak Griffith. Un de ces hommes qu'on imagine fort et qui, dans un soupire, vous donne le courage de parcourir les terres jusqu'au delà des mers.
‹ POINTS : 1189

MessageSujet: Re: INTRIGUE I - festival de l'été Jeu 29 Juin - 14:30

L’air était lourd, trop chaud pour des vêtements si sombres. Pourtant elle avait fait le déplacement. Pourtant elle avait quitté la fraicheur des bois pour se retrouver là, parmi une foule trop dense pour y apercevoir le visage qu’elle cherche désespérément. Résolue à retourner dans l’ombre, à quitter un lieu où elle n’est définitivement pas à sa place sans lui, elle fait demi-tour. La fuite est de bien courte durée. En relevant la tête après l’avoir percutée, elle découvre un visage trop joyeux, trop doux et bien trop beau pour ne pas le reconnaitre à la seconde. Même derrière un masque, les traits de Lia ne trompaient jamais Nahia. Elle l’avait regardé pendant des heures, des jours peut-être, juste parce qu’elle était la petite sœur. L’enfant fragile des Griffith qu’elle savait plus forte que ce que le reste de la famille semblait penser. « Oh non. » Elle ne fait pas attention, elle lâche les sons, les mots, alors qu’elle comprend qu’elle devra faire face au mensonge. « Nahia ? C’est bien toi ? » Sa voix ne porte pas sur la foule, mais les mots résonnent pourtant dans la tête de la mêlée. Elle ne devrait pas être là. Les mains tremblantes, le regard fuyant les yeux de la Griffith pour s’assurer qu’il n’est pas là, elle ne bouge pourtant pas. « Tu cherches Isaak ? » Oui. Non. Elle ne doit pas. Elle voudrait hurler son nom, juste pour savoir qu’il va bien. Juste pour savoir qu’il est toujours là. Elle fini par sourire à la petite sœur qu’elle n’a jamais eu. « Je vais bien. » dit-elle sur un ton qu’elle veut rassurant. « Tu es radieuse dans cette robe Lia ! » Changer de conversation. Peut-être. Mais son corps n’attend que lui. Ses yeux se fixent sur les silhouettes pendant des secondes à la recherche de celui qui la retient sur terre. Mais elle ne le voit pas. Toujours pas. « Tu es venue seule ? » La question pourrait paraitre innocente, mais Lia n’est pas dupe. Si la question fut posée dès les premiers instants, c’est qu’elle sait. Elle sait l’attachement. Elle sait le lien indéfectible et nécessaire. Pourtant le cœur vient se briser lorsqu’elle croise ce regard. @Isaak Griffith. Elle le reconnaitrait entre mille.

Elle voudrait le rejoindre. Qu’il la prenne dans ses bras, comme il le fait à chaque cauchemar. Qu’il la regarde, comme à chaque fois qu’il pose ses yeux bleus sur elle. Qu’il lui parle, comme à chaque fois qu’il lui fait sentir qu’elle est. Mais elle ne peut pas. Elle lui ment. Elle n’est plus. Elle doit fuir. Partir. « Je suis désolée Lia. Je dois te laisser. » Elle n’a pas entendu la réponse d’@Athalia Griffith. Elle ne l’entendra jamais. Et sans un autre regard, elle s’éclipse dans la foule.
Les mains tremblent de plus belle. Elle doit quitter le festival. Elle doit le fuir. La jaune s’engouffre dans la première ruelle venue et s’adosse contre un mur. Il est plus frais, ce qui a le don de la calmer un minimum. Mais le mal est fait. Elle n’aurait pas dû venir. C’est pourtant trop tard. De petites étincelles sortent de ses doigts. Elle inspire. Expire. Et compte. Un. Deux. Trois.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fire nation
avatar
fire nation
‹ MESSAGES : 58
‹ AVATAR : Dane DeHaan
‹ CRÉDITS : Maimihina.(ava) Crack in time (sign)
‹ COMPTES : ras

‹ AGE : 29 ans
‹ STATUT : Célibataire, les alliances se font et se défont. Sa fiancée, qui n'est plus, erre au sein de l'ennemi désormais.
‹ SANG : argent. Pour Kirill, le sang a une valeur plus haute dû aux sacrifices des batailles et des guerres. Couleur rouge. Couleur feu. L'argent, c’est une baliverne qui n'a pas grand poids si elle n'est pas teinté de fierté rutilante.
‹ METIER : La guerre est son seul métier, tout comme celui de son clan.
‹ ALLEGEANCE : A la couronne à priori. Après tout les livres d'Histoires sont écrits par les vainqueurs, n'est-ce pas?
‹ POINTS : 280

MessageSujet: Re: INTRIGUE I - festival de l'été Ven 30 Juin - 18:06


Kirill mit une main en visière au dessus de son masque aux couleurs miroitantes. Le soleil resplendissait en ce jour de liesse et il ramena ses cheveux sombres en arrière, dans l’idée stupide de se donner un peu de fraicheur. Les trompettes plus loin rythmait les parades et les corps déambulaient dans les rues d’une ville enfiévrée par les promesses de bal et de beignets dorées aux saveurs sucrées et fondantes.

Kirill résista au désir - bien naturel- d’enlever ce fichu masque. La chaleur lui était tolérable par essence mais il aimait la caresse des rayons à même la peau. Un regard vers son audiotor, le bleu en éclair menaçant. Il avait horreur de cet ombre dans ses pas et son instinct d’enfant de la très grande et glorieuse armée du royaume le rendait taciturne lors des fêtes. Son œil se mettait systématiquement à chercher les dangers potentiels, les improbables fissures. Sa cadette lui distilla un sourire et on lui intima de cesser de faire cette tête et de s’amuser. « Des civils de partout, milles façons que ça tourne mal… » murmura Kirill sous cape avant de s’avancer, démarche raide et corps cintré dans un gilet sans manches aux allures militaire. La foule compacte lui fit froncer le nez et il vida un verre au liquide ambré et à l’arrière gout de miel. Trop de rues ouvertes, trop de badauds, trop de silhouettes qu’il ne reconnaissait pas toujours… pas complétement… pas totalement.

