AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
soutenez le forum
Vous voulez gagner des points facilement ? Alors soutenez le forum
en votant sur les top-site et en remontant nos fiches de pub !
les pouvoirs des maîtres
Attention, les maîtres contrôlent leur élément mais ne savent simplement pas se battre et se défendre avec celui-ci.
résistance
N'oubliez pas que la résistance est pour les Maîtres et ne s'occupent que des droits des Maîtres.
Les Mêlés/humains n'y sont pas représentés puisque la résistance ne se soucie pas de leurs droits.
première intrigue !
Venez participer à la première intrigue du forum !

Partagez| .

[F/LIBRE] DAISY RIDLEY - strong enough to face the fall

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
earth nation
avatar
earth nation
‹ MESSAGES : 207
‹ AVATAR : Nathalie Emmanuel
‹ CRÉDITS : imadedis!
‹ AGE : 25 ans
‹ STATUT : Célibataire
‹ SANG : Sang Argent
‹ METIER : Sacerdas
‹ ALLEGEANCE : Wheatdrop, la Foi des Sept, Griffiths & Eartanera
‹ ADIUTOR : Althéa (futur scénario)
‹ POINTS : 776

MessageSujet: [F/LIBRE] DAISY RIDLEY - strong enough to face the fall Mar 20 Juin - 20:38


althéa ambers
Hold my ears to deafen out the sound, ignore these voices that will drag me down.
prénom, nom ‹ Althéa, le prénom donné à sa mère. De père inconnu, son nom de famille, Ambers, est une référence à sa nation d'origine:  Flamaerin âge ‹ 25 ans date et lieu de  naissance ‹ 2139, dans un petit village proche de Desurtiond, dans la Nation du Feu. Le hameau est si petit qu'il n'a même pas son propre puits, lovée dans l'ombre relativement fraîche d'une montagne.   statut matrimonial‹ Céibataire. Adiutor, éternellement liée à sa maîtresse, Althéa l'a suivie à Eartanera, laissant toutes ses connaissances derrière elle. La nature de son poste ne lui permet pas réellement de développer de nouvelles relations. sang ‹ Fille d'une Mêlée, elle ignore l'identité du Maître qui lui a donné la vie. Elle-même Mêlée, elle fait partie des Oranges, capable de lire et influencer les pensées d'autrui. métier ‹ En tant qu'Adiutor, Althéa s'est trouvée être en quelques sorte la garde du corps de Belphoebe. Non pas que la Sacerdas en ait réellement  besoin, mais ses aides envers le plus démunis nécessitent parfois quelques bras forts pour contrôler les plus désespérés. Dernièrement, Althéa ne se demande pas également si les sermons donnés par Belphoebe ne lui attireraient pas les foudres de la Couronne, comme sa mère avant elle, et ouvre d'autant plus l'oeil sur la jeune Sacerdas. adiutor ou Maître ‹ Adiutor pouvoir ou élément maîtrisé ‹ Télépathe. Althéa en est venue à extrêmement bien maîtriser son pouvoir. Il lui fallait bien cela pour devenir l'Adiutor d'une Sang Argent. Elle peut s'insinuer dans la tête d'une personne sans même être détectée, ou insuffler une pensée inconsciente pour la laisser germer des jours durant. Elle pourrait probablement en arriver jusqu'à forcer quelqu'un à lui obéir contre sa volonté, mais n'en a jamais eu le besoin. allégeance ‹ Althéa se sent partagée, entre l'amour pour son amie devenue Maîtresse, et  les droits des Mêlés que même Belphoebe ne parvient à réellement aider malgré sa bonne volonté. Althéa fait partie de la Ligue. Ces deux camps ne se sont encore jamais opposés, Belphoebe ayant toujours très bien traités les Mêlés allant jusqu'à les défendre de son mieux, mais Althéa ne saurait qui choisir si on le lui demandait. localisation actuelle ‹ aux côtés de Belphoebe, entre la Nation de la Terre et la capitale d'Aksana. groupe ‹ Engraved Secrets, Tear Them Apart, Shimmering Silence au choix avatar et crédits ‹ Daisy Ridley; Ellcrys  
De sa petite enfance, Althéa n'a que peu de souvenir, hormis la chaleur suffocante, le sable irritant et la soif perpétuelle. Ce n'est qu'à la mort de sa mère, lors d'une épidémie qui a ravagé son village, que Althéa a été recueillie par la foi des Sept, parmi d'autres orphelins gardés, éduqués et soignés par les Sacerdas. Le reste de son enfance ne fut donc pas malheureuse, Althéa s'étant habituée à bien pire. Les valeurs qu'on lui a inculqué on fait d'elle une bonne personne, ne prenant aucun plaisir dans le malheur d'autrui, mais néanmoins capable de s'affirmer afin d 'assurer sa survie.
A Kolodveretz, elle traversa quelques dures années à maîtriser son pouvoir de télépathie qui s'était manifesté aussi soudainement que puissamment, mais sa discipline et sa détermination lui permirent d'atteindre un niveau de maîtrise raffiné et subtil. C'est à l'académie qu'elle a rencontré Belphoebe Wheatdrop, âme aussi douce et bienveillante que la sienne, en proie à ses démons de vengeance depuis la mort de sa mère. Elle se rapprochèrent de plus en plus, s'admirant mutuellement, jusqu'à ce que la cérémonie de fin d'année les lie à tout jamais. Althéa fût liée à Belphoebe, et si elle aurait voulu garder sa liberté, Althéa avait conscience d'avoir été liée à une bonne maîtresse: Belphoebe ne l'entraînerait jamais au combat, et elle ne pouvait imaginer la Sacerdas forcer sa volonté. Ses pensées n'étaient que respect et amour à son égard.
Althéa découvrit la Nation de la Terre et ne tarda pas à trouver une seconde maison à Eartenara.
Jamais elle n'avait vu autant de vert, de nature et de végétation en un même endroit. Elle accompagna Belphoebe dans sa formation de Sacerdas, et lui prêta souvent main forte lors de ses livraisons de vivres pour les plus démunis, ou pour transporter des corps malades jusqu'à un hôpital lors d'épidémies.
Althéa a longtemps été fière de sa Maîtresse, qu'elle considère davantage comme son amie,
mais s'inquiète de plus en plus pour elle en cette période de montée des extrêmes. Au lieu d'apaiser les tensions en faisant échos aux volontés de la couronne, Belphoebe utilise les mots du Fides Septem pour pousser les consciences à plus de tolérance et d'égalité pour les Mêlés et Lambdas. Althéa ne craint que son rôle d'Adiutor ne tarde pas à devenir réellement nécéssaire pour la survie de son amie.
althéa ambers et belphoebe wheatdrop
enslaved friends ‹
Lien:Le lien que Belphoebe entretient avec son Adiutor, Althea, est devenu fusionnel et a toujours été sincère, mais par nature malsain. Belphoebe aime son amie, la respecte et lui fait confiance, sentiments qu’elle veut croire mutuels. Si toutes les deux ont compris qu’elles ne pouvaient pas lutter contre ce lien qui leur avait été imposé, elles estiment qu’elles auraient pu tomber sur bien pire Adiutor ou Maître. Mais cette fusion de leurs âmes qui rend Althea pas moins que sa prisonnière reste une culpabilité silencieuse chez Belphoebe, qui aimerait lui rendre sa liberté, tout en craignant que son amie ne lui révèle un jour lui en vouloir...

