AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
soutenez le forum
Vous voulez gagner des points facilement ? Alors soutenez le forum
en votant sur les top-site et en remontant nos fiches de pub !
les pouvoirs des maîtres
Attention, les maîtres contrôlent leur élément mais ne savent simplement pas se battre et se défendre avec celui-ci.
résistance
N'oubliez pas que la résistance est pour les Maîtres et ne s'occupent que des droits des Maîtres.
Les Mêlés/humains n'y sont pas représentés puisque la résistance ne se soucie pas de leurs droits.
première intrigue !
Venez participer à la première intrigue du forum !

Partagez| .

tremors of the earth ✷ Belphoebe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
earth nation
avatar
earth nation
‹ MESSAGES : 207
‹ AVATAR : Nathalie Emmanuel
‹ CRÉDITS : imadedis!
‹ AGE : 25 ans
‹ STATUT : Célibataire
‹ SANG : Sang Argent
‹ METIER : Sacerdas
‹ ALLEGEANCE : Wheatdrop, la Foi des Sept, Griffiths & Eartanera
‹ ADIUTOR : Althéa (futur scénario)
‹ POINTS : 776

MessageSujet: tremors of the earth ✷ Belphoebe Mar 13 Juin - 9:48


belphoebe wheatdrop
Shaking through my skull, through my spine and down to my ribs.
prénom, nom ‹ Belphoebe, quatrième prénom de sa génération à commencer par la même lettre douce, prononcée en pressant doucement ses lèvres ensemble, comme un baiser. Wheatdrop, la conscience, la lumière; la foi des Sept. âge ‹ la plus jeune fille, la dernière de sa fratrie, 26 ans.  date et lieu de naissance ‹ Belphoebe est née à Bioghera, le fief des Wheatdrop, en plein automne, saison riche des fruits de la moisson. L'enfant est née en 2139, l'année de la paix. statut matrimonial ‹ Célibataire. La plus jeune de sa famille, Belphoebe n'a pas la même pression que le reste de sa fratrie pour fonder une famille et un héritier. Son coeur quant à lui a toujours été fermé à toute forme d'affection venant de personnes extérieures à sa famille. La colère et le besoin de vengeance y sont trop forts pour laisser place à l'amour.  sang ‹ Famille assujettie aux Oshuns, mais avant tout vassale de la famille Griffith, Belphoebe fait partie de la noblesse des Maîtres de la Terre. C'est un sang Argent qui coule dans ses veines. métier ‹ La plus jeune de sa famille, Belphoebe a passé un an d'étude au Vertice à sa sortie de Koldoveretz. Embrassant pleinement la foi des Sept, elle est devenue Sacerdas. adiutor ou Maître ‹ Althea Ambers, Mêlée orange originaire de Flamaerin. Rencontrée à Koldoveretz, elle est devenue sa meilleure amie et l'a suivie jusqu'à Eartanera. pouvoir ou élément maîtrisé ‹ C'est la force de la Terre même qui habite son âme depuis sa naissance. Son équilibre, son calme, sa profondeur, mais également sa colère dormante, son grondement sourd omniprésent. allégeance ‹ A sa famille avant tout. Au fantôme de sa mère. Si le Fides Septem lui interdit de vivre dans la colère ou la violence, Belphoebe semble avoir pris davantage du sang guerrier des Barda que le reste de sa fratrie., et son allégeance se tourne peu à peu vers la vengeance. localisation actuelle ‹ Entre le Temple des Sept de Bioghera et les terres d'Eartanera. groupe ‹ tear them apart avatar et crédits ‹ Nathalie Emmanuel + Ellcrys
anecdote 01 ‹  Belphoebe est considérée sur les terres d’Eartanera comme l’archétype des Wheatdrop. Devouée, serviable, humble et patiente, il n’est pas rare de rencontrer la Sacerdas auprès des plus démunis et des souffrants, leur apportant nourriture, vêtements, soins et réconforts. Même dans le temple des Sept, sa modestie la laisse en retrait, assise sur les marches du Temple, proches des adorateurs, plutôt que cachée derrière un autel. Sa famille sait cependant à quelle point elle a dû lutter pour en arriver là. Belphoebe avait toujours été plus Barda que Wheatdrop, pleine de force et d’énergie, toujours en mouvement comme comme le cratère d’un volcan. Depuis l’assassinat de sa mère, son incompréhension révoltée et ses élans de colères ont été longtemps difficiles à maîtriser, bien que toujours restreints aux confins de Bioghera. Ce fût un travail long et ardu pour Belphoebe d’apprendre à enfouir sa colère afin de devenir Sacerdas, et cela reste encore le prix d’efforts quotidiens et constants. anecdote 02 ‹ Belphoebe reste une épine dans le pieds du Vertice. Ses adorations ont toujours une note d’insurrection, de critique envers la famille impériale. Jamais dit clairement, jamais prise à défaut, irrémédiablement en accord avec le Fides Septem, la Sacerdas sait poussé avec subtilité les adorateurs à défendre la justice envers Maître de l’Eau comme Mêlés, grâce à son art des mots et sa connaissance des textes théologiques. Mais Belphoebe ne poussera jamais à la violence. Elle en a horreur, et si elle tente d’améliorer les choses vis-à-vis des abus de pouvoirs des Oshuns, elle avertit également des dangers d’une nouvelle guerre et réprouve ainsi le mouvement de résistance des Osanos. Sacerdas pacifiste, Maître non-violente. anecdote 03 ‹ A Koldoveretz, Belphoebe s’est montrée être une élève appliquée, notamment dans le contrôle de son élément : la terre. Lors de sa dernière année, son contrôle qui s’était approché de l’alchimie était devenu un véritable art, Belphoebe alliant les différents éléments de la terre, modulant la structure, la composition et la couleur des minéraux pour créer pierres fines, pierres précieuses et gemmes. Belphoebe a un moment songé à dédier sa vie au Ferrant et à devenir artisane, espérant vivre de ses gemmes comme les Fairhorn avaient un jour vécu de leur couture. C’est en sortant de l’Académie que Belphoebe prit sa décision. Elle ne serait pas réellement heureuse en ne vivant que pour elle. Elle voulait vivre en aidant les autres, et décida ainsi de ne pas vivre que pour le Ferrant mais pour les Sept, et entra dans les ordres au Vertice. anecdote 04 ‹ Belphoebe a toujours été passionnée par les animaux. Son amour de tout ce qui est vivant allié à la faune riche d’Eartanera l’ont poussée à se spécialiser en physiologie et comportement animal à Koldoveretz. En tant que Sacerdas, elle s’occupe aussi bien des souffrants humains que des malades animaux. Elle a appris très jeune à s’occuper et monter un cheval, et dans le palais de Wheatdrop, sa chambre contient ses nombreux serpents. Ces animaux tout particulièrement la fascinent, la beauté et la douceur de leurs écailles, leur contact permanent avec la terre, et leur mue qui symbolise pour elle le perpétuel renouveau. anecdote 05 ‹ Sacerdas dans l’âme, dévouée et effacée, Belphoebe écoute souvent plus qu’elle ne parle. Discrète et bienveillante, elle invite les conversations de son silence. On lui confie confidences et confessions avec d’autant plus de facilité que sa robe de Sacerdas annonce les conseils et le pardon des Sept. Ses mots se font rares, et d’autant plus précis et acérés qu’une lame quand elle se décide enfin à parler. anecdote 06 ‹ Naturellement humble et modeste, Belphoebe ne se parre d’aucun bijou ni de vêtements trop somptueux. Bien qu’elle ait reçu l’éducation digne d’une fille de sang argent, elle sait ne pas faire de concurrence aux plus puissants qu’elle, et juge de toute façon indécent de rivaliser d’opulence quant tant d’êtres à Eartanera et tout Aksana manque de quoi survivre. anecdote 07 ‹ Lors de ses études à Koldoveretz, et plus encore lors de sa formation de Sacerdas au Vertice, Belphoebe a énormément lu. Elle fait partie des rares personnes à avoir lu le Fides Septem en entier, mais ses lectures ne concernent pas que la théologie. Sa bibliothèque contient également beaucoup de livres d’histoire et de mythologie, de botanique et de philosophie. Belphoebe n’en a pas l’air, mais elle est une jeune femme extrêmement cultivée. Elle n’étale simplement pas sa culture aux yeux de tous. anecdote 08 ‹ Belphoebe a beau être une femme de spiritualité, elle n'en aime pas moins le sport. Elle y retrouve les valeurs qui l’on poussée vers la foi des Sept. Les courses de chevaux qui mènent les créatures à atteindre le meilleur d’elle-même, et tout particulièrement le rugby qui, malgré sa violence, ne peut se faire qu’avec l’entre-aide des joueurs entre eux. L’ordre sortant du chaos, les lignes de défenses se forment et se brisent. Belphoebe ne rate jamais un jeu des Sangliers d’Eartanera. anecdote 09 ‹ Belphoebe est née avec la reformation de Koldoveretz. Ainsi, si elle a appris à maîtriser son élément, elle n’a jamais appris à se battre. Elle n’en reste pas moins surprenamment forte pour son corps frêle, aussi bien dans sa maîtrise de la terre que la force de ses muscles. Elle est bien sûr loin des athlètes professionnels et combattant de l’armée, mais quand le besoin s’en est fait ressentir pour venir en aide aux démunis, Belphoebe a su mettre la main à la pâte sans montrer ni caprice ni paresse ou fatigue. Reconstruire les murs d’une maison, déblayer les débris d’un pont écroulé, porter les corps de blessés ou défunts, Belphoebe tire sa force de sa foi et de la terre même.  anecdote 10 ‹ L’amour de la Mère et de la Jouvencelle a toujours poussé Belphoebe a chercher, trouver et chérir la beauté en tout être. Mais Belphoebe a toujours été plus encline à chérir et se sentir attirer par la beauté des femmes, aussi bien la beauté de leur esprit que la beauté de leur corps. La Sacerdas n’a jamais été amenée à entretenir de relations affectueuses, son cœur tourmenté trop fermé pour cela, et de plus, le Vertice ne l’autorise à épouser qu’un homme en cas de mariage. Sa foi est à l’opposé de ses attirances, croyant fermement que le Père et la Mère sont deux faces complémentaires du même Dieu aux Sept Visages, et qu’ainsi une relation ne peut-être stable et complémentaire qu’entre un homme et une femme. Elle ne porte aucun jugement sur les autres couples, tenant également et prônant la tolérance et l’acceptation des différences, mais en ce qui la concerne, sa foi et son cœur ne regardent pas dans la même direction.

