AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
soutenez le forum
Vous voulez gagner des points facilement ? Alors soutenez le forum
en votant sur les top-site et en remontant nos fiches de pub !
les pouvoirs des maîtres
Attention, les maîtres contrôlent leur élément mais ne savent simplement pas se battre et se défendre avec celui-ci.
résistance
N'oubliez pas que la résistance est pour les Maîtres et ne s'occupent que des droits des Maîtres.
Les Mêlés/humains n'y sont pas représentés puisque la résistance ne se soucie pas de leurs droits.
première intrigue !
Venez participer à la première intrigue du forum !

Partagez| .

MOEURS ET COUTUMES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
fire nation
avatar
fire nation
‹ MESSAGES : 154
‹ AVATAR : charlize theron.
‹ CRÉDITS : av/@ice and fire.

‹ AGE : quarante-huit ans d'existence, crainte, mais magnifique image, les rides de son visage n'ont même pas encore osées venir briser le visage froid de l'être.
‹ STATUT : veuve, elle a tué tout ceux qui étaient, à ses yeux, incapables, son mari en faisait parti.
‹ SANG : sang bleu, couronne qui fond sur sa tête, elle est l'emblème même de la puissance et du feu.
‹ METIER : impératrice, rien que ça.
‹ ALLEGEANCE : le sang bleu, rien ni personne ne la fera tomber.
‹ POINTS : 384

MessageSujet: MOEURS ET COUTUMES Sam 25 Mar - 12:41


MOEURS ET COUTUMES
la religion
[ LA FOI DES SEPT ] La religion du royaume est communément appelée « la Foi des Sept ». Elle se base sur le culte de sept divinités : le Père, la Mère, l'Aïeule, le Guerrier, le Ferrant, la Jouvencelle et l'Etranger, qui ne sont en fait que les sept représentations d'une divinité unique. Il est dit dans le Fides Septem (le grand texte sacré qui régit la foi) que le Père a ramené sept étoiles du ciel et les a placées sur le front du premier empereur du royaume pour former sa couronne tandis que la Jouvencelle lui présenta une pucelle aussi souple que le saule, avec des yeux comme de profonds bassins bleus. L'empereur déclara qu'il la prendrait pour épouse. Aussi la Mère la rendit-elle fertile, et l'Aïeule prédit-elle qu'elle donnerait au roi quarante-quatre fils vaillants. Le Guerrier donna force à leurs bras, tandis que le Forgeron façonna pour chacun une armure de plaques de fer.

Les prêtres de ce culte sont appelés les sacerdos (sacerdas au féminin) et les lieux de culte sont des temples. Le dirigeant suprême de la religion est le Haut Sacerdo, qui est élu à vie par la communauté religieuse et qui réside au Vertice, le temple de la capitale Launondie.

Le Fides Septem est un ouvrage mis à l'écrit il y a des siècles de cela par un sacerdo anonyme. Il raconte les événements de la nuit des temps, l'aide apportée par les dieux et indique comment les fidèles doivent se comporter au cours de leur vie. Il est ainsi écrit :

  1. Tu n’auras pas d’autre foi que celle des Sept.
  2. Tu n’utiliseras pas le nom des Sept pour tromper, car les dieux ne laissent pas impuni celui qui utilise leurs noms pour tromper.
  3. Fais du septième jour un jour consacré à la Foi des Sept, comme il existe sept figures de ton Protecteur. Tu travailleras pendant six jours et tu t'appliqueras à la tache. Mais le septième jour est le jour du repos consacré à tes dieux ; tu ne feras aucun travail ce jour-là, ni ta famille. Tu occuperas le septième jour à prier les dieux ainsi qu'à leur rendre l'honneur qui leur est dû.
  4. Honore ton Père et ta Mère, ceux spirituels comme ceux charnels, afin de jouir d’une longue vie et de vivre heureux.
  5. Tu ne commettras pas de meurtre, ni d'adultère, ni de vol.
  6. Tu ne laisseras pas les péchés guider ta vie et t'éloigner du droit chemin que t'indiquent les Sept. Tu ne succomberas ni à la paresse, ni à l'avarice, ni à la colère, ni à l'envie, ni à la gourmandise, ni à la luxure, ni à l'orgueil. Tu choisiras une vie humble et pieuse et tu la dédieras à la Foi.
  7. Tu ne convoiteras pas la femme de ton prochain. Tu ne convoiteras pas la maison de ton prochain, ni son champ, ni son serviteur, ni sa servante, ni son bœuf, ni son âne, ni rien de ce qui lui appartient.
  8. Tu aideras ton prochain et lui tendras une main lorsque celui-ci en a besoin. Tu prêteras tes richesses aux plus pauvres et sauveras les miséreux.