Il eut un doute en voyant un pas aérien et des gestes de sirène @Lula Osanos …. Mais elle n’aurait pas osé... non, bien sur que non.

N’est-ce pas ?

Tenue + le masque (celui de gauche)

Blblbl:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
earth nation
avatar
earth nation
‹ MESSAGES : 168
‹ AVATAR : zoey deutch
‹ CRÉDITS : autumnleaves. (av + gif), astra (sign), halsey (lyrics)

‹ AGE : vingt ans depuis qu'elle a vu le jour, qu'elle vit dans cette bulle qu'elle veut éclater, trop protégée du monde extérieure.
‹ STATUT : célibataire, innocence protégée par ses parents, pureté préservée sans failles.
‹ SANG : argent, elle est issue de la noblesse, fait partie de ces privilégiés que la vie épargne, comme elle commence à s'en rendre compte.
‹ METIER : magistrat en formation, elle suit son rêve d'un monde juste et idéal, lavé des crimes impunis.
‹ ALLEGEANCE : son sang veut qu'elle s'associe à la couronne, son esprit ne sait plus quoi penser.
‹ ADIUTOR : charon, le nocher de son enfer personnel, celui qui la navigue sur le fleuve de sa colère.
‹ POINTS : 762

MessageSujet: Re: INTRIGUE I - festival de l'été Ven 30 Juin - 22:05

La foule bouge autour d’elle, les gens passent et la dépassent, mais Lia est beaucoup trop concentrée sur la personne lui faisant face pour avoir conscience des autres. Ses prunelles fixent @Nahia Basarab, fantôme revenu de régions lointaines. Athalia connait sa situation, sait qu’elle est partie en mission pour son cousin Adonis. Elle ne distingue pas complètements ses traits qui lui sont devenus familiers au fil des années, mais elle devine par l’état de ses vêtements que son voyage n’a pas été de tout repos. Et elle s’inquiète, la petite dernière, parce qu’elle connait l’attachement de son frère pour son adiutor. Elle a conscience de ce lien indéfinissable qui les unit profondément. Et surtout, son cœur sensible s’est pris d’affection pour la jolie Nahia, l’ombre discrète qui suit toujours Isaak, qu’elle considère comme un membre de sa famille. « Je vais bien. » Pas convaincue, la cadette Griffith, mais elle se contente de sourire, ne veut pas l’importuner avec des questions qui ne la regardent pas. Elle la remercie pour le compliment, mais au fond, elles savent toutes deux qu’un seul être intéresse véritablement la mêlée. Et Lia ne s’en offusque pas, bien au contraire ; elle envie l’alchimie présente entre son frère et l’adiutor, comprend qu’ils aient besoin de se retrouver. « Et bien, techniquement Isaak ne m’accompagne pas, mais il ne doit pas être loin... » Car elle savait, tout comme Nahia en face d’elle, qu’@Isaak Griffith devait certainement garder un œil sur elle depuis le début des festivités. Son regard vagabonde sur les visages masqués l’entourant, à la recherche de cette silhouette masculine qu’elle pourrait reconnaître n’importe où. « Attends juste un instant que je le trouve… » Ses paroles se perdent dans le vide, puisque l’adiutor s’excuse et s’en va. Athalia met une seconde à réaliser, mais il s’agit d’une seconde en trop. « Nahia ! Attends ! » La maître se retourne, tente de repérer la carrure menue de Nahia mais peine perdue. Elle tente en vain de se frayer un chemin dans la foule qui bloque son champ de vision, ne parvient qu’à rentrer violemment dans quelqu’un. « Excusez-moi ! » qu’elle lance de sa voix cristalline, ses yeux rencontrant les traits inconnus de @Kirill Osoryd alors qu’elle relève la tête.

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
earth nation
avatar
earth nation
‹ MESSAGES : 202
‹ AVATAR : Logan Lerman
‹ CRÉDITS : autumnleaves (ava + gifs)

‹ AGE : vingt-cinq années à baisser la tête dans l'ombre pour mieux observer les reflets lumineux d'une scène sur laquelle il ne pose jamais les pieds
‹ STATUT : délibataire pour mieux profiter de sa liberté, il n'a pas le temps de se consacrer à une fiancée
‹ SANG : sang argent, un statut confortable qui lui permet beaucoup de choses, mais qui l'expose lui et sa famille aux jalousies
‹ METIER : sa relation exemplaire avec son adiutor en fait le parfait représentant de la commission des mêlés. Il use de cette place pour, patiemment, se montrer au monde
‹ ALLEGEANCE : sa famille, les siens, ceux qu'il doit protéger. Ce n'est qu'à eux qu'il donne sa fidélité pleine et entière.
‹ ADIUTOR : une jaune aux cauchemards violents, une jaune à la chevelure d'ébène qu'il caresse pour éloigner les démons qui la frôlent
‹ POINTS : 114