‹ comment vous comportez vous vis à vis des Mêlés et de la loi des Adiutors ?
Belphoebe n’a jamais connu l’emprisonnement des Mêlés. Ils sont pour elle des êtres ordinaires, ou tout du moins, tout aussi exceptionnels que chaque enfant du Père et de la Mère. Il n’est que leur rang pour les départager du reste du monde. La jeune Wheatdrop nourrit des pensées contradictoires à leur sujet. Quelquepart, la différence entre Maîtres et Mêlés, protégés et protecteurs, les a rendus plus proches que jamais, complémentaires et inséparables. Mais cette symbiose, au lieu d’être le fruit d’une réelle affection, a été imposée par la famille régente. Belphoebe n’approuve pas la séparation que les Mêlés doivent subir toute leur jeunesse, démarqués par un bracelet, éduqués à l’écart jusqu’à leur entrée à Koldoveretz.
L’on a peur de ce que l’on ne connait pas. Belphoebe prie l’Aïeule quotidiennement pour que ses semblables trouvent la sagesse de cesser de craindre ceux qui sont différents, et de les considérer davantage comme une richesse plutôt qu’une menace.
Le lien qu’elle-même entretient avec son Adiutor, Althea, est devenu fusionnel et a toujours été sincère, mais par nature malsain. Belphoebe aime son amie, la respecte et lui fait confiance, sentiments qu’elle veut croire mutuels. Si toutes les deux ont compris qu’elles ne pouvaient pas lutter contre ce lien qui leur avait été imposé, elles estiment qu’elles auraient pu tomber sur bien pire Adiutor ou Maître. Mais cette fusion de leurs âmes qui rend Althea pas moins que sa prisonnière reste une culpabilité silencieuse chez Belphoebe, qui aimerait lui rendre sa liberté, tout en craignant que son amie ne lui révèle un jour lui en vouloir et la quitte.

‹ quel est votre avis sur la nation du feu et sur l'actuelle famille régente ?
Enfant de noble, Belphoebe a été élevée dans l’étiquette de la cour et respecte toutes les règles du protocole dénotant du respect dû à la famille régente. Mais depuis longtemps, une colère sourde gronde en elle. D’abord une colère tonitruante envers les assassins de sa mère, vassaux de la famille Oshun. Les Swansons sont la lave bouillonnante qui sommeille en elle. Une colère qu’elle a enfoui, mais qui continue de l’oppresser de l’intérieur, un peu plus chaque année que la famille régente laisse les coupables impunis. Et la liste de leur péché s’amoncelle, sans fin, sans remords. Belphoebe s’efforce de vivre dans la paix de l’Aïeule et le pardon de la Mère, sans jamais réellement y parvenir. Pensée silencieuse qui est la sienne : les Oshuns vont devoir se repentir, ou périr.
‹ quelle est la relation du personnage à son élément, c'est-à-dire son apprentissage et l'influence qu'il a sur sa vie de tous les jours?
La Terre est ce qui l’apaise, celle qui lui apporte sérénité quand les conflits entre sa colère et sa foi s’entrechoquent en son âme. Quand même ses plus ferventes prières ne lui apportent plus le réconfort, Belphoebe s’allonge de tout son être contre la roche, la terre ou l’herbe. Sa conscience quitte le sarcophage de sa peau pour remonter aux racines de la terre, aux grottes silencieuses, aux gouffres immobiles creusés par des rivières souterraines des milliers d’années avant elle. Sans cet exercice, quand sa colère enfouie atteint son paroxysme, il lui semble que la terre sous ses pieds tremble et se fend, comme sur le point d’imploser… ou peut-être n’est-ce qu’elle.
pseudo et prénom ‹ Ellcrys, Léna. Je suis un grand arbre roux. âge ‹ 27 ans. Encore quelques mois à tirer and I'm safe! comment as-tu trouvé le forum? ‹ Bazzart! pays ‹ France.fréquence de connexion ‹ 5 jours sur 7, au minimum les weekends. votre avis sur le forum ‹ C'est de toute beauté. Un magnifique mélange de tant d'univers adorés, c'est comme un merveilleux blended whisky, ça se déguste sans fin! smiley préféré‹  cheum  gif qui décrit le mieux votre personnage‹
Spoiler:
 
© PINNED UNDER THE WEIGHT 2017



Dernière édition par Belphoebe Wheatdrop le Lun 19 Juin - 18:59, édité 14 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
earth nation
avatar
earth nation
‹ MESSAGES : 207
‹ AVATAR : Nathalie Emmanuel
‹ CRÉDITS : imadedis!
‹ AGE : 25 ans
‹ STATUT : Célibataire
‹ SANG : Sang Argent
‹ METIER : Sacerdas
‹ ALLEGEANCE : Wheatdrop, la Foi des Sept, Griffiths & Eartanera
‹ ADIUTOR : Althéa (futur scénario)
‹ POINTS : 776

MessageSujet: Re: tremors of the earth ✷ Belphoebe Mar 13 Juin - 9:48


pray to your gods, open your heart
whatever you do don't be afraid of the dark.