Extraits de fiches:
KOLDOVERETZ ACADEMY - PRINTEMPS 2154
Les rayons du soleil rasaient les tours de l’Académie, annonçant son lever imminent. Belphoebe était déjà levée, traversant le parc frais et humide de rosée, déjà à mi-chemin vers la volière. La jeune Maître de la Terre s’était inscrite au cours spécialisé de physiologie et comportement animal, et chaque élève avait été mis en charge de certains animaux pour la semaine : l’écurie, les serres, et cette semaine, Belphoebe était en charge des rapaces de la volière. Tous les matins, elle était chargée d’ouvrir leurs cages pour les laisser chasser et se nourrir.
Arrivée sur place, des bruits de pas sur les graviers la laissèrent savoir que l’autre élève était déjà sur place.
- Bonjour…  la salua-t-elle.  Ambers, c’est ça ?
- Althea Ambers, oui… Salut.
La jolie brune se retourna vers elle avec un sourire enfantin. Superbe matinée, hein ?
- Oui. essaya-t-elle de répondre avec enthousiasme. Le spectacle du soleil levant sur le château était véritablement éblouissant, mais Belphoebe ne parvenait pas à laisser cette beauté toucher son cœur. Plus rien ne semblait réellement l’émouvoir désormais…
- Tu es une Wheatdrop, c’est ça ? la sorti Althea de ses pensées tout en sortant un Faucon Crécerelle de sa cage. Un épais gant de cuir protégeait sa peau des serres de l’oiseau.
- Oui, Belphoebe.  se présenta-t-elle en enfilant à son tour un gant avant de détacher un Milan Noir de son perchoir. L’animal déploya ses ailes pour garder son équilibre alors qu’il montait sur le bras de la jeune femme, ce qui lui permit d’osculter ses plumes avant de le relâcher.
Eperviers, buses, aigles, tous furent relâchés le temps du repas. Les chouettes et hiboux étaient dans une autre volière, et seraient relâchés en fin de journée.
Déjà,le Faucon Crécerelle était revenu planer loin au-dessus de leurs têtes, les appelant d’un sifflement aigu. Encore jeune, cet oiseau s’ennuyait à la chasse et préférait souvent venir se nourrir en jouant.
-Tu veux t’en occuper ? lui proposa Althéa, les deux femmes la tête tournée vers le ciel.
-Oui, j’aimerai bien. Cela lui changerait les idées… Merci. Althéa lui avait tendu la fine corde sur laquelle reposait le jeu.
Belphoebe attrapa un appât, l’accrocha au bout de la corde et alla se placer à l’écart de la volière, sur un espace bien dégagé. Elle garda l’ensemble de la corde dans sa main gauche, et laissa glisser un bon mètre de corde au bout duquel pendait l’appât, qu’elle se mit à faire tourner autour d’elle à la manière d’un lasso. Elle gardait un rythme régulier, fixant la silhouette du rapace dans le ciel matinale, toutes pensées chassées de sa tête par la concentration. Sans un son, silencieux comme une flèche, le rapace fendit l’air et plongea vers elle. Belphoebe fit immédiatement accélérer le tournoiement de la proie, et alors que la Faucon se trouvait dessus, laissa la corde filer entre ses doigts d’un mètre de plus. Le Faucon remonta dans le ciel, les serres vides, et Belphoebe reprit sa posture, sans jamais cesser de faire tournoyer l’appât autour d’elle. Tel était le jeu, entre chasse et feinte, fente et jonglons. Le Faucon du s’y reprendre à plusieurs fois avant que Belphoebe ne le laisse attraper la proie et se nourrir.
Ramenant l’oiseau vers la volière, Belphoebe découvrit la jeune brune qui la regardait avec un sourire éclatant.
-Quoi ?
-Tu te débrouilles vraiment bien avec les oiseaux !