MessageSujet: Re: INTRIGUE I - festival de l'été Ven 30 Juin - 23:24

Ce ne fut que lorsque sa jeune sœur se bougea légèrement qu’Isaak crut reconnaître la silhouette qu’il ne cherchait plus. Son cœur fit un petit soubresaut dans sa poitrine. Tu ne devrais pas être ici. Leurs regards se croisèrent et s’accrochèrent le temps d’une seconde, le temps qu’elle reprenne ses esprits et s’échappe déjà. Isaak n’hésita qu’un instant avant de bousculer les passants autour de lui et de la poursuivre. Qu’importe les soucis qu’il allait donner à Aléa. Qu’importe que sa petite sœur ne soit plus sous son regard. Il entendit d’ailleurs la voix de sa cadette lorsqu’il la dépassait et n’y fit pas attention.
Il poursuivit la jeune femme dans la foule pendant quelques secondes encore, mais sa carrure fine et légère, qu’il reconnaissait d’ailleurs davantage alors qu’elle était en mouvement, était beaucoup plus avantageuse pour évoluer entre les badauds que celle d’Isaak, large d’épaules et ne passant pas inaperçu. « Nahia ! » l’appella-t-il, quitte à se rendre ridicule, mais déjà elle disparaissait. Le temps de cligner des yeux, le temps qu’un homme plus grand lui cache le passage pendant une seconde de trop, et la jeune femme s’était échappée. Isaak chercha à droite, puis à gauche, l’appela encore, et resta là, les bras ballants, croyant même un instant avoir été frappé d’une hallucination. D’avoir confondu une étrangère avec son adiutor, peut-être. Oui. C’était sans doute ça. Elle ne lui aurait pas menti ?
Il revint machinalement vers le bar, où Aléa était encore, décidé à prendre quelque chose, histoire de faire passer l’amertume que ses réflexions laissaient dans le fond de sa gorge.

@Nahia Basarab / @Athalia Griffith / @Aléa Dochain / @Adonis Griffith
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
water nation
avatar
water nation
‹ MESSAGES : 199
‹ AVATAR : phoebe tonkin.
‹ CRÉDITS : autumnleaves (ava), hayleymarshalldaily (gifs), astra (signature)

‹ AGE : twenty-seven, tombent les années. comète déchirant la voie lactée. la déesse erre sur cette terre, n'attendant qu'à faire renaître sa nation engloutie par les flots.
‹ STATUT : single, l'amour est un poison qu'elle tente d'ignorer. sentiment délicat qui pourrait la mener à sa perte, elle aime sa famille, elle aime les siens, et c'est tout ce qui compte jusqu'à présent. son coeur est enfermé dans une prison de glace, forgée par ses artères.
‹ SANG : silver, le sang palpite, suinte telle des perles nacrées. couronne brisée et enfouie dans un sarcophage, elle est la légitime héritière de la nation de l'eau. atlantide perdue.
‹ METIER : capitaine au sein de la résistance, elle gère cette dernière aux côtés de sa famille. princesse d'une nation oubliée, plongée dans les abysses d'un monde laissé à feu et à sang. paix dystopique, qu'elle tente d'absoudre.
‹ ALLEGEANCE : always and forever, aux siens, aux osanos. à sa nation, et à ses désirs.
‹ POINTS : 866

MessageSujet: Re: INTRIGUE I - festival de l'été Sam 1 Juil - 3:46

Elle était partie tôt du QG de la résistance. Et ce, avant bon nombres d'autres résistants. Elle avait décidé de se parer d'une robe, qu'elle savait, Aymeric aimait beaucoup. Puis, elle avait posé un masque sur ses yeux d'ambres afin de cacher son identité, comme l'impératrice l'avait décidé. Grossière erreur de sa part. Pourtant, Diana le savait, si cela semblait être un mauvais coup de la part de la reine des flammes, il n'en était rien. Elle devait sûrement avoir une idée derrière la tête, pour permettre à bons nombres de personnes, résistants comme royalistes, de se promener sous la lumière de Dragondale en toute impunité. Elle n'était pas assez bête pour se mettre en danger, elle comme son royaume. Diana inspire profondément, alors qu'un gamin fait tomber une pomme à ses pieds. Elle s'agenouille, la ramasse et lui tend. Ses cheveux brun semblent danser au rythme du vent, brise légère qui se fait agréable sous la chaleur caniculaire. Elle continue à s'avancer dans la foule, remarque sa tante au loin. Elle se souvient avoir demandé à lui emprunter cette robe, un jour, lorsque cette dernière l'avait ramené au QG quelques jours plus tôt. @Atalante Osanos était aux yeux de Diana, un modèle à suivre. Elle l'avait toujours été. Même si les années avaient quelques peu affaiblis l'admiration que Diana éprouvait pour sa tante, cette dernière restait malgré tout présente. Son regard emplit de fierté envers sa tante, fini par disparaître. Elle cherche sa sœur dans la foule, mais ne la trouve pas. @Lula Osanos avait toujours un don pour s'attirer des ennuis, et surprotectrice Diana ne pouvait s'empêcher de garder une œil sur elle. Surtout depuis leur dernière mission. Diana baisse le regard sur son épaule. Elle était satisfaite d'avoir choisi cette robe, qui permettait de cacher la marque de la balle qu'elle avait prit en plein fouet quelques jours plus tôt lors d'une mission. Son épaule, lui faisait toujours mal d'ailleurs. Mais elle n'y prêtait que peu d'attention. Les blessures étaient monnaies courantes en temps de guerre, et elle devait s'y faire. Elle se retourne vers un stand et commande une boisson coloré, dont elle ne souvient plus du nom alors qu'elle la porte à ses lippes. Goût fruité et sucré. Ses yeux caressent de nouveau la foule, elle croit reconnaître certaines personnes de grandes familles grâce à leurs robes soyeuses et à leurs costumes bien taillés, puis ses yeux se posent enfin sur sa sœur. Elle est là, dans l'obscurité. Accrochée aux lippes de  @Maven Oshun . Les poings de Diana se serrent. Leurs dernière mission aurait dû lui apprendre la prudence, mais elle avait l'impression que sa sœur n'avait que faire du danger. Il fallait qu'elle la sorte de ce pétrin. Alors elle s'avance à travers la foule Diana, elle ne fait pas attention aux personnes sur son passage. Elle bouscule quelqu'un, lui fait perdre une brochette de viandes, passe à côté d'un groupe riant aux éclats et manquent de se prendre un verre sur sa robe, puis elle arrive enfin à sortir de la foule. Mais sa sœur a disparut. Elle voit toujours Maven, alors elle se décide à le suivre. Elle s'arrête subitement, alors que ses yeux se posent sur la robe rouge rubis. Soleil parmi les astres. Son palpitant manque un battement, ses ongles s'enfoncent dans ses paumes. Fantôme d'un passé, vestige d'une vie oubliée. @Isaure Oshun. Il n'y avait aucun doute. Diana secoue sa tête et fait demi-tour. Elle le sait pertinemment, la déesse stellaire ne l'a pas vu. Elle n'a même pas posé les yeux sur la déesse lunaire qu'elle est. Et c'est mieux comme ça. Elle s'éloigne, décidant de retourner à sa mission première, ce pourquoi les résistants étaient là aujourd'hui.