ETE 2150, BIOGHERIA
-Principales villes du Royaume du Feu ? l’interrogea de sa voix monotone la tutrice de Belphoebe.
-Launondie, Al’freza, Desurtiond, Firekiro et Dryang. récita la jeune Maître de la Terre sans grande convivtion. Elle avait passé avec succès ses examens de première années à Koldoveretz, mais ses parents insistaient pour qu’elle continue à suivre des cours d’été à Bioghera.
-Et laquelle en est la capitale ?
-Launondie, fief de la famille impériale Oshun
. Belphoebe ne tenait plus en place. Tout l’appelait à parcourir Eartanera. Le soleil d’été brillait à travers les branches lourdes de fruits au-dessus de leurs têtes. Ses aînés avaient depuis longtemps fini leurs leçons et étaient partis à dos de cheval galoper dans les forêts et prairies alentours. La cloche du Temple des Sept ne tarderait pas à sonner et elle n’aurait même pas eu le temps de venir aider à la mise en place des bougies, encens et autres offrandes.
-Ligne héritière de la couronne ? poursuivit sa tutrice, aussi constante et inarrêtable que des sables mouvants.
-Adrien Oshun, Empereur, Cal Oshun, Prince Héritier. Je peux y aller, maintenant ? demanda-t-elle d’un ton plus implorant qu’insolent. Belphoebe avait répondu sans la moindre erreur ni hésitation à toutes les questions de sa tutrice. Elle ne voyait pas ce qu’elle devait prouver de plus.
-Principales villes de la Nation de l’Eau ?
Belphoebe ne put retenir une exclamation de frustration en laissant tomber sa tête contre la table à laquelle elles étaient assises. Si l’Aïeule pouvait seulement lui accorder sa patience… Elle se sentait étouffée, comme enterrée vivante. Elle sentit ses muscles se tendre et des fourmillements parcourir ses veines.
-Azurite, Dropaz, Baeri, Ivodatzi. Zunear. Amafizia. Seagiun.
-Ivodoratzi.
La corrigea sa tutrice. Encore une fois. Principales villes de la…
Comme la roche qui se brise sous trop de tension, Belphoebe frappa d’un coup sec ses points contre la table, perdant patience. Ses oreilles bourdonnaient. Sa gorge s’était resserrée, l’empêchant de respirer. Un bruit de débris attira son attention. A moins d’un mètre d’elle, un pot en terre cuite s’était brisé.
-Belphoebe. La tutrice avait prononcé son nom simplement, mais clairement, sans même avoir besoin de lever la voix. Elle était habituée à ses humeurs plus turbulentes que ses aînés.
Rappelée à l’ordre, Belphoebe réalisa avoir perdu le contrôle de son élément. Un sentiment de honte l’envahit. Comme si la rupture de l’argile avait soulagé son sentiment d’oppression, elle se sentait plus légère, les idées plus claires, mais également coupable d’avoir dû en passer par là pour trouver la paix de l’âme. Elle était persuadée que ses aînés ne s’étaient jamais exposés ainsi. Belphoebe était la plus jeune des Wheatdrop, la plus colérique, et avait bien conscience de ne pas être à la hauteur du reste de sa fratrie.
-Veuillez me pardonner, tutrice. S’excusa Belphoebe en se rassaillant. Villes principales d’Aguarinui : Azurite, Dropaz, Baeri, Ivodoratzi…


KOLDOVERETZ ACADEMY - PRINTEMPS 2154
Les rayons du soleil rasaient les tours de l’Académie, annonçant son lever imminent. Belphoebe était déjà levée, traversant le parc frais et humide de rosée, déjà à mi-chemin vers la volière. La jeune Maître de la Terre s’était inscrite au cours spécialisé de physiologie et comportement animal, et chaque élève avait été mis en charge de certains animaux pour la semaine : l’écurie, les serres, et cette semaine, Belphoebe était en charge des rapaces de la volière. Tous les matins, elle était chargée d’ouvrir leurs cages pour les laisser chasser et se nourrir.
Arrivée sur place, des bruits de pas sur les graviers la laissèrent savoir que l’autre élève était déjà sur place.
- Bonjour…  la salua-t-elle.  Ambers, c’est ça ?
- Althea Ambers, oui… Salut.
La jolie brune se retourna vers elle avec un sourire enfantin. Superbe matinée, hein ?
- Oui. essaya-t-elle de répondre avec enthousiasme. Le spectacle du soleil levant sur le château était véritablement éblouissant, mais Belphoebe ne parvenait pas à laisser cette beauté toucher son cœur. Plus rien ne semblait réellement l’émouvoir désormais…
- Tu es une Wheatdrop, c’est ça ? la sorti Althea de ses pensées tout en sortant un Faucon Crécerelle de sa cage. Un épais gant de cuir protégeait sa peau des serres de l’oiseau.
- Oui, Belphoebe.  se présenta-t-elle en enfilant à son tour un gant avant de détacher un Milan Noir de son perchoir. L’animal déploya ses ailes pour garder son équilibre alors qu’il montait sur le bras de la jeune femme, ce qui lui permit d’osculter ses plumes avant de le relâcher.
Eperviers, buses, aigles, tous furent relâchés le temps du repas. Les chouettes et hiboux étaient dans une autre volière, et seraient relâchés en fin de journée.
Déjà,le Faucon Crécerelle était revenu planer loin au-dessus de leurs têtes, les appelant d’un sifflement aigu. Encore jeune, cet oiseau s’ennuyait à la chasse et préférait souvent venir se nourrir en jouant.
-Tu veux t’en occuper ? lui proposa Althéa, les deux femmes la tête tournée vers le ciel.
-Oui, j’aimerai bien. Cela lui changerait les idées… Merci. Althéa lui avait tendu la fine corde sur laquelle reposait le jeu.
Belphoebe attrapa un appât, l’accrocha au bout de la corde et alla se placer à l’écart de la volière, sur un espace bien dégagé. Elle garda l’ensemble de la corde dans sa main gauche, et laissa glisser un bon mètre de corde au bout duquel pendait l’appât, qu’elle se mit à faire tourner autour d’elle à la manière d’un lasso. Elle gardait un rythme régulier, fixant la silhouette du rapace dans le ciel matinale, toutes pensées chassées de sa tête par la concentration. Sans un son, silencieux comme une flèche, le rapace fendit l’air et plongea vers elle. Belphoebe fit immédiatement accélérer le tournoiement de la proie, et alors que la Faucon se trouvait dessus, laissa la corde filer entre ses doigts d’un mètre de plus. Le Faucon remonta dans le ciel, les serres vides, et Belphoebe reprit sa posture, sans jamais cesser de faire tournoyer l’appât autour d’elle. Tel était le jeu, entre chasse et feinte, fente et jonglons. Le Faucon du s’y reprendre à plusieurs fois avant que Belphoebe ne le laisse attraper la proie et se nourrir.
Ramenant l’oiseau vers la volière, Belphoebe découvrit la jeune brune qui la regardait avec un sourire éclatant.
-Quoi ?
-Tu te débrouilles vraiment bien avec les oiseaux !