Aujourd'hui, la religion a perdu de son importance au sein des foyers du royaume. Bien que la plupart des citoyens aient reçu une éducation religieuse, bon nombre d’entre eux se sont détournés de ses préceptes et du mode de vie qu’elle impose. Il est coutume aux jeunes enfants de suivre un apprentissage à la foi. Dispensés par un membre du clergé, ces cours apprennent à l'enfant tout ce qu'il doit savoir de la Foi des Sept et du Fides Septem. Cette éducation est donnée à la noblesse lors de cours particuliers mais peut être proposée à qui le souhaite dans les temples.

Certains font le choix de rentrer dans les ordres. Pour cela, ils doivent être âgés d'au moins dix-neuf ans. Les futurs sacerdos suivent une formation approfondie pendant un an au Vertice. Ensuite, ils sont libres d'officier dans la région de leur choix. En rejoignant les rangs, les sacerdos et sacerdas font le choix de suivre une vie pieuse et humble comme dictée par le Fides Septem. Cependant, ils ne renoncent pas pour autant à une vie ordinaire : ils ont le droit d'épouser un compagnon du sexe opposé, de donner vie à une nouvelle génération, de posséder des terres et des biens, etc.

[ LA RELIGION DES ELEMENTS ] Il existe également une religion plus ancienne et presque oubliée. Elle se raconte oralement dans les campagnes et au coeur des chaumières du peuple. Aucun texte écrit n'ancre cette croyance qui se base sur les pouvoirs dont héritent les maîtres et explique la création du monde. La nation était, au commencement, une simple étendue de terres où des communautés d'hommes coexistaient avec des créatures mystiques : des dragons, des tortues, des taupes, des cigognes. Les hommes étaient encore de simples mortels et ne possédaient aucun savoir sur le maniement des éléments. Mais les dragons crachaient du feu, les tortues créaient des tsunamis, les taupes provoquaient des tremblements de terre, et les cigognes parcouraient des kilomètres en un instant. Les hommes enviaient ces créatures aux pouvoirs merveilleux et certains se lièrent avec elles afin de connaître leurs secrets. Les créatures, ne voyant aucun mal dans le coeur des hommes, décidèrent de partager avec eux leurs capacités. Chaque communauté apprit la maîtrise d'un élément. Ainsi naquirent la nation du feu qui fut enseignée par les dragons, celle de l'eau qui reçut l'apprentissage des tortues, la nation de l'air qui reçut son pouvoir des cigognes et celle de la terre qui fut enseignée par les taupes. La maîtrise des éléments se partagea entre les hommes et, bientôt, ceux-ci désirèrent posséder plus de puissance. Ils chassèrent les créatures pour leur extraire leur savoir. De nombreux massacres eurent lieu et grand nombre de créatures moururent afin d'assouvir les maîtres des éléments. Celles qui survécurent disparurent tout simplement et, depuis, personne n'a recroisé de dragons, de tortues, de taupes ou de cigognes mystiques. Certains des hommes sont restés fidèles aux enseignements des créatures. Ceux-ci ne recherchent pas le pouvoir, leur coeur n'est pas nourri d'ambition. Ils vénèrent encore la maîtrise pure des éléments telle qu'elle fut enseignée à leurs ancêtres et espèrent pouvoir gagner une rédemption pour l'humanité afin de faire revenir les créatures mystiques disparues.