sa robe

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
water nation
avatar
water nation
‹ MESSAGES : 644
‹ AVATAR : marie avgeropoulos
‹ CRÉDITS : @balaclava (av), gatsby & oblivion (gifs)

‹ AGE : vingt cinq ans qu'elle endure les souffrances que le monde lui inflige, vingt cinq ans qu'elle se protège.
‹ STATUT : célibataire, tomber amoureuse n'est pas envisageable pour une fugitive. anciennement fiancée à un osoryd contre son gré.
‹ SANG : sang argent, sang de la noblesse.
‹ METIER : en fuite, qualifiée d'ennemi numéro un de la couronne.
‹ ALLEGEANCE : comme tous les membres des osanos, sa raison de vivre est la résistance.
‹ ADIUTOR : une personne qu'autrefois elle détestait, qu'elle méprisait, mais qui maintenant commence à se faire une place dans son coeur de glace, themys isaksen.
‹ POINTS : 3132

MessageSujet: Re: INTRIGUE I - festival de l'été Sam 1 Juil - 10:51

En réponse à sa provocation, @Maven Oshun grimace un de ses sourires ironiques qu’il a l’habitude de faire, puis tourne les talons sans lui répondre. Quelle prétention. Il ne lui a même pas adressé un regard. Lula se redresse, le regard dédeigneux pour ne pas montrer que son égo en prend un coup. Son regard se pose sur @Atalante Osanos, sa chère tante, qui la fixe.  La princesse de l’eau lui fait comprendre que tout va bien en inclinant la tête. Sa tante s’inquiètait. Elle se mordait la lèvre inférieure. Depuis leur dernière mission, elle s’était jurée de ne plus inquiéter autant les siens. Le problème, c’est que Lula aimait le danger, elle aimait prendre des risques. Un sourire se dessinait sur ses lèvres pour persuader sa tante avant qu’elle s’enfonce dans la foule à la recherche d’une nouvelle tête. Lula regardait partout, son regard vagabondait sur les boissons colorés jusqu’aux stands de bières, elle prenait soin de regarder les autres lorsqu’eux ne la regardait pas. Elle ne voulait pas qu’il reconnaisse ses yeux bleu, typique des Osanos. Les Osanos n’étaient pas les seuls à avoir ses yeux, mais il valait mieux pas tenter le diable. Après avoir parlé avec un Oshun, faire profils bas serait sans doute la meilleure solution. Au loin, elle aperçue @Diana Osanos portant une robe qu'elle avait emprunté à leur tante qui lui allait à la perfection. Elle s'apprêtait à aller lui parler quand son regard finit par croiser celui de @Kirill Osoryd. Son palpitant loupait un battement. « C'est pas vrai... » Seuls un murmure s’échappait entre ses lèvres. Bien sûr qu’il était présent. Il l’était forcément. Avec les soucis qu’elle avait rencontré ses derniers temps, elle n’avait pas pensé une seconde à ses fiançailles rompues avec cet homme. Elle était figée, les mains crispées sur la boisson colorée qu’elle venait de commander. Ses yeux bleu océans étaient ancrés dans les siens. Elle l’avait reconnu malgré son masque aux couleurs scintillantes, ses cheveux sombres plaqués en arrière et sa silhouette. Leurs yeux restèrent accrochés jusqu’à ce qu’une personne vienne le bousculer. Il s’agissait de @Athalia Griffith, son amie d’enfance. Esquissant un sourire, les regardait en attendant de voir ce qui allait se produire, silencieuse et immobile. L'avait-il reconnu ? Viendrait-il lui parler ? Inconsciemment, elle l’espérait. Tant pis, la prudence serait pour la prochaine fois.
Spoiler:
 


Dernière édition par Lula Osanos le Sam 1 Juil - 11:29, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
zeus
avatar
zeus
‹ MESSAGES : 1116
‹ AVATAR : dylan o'brien
‹ CRÉDITS : (av) nahia <3 (autumnleaves) / (gif) moi wesh / (sign) tumblr + years and years
‹ COMPTES : Levi Irwin, un mêlé de 28 ans lié à Alexei Ceizhin.