Belphoebe lui sourit un son tour, mais elle pouvait sentir ses traits figés, ses joues crispées. Elle ne savait quoi lui répondre. Elle ne se sentait pas réellement dignes de ce genre de compliments.
-Pas mieux que toi, de ce que j’ai vu en cours… lui dit-elle en remettant le Faucon dans sa cage. Et puis, je suis plus serpent que oiseaux. Ma mère m’en a offert tout un…
La voix de Belphoebe s’étrangla soudain dans sa gorge. Elle ne s’était pas rendu compte qu’elle parlait de sa mère avant de reconnaître sa voix à ses propres oreilles. Elle ne s’était pas attendu à ce qu’elle en parle aussi naturellement. Comme si elle n’était pas…
-Je suis désolée pour ta mère… La voix d’Althea toucha doucement son esprit, la ramenant à la réalité sans la brusquer. Belphoebe ne savait pas combien de temps elle était restée ainsi, silencieuse devant l’oiseau, sa phrase interrompue en suspens.
-Comment en as-tu entendu parler ? parvint à lui demander Belphoebe en reprenant peu à peu le contrôle de sa voix.
-… Tu penses un peu fort. lui avoua Althea sur le ton de la confidence. Elle était donc une Mêlée Orange… Belphoebe ne savait pas quoi en penser. L’idée que ses pensées n’étaient plus réellement les siennes la gênait, mais après tout, elle n’avait aucune pensée à réellement cacher, rien dont elle ne pourrait avoir honte, et la Mère souhaitait de ses enfants l’amour et la compréhension, le partage. Belphoebe pressentait que les Sept ne l’encourageaient pas à se fermer à autrui… Mais elle ne pouvait s’en empêcher…
-Cela va peut-être te surprendre, mais j’imagine très bien ce que tu peux ressentir.
Belphoebe sentit ses muscles se crisper. Ce n’était pas la première fois que l’on lui disait cela, dans une tentative de réconfort. Cela l’énervait un peu plus à chaque fois. Personne n’avait le droit de présumer savoir ce qu’ils ressentaient, elle et le reste de sa fratrie. Silencieusement, un bourdonnement montant de l’intérieur de son être dans ses oreilles, Belphoebe se tourna vers Althea. La jeune Mêlée lui tournait le dos, tendant son bras ganté pour accueillir un aigle rassasié revenant de chasse.
-Moi aussi, j’ai perdu ma mère. Lui dit-elle sans la regarder.
La colère retomba de l’être de Belphoebe comme le dernières gouttes de pluie des branches d’un arbre.
-Je ne savais pas. Lui dit-elle simplement, son silence lui permettant de lui en dire plus, mais taisant toute question pour lui permettre de ne pas le faire si tel n’était pas son souhait.
-J’avais huit ans. Une épidémie autour de Desurtiond. Tout juste de quoi emporter la moitié du village avant que les traitements n’arrivent. Ce sont des Sacerdas qui se sont occupées de moi.
Belphoebe ressentit de la fierté et envoya une prière reconnaissante aux femmes servant la foi des Sept qui avaient prit Althea sous son aile. La Mêlée se retourna vers elle et lui donna encore un de ses sourires rayonnants. Belphoebe lui sourit en retour, et réalisa que pour la première fois depuis des mois, elle parvenait à sourire sincèrement. Non pas un sourire pour rassurer ses proches, ni un sourire de soutien dans une douleur partagée, mais un réel sourire de plaisir en présence d’une agréable compagnie…

VERTICE – 2159

La cérémonie était véritablement magnifique. Plus grandiose encore que la cérémonie où Belphoebe et Althéa avaient été liées, il y a de cela un an. L’Ordre des Sept au grand complet était réuni, ainsi que tous les Sacerdos et Sacerdas du Royaume qui faisaient le déplacement chaque année. Sa famille également était présente. Son père, ainsi que ses oncles et tantes, ses frères et sa sœur, ainsi que leurs fiancés et Adiutors. Et Althéa, bien entendu, elle aussi, était là. La présence de son amie à ses côtés comptait pour elle autant, voir plus que celle de sa famille. Elle savait, sans qu’elle ne s’en vente, qu’Althéa ne partageait la foi des Sept. Et pourtant, pas une fois ne s’était-elle plainte du choix de vie de Belphoebe.
Tu plaisantes ! Ce sont grâce aux Sacerdas que je n’ai pas fini à la rue. J’aurai souhaité qu’il y ait une Sacerdas comme toi pour prendre soin de ma mère.
Althéa ne se permettait que rarement de pénétrer ainsi son esprit, mais toujours pour son bien. Elle le faisait si délicatement que Belphoebe avait parfois des difficultés à dissocier ses propres pensées de celles de son amie. La plupart du temps, elle n’avait même pas conscience qu’Althéa puisse entendre son esprit. C’était la raison même pour laquelle la plupart des Maîtres craignaient les Mêlés Orange, mais un lien de confiance aveugle s’était installé entre elles. Belphoebe voulait croire qu’Althéa ne lui ferait jamais de mal, et elle-même s’efforçait de rendre la vie de son Adiutor la plus agréable possible. Encore une fois, sa conscience la rongea de ne pouvoir rendre sa vie aussi agréable que libre, mais elle ne pouvait rien y faire. Belphoebe reporta son attention sur la beauté de la cérémonie d’ordination des Sacerdas.
Elle formait un cercle avec six autres apprentis du Vertice, tous se tenant devant une des statues de Sept, placés en fonction de leurs souhaits. Tous ensemble, ils formaient l’étoile à sept branches. Celle-ci avait été pour l’occasion dessinée sur leur front quand chacun avait prononcé ses vœux. A gauche de Belphoebe, Jeyn se tenait devant le Forgeron. Elle irait construire des refuges, des écoles et des maisons de médecine. Stefan se tenait devant la statue du Père. Il se dédiait à l’étude théologique. Liam se trouvait devant la Mère. Il irait éduquer et enseigner aux enfants démunis où orphelins, comme les Sacerdas qui avaient recueillis Althéa. Malis se tenait devant l’Aïeule. Elle serait la Sacerdas et conseillère d’une grande famille. Helene se tenait devant la Jouvencelle. Elle officierait les cérémonies de naissances, de fiançailles et de mariage. A ses côtés, juste à droite de Belphoebe, se tenait Grace devant l’Etranger. Elle s’occuperait de l’embaumement et des cérémonies dédiés aux morts. Belphoebe, elle, se tenait devant le Guerrier. Elle ne savait bien sûr aucunement se battre, mais se destinait à la protection des plus faibles et à la justice.
Belphoebe avait encore du mal à réaliser en être arrivée là. Lorsqu’elle était entré au Vertice, elle n’avait pas eu le moindre doute quant à sa foi et son souhait d’entrer dans l’ordre. Mais au fil de son année d’étude, elle avait bien cru ne jamais y arriver. Même avec ses études à Koldoveretz, et l’éducation religieuse que sa mère puis son père lui avaient fourni, l’étude, la compréhension et la mémorisation des textes sacrés et du Fides Septem avaient pris la plupart des heures de ses journées et de ses nuits. Mais plus dur encore avait été la colère dont les Hauts Sacerdos lui avaient demandé de se débarrasser. De nombreux débats véhéments s’étaient tenus entre elle et ses maîtres. Elle qui souhaitait servir la justice et protéger les faibles ne comprenait pas comment elle devait, voire même pouvait se départir de son désir de vengeance envers les assassins de sa mère. « Le juge n’est pas le bourreau. » lui avait-on expliqué. « La justice n’est pas l’éxécution. » Si elle-même était si prône à trouver un coupable, elle ne jugeait pas pour les Sept, mais pour elle-même. La justice était sienne, et non pas celle de la foi. Afin de réellement faire régner la justice, elle devait d’abord faire se tenir le tribunal dans son cœur, et trouver la force de les pardonner comme une Mère, sans même les connaître. La véritable justice ne résidait pas dans le sang pour le sang, mais quand un coupable revenait sur ses comportements et recherchait le pardon pour devenir plus proche des Sept.
Belphoebe avait mis du temps à être convaincue, et plus de temps encore à trouver le pardon dans son cœur. S’étaient suivie de longues batailles en elle-même, de longues nuits sans sommeil, de nombreux cauchemars où elle devait choisir entre devenir Sacerdas et trahir sa mère. Mais elle y était parvenue, encouragée par les siens qui, sans faire le même choix, avaient compris que c’était l’une des étapes pour atteindre l’Ordre des Sacerdas.
Ce à quoi elle était arrivée aujourd’hui.