Cette foi mystique, autrefois largement pratiquée, a aujourd'hui été remplacée par la Foi des Sept dans la majorité du royaume. Sa pratique est spirituelle et se base sur des éléments naturels : brûler des bâtons d'encens, entretenir un jardin, méditer dans un bassin, etc. Elle prône le retour aux temps anciens où l'homme était en communion avec la Nature et ses enfants.
© PINNED UNDER THE WEIGHT 2017

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pinnedundertheweight.forumactif.com
fire nation
avatar
fire nation
‹ MESSAGES : 154
‹ AVATAR : charlize theron.
‹ CRÉDITS : av/@ice and fire.

‹ AGE : quarante-huit ans d'existence, crainte, mais magnifique image, les rides de son visage n'ont même pas encore osées venir briser le visage froid de l'être.
‹ STATUT : veuve, elle a tué tout ceux qui étaient, à ses yeux, incapables, son mari en faisait parti.
‹ SANG : sang bleu, couronne qui fond sur sa tête, elle est l'emblème même de la puissance et du feu.
‹ METIER : impératrice, rien que ça.
‹ ALLEGEANCE : le sang bleu, rien ni personne ne la fera tomber.
‹ POINTS : 384

MessageSujet: Re: MOEURS ET COUTUMES Lun 15 Mai - 11:21


moeurs et coutumes
technologie
Au fil des siècles, les génies qui ont peuplé le royaume et les diverses nations ont su mettre leurs savoirs et pouvoirs au profit du progrès. Ainsi ils ont pu améliorer la vie de leurs concitoyens grâce à leurs découvertes et inventions. C'est notamment au cours des deux derniers siècles que le progrès a le plus avancé et ce, dans divers domaines.

[ LES TRANSPORTS ] Le royaume est grand et ses habitants voyagent régulièrement de villes en villes. Afin de faciliter leurs déplacements, des moyens de transport ont été inventés. Le plus rapide est sans aucun doute le train. Fonctionnant encore au charbon de bois, celui-ci est tout de même capable de traverser le royaume d'un bout à l'autre en une dizaine d'heures à peine. Les premières lignes ferroviaires créées avaient pour vocation de relier les capitales des quatre nations entre elles. Depuis, le chemin de fer s'est développé et connectent les grandes villes du royaume, en plus des capitales. Les wagons comptent plusieurs classes qui correspondent aux budgets de ses occupants : la première classe est réservée à la royauté, la deuxième à la noblesse, et la troisième aux classes les plus pauvres. Le confort et le prix dépendent de la classe du wagon. La royauté ne connaîtra pas la même misère que le bas peuple et ne paiera pas non plus le même prix. Relativement accessible, le peuple devra tout de même s'attendre à un voyage agité, parfois debout, parfois entassé dans une cabine. Quant aux première et deuxième classes, bon nombres de services et d'activités leur sont proposés au cours du trajet.
Il existe un autre moyen de transport qui, au vu de son coût excessif, n'est utilisé que par la plus haute noblesse et la royauté. Il s'agit de la voiture, une invention qui date du début du siècle. Création encore neuve, la voiture fonctionne grâce à une technologie à base de vapeur d'eau et de manivelles. Leur design recherché ressemble aux voitures de nos années 20. Leur prix est extrêmement élevé, à l'achat mais également pour la faire fonctionner, ce qui fait de cette invention un objet de valeur et très rare : il n'est pas donné à tout le monde de pouvoir s'offrir ce luxe. Il existe différents modèles suivant l'usage que l'on veut en faire : si c'est un noble qui désire une voiture pour un usage personnel, celle-ci comptera deux ou quatre places, si la voiture est d'usage officiel (ce qui est notamment le cas pour la royauté, et ces dernières sont conduites par des chauffeurs) la voiture pourra compter jusqu'à six places. Le prix augmente avec le nombre de places.

