AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
soutenez le forum
Vous voulez gagner des points facilement ? Alors soutenez le forum
en votant sur les top-site et en remontant nos fiches de pub !
les pouvoirs des maîtres
Attention, les maîtres contrôlent leur élément mais ne savent simplement pas se battre et se défendre avec celui-ci.
résistance
N'oubliez pas que la résistance est pour les Maîtres et ne s'occupent que des droits des Maîtres.
Les Mêlés/humains n'y sont pas représentés puisque la résistance ne se soucie pas de leurs droits.
première intrigue !
Venez participer à la première intrigue du forum !

Partagez| .

sorry to my unknown love,r sorry that i can't believe (levixei)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
green
avatar
green
‹ MESSAGES : 92
‹ AVATAR : sam claflin
‹ CRÉDITS : jugband blues
‹ COMPTES : adonis griffith, the glitter bitch

‹ AGE : 28 ans qu'il traine sa carcasse de mêlé sur les terres d'Aksana.
‹ STATUT : Levi est un éternel célibataire, il n'a connu que deux femmes dans sa vie, mais rien de bien sérieux. Son coeur est pris, ses pensées sont un tourbillon de désordre et il veut que ça cesse.
‹ SANG : son sang est mêlé, fruit d'un véritable amour mais aussi fruit d'une union que Levi condamne. Il est contre les unions entre maîtres et mêlés.
‹ METIER : adiutor à temps plein, son maître est un homme fortuné, ce qui lui permet de ne rien faire d'autre que de le protéger. Et le Père sait qu'il a déjà du se battre pour Alexei, et par extension, sa propre vie.
‹ ALLEGEANCE : les irwin, les siens, ses proches.
‹ ADIUTOR : Il protège Alexei, le précepteur des impôts au service de la couronne.
‹ POINTS : 306

MessageSujet: sorry to my unknown love,r sorry that i can't believe (levixei) Ven 16 Juin - 18:49

mise en page plus tard je dois partir.

Ils venaient tout juste de rentrer à Launondie, après la dernière expédition qu’ils avaient eu dans Aguarinui. Comme souvent, ils s’étaient arrêté chez les Karstak car Nepthys, la soeur de Levi, était l’adiutor du plus jeune de la fratrie, un petit con du nom de Mace, que Levi détestait au plus haut point. Savoir sa soeur liée à cet être abjecte lui donnait presque envie de suivre Callany à la ligue. Mais la rousse, elle, s’en était allée avec une partie de son coeur, alors qu’il lui jetait ses sentiments à ses pieds. Elle les avait piétiné pour s’enfuir loin de lui, et depuis, le monde lui semblait terne. Comme si toutes les couleurs se trouvaient dans la chevelure rousse de l’impétueuse mêlée. Il savait qu’Alexei avait remarqué le changement, parce qu’il avait lui-même changé son comportement. L’intelligence décuplée du mêlé avait compris ça en quelques minutes seulement d’observation, mais Levi s’en fichait totalement. Il ne voulait pas penser à tout ce qui pouvait être un poids sur le trou béant dans sa poitrine, et préfèrait se concentrer à garder son maître sain et sauf. Et avec Alexei, c’était du sport. Le brun semblait être un aimant à troubles, ou alors était-ce sa position de précepteur des impôts ? Tout le monde savait que la cargaison qu’il transportait était pleine d’or et d’argent, l’impôts pour enrichir les Oshun déjà bien trop riches à son goût. Alors, ils attiraient les bandits, les escrocs et même la résistance ou la ligue (allez savoir) qui cherchaient des fonds. Levi avait mis à profit son don pour mettre au point une stratégie de défense parfaite. Autour d’eux, des maîtres moins hauts placés qu’Alexei et leurs adiutor pour protéger le cargot. Les maîtres ne faisaient pas grand chose d’autre que se battre comme des lambdas, alors que les mêlés, eux, pouvaient faire preuve de force. Plusieurs bleus constituaient leurs forces, deux rouges et un autre vert. Les oranges et les jaunes étaient pour la royauté et la noblesse, et ne faisaient pas partie du voyage.