HIVER 2162- BIOGHERA

Belphoebe ne se rappelait plus quand elle se trouvait. C’était une sensation étrange. Elle savait exactement où elle se trouvait. Elle pouvait reconnaître les murs de pierre blanche de sa chambre dans le palais familial lorsqu’elle parvenait à entre-ouvrir ses paupières. Elle pouvait sentir l’odeur familière de ses draps autour d’elle. Mais elle ne parvenait plus à se rappeler si ce qu’elle voyait était un souvenir, ou la réalité. Un rêve, ou un délire causé par sa fièvre brûlante. Elle cru se rappeler être malade. Elle pensait se souvenir avoir aidé plusieurs familles malades à Seedtriun. Ou bien avait-ce été un rêve de la Sacerdas qu’elle deviendrait plus tard ?
-Ca va aller. Lui murmura une voix féminine incroyablement douce à l’oreille. Repose-toi ma douce. Je suis là.
-Mère ? s’entendit-elle demander dans un croassement sec qui ne ressemblait en rien à sa voix.
Elle pouvait sentir dans son dos la poitrine tendre et réconfortante qui l’avait tant de fois soutenue dans son sommeil. Elle trouva la force d’ouvrir les yeux pour contempler les longs bras bruns qui l’enlassaient. Un immense soulagement l’envahi et porta des larmes à ses yeux. Il lui semblait l’avoir perdue. Belphoebe releva son visage pour contempler celui de la femme penchée sur elle. Sa vue était floue, mais en quelques battements de paupières, elle pu reconnaître le visage de Braelyn.
La lucidité s’abattit sur elle avec la violence d’une avalanche. Sa mère était morte. Sa sœur était à ses côtés, les cernes creusant ses yeux témoignant de ses nuits d’inquiétudes. A ses côtés, un Sacerdos se tenait prêt un lire un chapitre du Fides Septem. Belphoebe réalisa qu’elle était bien plus malade qu’elle ne l’avait cru. Elle avait attrapé le mal qu’elle avait cherché à guérir. Une violente quinte de toux lui pressa les poumons, les brûlant et les broyant comme un fer chaud entre le marteau et l’enclume. Elle cherchait de l’air, sa tête lui tournait, balançant les murs dans une valse folle autour d’elle. Mais chaque inspiration semblait emporter avec elle le mal qu’elle cherchait précisément à recracher un peu plus loin en son être. On lui mit quelque chose sur la bouche. Dans un éclat de terreur, Belphoebe cru qu’on cherchait à l’étouffer, avant de comprendre que le mouchoir qu’on lui présentait était là pour recueillir le sang qu’elle crachait.
Ses poumons purent enfin respirer normalement, quoique toujours douloureusement. Belphoebe retomba sur ses oreillers, portée délicatement par les bras de sa sœur. Le noir bordait sa vision. Faisait-il nuit ?
Un gémissement de douleur vibra dans son oreille. Belphoebe tourna le visage pour découvrir Althéa allongée à côté d’elle, aussi faible qu’elle ne l’était, le teint effroyablement blanc, les lèvres gercées, la peau perlée de sueur. Une terreur glacée traversa les veines de Belphoebe comme un coup de foudre. C’était elle qui était en train de causer cela à son amie. C’était son agonie qui l’emportait avec elle. Althéa parvint à ouvrir ses yeux, deux fentes infimes révélant ses pupilles grises.
Bas-toi. Je t’en supplies, bas-toi.
Je te le promets. Pensa Belphoebe en retour, sans savoir si Althéa l’avait entendue. Ses yeux s’étaient refermés. Elle-même y voyait de moins en moins, comme si la nuit se refermait sur elle, alors qu’elle était persuadée que ses yeux étaient ouverts. Belphoebe se concentra sur le visage de Braelyn, qui disparu, puis sur les voiles de son lit, qui eux-mêmes s’assombrirent.
Soudain, Belphoebe ne regardait plus les tentures du son lit mais le voile qui encadrait le visage squelettique de l’Etranger. Les sens de Belphoebe lui étaient incompréhensible. Elle ne savait plus si elle flottait dans des raffales de vent ou des tourbillons d’eau. Elle ne savait plus où était le haut et où était le bas. Si elle était aveuglée de ténèbres ou de lumière… L’Etranger ouvrit la bouche, mais au lieu d’un son, ce fut sa mère qui y apparu et devint tout l’Etranger lui-même, tout aussi squelettique, caché par ses voiles, et aussitôt, elle aussi disparu. Elle était seule, et elle était quelque part. Belphoebe n’avait pas la moindre notion du temps. Quelques secondes pouvaient n’être que des heures. Elle ne savait même pas si elle se déplaçait ou si elle planait au même endroit tout ce temps. C’était la mort. L’Etranger l’avait menée à un endroit sans personne, sans lieu, sans temps.
Si, elle avait entendu une voix ! Ou bien était-ce le soupir du vent ? Non ! C’était une voix qui appelait. S’en approchait-elle ? Ou bien était-ce la voix qui se déplaçait vers elle ? Il y en avait plusieurs, elle pouvait les entendre maintenant. Des cris. Des hurlements de douleurs.
-A l’aide !!!
Ils semblaient tout proche. Belphoebe n’éprouvaient aucun désarroi à leurs cris. Au contraire. Elle voulait les entendre de plus près. Les entendre hurler plus fort encore.
-Pitié ! Que ça s’arrête !
Elle les reconnaissait. Elle ne les voyait pas, bien qu’ils ne devaient pas se trouver à plus de quelques mètres d’elle et continuaient de s’approcher. Sa propre douleur s’était arrêtée. Leur propre souffrance l’emplissait de satisfaction et de soulagement. Leurs cris étaient toujours plus proches, encore plus forts. Ils ne semblaient plus capable d’énoncer ne serait-ce même que des mots.
Belphoebe. Que ça s’arrête !
Ce n’avait pas été un cri. La voix d’Althéa l’avait soudainement ramenée à la réalité. Sa fièvre était passé. Il faisait jour. Belphoebe avait incroyablement soif, mais ses idées étaient claires. Althéa et elles étaient allongées, face à face. Althéa la fusillait du regard. Pas de manière pleine de reproche, ou de colère. Plutôt comme si elle refusait de la laisser regarder ailleurs tant qu’elle n’aurait pas réaliser ce qu’elle devait affronter.
Elle était descendue dans un endroit très sombre. Une partie d’elle-même terriblement ténébreuse qu’elle n’avait jamais même imaginé avoir en elle. Qui avaient été ses pauvres personnes ?
Son esprit traître lui répondit immédiatement.
Les Swansons.
Un poid lui tomba dans la poitrine. Elle avait du se mentir tout ce temps. Elle n'y était jamais parvenue. Elle ne leur avait jamais pardonné...