[ LA TECHNOLOGIE DANS LES FOYERS ] Les habitations du royaume ont aussi été améliorées grâce aux dernières inventions technologiques. Si l'électricité est courante dans la plupart des foyers, elle manque encore sous les toits les plus pauvres. Quant à l'eau courante, elle a été installée dans toutes les maisons à la fin de la guerre.
Les habitants disposent également d'ustensiles rudimentaires : des armoires froides, des cheminées de cuisine, bains simples, etc. Certaines maisons peuvent également être équipées de radios où musique et informations peuvent être écoutées, ou encore de téléphones et les romanciers peuvent prendre plaisir à taper leurs rêves sur des machines à écrire. Le mobilier et la technologie présents dans les foyers du royaume s'apparentent à ce que l'on pouvait trouver au cours des années 1920 de notre monde.
© PINNED UNDER THE WEIGHT 2017

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pinnedundertheweight.forumactif.com
fire nation
avatar
fire nation
‹ MESSAGES : 154
‹ AVATAR : charlize theron.
‹ CRÉDITS : av/@ice and fire.

‹ AGE : quarante-huit ans d'existence, crainte, mais magnifique image, les rides de son visage n'ont même pas encore osées venir briser le visage froid de l'être.
‹ STATUT : veuve, elle a tué tout ceux qui étaient, à ses yeux, incapables, son mari en faisait parti.
‹ SANG : sang bleu, couronne qui fond sur sa tête, elle est l'emblème même de la puissance et du feu.
‹ METIER : impératrice, rien que ça.
‹ ALLEGEANCE : le sang bleu, rien ni personne ne la fera tomber.
‹ POINTS : 384

MessageSujet: Re: MOEURS ET COUTUMES Lun 15 Mai - 11:23


moeurs et coutumes
les relations
Un royaume est avant tout construit de par les relations qu'entretiennent les castes et citoyens entre eux.

[ LA FAMILLE ] C'est avant tout la famille qui forge l'individu. Constante importante dans la création d'un être, elle l'est tout autant pour le reste de sa vie. La famille à Aksana est en général constituée d'un couple de parents homme-femme et de leurs enfants. Ceux-ci vivent sous le même toit, dans la précarité ou dans la richesse. Les parents élèvent leurs enfants, mais dans le cas de la noblesse et de la royauté, des gouvernants sont souvent employés pour sortir les plus petits des pattes de leurs parents. L'amour familial est le premier que rencontre l'enfant et forge l'adulte qu'il sera. Et si, en général, l'enfant est voulu et aimé de ses parents, il se peut aussi que ce dernier soit rejeté et maltraité par son ou ses géniteurs. En effet, les couples issus de la noblesse cherchent à enfanter un héritier et ont de grands espoirs pour leurs rejetons. Certains peuvent se montrer durs et austères, d'autres plus tolérants. Quant au peuple, ses familles sont plus libres concernant la nouvelle génération : ainsi, les enfants sont souvent désirés et aimés de leurs parents. Mais la précarité dans laquelle vit le peuple peut apporter son lot de problème : un enfant, bien qu'aimé, peut-être une lourde charge pour ses parents.
L'enfant entretient également des relations avec le reste de sa fratrie, si fratrie il y a. Conflictuelles, complices, les relations fraternelles peuvent différer d'un être à l'autre. Les enfants de la noblesse sont souvent mis en compétition par les exigences de leurs parents, comme ils peuvent se rapprocher dans l'adversité. Les enfants du peuple grandissent en général proches et soudés, mais empruntent parfois des chemins totalement différents. Tout dépend de l'éducation reçue par l'enfant, et des moments vécus avec le reste de la famille.
La famille est avant tout un lieu d'ancrage pour l'humain, un foyer réconfortant et familier où il se sent en sécurité. Ainsi, la grande majorité du royaume est avant tout loyale à ses proches, qu'importe les relations qu'elle entretient avec eux.