Mais pour une fois, ils étaient rentrés sans trop de difficulté. Un combat seulement, qui avait laissé une légère égratinure sur le bras de Levi, mais qu’il avait rapidement soigné lui-même. A l’académie, il avait absorbé des quantités impressionantes de savoir sur la médecine, en compagnie de son amie Weiss. Ils s’interrogeaient mutuellement, et étaient capable de réciter un bouquin sans ciller, ce qui les amusaient beaucoup. Levi lâcha son sac sur le lit de sa chambre, celle qu’Alexei lui offrait au sein de sa demeure. Le brun n’était jamais là, mais quand ils revenaient chez eux, ils trouvaient toujours une maison propre et entretenue, car les esclaves, eux, restaient là. L’adiutor pouvait d’ailleurs entendre son maître donner ses ordres aux lambdas, alors que lui examinait sa blessure dans un miroir. Pour ça, il avait retiré sa chemise. Il était en train d’appliquer un nouveau pansement quand Alexei entra dans la pièce. « Tu pourrais toquer. » gromela Levi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fire nation
avatar
fire nation
‹ MESSAGES : 24
‹ AVATAR : chris wood.
‹ CRÉDITS : queen clunnis. (ava)

‹ AGE : le temps qui s'égrène, le tic tac qui le rend malade jour après jour. vingt huit ans déjà que son ombre s'étend sur sa propre vie.
‹ STATUT : fiancé, ce mot qu'il renie, ce mot qu'il transforme. simplement connard, qui fait semblant de ne pas voir la douleur dans les yeux de celle qui est destinée à partager sa vie.
‹ SANG : bronze, rouge. pas à la hauteur de ses attentes, pas assez pur pour lui. refusant d'y voir un frein, il espère encore dépasser ce statut.
‹ METIER : précepteur des impôts pour la couronne, l'argent entre les doigts, qui coule sous ses pas alors qu'il passe plus de temps dans les trains que dans les lits.
‹ ALLEGEANCE : narcissique, égoïste, à lui-même et à personne d'autres. prince qui ne veut voir la couronne sur aucune autre tête.
‹ ADIUTOR : levi irwin, l'ombre trop intelligente.
‹ POINTS : 100

MessageSujet: Re: sorry to my unknown love,r sorry that i can't believe (levixei) Sam 17 Juin - 4:04

Waste time with a masterpiece
You should be rolling with me
alexei & levi

Levi préoccupé, le monde s'écroule. Le petit monde égocentrique du prince autoproclamé du dit monde, qui regarde passer le temps, assis dans un train ou assis sur son narcissisme. L'équilibre de la toile qu'il a tissée si fragile que le moindre écart le perturbe, l'assaille. Comme une mouche, un insecte ingrat, qui se tortille avec un peu trop de violence. Et lui, mygale vorace et assoiffée, reste pourtant englué dans sa propre création. Sans Levi, sans son pilier, il s'écroule, monument abandonné, ruines saccagées. Horrible sensation qu'il rejette. Tout comme il se fait rejeter. Aucune confidence, si ce n'est celles que ses yeux murmurent malgré tout. L'homme mystérieux qu'est l'ombre du maître du feu, le taciturne qui marche dans son ombre. Beaucoup ne verrait peut-être pas la différence de comportement. Mais pour Alexei, c'est comme un énorme point rougeoyant sur le front de son adiutor. Et c'est frustrant au possible. Un bouton impossible à gratter. Le voyage se passe, il devient fou à force de fixer en silence celui qui ne l'aide aucunement à gratter son acné. Ingrat. Alors, le maître boude. Comme un gamin. Jusqu'à retrouver la sécurité relative de la capitale. Pour le meilleur et pour le pire.

Un soupir passe le barrage de ses lèvres résolument nouées alors que le monde entier semble le réclamer – ou vivre sa vie sans lui, mais il a besoin d'action aussi il fait mine de ne pas remarquer qu'il dérange les esclaves en leur donnant des ordres inutiles sur des actions qu'ils accomplissent déjà. Comme si il n'était pas juste dans leurs pattes. Et bien tant pis. Alexei n'est pas de bonne humeur. Au moins le sentent-ils et font-ils semblant d'acquiescer, comme si il prêchait la parole divine. Tant mieux. En secouant la tête, une fois sa voix éteinte, les paroles incohérentes remplacée par un silence étouffant, il se décide à bouger. Les boutons sont des plaies qu'il préfère crever un bon coup, rapide et efficace. Autant affronter Levi avant toute chose. Fort de sa récente résolution, il traverse la demeure, jusqu'à pousser la porte de la chambre du blond, sans s'annoncer. Ce qu'on ne manque pas de lui faire remarquer. Un haussement de sourcil, plus moqueur qu'il ne faudrait et il lève la main droite, la faisant résonner deux fois contre le bois. « Toc toc. » Ironie, moquerie, amusement. Impossible pour lui de rester sérieux quand le revêche essaie de lui grogner dessus. Sans plus s'attarder, il avance dans la pièce, se laissant tomber sur le lit, repoussant le sac plus loin pour observer le torse découvert de Levi. Sans cacher une seconde la luxure fugace ou le sourire en coin qui étire ses lèvres d'un côté et le fait ressembler à un chat devant un oiseau. « Et tu pourrais me regarder, espèce de malpoli. » Un haussement de sourcil amusé alors qu'il s'installe confortablement, profitant de la vue sans se priver. Un mouvement de la main, flou, léger, vers la blessure. « Besoin d'aide avec ça ? Je peux demander à un esclave de nettoyer la plaie. » Il avait visiblement déjà mis un pansement. Mais franchement, l'occasion est trop belle pour laisser l'oiseau s'envoler sans un coup de crocs. « Sauf si tu préfères que je m'en occupe. Promis, je serais aussi doux qu'un agneau. » Certainement la métaphore la plus adéquate pour parler de lui. Mais qui sait ? Son sourire se transforme et il a presque l'air inoffensif. Presque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
green
avatar
green
‹ MESSAGES : 92
‹ AVATAR : sam claflin
‹ CRÉDITS : jugband blues
‹ COMPTES : adonis griffith, the glitter bitch