‹ AGE : âgé de vingt-cinq ans, le jeune griffith est conscient que son âge est un frein à une quantité de choses. Il a hâte de monter en grade, mais sait qu'il doit attendre.
‹ STATUT : Fiancé à Isaure Oshun, le jeune Griffith a vu avec cette alliance ses rêves d’une vie sans mariage s’envoler. En effet, il a longtemps cru que son prince, le frère jumeau de la princesse qui lui a été assigné, jouerait d’une manoeuvre politique habile pour garder son courtisan préféré libre de toute alliance. Mais comment le détacher de sa propre soeur jumelle, lorsque l’on sait que c’est l’impératrice elle-même qui a fomenter cette alliance ? Impossible. Qu’à cela ne tienne, Adonis compte bien jouer toutes ses cartes.
‹ SANG : descendants de porteurs du sang bleu, adonis a pourtant le sang argent, aujourd'hui, comme ses parents avant lui. Si il ne déteste pas son statut, Adonis ambitionne à plus de pouvoir.
‹ METIER : Bien que jeune, le troisième enfant griffith est pourtant déjà l'ambassadeur de sa famille auprès du jeune prince héritier. Une nouvelle génération se forme, et leurs liens doivent se faire, plus puissants encore pour assurer à la famille griffith une alliance des plus interessante.
‹ ALLEGEANCE : la couronne de granit, qui un jour sera sur sa tête (wesh)
‹ ADIUTOR : Aléa Dochain, une mêlée perdue qui a trouvé un refuge et une famille chez les Griffith. Si au début il détestait l'idée d'être liée à la vie à la mort à une personne, il a apprit à l'apprécier. Aléa a fai preuve d'une grande patience envers Adonis, et après un passage par le lit du maître qui ne leur plut pas ni à l'un ni à l'autre, le brun sembla enfin comprendre qu'il s'était attaché à la brune comme l'on s'attache à une soeur jumelle. Une sorte d'âme soeur platonique. L'amour entre Adonis et Aléa est le plus pur qu'il ait jamais ressenti.
‹ POINTS : 4135

MessageSujet: Re: INTRIGUE I - festival de l'été Sam 1 Juil - 11:21

Adonis eut un sourire à la réponse de la belle princesse à son bras. Il voyait déjà des regards se tourner vers eux. Leurs tenues et la qualité de leurs masques ne laissaient aucune place au doute : ceux-là faisaient partie de la noblesse. Il ne doutait d'ailleurs pas que les gens aient reconnue une Oshun à son bras, étant donné que la garde royale les accompagnait comme un déchet collé à la semelle de leurs chaussures. Le brun s'en fichait, il avait appris à s'habituer aux gardes. Que ce soit quand il allait voir Cal ou Wanda, les sbires de la royautés étaient partout pour s'assurer que le sang bleu ne coulerait pas. Lui-même avait grandit entouré de fidèles Eartanariens, des mercenaires dont les parents avaient prêtés allégeances à l'ancienne famille royale qu'étaient les Griffith, et qui ne voulaient pas déshonorer leur mémoire. Aujourd'hui, cependant, ces mercenaires n'étaient pas là. Il était hors de question de faire concurrence à la famille royale - même si c'était de toute manière impossible -. Adonis but son verre presque en entier d'un coup tellement il avait soif. Il s'arrêta uniquement pour sourire à la princesse. « Moi aussi. » fit-il en terminant son verre, qu'il posa sur le bar qu'ils n'avaient pas quitté. Le brun en commanda un second. Il savait que l'alcool lui monterait vite à la tête, avec la chaleur accablante, mais il s'en fichait. Aléa était là pour le soutenir si jamais il en avait besoin, il jeta d'ailleurs un oeil à son adiutor, quand il vit Isaak les rejoindre. « Isaak ! Où étais-tu passé ? » Il lui colla un verre dans les mains sans demander son avis en commanda un second pour lui-même. « Plus vite je serai saoul, plus vite l'idée de devoir danser avec ta merveilleuse soeur ce soir me paraîtra agréable. » le brun s'était adressé à sa meilleure amie. En tant que fiancé d'Isaure, il se devrait, lors du bal des Yinren, de se montrer avec elle. C'était là une exigence de son père, et comme toutes les exigences de son père, ça le faisait chier. Si Thomas Griffith ne l'obligeait pas, il l'aurait fait avec plaisir. Isaure Oshun était une femme magnifique, comme tous les Oshun, quel homme n'aurait pas aimé être à sa place ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
blue
avatar
blue
‹ MESSAGES : 242
‹ AVATAR : bob morley
‹ CRÉDITS : natblida(ava); astra(sign) + catharinaloss. & nightlock.(gifs)

‹ AGE : 28 goûtes d'amertume amèrement avalée font de lui un adulte à l'aigreur difficilement digéré.
‹ STATUT : destiné à personne d'autres que lui-même, prisonnier du contrôle des autres, les coeurs pas pris ne veut se faire prendre. fuyant les chaines comme le feu de ces passions, il s'accroche au froid dans ses veines.
‹ SANG : sang mêlé, jugé et condamné sur ce carmin dont il n'a aucun contrôle, il a toujours souffert la misère liée à ses origines.
‹ METIER : ombres du roi en devenir, il se forcé de longer les murs en sa présence
‹ ALLEGEANCE : sa famille de coeur et ses propres intérêts, ses craintes et sa rage l'ont poussé à se lier à la ligue et l'armée de pollux
‹ ADIUTOR : protecteur d'une idée plus qu'un homme, il défend le bien-être d'in roi en devenir
‹ POINTS : 772