BIOGHERA- 2164

Belphoebe referma avec délicatesse le Livre du Père dont elle venait de faire la lecture. Devant elle, les citoyens de Bioghera, dont sa famille, étaient venus adorer les Sept. Belphoebe avait ignoré l’usuel autel du Temple. Bien que considéré sacré, elle n’aimait pas que l’attention soit ainsi sur elle. Assise en haut des marches menant à l’autel, elle n’était visible que des premiers rangs. Elle se trouvait ainsi à la même hauteur que les autres adorateurs, au lieu de les surplomber. Cela lui convenait. Malgré le désaccord des plus vieilles Eartaneriennes, Belphoebe préférait que seules les statues des Sept soient visibles derrière elle, et que seule sa voix, portant les mots du Fides Septem, parvienne aux croyants.
-Tout comme le Dieu aux Sept Visages, nous sommes tous liés et nous ne faisons qu’un malgré nos différences. Nous formons tous les différentes facettes de mêmes êtres semblables. Sa voix résonnait, claire et douce, ses échos réverbérant délicatement sur les murs du temple. Chacun des Sept, bien qu’unique, est complémentaire à un autre. L’Aïeule et sa connaissance complète l’Etranger qui apporte l’inconnu. La force du Forgeron complète la douceur de la Jouvencelle. La sévérité du Père complète le pardon de la Mère. Tous deux sont nécessaires. Aucun ne doit être oublié en matière de Justice.
L’impératrice Oshun, digne descendante du premier empereur sur le front duquel le Père a posé la couronne aux sept étoiles, manifeste avec justesse l’implacabilité du Père…

Au nom des Oshuns, son père avait croisé son regard, une ombre d’inquiétude et d’avertissement dans le regard. Belphoebe poursuivit, imperturbable.
-Tout comme le visage du peuple est le pendant du visage impérial dans l’être aux multiples facettes, nous nous devons de ne pas oublier l’amour de la Mère dans notre jugement. Nous ne pouvons exécuter sans comprendre. Nous ne pouvons juger sans connaître. Prions l’Aïeule de nous aider à comprendre que l’Etranger est lui aussi une face du Dieu aux Sept Visages. Craindre et repousser l’inconnu est repousser un septième du Dieu. Nous ne devons pas avoir peur de la différence, mais l’accueillir et la chérir.
Telle est la voie des Sept.


Etrange, comme son discours avait soudainement changé de sens. Belphoebe avait souhaité amener ses semblables à ne pas condamner leurs frères de l’eau sans savoir, mais ses propres mots avaient résonné envers les Swansons dans son esprit. Tous n’étaient peut-être pas coupables ?... Non. Impossible. Peut-être pas de meurtre, mais coupables néanmoins.

A la sortie du Temple, deux Sacerdos supérieurs l’attendaient. Ce n’était pas la première fois que ses mots portaient une ombre d’insurrection. La famille Impériale avaient de nombreuses choses à se reprocher. Elle savait exactement leurs mots avant que les Sacerdos supérieurs ne les lui disent :
-Sacerdas Wheatdrop, vous êtes invoquée au Vertice.
Ses mots avaient dû finalement remonter jusqu’aux oreilles couronnées de Launondie. Les Sacerdos et Sacerdas avaient devoir de loyauté envers la couronne, en tant que descendante du premier empereur couronné par le Père Lui-Même. Mais Belphoebe avait la conscience tranquille en suivant les Sacerdos supérieurs. Après tout, même l’Impératrice devait répondre au Dieu aux Sept Visages. Belphoebe connaissait ses textes. Il n’était pas un mot qu’elle avait prononcé qui ne soit pas soutenu par le Fides Septem. S’attaquer à elle était s’attaquer à la Foi des Sept.

© PINNED UNDER THE WEIGHT 2017



Dernière édition par Belphoebe Wheatdrop le Lun 19 Juin - 18:42, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hadès
avatar
hadès
‹ MESSAGES : 367
‹ AVATAR : toby regbo
‹ CRÉDITS : lise (av)
‹ COMPTES : la callanyté

‹ AGE : vingt-cinq cordes ajustées à l'instrument discordant qu'est la vie.
‹ STATUT : fiancée à son contraire, amoureux de la chair.
‹ SANG : argent, noble parmi les nobles.
‹ METIER : noble de la maison valaeris, derniers survivants de la nation de l'air.
‹ ALLEGEANCE : sa famille avant tout, la politique ne l'intéresse pas
‹ ADIUTOR : la terrible asha a le devoir de protéger sa vie
‹ POINTS : 999

MessageSujet: Re: tremors of the earth ✷ Belphoebe Mar 13 Juin - 10:28

la belle-soeur. oshun faudra qu'on parle lien demoiselle.
j'adore l'ébauche du personnage, et je meurs sous la beauté des images que t'as utilisé. fall
bienvenue parmi nous, et si tu as la moindre question, n'hésite pas à contacter un membre du staff. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
water nation
avatar
water nation
‹ MESSAGES : 293
‹ AVATAR : Chris Pratt.
‹ CRÉDITS : faust, Astra, LΛZΛRE.

‹ AGE : Trente-sept.
‹ STATUT : Épris de l'océan, la liberté des embruns, la fougue des vagues.
‹ SANG : Bronze, né de rien, tend pourtant à s'élever tout ambitieux qu'il est.
‹ METIER : Partagé entre les flots qu'il sillonne en tant que pêcheur et la terre qu'il parcourt en défenseur de juste cause.
‹ ALLEGEANCE : Les Osanos et la résistance qu'il sert au péril de sa vie en tant qu'officier des éclaireurs.
‹ ADIUTOR : Pied de nez fait à l'académie boycottée, nul ne le sert sinon comme matelot à bord de l'Othenor.
‹ POINTS : 914

MessageSujet: Re: tremors of the earth ✷ Belphoebe Mar 13 Juin - 10:56

Je suis sur si fan du prénom cutie2
Bienvenue parmi nous I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
water nation
avatar
water nation
‹ MESSAGES : 624
‹ AVATAR : marie avgeropoulos
‹ CRÉDITS : @balaclava (av), gatsby & oblivion (gifs)

‹ AGE : vingt cinq ans qu'elle endure les souffrances que le monde lui inflige, vingt cinq ans qu'elle se protège.
‹ STATUT : célibataire, tomber amoureuse n'est pas envisageable pour une fugitive. anciennement fiancée à un osoryd contre son gré.
‹ SANG : sang argent, sang de la noblesse.
‹ METIER : en fuite, qualifiée d'ennemi numéro un de la couronne.
‹ ALLEGEANCE : comme tous les membres des osanos, sa raison de vivre est la résistance.
‹ ADIUTOR : une personne qu'autrefois elle détestait, qu'elle méprisait, mais qui maintenant commence à se faire une place dans son coeur de glace, themys isaksen.
‹ POINTS : 3063

MessageSujet: Re: tremors of the earth ✷ Belphoebe Mar 13 Juin - 11:07

bienvenue. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zeus
avatar
zeus
‹ MESSAGES : 1086
‹ AVATAR : dylan o'brien
‹ CRÉDITS : (av) me / (gif) moi wesh / (sign) tumblr + years and years
‹ COMPTES : Levi Irwin, un mêlé de 28 ans lié à Alexei Ceizhin.