‹ AGE : 28 ans qu'il traine sa carcasse de mêlé sur les terres d'Aksana.
‹ STATUT : Levi est un éternel célibataire, il n'a connu que deux femmes dans sa vie, mais rien de bien sérieux. Son coeur est pris, ses pensées sont un tourbillon de désordre et il veut que ça cesse.
‹ SANG : son sang est mêlé, fruit d'un véritable amour mais aussi fruit d'une union que Levi condamne. Il est contre les unions entre maîtres et mêlés.
‹ METIER : adiutor à temps plein, son maître est un homme fortuné, ce qui lui permet de ne rien faire d'autre que de le protéger. Et le Père sait qu'il a déjà du se battre pour Alexei, et par extension, sa propre vie.
‹ ALLEGEANCE : les irwin, les siens, ses proches.
‹ ADIUTOR : Il protège Alexei, le précepteur des impôts au service de la couronne.
‹ POINTS : 306

MessageSujet: Re: sorry to my unknown love,r sorry that i can't believe (levixei) Mar 27 Juin - 22:41

Levi pose son regard, un instant, sur le maître des lieux et son maître à lui, quand il entre. Il ne le regarde pas vraiment d’ailleurs, il le regarde à travers le miroir, et juste une seconde. Alexei est un sale gosse et ça, il n’a pas mis longtemps à le comprendre. Cependant, il y a plus chez Alexei que cette image de sale gosse qui lui colle à la peau. Il y a cette insolence, cette intelligence redoutable – sauf pour lui et les autres verts – et cette ambition complètement démesurée. Avant de vivre ici, ils vivaient plus bas dans Brezin, bien trop proche de Jhiu N’guri aux yeux de Levi, qui y voyait un danger potentiel et constant pour Alexei, et donc pour lui-même. Retranché dans les beaux quartiers, ils avaient moins de chance de se faire attraper par les criminels qui voulaient la peau, et l’or, du Ceizhin. Alexei, d’ailleurs, toque à la porte et Levi lève les yeux au ciel avant de se reconcentrer sur sa blessure qu’il est en train de soigner. « Et tu pourrais me regarder, espèce de malpoli. » Levi soupire et pose son regard sur le brun. Il n’a pas de difficulté à comprendre la lueur qui brille dans le regard de son maître, et ça le met déjà mal à l’aise. Depuis quelques temps, Alexei s’est apparement donné pour mission de le déstabiliser. Et ça marche. « Besoin d'aide avec ça ? Je peux demander à un esclave de nettoyer la plaie. » Levi siffle entre ses dents, d’agacement. « Un esclave ? Ils n’ont aucune idée de ce qu’il faut faire. » souffla-t-il. Il ne leur fait pas confiance, à ceux qui ne sont pas aussi intelligent que lui ou, du moins, intelligent pour des gens dont l’intelligence n’était pas une capacité surnaturelle. « Sauf si tu préfères que je m'en occupe. Promis, je serais aussi doux qu'un agneau. » Levi eut un léger rire en pensant à la douceur toute relative d’Alexei. Il termina de poser le pansement sur sa peau et s’approcha de lui. Alexei lui faisait penser à une sorte de gros félin, installé comme ça sur son lit. Il s’installa sur le lit, une jambe repliée sous lui et son autre pied posé au sol. « En fait oui, j’ai besoin de ton aide, je crois que j’ai un truc dans le dos, regarde un peu. » fait-il en lui présentant son dos. Il avait une douleur depuis la bataille, en plein milieu du dos et n’était pas certain que c’était une plaie, car il n’avait pas vu de sang sur sa chemise. Peut-être s’était-il simplement pris un coup assez puisant, et peut être avait-il simplement un hématome. Quoi qu’il en soit, il avait besoin de savoir et de se soigner. Mourir d’une inflammation était hors de question, et l’avantage avec la loi des adiutors était qu’elle forçait les maîtres à faire attention à ce genre de choses pour leur adiutor.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fire nation
avatar
fire nation
‹ MESSAGES : 24
‹ AVATAR : chris wood.
‹ CRÉDITS : queen clunnis. (ava)