MessageSujet: Re: INTRIGUE I - festival de l'été Sam 1 Juil - 17:47

Ses yeux s’étaient attardés un instant de trop sur la silhouette de la princesse, découvrant sans mal l’ombre lui servant de gardienne elle-même absorbée par la contemplation. Bien entendu, le brun savait que la teneur de leurs pensées était certainement différente. @Weiss Rene s’intéressant à la protection de sa moitié princière là où le Jagger se retenait de lancer un commentaire salace traduisant bien mal le fond de sa pensée. Il n’eut pas le temps de détourner le regard, que déjà l’autre mêlée le prenait sur le fait. Bon perdant, il ne chercha pas à l’ignorer alors qu’elle ouvrait la bouche, pleine de ce mordant dans les mots qui avait fait rire Naos à une époque révolue depuis trop longtemps. « Je pense que l’entièreté de la gent masculine vous contemple, toi et ta maîtresse. Enfin, surtout elle vu la tenue qu’elle porte. » Détournant le regard un instant vers les deux autres gardes affublés de la protection rapprochée du prince, il n’avait même pas besoin de chercher le désir dans les yeux des hommes l’entourant pour l’apercevoir. Les langues déliées par l’alcool allaient bon train alors que la populace se gorgeait de ces festivités placides n’ayant d’autre but que de les réduire au silence le reste de l’année. Les relents de nourriture embaumant les environs faisaient naitre dans les entrailles des faims que tous ignoraient le reste de l’année, celles-ci désinhibée par l’ambroisie dont tous se gavaient. Ou presque, les chiens de garde, à l’image du mêlé, forcés d’assurer leur rôle malgré cette exhibition outrageuse de denrées à leur portée. Après avoir pesé le pour et le contre un instant, songeant à la tête blonde dont la vie reposait sur ses épaules, le commentaire de Weiss acheva de le décider à s’approcher d’elle. Côte à côte, observant respectivement un des jumeaux, il ne chercha pas à camoufler l’amusement dans sa voix, trouvant dans cet échange de pic une douce distraction à la chaleur lancinante et l’ennui qui menaçait de le consumer. « Rappelle-moi qui de nous deux a fini premier à l’Académie ? Si je ne me trompe pas, cette personne a été jugée la plus à même de s’occuper de l’héritier et non de la copie bon marché. » L’arrogance fièrement portée comme un étendard, il tourna son visage entièrement camouflé par son masque d’ébène vers son ancienne amie, la lueur de malice dans le fond de son regard immanquable. « Evite de me donner une droite, ça serait dommage de faire honte à nos maîtres préférés en se battant comme des chiffonniers. » Sans prendre la peine de contempler la rage qui allait certainement naître chez la mêlée, il porta son attention sur les laquais dont on l'avait affublé pour protéger Cal. D'un signe de main, il leur ordonna de se rapprocher du joyau de ce royaume de cendre, bien qu'il n'avait aucune confiance en eux pour s'acquitter d'un quelconque rôle de protecteur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
blue
avatar
blue
‹ MESSAGES : 42
‹ AVATAR : Ella Purnell & Laura
‹ CRÉDITS : @ blue january & Paula, ma petite vache à tache

‹ AGE : Vingt cinq gouttes de sueur, autant d'années passées à œuvrer pour prouver sa valeur.
‹ STATUT : Un coeur ouvert à une impasse. Tu aime, mais tu aimes mal. Qui voudrait se trouver dans l'ombre d'un cœur qui ne sait pas trop ce que c'est d'être chéri.
‹ SANG : Sang métissé, déshonoré. T'es cette fille de personne, cette fille dont on attendait rien.
‹ ALLEGEANCE : Son unique allégeance va pour celui qu'elle protège. Elle est l'ombre de la lumière qui propage autour de lui.
‹ ADIUTOR : Le prince à la couronne invisible. Adonis. Tu seras à ses côtés à jamais, reliée à lui aussi bien par la magie d'un sort que par l'amour d'un coeur pur, nulle entaché par les désastre du désirs.
‹ POINTS : 198

MessageSujet: Re: INTRIGUE I - festival de l'été Sam 1 Juil - 20:48



Tu bois une nouvelle gorgée de ton verre, alors que ton regard oscille d'un point à l'autre de la rue, revenant systématiquement vers la seule personne qui ait jamais réellement compté pour toi. Tu ne peux t'empêcher d'appréhender qu'il ne boive de trop... Il serait moins facile à gérer s'il devait advenir un quelconque danger... Puis il pourrait se risquer à quelques imprudences... Tu préférerais pas y penser, mais sa sécurité t'obsède. Tu es rongée par la culpabilité de ressentir cette fatigue peser sur tes capacités. Tu t'en veux tout autant d'avoir laissé échapper celui que l'on t'avait confié... Tu le guette dans la foule, revenant systématique au soleil de ta vie. Lumière incandescente et étincelante. Adonis. Tu as à peine le temps de sentir une présence auprès de toi que ton prince de la terre s'adresse à son cousin. Ton corps tout entier se tourne vers lui. Instinctivement ta main vient emprisonner son poignet. Pour attirer son attention, pour qu'il te regarde, pour que tu puisses voir s'il va bien, parce que t'es heureuse qu'il soit revenu vers toi, parce que ça t'épargne bien des inquiétudes. Tu lui aurais probablement sauter au cou si toute cette foule n'était pas présente... Si les festivités n'étaient pas aussi officielle. Tu le toises avec attention, tu l'interroges du regard. La fatigue te rend d'autant plus nerveuse, d'autant plus alerte à toute forme de menace. Tu as le regard planté dans celui du maître de la terre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fire nation
avatar
fire nation
‹ MESSAGES : 236
‹ AVATAR : charlize theron.
‹ CRÉDITS : av/@ice and fire.