Belphoebe lui sourit un son tour, mais elle pouvait sentir ses traits figés, ses joues crispées. Elle ne savait quoi lui répondre. Elle ne se sentait pas réellement dignes de ce genre de compliments.
-Pas mieux que toi, de ce que j’ai vu en cours… lui dit-elle en remettant le Faucon dans sa cage. Et puis, je suis plus serpent que oiseaux. Ma mère m’en a offert tout un…
La voix de Belphoebe s’étrangla soudain dans sa gorge. Elle ne s’était pas rendu compte qu’elle parlait de sa mère avant de reconnaître sa voix à ses propres oreilles. Elle ne s’était pas attendu à ce qu’elle en parle aussi naturellement. Comme si elle n’était pas…
-Je suis désolée pour ta mère… La voix d’Althea toucha doucement son esprit, la ramenant à la réalité sans la brusquer. Belphoebe ne savait pas combien de temps elle était restée ainsi, silencieuse devant l’oiseau, sa phrase interrompue en suspens.
-Comment en as-tu entendu parler ? parvint à lui demander Belphoebe en reprenant peu à peu le contrôle de sa voix.
-… Tu penses un peu fort. lui avoua Althea sur le ton de la confidence. Elle était donc une Mêlée Orange… Belphoebe ne savait pas quoi en penser. L’idée que ses pensées n’étaient plus réellement les siennes la gênait, mais après tout, elle n’avait aucune pensée à réellement cacher, rien dont elle ne pourrait avoir honte, et la Mère souhaitait de ses enfants l’amour et la compréhension, le partage. Belphoebe pressentait que les Sept ne l’encourageaient pas à se fermer à autrui… Mais elle ne pouvait s’en empêcher…
-Cela va peut-être te surprendre, mais j’imagine très bien ce que tu peux ressentir.
Belphoebe sentit ses muscles se crisper. Ce n’était pas la première fois que l’on lui disait cela, dans une tentative de réconfort. Cela l’énervait un peu plus à chaque fois. Personne n’avait le droit de présumer savoir ce qu’ils ressentaient, elle et le reste de sa fratrie. Silencieusement, un bourdonnement montant de l’intérieur de son être dans ses oreilles, Belphoebe se tourna vers Althea. La jeune Mêlée lui tournait le dos, tendant son bras ganté pour accueillir un aigle rassasié revenant de chasse.
-Moi aussi, j’ai perdu ma mère. Lui dit-elle sans la regarder.
La colère retomba de l’être de Belphoebe comme le dernières gouttes de pluie des branches d’un arbre.
-Je ne savais pas. Lui dit-elle simplement, son silence lui permettant de lui en dire plus, mais taisant toute question pour lui permettre de ne pas le faire si tel n’était pas son souhait.
-J’avais huit ans. Une épidémie autour de Desurtiond. Tout juste de quoi emporter la moitié du village avant que les traitements n’arrivent. Ce sont des Sacerdas qui se sont occupées de moi.
Belphoebe ressentit de la fierté et envoya une prière reconnaissante aux femmes servant la foi des Sept qui avaient prit Althea sous son aile. La Mêlée se retourna vers elle et lui donna encore un de ses sourires rayonnants. Belphoebe lui sourit en retour, et réalisa que pour la première fois depuis des mois, elle parvenait à sourire sincèrement. Non pas un sourire pour rassurer ses proches, ni un sourire de soutien dans une douleur partagée, mais un réel sourire de plaisir en présence d’une agréable compagnie…