[ LE COUPLE ] La construction du couple dépend avant tout de la classe dont les deux partis sont issus.
Concernant les couples du peuple, leurs mariages sont généralement basés sur l'amour que se portent mutuellement les deux personnes. Il arrive parfois qu'un mariage est organisé pour réparer une erreur, comme une grossesse imprévue. Amoureux l'un de l'autre, les époux respectent leur vœu de fidélité, bien que des écarts peuvent parfois se produire sur le long comme le court-terme. La bâtardise est aussi courante que l'infidélité dont elle provient. La revendication de l'enfant relève du père et peut ou non se faire.
Le sujet est plus compliqué quand il s'agit des couples issus de la noblesse et de la royauté. Un mariage est avant tout une alliance passée entre deux familles, voire dans certains cas deux nations, et concerne l'économie, la politique et dans l'idéal, la paix entre les deux familles. De plus, les alliances doivent être prudemment réfléchies, notamment quant au futur de l'élément maîtrisé par la famille : l'enfant hérite son pouvoir de sa mère. Et, depuis peu, il a été décidé que le mari prendrait le nom de son épouse. Ainsi, ce sont principalement les patriarches des familles qui décident des unions de leurs enfants et neveux. Celles-ci sont discutées durant l'adolescence des concernés et officialisées après leurs vingtièmes anniversaires. Ainsi, si les deux partis connaissent leurs futurs époux lors de leurs années à l'académie, il leur reste quelques années de liberté avant le mariage. Il existe aussi certains cas, moins fréquents cependant, où les deux époux célèbrent un mariage d'amour et non arrangé. La fidélité est, dans le cas de la noblesse, moins fréquente. Si certains prennent leurs vœux à cœur et restent fidèles à leur moitié, de nombreux partis ne se gênent pas pour aller voir ailleurs. Les époux étant rarement amoureux l'un de l'autre, l'infidélité ne les gêne pas plus que cela. Cependant, elle reste mal vue par la société et il vaut mieux être prudent lorsqu'on la pratique. Qui dit infidélité, dit forcément bâtardise. Certaines familles n'engendrent pas de bâtards, mais lorsque cela arrive, trois choix apparaissent : se débarrasser du bâtard, ne pas le reconnaître ou, au contraire, le reconnaître. La solution dépend avant tout de l'infidèle, mais aussi de la pression que pourrait lui mettre sa famille. Dans tous les cas, un bâtard est très mal vu, et l'enfant ne grandira pas dans les mêmes conditions idylliques que les enfants officiels du couple.

[ L'ORIENTATION SEXUELLE ] Il n'existe pas de normes quant à l'orientation sexuelle. S'il est plus fréquent et mieux vu d'entretenir des relations hétérosexuelles, les nouvelles générations se montrent de plus en plus ouvertes. On voit ainsi, au détour de couloirs, des couples homosexuels, ou des citoyens se revendiquant bisexuels.
Le problème se pose pour la procréation. Les familles nobles désirent la naissance d'héritiers, un couple homosexuel ne leur ai d'aucun intérêt et, ainsi, mal vu et peu toléré. On comprend cependant que, dans le cas des mariages arrangés, les époux s'aiment rarement et on accepte que, tout en conservant une image maritale intacte, l'un des deux puissent aller voir ailleurs, et même entretenir des relations gay ou bi. Mais l'homosexuel ou le bisexuel doit se montrer prudent, toutes les générations ne sont pas aussi tolérantes que la nouvelle, et les répercussions sont encore menaçantes.
© PINNED UNDER THE WEIGHT 2017

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pinnedundertheweight.forumactif.com
fire nation
avatar
fire nation
‹ MESSAGES : 154
‹ AVATAR : charlize theron.
‹ CRÉDITS : av/@ice and fire.