‹ AGE : quarante-huit ans d'existence, crainte, mais magnifique image, les rides de son visage n'ont même pas encore osées venir briser le visage froid de l'être.
‹ STATUT : veuve, elle a tué tout ceux qui étaient, à ses yeux, incapables, son mari en faisait parti.
‹ SANG : sang bleu, couronne qui fond sur sa tête, elle est l'emblème même de la puissance et du feu.
‹ METIER : impératrice, rien que ça.
‹ ALLEGEANCE : le sang bleu, rien ni personne ne la fera tomber.
‹ POINTS : 569

MessageSujet: Re: INTRIGUE I - festival de l'été Sam 1 Juil - 21:22


festival de dragondale
ÉPISODE 1, SAISON 1
Les marches du palais de Dragondale s’étalent devant l’impératrice, comme d’autant de sujets étalés à ses pieds. Si le palais des Yinren est une merveille de Flamaerin, il a cette allure pourtant diminuée aux yeux de la dirigeante d’Aksana. L’impératrice Camilla ne lance pas un regard en arrière, armée d’un fin sourire pour coller aux circonstances de fêtes du festival, elle pose le premier pas sur les marches. Car c’est bien elle qui y montera la première, pour faire face au peuple. Aujourd’hui les Yinren ne sont plus les dirigeants de leur ville, pas quand tous les Oshun marchent sur les pavés de Dragondale avec la puissance qui incombe au bleu de leur sang. Il ne faut pas plus de vingt minutes à l’impératrice pour trouver son perchoir, du haut duquel elle s’apprête à donner son discours. Un geste de la main et les musiques festives s’arrêtent. Le coup d’envoie de l’été, c’est bel et bien elle qui le donne. Son regard scanne la foule à ses pieds. « Peuple d’Aksana ! » sa voix porte naturellement mais pour être certain que tout le monde l’entende, un ingénieur a installé un micro comme ceux utilisés par les radios de l’empire. Le son est amplifié dans toute la ville, chaque habitant présent entendra le discours de l’impératrice. « Réjouissez-vous ! L’été est enfin revenu et avec lui, chaleur et réjouissances. Ces plats que vous dégustez, ce vin dont vous vous délectez vous est offert par la couronne. Profitez-en, chers amis. Dansez, chantez, accueillez la belle saison dans vos maisons. Aujourd’hui est un jour de paix, comme chaque jour devrait l’être et comme chaque jour l’a été depuis la fin de la guerre. Certains d’entre vous n’ont jamais connu la guerre, la couronne entend bien ne jamais briser les coeurs des enfants du peuple avec les attrocités comme celles que nous avons vécus il y a vingt-cinq ans. » Camilla laisse plâner un silence dramatique. Experte dans l’art de persuader, de tourner les propos, de les détourner pour se mettre en avant, elle joue encore ici d’un discours écrit à la perfection. « Mais n’oubliez pas, mes amis, la menace qui pèse sur cette paix que nous avons dûement gagnée. N’oubliez jamais, et souvenez vous que chaque palais de chaque grande famille accueillera toutes les informations que vous avez sur ceux qui veulent détruire notre paix. » Le sourire, fâné de manière presque théâtral, revient sur les lippes de l’impératrice. « Amusez-vous, et bon été à tous ! » La foule l'acclame, du moins le croit-elle. Au sein de ce vacarme s'élève des cris d'indignations par ceux qui, protégés par leur masque, se croient libres de s'insurger.

explications : l'impératrice vient de donner son discours. Le discours s'est fait depuis le haut des marches du palais des Yinren, qui donne sur une large place où s'était attroupés nobles et badauds. Les consignes sont toujours les mêmes pour les différents sangs et groupes. N'hésitez pas à contacter le staff si vous êtes un membre de l'armée de Pollux (via @Isaure Oshun), nous vous expliquerons quoi faire.
Votre personnage réagit au discours de l'impératrice pour le moment. Il peut être d'accord, applaudir avec la foule ou, au contraire, s'énerver. N'oubliez pas que des gardes veille à maintenir l'ordre.
© PINNED UNDER THE WEIGHT 2017

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pinnedundertheweight.forumactif.com
hadès
avatar
hadès
‹ MESSAGES : 367
‹ AVATAR : toby regbo
‹ CRÉDITS : lise (av)
‹ COMPTES : la callanyté

‹ AGE : vingt-cinq cordes ajustées à l'instrument discordant qu'est la vie.
‹ STATUT : fiancée à son contraire, amoureux de la chair.
‹ SANG : argent, noble parmi les nobles.
‹ METIER : noble de la maison valaeris, derniers survivants de la nation de l'air.
‹ ALLEGEANCE : sa famille avant tout, la politique ne l'intéresse pas
‹ ADIUTOR : la terrible asha a le devoir de protéger sa vie
‹ POINTS : 999