VERTICE – 2159

La cérémonie était véritablement magnifique. Plus grandiose encore que la cérémonie où Belphoebe et Althéa avaient été liées, il y a de cela un an. L’Ordre des Sept au grand complet était réuni, ainsi que tous les Sacerdos et Sacerdas du Royaume qui faisaient le déplacement chaque année. Sa famille également était présente. Son père, ainsi que ses oncles et tantes, ses frères et sa sœur, ainsi que leurs fiancés et Adiutors. Et Althéa, bien entendu, elle aussi, était là. La présence de son amie à ses côtés comptait pour elle autant, voir plus que celle de sa famille. Elle savait, sans qu’elle ne s’en vente, qu’Althéa ne partageait la foi des Sept. Et pourtant, pas une fois ne s’était-elle plainte du choix de vie de Belphoebe.
Tu plaisantes ! Ce sont grâce aux Sacerdas que je n’ai pas fini à la rue. J’aurai souhaité qu’il y ait une Sacerdas comme toi pour prendre soin de ma mère.
Althéa ne se permettait que rarement de pénétrer ainsi son esprit, mais toujours pour son bien. Elle le faisait si délicatement que Belphoebe avait parfois des difficultés à dissocier ses propres pensées de celles de son amie. La plupart du temps, elle n’avait même pas conscience qu’Althéa puisse entendre son esprit. C’était la raison même pour laquelle la plupart des Maîtres craignaient les Mêlés Orange, mais un lien de confiance aveugle s’était installé entre elles. Belphoebe voulait croire qu’Althéa ne lui ferait jamais de mal, et elle-même s’efforçait de rendre la vie de son Adiutor la plus agréable possible. Encore une fois, sa conscience la rongea de ne pouvoir rendre sa vie aussi agréable que libre, mais elle ne pouvait rien y faire. Belphoebe reporta son attention sur la beauté de la cérémonie d’ordination des Sacerdas.