‹ AGE : âgé de vingt-cinq ans, le jeune griffith est conscient que son âge est un frein à une quantité de choses. Il a hâte de monter en grade, mais sait qu'il doit attendre.
‹ STATUT : Fiancé à Isaure Oshun, le jeune Griffith a vu avec cette alliance ses rêves d’une vie sans mariage s’envoler. En effet, il a longtemps cru que son prince, le frère jumeau de la princesse qui lui a été assigné, jouerait d’une manoeuvre politique habile pour garder son courtisan préféré libre de toute alliance. Mais comment le détacher de sa propre soeur jumelle, lorsque l’on sait que c’est l’impératrice elle-même qui a fomenter cette alliance ? Impossible. Qu’à cela ne tienne, Adonis compte bien jouer toutes ses cartes.
‹ SANG : descendants de porteurs du sang bleu, adonis a pourtant le sang argent, aujourd'hui, comme ses parents avant lui. Si il ne déteste pas son statut, Adonis ambitionne à plus de pouvoir.
‹ METIER : Bien que jeune, le troisième enfant griffith est pourtant déjà l'ambassadeur de sa famille auprès du jeune prince héritier. Une nouvelle génération se forme, et leurs liens doivent se faire, plus puissants encore pour assurer à la famille griffith une alliance des plus interessante.
‹ ALLEGEANCE : la couronne de granit, qui un jour sera sur sa tête (wesh)
‹ ADIUTOR : Aléa Dochain, une mêlée perdue qui a trouvé un refuge et une famille chez les Griffith. Si au début il détestait l'idée d'être liée à la vie à la mort à une personne, il a apprit à l'apprécier. Aléa a fai preuve d'une grande patience envers Adonis, et après un passage par le lit du maître qui ne leur plut pas ni à l'un ni à l'autre, le brun sembla enfin comprendre qu'il s'était attaché à la brune comme l'on s'attache à une soeur jumelle. Une sorte d'âme soeur platonique. L'amour entre Adonis et Aléa est le plus pur qu'il ait jamais ressenti.
‹ POINTS : 4044

MessageSujet: Re: tremors of the earth ✷ Belphoebe Mar 13 Juin - 11:32

ALERTE BG han elle est née chez les griffith c bo cutie2
jveux un lien tete a claque
Bienvenue cutie2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aphrodite
avatar
aphrodite
‹ MESSAGES : 277
‹ AVATAR : nicola peltz.
‹ CRÉDITS : BONNIE (avatar) // manon le boulet de canon (gifs signature)
‹ COMPTES : nephtys irwin, la blg.

‹ AGE : vingt-cinq années marquant son visage de poupée, le quart de siècle accroché à l'épiderme.
‹ STATUT : fiancée, une obligation plus qu'une envie, elle se plie aux ordres, pantin articulé.
‹ SANG : bleu, pureté royale salissante qui s'entache à son être. une fierté déconcertante, un sourire narquois accroché aux lèvres.
‹ METIER : aucun, jamais elle n'a connu cette obligation et jamais elle ne la connaitra, noble jusqu'au bout des ongles.
‹ ALLEGEANCE : l'impératrice, son sang, sa couronne, une allégeance dictée par ses fréquentations plus que par ses choix. mais la gamine change, et ses intérêts commencent à devenir égoïstes.
‹ ADIUTOR : allen, un mêlé orange, sa deuxième identité, son ombre.
‹ POINTS : 1461

MessageSujet: Re: tremors of the earth ✷ Belphoebe Mar 13 Juin - 13:10

wow ce pseudo + cet avatar, je suis sous le charme. I love you
bienvenue parmi nous et bon courage pour ta fiche, n'hésite pas si tu as besoin de quoique ce soit. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
earth nation
avatar
earth nation
‹ MESSAGES : 323
‹ AVATAR : candice patton
‹ CRÉDITS : mina d'amr (ava) vae solis (icons) endless love (signa)

‹ AGE : cela fait vingt-six ans qu'elle a vu le jour, lors d'une belle journée d'été
‹ STATUT : fiancée à andrei valaeris
‹ SANG : argent, elle représente l'une des dernières familles nobles de la terre
‹ METIER : elle n'est qu'une simple noble, qui se contente d'être belle et de sourire. mais elle place le plus clair de son temps à aider son prochain, à accomplir un peu plus d'actes de charité chaque jour, et à prier les sept qu'elle vénère tant.
‹ ALLEGEANCE : son sang et sa famille l'oblige à rester fidèle à la couronne, mais sa nature libre et généreuse fait parfois s'égarer son esprit qui rêve d'un monde meilleur pour tous
‹ ADIUTOR : uc / vert
‹ POINTS : 1764

MessageSujet: Re: tremors of the earth ✷ Belphoebe Mar 13 Juin - 13:28

PETITE SOEUR D'AMOUR oshun much love
toute ta fiche est super canon déjà, pour commencer fall et tu sais déjà ce que je pense de ce pseudo et de cet avatar cutie much love
officiellement bienvenue parmi nous, trop hâte de lire ce que tu nous prépare I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fire nation
avatar
fire nation
‹ MESSAGES : 495
‹ AVATAR : dominic sherwood.
‹ CRÉDITS : av (@queen élo)

‹ AGE : vingt-trois années noyées dans les flammes de la vengeance et de la colère. vingt-trois années livré aux flammes destructrices et impitoyables.
‹ STATUT : fiancé à liza valaeris, à la fois ennemi et amante, tendresse et destruction. une union non-désirée, une guerre à venir.
‹ SANG : royal, bleu, aussi pur qu'il est possible de l'être. maven est fier de pouvoir s'en targuer. au-dessus des autres, il ne cesse de l'afficher sans vergogne.
‹ METIER : magistrat au département de la justice, optant toujours pour la peine la plus lourde possible. plus le sang sera versé, mieux sa conscience se portera.
‹ ALLEGEANCE : à isaure, sa lumière étincelante et à la couronne, plus généralement. mais maven devrait apprendre à ne dépendre que de lui-même très prochainement.
‹ ADIUTOR : tami, fidèle protectrice soumise aux flammes de la tempête maven. parfois amis, parfois rivaux, il sont cependant contraints à se supporter.
‹ POINTS : 1913