MessageSujet: Re: INTRIGUE I - festival de l'été Sam 1 Juil - 21:47

Au loin retentissait la voix de l’Impératrice, mais lui n’en avait que faire. Ses yeux clairs glissaient sur la foule regroupée, toute vêtue et masquée qu’elle était. Peut-être que si son cœur avait été léger, lui aussi aurait revêtu quelconque loup, mais Andrei n’était point d’humeur à se lancer dans les festivités de l’été. Sa tenue, aussi rouge que l’élément qui les accueillait tous en ce jour joyeux, miroitait sous le soleil incandescent. Quelle chaleur étouffante, l’air frais de Volastar lui manquait terriblement. De ses doigts fins, il fit virevolter quelques souffles de vent autour de son visage, cherchant à rafraichir sa peau martyrisée. A son bras pendait sa fiancée, celle qui aurait bientôt l’honneur d’appeler sa femme, aussi belle que jamais. Mais tout comme le discours que l’Impératrice débitait, Andrei se fichait peu de @Braelyn Wheatdrop en ce jour-là. D’ordinaire, il aurait cherché à séduire cette pieuse enfant, à rendre cette brebis loup. Mais aujourd’hui, le prince des cieux avait la tête dans les nuages. Les mots que sa sœur lui avait confessés la nuit dernière battaient encore contre ses tympans, et l’horreur du visage de Liza habitait désormais le sien. Alors effectivement, il n’était pas intéressé par les acrobates et les cracheurs du feu, il n’attendait pas avec impatience le bal de ce soir, ni les danses qu’il aurait à partager avec la fille d’ébène. Andrei n’avait qu’une envie : rentrer chez lui. Ne pas affronter le monde extérieur, et la politique du royaume, et les trahisons, et les assassins de chez lui. Son regard, soudain, tomba sur les silhouettes de ses deux amis, et son cœur s’emballa. Adonis ne savait encore rien, tout comme Andrei ne savait rien il y a quelques jours. Mais les nouvelles confessions briguaient le cœur du blond de peur, et d’interdit, et le seul pas qu’il fut capable de faire, fut dans la direction opposée. Attrapant sa fiancée par la main, Andrei la mena à travers la foule, bien loin du jeune Griffith. « Viens donc par là, à l’ombre, il y fera plus frais. » fut la seule excuse qu’il réussit à marmonner à la demoiselle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
earth nation
avatar
earth nation
‹ MESSAGES : 202
‹ AVATAR : Logan Lerman
‹ CRÉDITS : autumnleaves (ava + gifs)

‹ AGE : vingt-cinq années à baisser la tête dans l'ombre pour mieux observer les reflets lumineux d'une scène sur laquelle il ne pose jamais les pieds
‹ STATUT : délibataire pour mieux profiter de sa liberté, il n'a pas le temps de se consacrer à une fiancée
‹ SANG : sang argent, un statut confortable qui lui permet beaucoup de choses, mais qui l'expose lui et sa famille aux jalousies
‹ METIER : sa relation exemplaire avec son adiutor en fait le parfait représentant de la commission des mêlés. Il use de cette place pour, patiemment, se montrer au monde
‹ ALLEGEANCE : sa famille, les siens, ceux qu'il doit protéger. Ce n'est qu'à eux qu'il donne sa fidélité pleine et entière.
‹ ADIUTOR : une jaune aux cauchemards violents, une jaune à la chevelure d'ébène qu'il caresse pour éloigner les démons qui la frôlent
‹ POINTS : 114

MessageSujet: Re: INTRIGUE I - festival de l'été Dim 2 Juil - 10:10

Sitôt qu’il s’installa à côté de son cousin, celui-ci lui colla un verre entre les mains, qu’Isaak but d’un trait. Il avait la descente facile, et la chaleur pesante d’arrangeait rien. Pour s’occuper l’esprit, il se concentra sur leur petite conversation. Il ricana quand la princesse fut évoquée, se souvenant de la tenue qu’elle portait. Il aurait bien aimé être le chanceux qui lui aurait enlevée. « Il y a plus désagréable que de danser avec une femme pareille, si tu n’en veux pas, donne-moi ta place ! » Il prit une gorgée d’alcool avant de reprendre : « D’ailleurs, Wanda, si tu t’ennuies, la proposition est ouverte pour toi aussi. » Un sourire se dessina sur ses lèvres, et le masque se recomposa lentement. Celui d’un jeune homme un peu frivole qui sait profiter de la vie, peut-être un peu trop, et dont on ne sait jamais s’il est véritablement sérieux. La main d’Aléa qui emprisonna son poignet alors qu’il levait un nouveau verre vers ses lèvres le surprit, et il lui envoya un regard interrogatif. La jeune femme tentait de ses yeux perçants de le lire, et Isaak détestait ça. Il leva une protection, arbora son sourire le plus charmeur comme la plus solide des barricade et attaqua la prude adiutor : « Si Adonis te le permet, tu sais bien que je ne suis pas contre me changer les idées avec toi non plus. » Il reprit son poignet, échappant doucement mais fermement à son emprise, refusant de s’ouvrir complètement à elle, et lui glissant entre les doigts à la manière d’une volute de fumée.
La voix de leur impératrice interrompit momentanément les discussions, et Isaak écouta sans avoir l’air de le faire, les yeux plongés dans son verre. Propagande. Un discours sans fond, et dont l’unique but était de montrer la puissance des Oshun. De faire éclater leur emprise sur le monde, sur ce qu’il buvait, sur ce qu’il mangeait, sur le bonheur qu’ils éprouvaient. Les Oshun en étaient responsables, tous les sujets leur devaient ces moments de joie et cette prospérité que la paix imposée par les armes des Oshun leur avait apportée. Sans fond, d’un premier abord, mais l’esprit d’analyse d’Isaak, rapide et aiguisé, avait vu la véritable intention derrière ces mots. Ils devaient tout à la famille impériale. Et cette idée, loin de le rendre joyeux, réveilla la colère sourde au fond de lui qu’il enchaîna aussitôt du mieux qu’il le pouvait. Être issu de la plus puissante famille de la terre et devoir tout, même le simple fait d’exister, aux étrangers qu’étaient les Oshun lui était révoltant. « Eh bien, puisque la famille impériale nous paie même à boire, pourquoi ne pas en profiter ? » dit-il en levant son verre vide pour qu’un serveur le lui échange avec un nouveau.

@Adonis Griffith / @Wanda Oshun / @Aléa Dochain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

INTRIGUE I - festival de l'été

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Sujets similaires

-
» INTRIGUE I - festival de l'été
» Festival "Art et Déchirure" Rouen
» 4ème Festival des Arts Mélanésiens - 2010
» 5e Festival "Les Sauterelles Vertes"
» Chansons Horus au Festival Belge de la Chanson Estudiantine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PINNED UNDER THE WEIGHT :: aksana :: Les nations :: Flamaerin :: Dragondale :: intrigue-