‹ AGE : le temps qui s'égrène, le tic tac qui le rend malade jour après jour. vingt huit ans déjà que son ombre s'étend sur sa propre vie.
‹ STATUT : fiancé, ce mot qu'il renie, ce mot qu'il transforme. simplement connard, qui fait semblant de ne pas voir la douleur dans les yeux de celle qui est destinée à partager sa vie.
‹ SANG : bronze, rouge. pas à la hauteur de ses attentes, pas assez pur pour lui. refusant d'y voir un frein, il espère encore dépasser ce statut.
‹ METIER : précepteur des impôts pour la couronne, l'argent entre les doigts, qui coule sous ses pas alors qu'il passe plus de temps dans les trains que dans les lits.
‹ ALLEGEANCE : narcissique, égoïste, à lui-même et à personne d'autres. prince qui ne veut voir la couronne sur aucune autre tête.
‹ ADIUTOR : levi irwin, l'ombre trop intelligente.
‹ POINTS : 100

MessageSujet: Re: sorry to my unknown love,r sorry that i can't believe (levixei) Mar 11 Juil - 1:00

Waste time with a masterpiece
You should be rolling with me
alexei & levi

Les esclaves, ce sont plus des jouets, des pions, que des infirmiers, il ne dira pas le contraire. Il ne sait jamais trop à quel point il pourrait se reposer sur eux. Aucun soucis pour changer ses draps ou lui donner ses vêtements, mais laisserait-il l'un d'eux recoudre une plaie à même sa peau ? Probablement pas. Hautain, peut-être un peu trop, peu sensible à la cause, il n'est pas le meilleur exemple. Mais il propose quand même les services à Levi, rien que pour le voir se faire déshabiller à nouveau sous ses yeux concupiscent. Rien que pour le plaisir de le voir mal à l'aise, à se faire tripoter par un inconnu, jusqu'à ce qu'il le supplie de venir le toucher lui-même. Parce qu'il sera bien évidemment plus confortable avec Alexei qu'avec un esclave quelconque. Ou pas. Mais il se dit que si. Un sourire amusé aux lèvres, il hausse les épaules à la réponse de son adiutor, sans s'arrêter dessus. Il s'y attendait. Ce qu'il n'attendait pas en revanche, c'est le rapprochement soudain, le corps à moitié nu de l'homme en face de lui. Mais il ne s'en plaindra pas alors qu'il essaie d'obtenir ça depuis un moment. Si il vient de son plein gré. Si ce n'était pas Levi, il y verrait même une invitation à peine voilée. Il sait cependant très bien qu'aucune pensée lubrique ne traverse les pensées du surdoué. Il est presque aussi innocent que l'oiseau auquel il le comparait il y a une seconde. En secouant la tête, Alexei se redresse sur le lit et se rapproche un peu, observant le dos qu'on lui présente. Sans y voir grand chose, si ce n'est quelques traces qui pourraient aussi bien être des ecchymoses que des traces de saleté. En tendant la main, il effleure les muscles et appuie sur l'une d'elle. « Où est-ce que tu as mal ? » Il continue son exploration, attendant de le voir gigoter ou de l'entendre crier de douleur si il passe au bon endroit. « Tu t'es peut-être froissé un muscle à force de faire le malin. » Pour le protéger certes, mais il ne lui a jamais demandé de risquer sa vie pour lui. Oui, ça va de soi et il n'a même pas besoin de le préciser. Mais le grand gamin qu'il est aime se déresponsabiliser des caprices des autres. En faisant le tour du dos, il y vient à deux mains, finissant sans même s'en rendre vraiment compte par faire quelques mouvements un peu plus appuyés, comme un massage léger sur les muscles qu'il sent bien tendu dans le haut. La douleur doit le faire se crisper. Et il ne veut pas d'un gardien crispé n'est-ce pas ? Ce serait vraiment moins utile. Avec un sourire amusé, il continue, tant qu'il ne se fait pas taper sur les doigts. Il abuse probablement un peu mais que serait la vie sans quelques risques ? En passant sa pouce sur sa colonne vertébrale, il hausse un sourcil. « Ça a fait mal, là ? C'est peut-être un peu rouge. » Ou bien Levi rougit du dos. Ce qui serait tout aussi amusant, quelque part. Voir plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

sorry to my unknown love,r sorry that i can't believe (levixei)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» http://www.love-makeup.co.uk/ vous connaissez?
» I Love N......Y !
» Craquage nouvelle collection Love Lace et Warm and Cozy
» Love Lace Collection
» All you need is LOVE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PINNED UNDER THE WEIGHT :: LAUNONDIE :: Brezin-