MessageSujet: Re: tremors of the earth ✷ Belphoebe Mar 13 Juin - 14:34

bienvenue I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
water nation
avatar
water nation
‹ MESSAGES : 190
‹ AVATAR : phoebe tonkin.
‹ CRÉDITS : autumnleaves (ava), hayleymarshalldaily (gifs), astra (signature)

‹ AGE : twenty-seven, tombent les années. comète déchirant la voie lactée. la déesse erre sur cette terre, n'attendant qu'à faire renaître sa nation engloutie par les flots.
‹ STATUT : single, l'amour est un poison qu'elle tente d'ignorer. sentiment délicat qui pourrait la mener à sa perte, elle aime sa famille, elle aime les siens, et c'est tout ce qui compte jusqu'à présent. son coeur est enfermé dans une prison de glace, forgée par ses artères.
‹ SANG : silver, le sang palpite, suinte telle des perles nacrées. couronne brisée et enfouie dans un sarcophage, elle est la légitime héritière de la nation de l'eau. atlantide perdue.
‹ METIER : capitaine au sein de la résistance, elle gère cette dernière aux côtés de sa famille. princesse d'une nation oubliée, plongée dans les abysses d'un monde laissé à feu et à sang. paix dystopique, qu'elle tente d'absoudre.
‹ ALLEGEANCE : always and forever, aux siens, aux osanos. à sa nation, et à ses désirs.
‹ POINTS : 843

MessageSujet: Re: tremors of the earth ✷ Belphoebe Mar 13 Juin - 15:31

ce pseudo, cet avatar, ces images pour la fiche. I love you
je suis en amour devant les choses que tu proposes jusqu'à maintenant. mea culpa
bienvenue par ici et bon courage pour ta fiche. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
earth nation
avatar
earth nation
‹ MESSAGES : 207
‹ AVATAR : Nathalie Emmanuel
‹ CRÉDITS : imadedis!
‹ AGE : 25 ans
‹ STATUT : Célibataire
‹ SANG : Sang Argent
‹ METIER : Sacerdas
‹ ALLEGEANCE : Wheatdrop, la Foi des Sept, Griffiths & Eartanera
‹ ADIUTOR : Althéa (futur scénario)
‹ POINTS : 776

MessageSujet: Re: tremors of the earth ✷ Belphoebe Mar 13 Juin - 19:41

Merci à tous! Vous êtes adorables! cheum

Andrei & Adonis: Mais MPez-moi, mes seigneurs, MPez-moi!

Wanda: Si tu repasses, par là, on a le même âge! Moi je dis! KOLDOVERETZ! LIEN!

En fait, si je suis un minimum douée, pour appeler les gens... ça devrait être...
@WandaOshun @AdonisGriffith @AndreiValaeris ?
EDIT: Bon bah non je sais pas faire... pas bo

En fait je réalise qu'il y a tout un club des 25 ans... C'est cool, ça, les liens devraient se faire plutôt facilement!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: tremors of the earth ✷ Belphoebe Mar 13 Juin - 20:17

j'adore le choix d'avatar bave
bienvenue cute
bon courage pour ta fiche nrv
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: tremors of the earth ✷ Belphoebe Mar 13 Juin - 21:10





Ah très sympa ça comme choix de vava cute
bienvenue much wow
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: tremors of the earth ✷ Belphoebe Mar 13 Juin - 22:05

bienvenue parmi nous. I love you
Revenir en haut Aller en bas
earth nation
avatar
earth nation
‹ MESSAGES : 207
‹ AVATAR : Nathalie Emmanuel
‹ CRÉDITS : imadedis!
‹ AGE : 25 ans
‹ STATUT : Célibataire
‹ SANG : Sang Argent
‹ METIER : Sacerdas
‹ ALLEGEANCE : Wheatdrop, la Foi des Sept, Griffiths & Eartanera
‹ ADIUTOR : Althéa (futur scénario)
‹ POINTS : 776

MessageSujet: Re: tremors of the earth ✷ Belphoebe Mer 14 Juin - 17:01

Merci à vous trois! ange
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
water nation
avatar
water nation
‹ MESSAGES : 313
‹ AVATAR : gal gadot
‹ CRÉDITS : saturniennetrbl

‹ AGE : 32 ans
‹ STATUT : célibataire, elle est trop occupée avec la résistance pour avoir le temps d'y penser.
‹ SANG : argent, noble. descendante osanos, elle n'est pas héritière mais fait partie de la fratrie osanos originelle.
‹ METIER : osanos en fuite, elle a été destituée de son poste d'ambassadrice de la nation de l'eau au gouvernement mais elle est avant tout bras droit dans la résistance aux côtés de son frère. atalante met un point d'honneur à aller sur le terrain et porter main forte aux soldats de la résistance.
‹ ALLEGEANCE : à elle, à sa famille, à la résistance. à la justice.
‹ ADIUTOR : galel valandir est son adiutor après des débuts difficiles.
‹ POINTS : 2023

MessageSujet: Re: tremors of the earth ✷ Belphoebe Mer 14 Juin - 21:57

je suis fan de votre famille je crois fall
bienvenue much wow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
earth nation
avatar
earth nation
‹ MESSAGES : 323
‹ AVATAR : candice patton
‹ CRÉDITS : mina d'amr (ava) vae solis (icons) endless love (signa)

‹ AGE : cela fait vingt-six ans qu'elle a vu le jour, lors d'une belle journée d'été
‹ STATUT : fiancée à andrei valaeris
‹ SANG : argent, elle représente l'une des dernières familles nobles de la terre
‹ METIER : elle n'est qu'une simple noble, qui se contente d'être belle et de sourire. mais elle place le plus clair de son temps à aider son prochain, à accomplir un peu plus d'actes de charité chaque jour, et à prier les sept qu'elle vénère tant.
‹ ALLEGEANCE : son sang et sa famille l'oblige à rester fidèle à la couronne, mais sa nature libre et généreuse fait parfois s'égarer son esprit qui rêve d'un monde meilleur pour tous
‹ ADIUTOR : uc / vert
‹ POINTS : 1764

MessageSujet: Re: tremors of the earth ✷ Belphoebe Dim 18 Juin - 10:57

WHA T'AS CHANGE TA TÊTE oshun T'ETAIS DEJA BELLE MAIS MAINTENANT T'ES ENCORE PLUS BELLE oshun much love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
earth nation
avatar
earth nation
‹ MESSAGES : 207
‹ AVATAR : Nathalie Emmanuel
‹ CRÉDITS : imadedis!
‹ AGE : 25 ans
‹ STATUT : Célibataire
‹ SANG : Sang Argent
‹ METIER : Sacerdas
‹ ALLEGEANCE : Wheatdrop, la Foi des Sept, Griffiths & Eartanera
‹ ADIUTOR : Althéa (futur scénario)
‹ POINTS : 776

MessageSujet: Re: tremors of the earth ✷ Belphoebe Dim 18 Juin - 12:26

Atalante Moi je suis fa de toi! cutie2

Sista Je suis bien contente que ça te plaise! Je me disais que Missandei faisait mieux Sacerdas de Berta... et ya plus de sources... cpasoam
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

tremors of the earth ✷ Belphoebe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» Du nouveau sur Google Earth !!!
» 1 in 5 Americans believe Sun revolves around the Earth
» Affichage des lieux sur Google Earth
» Earth shoes ? Talons "négatifs"
» Black Earth Products de Taliah Waajid

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PINNED UNDER THE WEIGHT :: INTO THE ABYSS :: les petits papiers :: fiches validées-