‹ AGE : quarante-huit ans d'existence, crainte, mais magnifique image, les rides de son visage n'ont même pas encore osées venir briser le visage froid de l'être.
‹ STATUT : veuve, elle a tué tout ceux qui étaient, à ses yeux, incapables, son mari en faisait parti.
‹ SANG : sang bleu, couronne qui fond sur sa tête, elle est l'emblème même de la puissance et du feu.
‹ METIER : impératrice, rien que ça.
‹ ALLEGEANCE : le sang bleu, rien ni personne ne la fera tomber.
‹ POINTS : 384

MessageSujet: Re: MOEURS ET COUTUMES Lun 15 Mai - 11:24


moeurs et coutumes
les fêtes
1er janvier : un grand feu d'artifice est lancé dans la capitale pour la nouvelle année.
20 mars : festival de printemps se déroulant à Volastar (bals, foire, lâcher de lanternes).

14 mai : un bal est tenu au palais pour l'anniversaire de l'Impératrice.
21 juin : festival d'été se déroulant à Dragondale (bals, cirque, feu d'artifice).

5 juillet : cérémonie de fin d'études et formation des nouveaux couples maîtres-adiutors.
3 août : célébration de l'armistice de la Grande Guerre.
22 septembre : festival d'automne se déroulant à Greenstall (bals, chasse à courre, grand feu de joie).

31 octobre : festivités d'Halloween organisées dans tout le royaume, un bal est tenu au palais.
21 décembre : festival d'hiver se déroulant à Azurite (bals, patinoire, échange de présents).
31 décembre : dernier jour de l'an, les familles se réunissent pour de grands repas.
© PINNED UNDER THE WEIGHT 2017

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pinnedundertheweight.forumactif.com
fire nation
avatar
fire nation
‹ MESSAGES : 154
‹ AVATAR : charlize theron.
‹ CRÉDITS : av/@ice and fire.

‹ AGE : quarante-huit ans d'existence, crainte, mais magnifique image, les rides de son visage n'ont même pas encore osées venir briser le visage froid de l'être.
‹ STATUT : veuve, elle a tué tout ceux qui étaient, à ses yeux, incapables, son mari en faisait parti.
‹ SANG : sang bleu, couronne qui fond sur sa tête, elle est l'emblème même de la puissance et du feu.
‹ METIER : impératrice, rien que ça.
‹ ALLEGEANCE : le sang bleu, rien ni personne ne la fera tomber.
‹ POINTS : 384

MessageSujet: Re: MOEURS ET COUTUMES Lun 15 Mai - 11:25


moeurs et coutumes
les activités
La vie est un long fleuve tranquille, et les habitants du royaume d'Aksana ont besoin de distractions. Heureusement pour eux, il existe une grande diversité d'activités et ce, pour toutes les bourses, pour tous les âges et pour tous les goûts.

( LES ARTS ) Le royaume propose de nombreuses festivités et parmi elles sont organisés des bals. L'alcool et la nourriture coulent à flots tandis que les nombreux convives occupent gracieusement la piste. La danse y est une activité importante, qui se pratique le plus souvent dans les festivités. D'abord destinée à la noblesse, ce sont la valse et les danses de salon gracieuses qui ont la côte. Quant au peuple, leurs danses sont plus énergiques, plus sautillantes et représentent au mieux l'ambiance festive de leurs bals.
Depuis la nuit des temps, l'homme est fasciné par reproduire ce qui l'entoure. Ainsi, il développe la technique du dessin et crée la peinture pour agrémenter ses croquis. Le dessin et la peinture sont devenus des passe-temps populaires, notamment dans les nations de l'air et de la terre où il est plus facile de se procurer le matériel utile à cette activité. Les nobles des autres nations, en déboursant le prix qu'il faut, peuvent également acquérir pigments et feuilles de papiers qui leur seront nécessaires pour peindre leurs envies.
Un des arts les plus populaires est la musique. Aussi répandue chez les nobles que dans le peuple, parcourant les diverses nations et le royaume en long, en large et en travers, la musique connait divers styles selon la nation et la classe qui l'écoute. Ainsi, la nation de l'air préférera les mélodies légères, celle de l'eau les musiques douces, la nation du feu favorisera les airs énergiques et celle de la terre ceux résonnants. En général, la noblesse préfère le classique et les airs cérémonials, tandis que le peuple se reconnait plus dans les musiques populaires et dansantes. Mais rien n'empêche un jeune noble de la nation de l'air d'aimer une musique aux basses dansantes.
L'écriture est aussi très répandue, chez les classes lettrées en tout cas. Qu'elle serve pour écrire des romans, des essais, rédiger des stratégies militaires ou simplement échanger de longues lettres et courriers sentimentaux, l'écriture plait énormément, autant chez la noblesse qu'au peuple. Les plus intellectuels apprécieront également la littérature de capes et d'épées, les effusions de sentiments, ou même les essais sur la condition des mêlés durant la Grande Guerre.
Que ce soit la littérature, la danse, ou encore la musique, il y en a pour tous les goûts.