HIVER 2162- BIOGHERA

Belphoebe ne se rappelait plus quand elle se trouvait. C’était une sensation étrange. Elle savait exactement où elle se trouvait. Elle pouvait reconnaître les murs de pierre blanche de sa chambre dans le palais familial lorsqu’elle parvenait à entre-ouvrir ses paupières. Elle pouvait sentir l’odeur familière de ses draps autour d’elle. Mais elle ne parvenait plus à se rappeler si ce qu’elle voyait était un souvenir, ou la réalité. Un rêve, ou un délire causé par sa fièvre brûlante. Elle cru se rappeler être malade. Elle pensait se souvenir avoir aidé plusieurs familles malades à Seedtriun. Ou bien avait-ce été un rêve de la Sacerdas qu’elle deviendrait plus tard ?
[...]
La lucidité s’abattit sur elle avec la violence d’une avalanche. Sa mère était morte. Sa sœur était à ses côtés, les cernes creusant ses yeux témoignant de ses nuits d’inquiétudes. A ses côtés, un Sacerdos se tenait prêt un lire un chapitre du Fides Septem. Belphoebe réalisa qu’elle était bien plus malade qu’elle ne l’avait cru. Elle avait attrapé le mal qu’elle avait cherché à guérir. Une violente quinte de toux lui pressa les poumons, les brûlant et les broyant comme un fer chaud entre le marteau et l’enclume. Elle cherchait de l’air, sa tête lui tournait, balançant les murs dans une valse folle autour d’elle. Mais chaque inspiration semblait emporter avec elle le mal qu’elle cherchait précisément à recracher un peu plus loin en son être. On lui mit quelque chose sur la bouche. Dans un éclat de terreur, Belphoebe cru qu’on cherchait à l’étouffer, avant de comprendre que le mouchoir qu’on lui présentait était là pour recueillir le sang qu’elle crachait.
Ses poumons purent enfin respirer normalement, quoique toujours douloureusement. Belphoebe retomba sur ses oreillers, portée délicatement par les bras de sa sœur. Le noir bordait sa vision. Faisait-il nuit ?
Un gémissement de douleur vibra dans son oreille. Belphoebe tourna le visage pour découvrir Althéa allongée à côté d’elle, aussi faible qu’elle ne l’était, le teint effroyablement blanc, les lèvres gercées, la peau perlée de sueur. Une terreur glacée traversa les veines de Belphoebe comme un coup de foudre. C’était elle qui était en train de causer cela à son amie. C’était son agonie qui l’emportait avec elle. Althéa parvint à ouvrir ses yeux, deux fentes infimes révélant ses pupilles grises.
Bas-toi. Je t’en supplies, bas-toi.
Je te le promets. Pensa Belphoebe en retour, sans savoir si Althéa l’avait entendue. Ses yeux s’étaient refermés.
© PINNED UNDER THE WEIGHT (2017)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
earth nation
avatar
earth nation
‹ MESSAGES : 207
‹ AVATAR : Nathalie Emmanuel
‹ CRÉDITS : imadedis!
‹ AGE : 25 ans
‹ STATUT : Célibataire
‹ SANG : Sang Argent
‹ METIER : Sacerdas
‹ ALLEGEANCE : Wheatdrop, la Foi des Sept, Griffiths & Eartanera
‹ ADIUTOR : Althéa (futur scénario)
‹ POINTS : 776

MessageSujet: Re: [F/LIBRE] DAISY RIDLEY - strong enough to face the fall Dim 9 Juil - 13:22


CONDITIONS & EXIGENCES
these are your first steps


Bonjour! ange cutie2 J'espère avoir distillé suffisamment de fandom dans cette fiche pour avoir attrapé votre attention, ou sinon tout simplement que le scénario vous plaît! En dehors du lien, en réalité, beaucoup de choses son ouvertes à modifications, du moment que vous prenez du plaisir à jouer ce personnage. cutiepie

PSEUDO Entièrement au choix. Je n'ai mis Althéa que parce que je viens de finir les Aventuriers de la Mer, et que j'adore ce prénom. Quant à Ambers, simple connotation du feu, à vous de voir si vous voulez la garder ou prendre quelque chose d'entièrement plus abstrait!

AVATAR Daisy, quoi! much love2 Je l'ai surtout choisie pour les ressources de The Force Awakens. Le costume en lin correspond bien à ce que j'imagine Belphoebe et Althéa porter, et le bâton fait bien protecteur Adiutor, je trouve... Mais faîtes à votre choix. Juste, si possible, si vous pouviez prendre des ressources costumées qui ne fassent pas trop moderne, j'apprécierai... (sachez également que je graphe, donc si c'est pas votre fort, je pourrai vous en faire tout plein!)

PRESENCE & RP Là je ne suis franchement pas vilaine là-dessus, ayant moi-même une vie IRL très active. Parlons d'une moyenne de 1 RP par semaine, ce serait bien! Par ailleurs, je n'ai rien contre quelques fautes qui se promènent, mais pas trop non plus. Et il faut savoir que j'ai beaucoup de mal avec la narration à la deuxième personne. Je suis désolée, mais les goûts et les couleurs, on ne contrôle pas. Je préfère à la première ou troisième personne, merci.

LIEN & PERSONNAGE C’est la base la plus précise que j’ai pu vous donner, tout en essayant de vous laisser suffisamment de liberté pour pouvoir vous l’approprier. Le lien sera bien sûr amené à progresser, je n’attends qu’une chose c’est d’en discuter avec vous !

J’espère que ce perso vous plaît et vous voir bientôt sur PUTW ! swouaag

© PINNED UNDER THE WEIGHT (2017)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

[F/LIBRE] DAISY RIDLEY - strong enough to face the fall

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» (M/LIBRE) TYLER HOECHLIN ░ Swift and sudden fall from grace sunny days seem far away
» (M/LIBRE) Tyler Hoechlin ░ Swift and sudden fall from grace sunny days seem far away
» Poussette double face à face?
» eau libre
» Bébé face au monde

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PINNED UNDER THE WEIGHT :: INTO THE ABYSS :: LES DESIRES-