( LE SPORT ) Il existe également des activités pour les plus sportifs du royaume. Le sport du peuple par excellence est sans aucun doute le rugby. Semblable au nôtre, il permet aux citoyens de mettre leurs pouvoirs de côté pour s'affronter dans un sport qui ne demande rien d'autre qu'un esprit d'équipe et une certaine brutalité. Il existe quatre équipes nationales et donc professionnelles : les Béliers de Flamaerin, les Sangliers de Eartanera, les Harpies d'Aerinstin et les Truites d'Aguarini. Des tournois sont régulièrement organisés durant lesquels les équipes se rencontrent et peuvent gagner des coupes et des prix. Il existe aussi d'autres équipes, plus mineures, mais qui ne sont pas reconnues comme professionnelles.
Quant à la noblesse, c'est l'équitation qui remporte la majorité des faveurs.
Le cheval est un des animaux les plus communs dans le royaume, et l'homme a réussi à le dompter non sans mal. Ainsi, certains pratiquent ce sport comme un simple passe-temps, tandis que d'autres préfèrent se professionnaliser. Balades, courses équestres, chasse, les cheveux sont utiles pour bien des activités. Ce qui plait le plus est leur noblesse tout comme leur loyauté, sans compter le sentiment de liberté qu'ils peuvent apporter et l'ami qu'ils peuvent devenir. Il n'est pas rare d'offrir aux jeunes nobles des chevaux pour leurs anniversaires ou pour la fin d'année. Des compétitions sont également organisées dans tous le royaume, et il est facile de s'y inscrire. Certains préfèrent monter eux-mêmes leurs montures lors de ces tournois, d'autres choisissent de faire appel à des jokers professionnels. Des paris sont également organisés durant ces courses, et peuvent souvent rapporter gros.
Il existe aussi un autre sport, plus secret à cause de son illégalité.
Il existe des sous-sols dans la capitale du royaume, Launondie, où maîtres et adiutors se réunissent le temps d'une nuit. On jette alors les adiutors dans une arène et les laisse se battre. Les maîtres ouvrent les paris et se délectent de ces spectacles souvent violents, voire sanglants. Mais les combats ne sont pas mortels, il suffit simplement de mettre l'adversaire KO pour remporter la manche. Renforçant le pouvoir des mêlés et enrichissant leur maître de manière brutale, ces combats sont chassés par la milice de la ville et leurs organisateurs sont recherchés. De plus, ils vont à l'encontre de la loi promulguant la liberté des mêlés puisque la plupart des adiutors qui y participent sont forcés par leurs maîtres.
© PINNED UNDER THE WEIGHT 2017

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pinnedundertheweight.forumactif.com

MOEURS ET COUTUMES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» faire découvrir les traditions et coutumes polonaises aux enfants
» Bague de fiançailles : traditions et coutumes
» coutumes et traditions : le Danemarque
» Les coutumes et habitudes qui vous ont marqué à l'étranger
» coutumes et traditions

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PINNED UNDER THE WEIGHT :: A SONG OF ICE AND FIRE :: AU COMMENCEMENT :: les vieux grimoires-